Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Charlie Angus
NPD (ON)
Voir le profil de Charlie Angus
2020-04-29 16:35 [p.2260]
Monsieur le Président, j'aimerais reprendre ce qu'a dit le député au sujet des investissements qu'il faut faire. Il ne s'agit pas simplement de mesures d'urgence provisoires. L'économie et la vie sociale sont sérieusement en panne au Canada. Les investissements que nous ferons paveront la voie vers un Canada plus fort et plus résilient.
Une des questions qui m'a toujours préoccupé est celle de la perte de confiance des étudiants de niveau postsecondaire qui ont d'énormes dettes et qui se retrouvent dans une économie de petits boulots. Certains chargés de cours gagnent à peine le salaire minimum. Dans les deux semaines qui ont suivi l'apparition de la COVID-19, beaucoup de personnes ayant des diplômes d'études postsecondaires — qui avaient beaucoup investi dans leur formation — n'avaient pas assez d'argent pour payer le loyer ou pour joindre les deux bouts. Or, le premier ministre dit qu'ils devraient demander à leurs parents de les aider. À mon avis, cela témoigne d'une certaine attitude: le premier ministre pense que la classe moyenne existe, mais il y a longtemps qu'elle n'existe plus. Nous sommes à l'ère des petits boulots et de la précarité.
Saurons-nous tirer des difficultés actuelles des enseignements qui feront que plus jamais des Canadiens ne seront abandonnés à une précarité telle qu'il ne leur reste plus rien dans les poches à la fin du mois, même après s'être beaucoup endettés pour faire des études?
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes