Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Charlie Angus
NPD (ON)
Voir le profil de Charlie Angus
2020-04-29 18:21 [p.2275]
Grands dieux, monsieur le Président! C'est cet homme qui veut être roi. Voilà la vision que les conservateurs ont pour le pays.
L'une des candidates à l'investiture conservatrice fait la promotion de faux remèdes en se fondant sur les conseils du Dr Trump. Puis, il y a Peter MacKay, qui était si furieux que la COVID-19 ait interrompu sa campagne pour devenir nouveau chef du Parti conservateur que le parti a dû mettre fin à sa course à la direction pour empêcher M. MacKay de s'autodétruire. Enfin, il y a l'individu méprisable, toujours membre du caucus conservateur, qui s'est livré à des attaques racistes contre l'administratrice en chef de la santé publique du Canada. Or, rien n'indique qu'il a été expulsé du caucus, et il est encore candidat à la direction du Parti conservateur.
Cela m'amène à mon collègue, que j'aime beaucoup. Je pense qu'il veut donner l'impression d'être quelqu'un de coléreux pour obtenir l'appui de la base conservatrice. Toutefois, s'il croit que nous nous opposons au secteur privé parce que nous n'approuvons pas l'envoi d'armes à l'Arabie saoudite, cela démontre qu'il n'est pas prêt à prendre les rênes du pouvoir.
J'implore le député de comprendre que, pour remettre notre économie sur les rails, nous devons investir des fonds publics. Il devrait collaborer avec nous. Les investissements publics sont nécessaires. Les conservateurs se plaignent du manque d'investissements dans le secteur pétrolier, après que nous avons investi des milliards. Ils n'essaient pas d'obtenir des fonds privés; ils veulent des fonds publics. Toutefois, les contribuables canadiens ont leur mot à dire en ce qui concerne leur argent. J'invite donc mon collègue à arrêter ses simagrées, à faire preuve de compassion et à montrer qu'il se soucie de son prochain.
Il peut y arriver, mais il doit afficher un sourire. Il n'a qu'à sourire, qu'à dire que les Canadiens sont de vaillants travailleurs et que nous sommes tous unis dans cette période de crise. Il devrait se tenir loin de ces abrutis qui sont dans la course au leadership et il s'en tirera bien.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes