Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Michael McLeod
Lib. (NT)
Voir le profil de Michael McLeod
2018-12-03 12:25 [p.24298]
Monsieur le Président, je me souviens très bien lorsque la décision a été prise, il y a plusieurs années. Les chefs des Territoires du Nord-Ouest, notamment les chefs tlichos, étaient furieux. Le grand chef de l’époque, Eddie Erasmus, avait même dit: « Nous avons signé des traités avec le Canada. Lorsque nous avons signé l’accord tlicho, nous pensions que le temps où le gouvernement fédéral s’imaginait qu’il savait mieux que nous ce qui était bon pour nos terres, nos ressources et notre avenir était une époque révolue. Nous ne reviendrons pas en arrière… ».
Un grand nombre de chefs se sont sentis trahis lorsque l’accord a été annulé par cette décision. Ils ont pensé que leurs droits constitutionnels avaient été bafoués. L’accord était censé être protégé par la Constitution.
La députée pourrait-elle expliquer comment cela a pu se produire étant donné qu’un accord est censé être protégé par la Constitution?
Résultat : 1 - 1 de 1