Passer au contenu Début du contenu

FEWO Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent de la condition féminine
House of Commons / Chambre des communes
Standing Committee on the Status of Women

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le Comité permanent de la condition féminine dépose son rapport sur les facteurs qui contribuent à la pauvreté et à la vulnérabilité des femmes aînées

Ottawa, 17 juin 2019 -

Le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes (le Comité) a déposé aujourd’hui son rapport intitulé « Une vie de dévouement : Aider les femmes aînées à tirer profit de leur longue contribution à la société canadienne ».

Le Comité a mené son étude en sachant que, comme la cohorte relativement importante de la génération du baby-boom vieillit et l’espérance de vie au Canada continue d’augmenter, la proportion de personnes de plus de 65 ans croît à un rythme plus rapide que tout autre groupe d’âge. Au Canada, les femmes aînées sont plus nombreuses et vivent généralement plus longtemps que les hommes. Elles sont toutefois confrontées à des obstacles sociaux et économiques auxquels de nombreux hommes aînés ne sont pas confrontés, et ces obstacles peuvent miner leur qualité de vie.

Au cours des audiences qu’il a tenues de février à mai 2019, le Comité a entendu 54 témoins, dont 10 à titre personnel, 11 à titre de représentants de cinq ministères et organismes fédéraux; les autres représentaient 18 organisations. De plus, le Comité a reçu 24 mémoires provenant de personnes et d’organisations. Dans son rapport, le Comité donne un aperçu de la sécurité financière des femmes aînées, de leur santé et de leur bien-être, et de leurs expériences de discrimination et de violence. Plus précisément, le rapport examine les questions relatives aux sujets suivants :

  • l’écart salarial entre les sexes et l’emploi;
  • la prestation de soins;
  • la disponibilité de logements abordables et de services de transport accessibles;
  • le coût des médicaments;
  • la disponibilité des soins à domicile et dans la collectivité;
  • l’isolement social;
  • l’âgisme;
  • la maltraitance des aînés.

Le Comité estime que toute approche visant à assurer le vieillissement en santé et la qualité de vie des aînés du Canada doit tenir compte des intersections entre les points de vue de différents groupes de femmes et respecter le droit de ces femmes à l’indépendance et à l’autonomie.

Dans son rapport, le Comité formule 27 recommandations pour offrir au gouvernement du Canada des conseils sur les mesures qui peuvent être mises en place pour réduire les niveaux de pauvreté chez les femmes aînées, améliorer la santé physique et mentale ainsi que la qualité de vie de ces femmes au fur et à mesure qu’elles vieillissent, et éliminer la discrimination et la violence contre les femmes aînées.

Le rapport peut être consulté sur la page Web du Comité, sur le site Web du Parlement du Canada.

Le Comité permanent de la condition féminine compte 11 membres. Il est présidé par Karen Vecchio (Elgin—Middlesex—London) et coprésidé par Salma Zahid (Scarborough-Centre) et Irene Mathyssen (London—Fanshawe). Les autres membres du Comité sont Rachel Bendayan (Outremont), Bob Bratina (Hamilton-Est—Stoney Creek), Terry Duguid (Winnipeg-Sud)*, Rachael Harder (Lethbridge), Emmanuella Lambropoulos (Saint-Laurent), l’honorable K. Kellie Leitch (Simcoe—Grey), Eva Nassif (Vimy) et Sonia Sidhu (Brampton-Sud).

* Membre sans droit de vote, conformément au paragraphe 104(5) du Règlement.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Kenza Gamassi, greffière du Comité permanent de la condition féminine
Téléphone: 613-943-5376
Courriel: FEWO@parl.gc.ca