Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Tom Kmiec
PCC (AB)
Voir le profil de Tom Kmiec
2019-06-03 17:42 [p.28480]
Monsieur le Président, jusqu'ici, dans ce débat, plusieurs députés ministériels ont dit à quel point les fausses nouvelles sur les médias sociaux les inquiètent. Ils pourraient tout simplement écouter leur collègue ici répandre des renseignements erronés à longueur de journée; c'est à peu près la même chose.
Le prétendu crédit d'impôt sur le revenu accordé à la classe moyenne a réduit l'impôt de ce député de façon beaucoup plus importante que celui des Canadiens qui gagnent 45 000 $ ou moins par année. Nous avons contesté ce crédit d'impôt à plusieurs reprises à cause de la façon dont fonctionne le régime fiscal progressif.
Il n'est pas question ici de ce qu'ont fait les gouvernements précédents, mais bien de ce que fait le gouvernement actuel. Nous lui demandons des comptes au sujet de ses décisions. Cela ne concerne pas les gouvernements précédents et ce qui s'est passé auparavant, mais bien ce qu'est en train de faire le gouvernement actuel. Ainsi, ce qu'il propose de faire, c'est demander au représentant d'un grand syndicat de siéger au comité qui décidera comment un crédit d'impôt sera accordé aux grands organismes médiatiques. Au lieu de demander à l'Agence du revenu du Canada d'administrer directement ce crédit d'impôt, le gouvernement préfère créer un comité qui comprend un organisme très partisan qui est déterminé à ce que l'un des partis politiques enregistrés du Canada perde les élections le 21 octobre prochain. Il est inacceptable d'user de telles manœuvres pour se donner un avantage.
Résultat : 1 - 1 de 1