Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 4983
Voir le profil de Sven Spengemann
Lib. (ON)
Madame la Présidente, je souhaite remercier les nombreux résidants de Mississauga—Lakeshore qui font preuve d'une grande générosité en ces temps difficiles.
Je remercie chaleureusement, pour leur dévouement et leur courage, les professionnels de la santé de Trillium Health Partners ainsi que tous les autres professionnels de la santé et les travailleurs qui luttent en première ligne contre la COVID-19; les organismes Armagh House et Interim Place, la banque alimentaire The Compass, les groupes confessionnels et les organismes communautaires qui œuvrent à protéger les personnes les plus vulnérables; les commerces locaux, les restaurants et les initiatives comme Feed Mississauga, qui préparent des milliers de repas pour les personnes dans le besoin; le conseil jeunesse de la circonscription de Mississauga—Lakeshore pour son leadership; et le conseil des aînés de Mississauga pour sa défense inlassable des droits et des besoins des aînés.
Il y a de quoi être réconforté et revigoré quand on voit toutes les façons fantastiques qu'a la communauté de se mobiliser pendant la pandémie.
Joyeux Noël, joyeuse Hanouka, joyeux Kwanzaa, et mes meilleurs vœux à tous pour le temps des Fêtes et la nouvelle année.
Voir le profil de Brad Redekopp
PCC (SK)
Voir le profil de Brad Redekopp
2020-12-11 11:00 [p.3329]
Madame la Présidente, c'est à l'Université de la Saskatchewan, à Saskatoon, que se trouvent les locaux de VIDO-InterVac, qui pourrait bien avoir conçu un vaccin entièrement canadien contre la COVID-19.
En janvier, les chercheurs de VIDO-InterVac ont été parmi les premiers de la planète à isoler le virus qui cause la COVID et ils ont commencé à tester leur prototype sur les animaux dès mars. VIDO a alors demandé au gouvernement fédéral de l'aider financièrement afin qu'il puisse accélérer la mise au point de son vaccin, mais sa demande a été rejetée.
Pourquoi n'avons-nous plus jamais entendu parler de ce vaccin canadien, alors que plusieurs géants internationaux ont pu faire homologuer le leur? La réponse est toute simple: le premier ministre a choisi de ne pas favoriser les vaccins fabriqués au Canada et de signer plutôt des contrats de plusieurs milliards de dollars avec des sociétés étrangères.
Les libéraux font passer les intérêts financiers de l'industrie pharmaceutique avant tout le reste, et tant pis pour les Canadiens, Saskatoon et VIDO-InterVac. Aujourd'hui, le Royaume-Uni et les États-Unis produisent leurs propres vaccins, tandis qu'au Canada, le premier ministre a décidé de s'en remettre au bon vouloir des autres pays. Il devrait avoir honte.
Voir le profil de Steven MacKinnon
Lib. (QC)
Voir le profil de Steven MacKinnon
2020-12-11 11:01 [p.3329]
Madame la Présidente, 2020 n'aura pas été l'année attendue.
En réponse à la pandémie, notre gouvernement a pris des mesures d'aide exceptionnelles. Dans Gatineau, cela représente notamment 6,8 millions de dollars pour les aînés, une Allocation canadienne pour enfants plus généreuse pour près de 20 000 enfants, une aide d'urgence de plus de 1 million de dollars pour les banques alimentaires et les organismes communautaires, 211 emplois d'été pour les jeunes et une aide précieuse, dont la PCU et la Subvention salariale, pour les entreprises et les travailleurs.
Ces mesures n'auraient jamais été possibles sans le travail extraordinaire de nos fonctionnaires fédéraux. Gatineau a aussi connu des progrès importants incluant le Centre de préservation du projet Gatineau 2, la station Lorrain du Rapibus, le réaménagement d'un centre de Services Canada et la confirmation par une étude de la CCN du besoin d'un sixième lien.
Les gens de Gatineau ont à nouveau fait preuve d'une grande résilience en 2020, et grâce aux efforts de tous, des jours meilleurs sont à venir.
