Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-04-20 12:57 [p.2173]
Madame la Présidente, j'aurais espéré que, en période de pandémie, nous consacrions notre temps au Parlement à discuter de ce que nous pouvons faire pour mieux aider les gens et aider les fournisseurs de soins de santé de première ligne et les personnes dans les établissements de soins de longue durée. Voilà ce à quoi nous devrions consacrer notre temps au Parlement. Or, les conservateurs préfèrent parler de procédure et des détails du fonctionnement de la Chambre.
Je tiens à mettre une chose au clair. Nous voulons entendre ce que vivent les gens partout au pays. Toutefois, en limitant le nombre de parlementaires à Ottawa, nous exclurons leurs voix. Des gens de ma province, la Colombie-Britannique, ne seront pas entendus.
J'estime qu'il faut avoir recours aux solutions technologiques. D'autres organismes le font et réussissent très bien. Le Parlement du Canada peut certainement veiller à ce que la population soit entendue au moyen de séances virtuelles. Nous devons réduire autant que possible l'exposition au risque de maladie. Nous devrions siéger une journée pour modifier les mesures législatives et deux jours pour poser des questions et entendre ce que vivent et ce que pensent les Canadiens.
Madam Speaker, I would hope that during a pandemic we would be spending our time in Parliament talking about how to better help people, how we can provide help to front-line health care providers and how we can help people in long-term care homes. That is what we should be spending our time on in this Parliament, but the Conservatives would rather talk about procedures and how we sit in the House.
I want to make something very clear. We want to hear the stories of people from across this country, and having a limited number of parliamentarians in Ottawa will exclude their voices. People from my home province of B.C. will not have their voices heard.
I believe we need to use technology. We have seen other organizations use it successfully. As the Parliament of Canada, we can absolutely find a way to ensure that people in this country have their voices heard through a virtual sitting. We need to minimize the risk of exposure to illness. We should have one day to make changes to legislation and two days to ask questions and hear the stories and voices of people from across Canada.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes