Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Marilyn Gladu
PCC (ON)
Voir le profil de Marilyn Gladu
2019-06-10 22:43 [p.28915]
Monsieur le Président, je ne comprends pas pourquoi le gouvernement s'oppose aussi vivement à l'exploitation de nos ressources naturelles. Au pays, 100 000 emplois ont disparu dans le secteur pétrolier et gazier. On constate également que l'accord sur le bois d'oeuvre est échu depuis 2015. Je me souviens que la ministre des Affaires étrangères nous avait dit qu'il s'agissait d'une priorité absolue. Pourtant, quatre ans plus tard, un nouvel accord n'a toujours pas été signé, et des scieries doivent fermer leurs portes partout au pays.
Il n'en demeure pas moins que le premier ministre s'oppose aux combustibles fossiles. Il a déclaré à maintes reprises qu'il souhaitait mettre fin à l'exploitation des sables bitumineux et qu'il regrettait de ne pas pouvoir le faire plus rapidement. La mise au rancart de cette possibilité d'exploitation pétrolière dans le Nord représente tout simplement un autre exemple de cette volonté exprimée par le premier ministre.
Au Canada, le secteur pétrolier et gazier permet non seulement d'améliorer considérablement le sort des gens, mais aussi de lutter contre les changements climatiques. En effet, si nous pouvions acheminer le pétrole et le gaz vers l'une ou l'autre des côtes, nous pourrions vendre ces produits à de nombreux pays en développement qui construisent des centrales au charbon. Nous pourrions ainsi diviser par cinq leur empreinte carbone. Ne serait-ce pas formidable?
Résultat : 1 - 1 de 1