Voir le profil de Alistair MacGregor
NPD (BC)
Madame la Présidente, la brasserie V2V Black Hops, située dans ma circonscription, est une formidable entreprise à vocation sociale qui amasse des fonds pour les programmes destinés aux militaires et premiers intervenants souffrant du syndrome de stress post-traumatique. Toutefois, comme il s'agit d'une entreprise relativement nouvelle, elle n'est pas admissible à la subvention salariale et n'a pas pu se prévaloir du programme d'aide au loyer commercial ni de la nouvelle subvention pour le loyer.
En juillet, j'ai écrit à la ministre du Revenu national à ce sujet. En septembre, j'ai remis une copie de la lettre à son secrétaire parlementaire. En octobre, j'ai fait un suivi par courriel auprès de la ministre et du secrétaire parlementaire. En novembre, j'ai mis la ministre de la Petite Entreprise au courant de la question. Nous voilà en décembre et je n'ai toujours pas reçu de réponse, pas même un accusé de réception.
Les libéraux se sont empressés de verser des milliards de dollars à de grandes sociétés, mais ils ne bougent pas d'un pouce lorsqu'il s'agit d'améliorer les programmes pour les nouvelles petites entreprises. Ils font montre d'une mesquinerie inacceptable en cette période de Noël. Encore une fois, j'exhorte le gouvernement à prendre ses responsabilités et à apporter des correctifs aux programmes en question.
Voir le profil de Ruby Sahota
Lib. (ON)
Voir le profil de Ruby Sahota
2020-12-11 11:05 [p.3330]
Madame la Présidente, en cette période des Fêtes, la situation sans précédent que nous vivons présente des difficultés particulières et rend encore plus difficiles des problèmes qui ne datent pas d'hier.
L'insécurité alimentaire touche l'ensemble du pays, y compris Brampton, et la pandémie n'a fait qu'aggraver le problème. Le gouvernement a investi 100 millions de dollars supplémentaires dans les banques alimentaires et les groupes d'aide à la sécurité alimentaire, mais je tiens à exprimer ma reconnaissance à tous les organismes locaux qui travaillent fort pour offrir aux familles des articles qui leur permettent de subvenir à leurs besoins essentiels.
Dans ma circonscription, Brampton-Nord, la banque alimentaire de l'église baptiste Heart Lake fait de l'excellent travail en offrant des aliments frais et sains, des fournitures pour bébés ainsi que des foulards et des chapeaux faits à la main à ceux qui en ont le plus besoin.
L'église baptiste Heart Lake montre parfaitement à quel point les organismes confessionnels sont d'une aide précieuse pour nous aider à traverser la pandémie. L'église baptiste Heart Lake incarne parfaitement les valeurs chrétiennes de générosité et d'altruisme. Je remercie tous ces organismes de leurs efforts exceptionnels. Je leur souhaite à tous un très joyeux Noël.
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-12-11 11:05 [p.3330]
Madame la Présidente, 2020 a été pénible pour tous les Canadiens. Alors, durant mes 60 dernières secondes d'intervention à la Chambre cette année, je veux formuler quelques réflexions.
L'année 2020 n'est pas la nouvelle normalité. Nous retournerons à notre vie normale. Nos enfants retourneront à l'école et iront passer la nuit chez des amis, comme ils le faisaient avant. Ils recommenceront à jouer et à participer à des compétitions sportives.
Ce Noël, les familles et les amis se réuniront sur Zoom ou Skype. Ce n'est pas normal, et cela ne devrait jamais être accepté comme tel. Notre vie devrait nous appartenir. Nous devrions être en mesure d'accueillir nos amis et les membres de notre famille dans nos maisons et nos cours, et nous pourrons le faire de nouveau.
Quelques moments difficiles attendent encore mes concitoyens de Regina—Lewvan et les autres Canadiens. Cependant, il y a une lueur d'espoir que nous arriverons bientôt au bout du tunnel. Nous devons faire preuve d'optimisme et croire que 2021 sera une année de possibilités. Je suis persuadé que, dès que nous organiserons notre premier barbecue dans notre cour, dès que les parties de flag-football et de soccer ou que les cours de danse de nos enfants recommenceront, nous commencerons lentement à oublier l'année 2020 et à envisager des perspectives prometteuses pour 2021 et au-delà.
Je souhaite un joyeux Noël à tous.
