Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Julie Dzerowicz
Lib. (ON)
Voir le profil de Julie Dzerowicz
2019-06-18 22:10 [p.29407]
Madame la Présidente, je ne partage pas complètement l'avis du député, mais je conviens que les petites entreprises sont le cœur et l'âme de l'économie canadienne. Le gouvernement a passé beaucoup de temps à essayer de faire tout ce qu'il pouvait pour appuyer les entreprises.
Depuis notre arrivée au pouvoir il y a trois ans et demi, nous avons réduit l'impôt des petites entreprises de 11 % à 9 %. Nous avons pris des mesures pour bâtir une économie vraiment forte comme c'est le cas actuellement. Nous avons créé plus d'un million d'emplois. Le taux de chômage est à son plus bas depuis les années 1970 et nous avons fait des investissements sans précédent dans les infrastructures. Ce sont toutes de bonnes choses pour les petites entreprises. Même la signature des trois accords commerciaux historiques est une excellente nouvelle pour les petites entreprises, car cela leur fournit des possibilités de croissance, pour aujourd'hui et pour demain.
En ce qui concerne la tarification de la pollution, ou plutôt la tarification du carbone, un lauréat du prix Nobel d'économie a indiqué que c'était la bonne chose à faire. Le pape a dit la même chose. Nous avons récemment annoncé notre intention d'aider les petites entreprises à faire la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. C'est un changement que nous devons tous faire. En ma qualité de membre du comité de l'environnement, je peux dire à la Chambre que tous les groupes de l'industrie nous ont affirmé qu'ils étaient favorables à la tarification du carbone parce que cela les forcera à innover et à être concurrentiels, tant à l'échelle nationale qu'à l'échelle internationale.
Résultat : 1 - 1 de 1