Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Pierre-Luc Dusseault
NPD (QC)
Voir le profil de Pierre-Luc Dusseault
2019-04-12 11:26 [p.27089]
Monsieur le Président, nous apprenions cette semaine que le ministre des Finances travaille main dans la main avec les grandes banques canadiennes. C'est un autre exemple du traitement spécial accordé aux chums des libéraux.
Ce gouvernement libéral nous avait promis plus de transparence et une façon de faire de la politique différemment, mais aussi des réelles mesures face à la lutte aux changements climatiques. Quelles sont ces mesures? C'est un cadeau de 12 millions de dollars à l'une des plus riches entreprises du pays: à Lowblaws, avec tendresse, signé: le premier ministre du Canada.
Quand est-ce que les libéraux mettront de l'avant nos priorités, et non celles des plus privilégiés?
Voir le profil de Catherine McKenna
Lib. (ON)
Voir le profil de Catherine McKenna
2019-04-12 11:26 [p.27089]
Monsieur le Président, je suis toujours heureuse de parler des mesures que nous prenons pour les changements climatiques.
Nous mettons un prix sur la pollution. Nous éliminons le charbon. Nous investissons dans des technologies propres. Dans le contexte dont le député de l'autre côté a parlé, nous faisons un investissement de seulement 25 %. Cela va être comme enlever 50 000 voitures de la route. Je pense que c'est un bon investissement.
Nous devons travailler tous ensemble pour nous attaquer aux changements climatiques, incluant les entreprises, incluant les provinces, incluant les villes, incluant le gouvernement...
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Voir le profil de Peter Julian
2019-04-12 11:27 [p.27090]
Monsieur le Président, la ministre de l'Environnement devrait plutôt demander aux Canadiens s'ils croient que c'est une bonne idée de donner 12 millions de dollars à une entreprise qui a engrangé près de 1 milliard de dollars en profits l'année dernière et qui refuse toujours de verser un salaire décent à ses employés.
Les gens de partout au pays attendent avec impatience que le gouvernement passe à l'action en matière de lutte contre les changements climatiques, mais ce qu'ils voient, ce sont plutôt les libéraux qui gonflent les profits de Loblaws. Deux lobbyistes de Loblaws ont participé à une activité de financement donnant un accès privilégié au premier ministre et à la garde rapprochée de la ministre de l'Environnement. Les Canadiens se posent la question: est-ce ce qui explique que Loblaws ait profité d'autant de largesses?
Voir le profil de Catherine McKenna
Lib. (ON)
Voir le profil de Catherine McKenna
2019-04-12 11:27 [p.27090]
Non, monsieur le Président. Si Loblaws a pu profiter de cette entente, c'est parce qu'il s'agissait d'un processus d'appel d'offres ouvert, auquel pouvaient participer les entreprises, les municipalités, les grandes entreprises, les petites entreprises et les peuples autochtones. Au total, il y a eu 54 gagnants. Le choix se faisait en fonction de la réduction des émissions. Dans ce cas-ci, dans le cadre d'un processus ouvert et transparent mené par des fonctionnaires, nous ne verserons que le quart du montant total de 48 millions de dollars. Une réduction des émissions de 50 000 $ équivaut à retirer 50 000 véhicules de la circulation. Nous devrions tous y être favorables. Nous devrions tous chercher à travailler ensemble pour lutter contre les changements climatiques.
Voir le profil de Charlie Angus
NPD (ON)
Voir le profil de Charlie Angus
2019-04-11 14:36 [p.27047]
Monsieur le Président, ma mère m'appelle et me demande: « Est-ce que le premier ministre a vraiment donné 12 millions de dollars à Galen Weston afin qu'il répare ses réfrigérateurs au lieu de les donner aux aînés? Les libéraux ont-ils vraiment donné cet argent à une entreprise qui enlève le pain de la bouche aux familles? » C'est ma mère toute crachée, fille de mineur, qui a grandi dans une classe moyenne autre que celle du premier ministre. Je lui ai répondu: « Maman, c'est une histoire de lobbying. Tout dépend des gens qu'on connaît au Cabinet du premier ministre. »
Le premier ministre va-t-il expliquer pourquoi deux lobbyistes de Loblaws ont pris part à une activité de financement donnant un accès privilégié à sa personne et aux proches collaborateurs de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique? Pourrait-il expliquer cela à ma mère?
