Passer au contenu Début du contenu

HESA Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent de la santé
House of Commons / Chambre des communes
Standing Committee on Health

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes charge un sous-comité d'examiner les façons de mieux protéger les athlètes et les jeunes contre les commotions cérébrales dans le sport

Ottawa, 5 octobre 2018 -

Le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes a adopté une motion portant création d’un sous-comité chargé d’étudier les commotions cérébrales reliées au sport au Canada.

Le sous-comité élaborera des recommandations sur les façons de mieux protéger les athlètes contre les commotions cérébrales et de réduire les risques de blessures sportives chez les jeunes au Canada. Dans le cadre de son étude, le sous-comité se propose d’entendre un large éventail de parties intéressées, en particulier des athlètes amateurs et professionnels, des familles, des fédérations nationales de sport et des organismes multisports, des associations d’athlètes et d’entraîneurs, des chercheurs et des membres de la profession médicale.

En annonçant la création du sous-comité, Bill Casey, président du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes s’est déclaré « ravi qu’un sous-comité se penche sur une question qui touche de nombreux Canadiens. L’enjeu est dépourvu de tout caractère partisan, et ce sous-comité permettra aux députés de tous les partis de consacrer le temps nécessaire à l’étude de cette importante question, de consulter les Canadiens sur les mesures additionnelles que pourrait prendre le gouvernement, et de formuler des recommandations fortes. »

Les deux vice-présidents du Comité permanent ont également exprimé leur appui en faveur de l’étude du sous-comité. Le vice-président Don Davies a souligné que « les 210 000 incidents signalés chaque année au Canada montrent que les commotions cérébrales représentent un risque sérieux pour les athlètes dans tous les sports. Les néo-démocrates espèrent que cette étude contribuera à améliorer la prévention et les soins à l’échelle du Canada ».

La vice-présidente Marylin Gladu s’est dit du même avis que M. Davies, ajoutant que « les commotions cérébrales dans le sport ont des répercussions directes sur des Canadiens aux quatre coins du pays, et je compte suivre avec intérêt les travaux du sous-comité dans ce dossier. Tout en faisant la promotion d’un mode de vie sain et actif, nous devons également faire tout notre possible pour sensibiliser le public aux dangers associés aux commotions cérébrales dans le sport et à leurs symptômes. Le nombre des Canadiens ayant subi une commotion cérébrale en pratiquant un sport pourrait atteindre un sur cinq, et la majorité d’entre eux avaient moins de 18 ans. Par conséquent, il est urgent d’agir pour protéger nos athlètes et nos jeunes. »

Le sous-comité devrait tenir sa première réunion le 31 octobre 2018 et l’audition de témoins devrait débuter à la mi-novembre. Le sous-comité présentera ses constatations et ses recommandations dans un rapport que le Comité permanent de la santé déposera à la Chambre des communes en juin 2019.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Marie-Hélène Sauvé, greffière du Comité permanent de la santé
Téléphone: 613-995-4108
Courriel: HESA@parl.gc.ca