Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je peux assurer au député d'en face et à tous les Canadiens que, durant les négociations sur l'ALENA, nous défendons les intérêts du Canada sans relâche en présentant des arguments très éclairés qui se fondent sur les faits. Nous avons fait des progrès considérables à l'égard de certains chapitres techniques lors des négociations menées au Mexique. Cependant, je dois dire aux députés qu'il subsiste des désaccords importants sur certains aspects clés, notamment les règles d'origine et le chapitre 19. Je tiens à assurer aux Canadiens que nous allons toujours défendre les intérêts nationaux.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie le député d'en face d'avoir soulevé ce problème d'une grande gravité. Il s'agit absolument de nettoyage ethnique, et les dirigeants militaires et le gouvernement civil du Myanmar en sont tout à fait responsables. On commet des crimes contre l'humanité.
Pendant notre visite à Da Nang, le premier ministre et moi avons soulevé la question du sort des Rohingyas directement auprès d'Aung San Suu Kyi. Notre envoyé spécial s'est rendu au Myanmar ainsi qu'au Bangladesh pour voir lui-même ce qui se passe.
Il s'agit d'un problème urgent, et le Canada s'en occupe.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, ramener le Canada dans les opérations de paix est un engagement important pour notre gouvernement. Nos militaires sont hautement compétents et bien entraînés. Nous veillons à ce que leurs contributions soient utilisées de la meilleure façon possible. Cela signifie utiliser leur expertise là où nous en avons le plus besoin. Les Canadiens s'attendent à ce que nous fassions une contribution solide et réfléchie aux opérations de paix, et c'est ce que nous allons faire.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, nous tenons notre promesse électorale d'agréer le Traité sur le commerce des armes. Réglementer le commerce illicite des armes est essentiel pour la protection des droits humains.
Le projet de loi C-47 introduirait et formaliserait dans les règlements les critères qui doivent être considérés avant d'autoriser les permis d'exportation. Comme toute réglementation, les Canadiens seront consultés dans l'élaboration de ces critères.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je peux assurer aux députés et à l'ensemble des Canadiens que nous remplissons une promesse électorale en nous joignant au Traité sur le commerce des armes. Pour protéger les gens et les droits de la personne, il faut éradiquer le commerce illicite d'armes. Le projet de loi C-47 inscrirait dans un règlement les critères dont il faudra tenir compte avant de délivrer une licence d'exportation. Comme pour tous les règlements, les Canadiens pourront donner leur avis sur les futurs critères.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je veux remercier ma collègue de sa question et lui assurer, ainsi qu'à mes collègues et aux Canadiens et aux Québécois, que l'exception culturelle est une priorité pour notre gouvernement.
La gestion de l'offre est une priorité pour notre gouvernement. Je veux souligner que ce sont des négociations difficiles, car c'est une administration des plus protectionniste, mais nous travaillons et nous continuerons de travailler à défendre l'intérêt national du Canada.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je tiens à assurer à la députée d'en face et à l'ensemble de la population canadienne qu'à la table des négociations, je défends totalement les intérêts nationaux du Canada.
Je crois qu'il est tout à fait correct de demeurer poli et de dire « non » avec un sourire. Cependant, je tiens à dire aux Canadiens que le gouvernement défendra toujours les intérêts du Canada et les valeurs canadiennes.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je remercie le député de York-Centre de son excellent travail dans ce dossier. Je sais que nous sommes tous d'accord pour dire que le nettoyage ethnique et les crimes contre l'humanité perpétrés contre les Rohingyas doivent cesser.
Aujourd'hui, le premier ministre a annoncé la nomination de l'honorable Bob Rae au poste d'envoyé spécial au Myanmar. Je pense que nous pouvons tous convenir que ce grand Canadien contribuera à faire en sorte que le Canada continue d'agir comme un chef de file mondial dans ce dossier urgent. Il est temps d'agir et de demander des comptes pour les Rohingyas.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je veux assurer à mon collègue que l'enjeu du bois d'oeuvre est une priorité pour moi et notre gouvernement. C'est un enjeu très important pour nous et pour les Canadiens. Je veux répéter que les droits compensatoires imposés par le département du Commerce américain sont punitifs et injustes.
Nous travaillons étroitement avec la province du Québec, l'industrie et les travailleurs. Je veux aussi souligner que nous voulons un bon accord, pas n'importe lequel.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, le gouvernement appuie résolument les producteurs laitiers et l'industrie laitière du Canada. Il est bon de rappeler aux gens, particulièrement à nos interlocuteurs américains, que, dans le commerce entre le Canada et les États-Unis dans le secteur laitier, les États-Unis ont un surplus commercial considérable, de l'ordre de 5 à 1. Voilà le genre de faits que je rappelle à la table de négociations.
Nous défendrons vigoureusement les intérêts du Canada pendant la ronde de négociations de l'ALENA. Nous défendrons les valeurs du Canada.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, nous sommes là pour aider nos producteurs laitiers et l'ensemble du secteur laitier canadien.
Je tiens à rappeler à tous que les États-Unis ont un surplus de cinq contre un dans leur commerce laitier avec le Canada, et c'est ce que je vais dire à la table de négociation. Nous défendrons avec vigueur notre intérêt national et resterons fidèles aux valeurs canadiennes.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, il convient de rappeler à nos partenaires américains que les États-Unis ont également des mesures visant à promouvoir et à protéger leur industrie vinicole et que les vins américains se vendent bien au Canada. Les États-Unis constituent même notre premier fournisseur de vin d'importation. Les plaintes formulées par les États-Unis auprès de l'OMC ne sont pas fondées.
Nous allons continuer de collaborer avec les provinces pour régler cette question. J'en ai d'ailleurs discuté longuement avec le premier ministre Horgan. Nous formons un front uni.
Nous défendrons toujours l'industrie et les travailleurs canadiens.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, oui, je peux m'engager solennellement à défendre les intérêts du secteur de l'acier et de tous les secteurs de notre économie nationale. Notre gouvernement défendra toujours les travailleurs du secteur de l'aluminium et de l'acier. Notre gouvernement est fier de notre industrie de l'aluminium et de ses travailleurs. Nous défendrons toujours nos intérêts économiques et les valeurs canadiennes.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, le Canada condamne fermement l'horrible attaque qui a eu lieu à Las Vegas et qui a fait tant de victimes et de blessés innocents. Nos pensées et nos condoléances accompagnent les amis et les proches des victimes. Je suis navrée de confirmer qu'au moins une personne de nationalité canadienne fait partie des victimes. Les agents consulaires canadiens collaborent avec les autorités étatsuniennes afin de retrouver et d'aider tous les autres Canadiens touchés par cette terrible attaque. Si les Canadiens qui nous écoutent en ce moment ont des amis ou des proches qui pourraient avoir été blessés dans l'attaque ou qui sont susceptibles d'en subir les contrecoups, nous les invitons à communiquer sur-le-champ avec Affaires mondiales.
Je pense pouvoir déclarer au nom de tous les députés que le Canada est solidaire des États-Unis et du peuple américain à la suite de cette terrible attaque.
Voir le profil de Chrystia Freeland
Lib. (ON)
Monsieur le Président, il va sans dire que le Canada attache une grande importance à ses relations avec l'Espagne. Bien que la situation de la Catalogne relève des affaires internes de l'Espagne, la violence dont les médias ont fait état hier est très préoccupante. Pour en arriver à une solution, le débat devrait se faire de façon pacifique, dans le respect de la primauté du droit et de la Constitution espagnole.
Résultats : 1 - 15 de 355 | Page : 1 de 24

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|