Voir le profil de Sean Fraser
Lib. (NS)
Voir le profil de Sean Fraser
2019-04-11 14:38 [p.27047]
Monsieur le Président, tout plan sérieux concernant le climat suppose des investissements pour favoriser l'efficacité énergétique. Le projet en question prévoit un investissement de 36 millions de dollars de l'entreprise pour remplacer les réfrigérateurs dans plus de 370 magasins, ce qui équivaudra à retirer 50 000 voitures de la circulation. La décision repose sur des données scientifiques, des faits et les avis du ministère.
En ce qui concerne la mère du député, je suis ravi de signaler les investissements prévus dans le budget de 2019 afin de rendre les maisons plus éconergétiques, qui permettront à sa mère d'économiser de l'argent et de faire ce qu'il faut pour l'environnement.
Voir le profil de Brigitte Sansoucy
NPD (QC)
Voir le profil de Brigitte Sansoucy
2019-04-11 14:53 [p.27050]
Monsieur le Président, l'OCDE lance un cri pour qu'on en fasse plus pour la classe moyenne. Ce n'est pas surprenant quand on sait qu'un citoyen sur deux est à 200 $ d'être au bord de la faillite. Que font les libéraux pour aider ces gens? Ils donnent 12 millions de dollars de notre argent à Loblaws, une compagnie milliardaire qui génère des profits immenses, pour qu'elle s'achète des frigidaires. On parle ici d'une compagnie qui refuse de donner un travail et des conditions de travail décents à ses employés.
C'est cela, le plan des libéraux: continuer d'aider les riches au lieu d'aider nos aînés et nos familles?
Voir le profil de Sean Fraser
Lib. (NS)
Voir le profil de Sean Fraser
2019-04-11 14:54 [p.27050]
Monsieur le Président, je trouve curieux que les députés néo-démocrates disent appuyer les investissements dans l'efficacité énergétique, alors qu'ils semblent s'opposer au gouvernement libéral dès qu'il effectue de tels investissements.
En réalité, ce plan a été mis en place à la suite d'un processus de demande au cours duquel le ministère a signalé qu'il allait optimiser le rendement des investissements par rapport à la réduction des émissions. L'entreprise est prête à investir 36 millions de dollars, ce qui équivaut à retirer 50 000 voitures de la circulation.
Si la députée est préoccupée par la question de l'abordabilité, je l'invite à appuyer le budget 2019, qui va continuer à laisser davantage d'argent dans les poches des familles de la classe moyenne.
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Voir le profil de Rachel Blaney
2019-04-11 14:55 [p.27050]
Monsieur le Président, je connais bon nombre de petites entreprises de partout au pays qui aimeraient bien avoir un petit coup de main. C'est toujours la même chose avec le gouvernement libéral: tout pour les riches sociétés et rien pour ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts.
Certains aînés n'ont pas les moyens d'acheter les médicaments dont ils ont besoin. Quand le gouvernement songera-t-il à eux au lieu de penser uniquement aux entreprises comme Loblaws? Scott, de ma circonscription, a écrit au ministre pour lui demander quand son nouveau réfrigérateur arriverait afin de l'aider à mieux protéger l'environnement.
Les libéraux n'ont encore rien compris, mais les électeurs de ma circonscription, eux, ne sont pas dupes. Quand le gouvernement verra-t-il aux intérêts des Canadiens et dépensera-t-il davantage pour mieux les soutenir?
Voir le profil de Ginette Petitpas Taylor
Lib. (NB)
Monsieur le Président, quand il est question d'une chose aussi importante qu'un régime national d'assurance-médicaments, le gouvernement tient à se doter d'un plan adéquat afin de bien faire les choses du premier coup. Voilà pourquoi j'étais aussi contente quand le Conseil consultatif sur la mise en oeuvre d'un régime national d'assurance-médicaments a vu le jour. Ce dernier a travaillé d'arrache-pied toute l'année, et nous avons reçu un premier rapport le mois dernier. Je suis impatiente de pouvoir lire son rapport final, en juin.
Dans son rapport provisoire, le Conseil recommande notamment de créer une agence nationale des médicaments, et je me réjouis de savoir qu'il en est question dans le budget de 2019. L'argent nécessaire est disponible.
Voir le profil de Kim Rudd
Lib. (ON)
Monsieur le Président, le gouvernement sait qu'il faut une nouvelle vision audacieuse, ambitieuse et novatrice pour s'attaquer aux problèmes d'aujourd'hui. De toute évidence, il est urgent d'agir pour lutter contre les changements climatiques, surtout dans les collectivités nordiques et éloignées du Canada. Nous constatons les effets de ces changements chaque jour. Nous savons que la réduction de la dépendance à la production d'électricité à partir de génératrices diésel jouera un rôle essentiel dans la transition vers un avenir plus vert.
Le ministre peut-il informer la Chambre des investissements que fait le gouvernement pour réduire la dépendance au diésel des collectivités hors réseau et éloignées?
Voir le profil de Amarjeet Sohi
Lib. (AB)
Monsieur le Président, je tiens à remercier la députée de Northumberland—Peterborough-Sud de son excellent travail.
Il est évident que les meilleures solutions de lutte contre les changements climatiques dans les communautés autochtones des régions rurales et éloignées sont proposées par les gens qui y habitent. Voilà pourquoi le gouvernement investit plus de 3,5 millions de dollars dans deux projets autochtones, qui appartiennent à la Société de développement gwich'in qui les gère. Les investissements de ce genre créent des emplois, réduisent les coûts énergétiques et contribuent à la protection de l'environnement.
Voir le profil de Alexander Nuttall
PCC (ON)
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour saluer le para-athlète Alex Massie, qui vient de Barrie.
En 2011, M. Massie s'est fait amputer une jambe. Il a ensuite transformé sa tragédie en triomphe. Depuis cinq ans, M. Massie représente le Canada sur le circuit de la Coupe du monde et en tant que membre de l'équipe nationale de para-snowboard. Cependant, alors qu'il pulvérise la concurrence, Sport Canada élimine son financement. Grâce au soutien de sa famille, il a surmonté ses peurs de perte de financement. D'ailleurs, cette semaine, en Suède, M. Massie a remporté deux médailles d'or à la Coupe du monde, ce qui lui a permis de remporter les championnats mondiaux de para-snowboard et de se faire décerner deux globes de cristal. Ces victoires font suite à son classement au premier rang à la Coupe du monde de para-snowboard à Big White, en Colombie-Britannique.
Le financement dont dépend ce jeune homme incroyable qui a fait honneur à sa ville et son pays est menacé. Le Canada devrait le soutenir tandis qu'il remporte des championnats au nom de son pays.
Voir le profil de Matt Jeneroux
PCC (AB)
Voir le profil de Matt Jeneroux
2019-04-10 14:20 [p.26966]
Monsieur le Président, les libéraux continuent de montrer à quel point ils sont déconnectés des difficultés des Canadiens moyens. Plus tôt cette semaine, ils ont fièrement donné 12 millions de dollars à Loblaws. C'est cette entreprise qui est détenue par l'une des familles les plus riches du Canada, qui a enregistré des revenus de 3 milliards de dollars l'an dernier seulement et qui s'est fait prendre à gonfler les prix du pain en faisant preuve d'une cupidité sans nom.
Ces 12 millions de dollars doivent servir à acheter de nouveaux appareils de réfrigération qui sont plus écologiques. Or, je connais personnellement plusieurs organismes de bienfaisance et groupes à but non lucratif dans ma collectivité et ailleurs au Canada qui auraient beaucoup plus besoin de ces 12 millions de dollars.
Sous le gouvernement libéral, beaucoup de propriétaires de petites entreprises peinent à joindre les deux bouts. Au lieu de leur venir en aide en réduisant le taux d'imposition, le gouvernement ne tient pas compte de leurs préoccupations. Lorsqu'un gouvernement conservateur sera élu, nous travaillerons à rendre la vie de tous les Canadiens plus abordable au lieu de donner l'argent des contribuables à des millionnaires.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2019-04-10 14:32 [p.26968]
Monsieur le Président, le premier ministre est déconnecté de la réalité des gens. Pour tourner la page sur le scandale d'ingérence pour leurs amis riches, le gouvernement libéral a donné 12 millions de dollars à une autre entreprise riche, 12 millions de dollars à une entreprise qui fait des milliards de dollars de profits et qui refuse de payer un salaire décent à ses employés.
Au lieu de donner des fonds aux plus riches, pourquoi le premier ministre ne donne-t-il pas ces 12 millions de dollars à ceux qui en ont besoin?
Résultats : 1 - 15 de 3519 | Page : 1 de 235

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Préciser votre recherche