Voir le profil de Peter Schiefke
Lib. (QC)
Voir le profil de Peter Schiefke
2020-12-11 11:09 [p.3331]
Madame la Présidente, à l'approche des Fêtes, j'aimerais prendre un moment pour remercier tous les Vaudreuil-Soulangeois qui ont fait des efforts pour que la pandémie de la COVID-19 soit moins difficile.
Je pense aux petits entrepreneurs comme Jim Beauchamp et André Dumas, qui recueillent des dons pour les familles défavorisées et leur redonnent de l'espoir; à Andy Cook, un artiste local, et à Brian Greenway, du groupe April Wine, intronisé au Panthéon de la musique canadienne, qui font des concerts gratuits en ligne pour égayer nos soirées; à Gurinder Singh Johal et à Sarvdeep Singh Bath, de l'association pendjabi des sports et de la culture, qui ont livré des palettes de nourriture à la banque alimentaire Moisson Sud-Ouest.
Susan Laventure, Madeleine Turgeon et les Anges masqués se sont même lancés dans la fabrication volontaire de masques pour notre communauté. Dominic Larrivée travaille au quotidien pour collecter des fonds et faire sourire les gens. Maella a 12 ans, et elle a personnellement fabriqué des tuques pour les personnes dans le besoin.
La liste est longue, et c'est pourquoi notre communauté s'en sortira plus forte que jamais.
Je souhaite à tous les membres de ma communauté de Vaudreuil—Soulanges de joyeuses Fêtes. L'année 2021, nous sommes prêts à t'accueillir.
Voir le profil de Taylor Bachrach
NPD (BC)
Madame la Présidente, tandis que nous sommes rassemblés pour la dernière séance de l'année, je repense à la mobilisation dont nous avons été témoins dans nos collectivités au cours des neuf derniers mois. Nous avions déjà vu un phénomène semblable dans le Nord-Ouest de la Colombie-Britannique en 2018: quand les feux de forêt faisaient des ravages, des gens ont risqué leur vie pour sauver la propriété de leurs voisins.
Peu importe leurs différences, quand arrive un moment critique, les gens des régions rurales savent s'entraider. Hier soir, j'ai parlé avec un groupe de médecins de la minuscule communauté de Fort St. James. Ils ont actuellement des dizaines de personnes atteintes de la COVID et s'attendent à ce que la situation s'aggrave. Ils travaillent jour et nuit pour sauver la vie de leurs voisins, comme le font les professionnels de la santé partout au pays. Nous devons les soutenir.
Je pense aujourd'hui aux familles de Fort St. James, de Binche, de Tache, de Nak'azdli et de toutes les petites communautés éloignées d'un bout à l'autre du pays, qui peinent à protéger leurs proches contre le virus. Avec chaque geste d'entraide et de soutien mutuel, chaque moment où nous prenons soin les uns des autres et où nous nous préoccupons du sort de chacun, nous écrivons l'histoire de ce qu'est notre pays. C'est plus important que jamais.
Je souhaite à tout le monde un joyeux Noël.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Madame la Présidente, alors que les Canadiens peinent à joindre les deux bouts, des sociétés rentables utilisent des milliards de dollars de fonds destinés aux mesures liées à la COVID-19 pour verser des dividendes, octroyer des primes à leurs dirigeants et procéder à des rachats d'actions. Ces sociétés n'ont pas à rembourser un sou.
Toutefois, c'est une autre histoire pour les Canadiens ordinaires qui ont demandé en toute bonne foi une prestation d'urgence, comme les artistes et les travailleurs autonomes. On leur demande maintenant de rembourser des milliers de dollars. Une fois de plus, les libéraux font passer les profits des grandes entreprises avant les gens ordinaires.
Le gouvernement cessera-t-il d'appliquer deux poids, deux mesures? Les libéraux arrêteront-ils d'appliquer cette mesure cruelle de récupération aux Canadiens vulnérables en difficulté?
Voir le profil de Sean Fraser
Lib. (NS)
Voir le profil de Sean Fraser
2020-12-11 11:26 [p.3334]
Madame la Présidente, je tiens d'abord à souhaiter au député et à tous mes collègues de la Chambre de joyeuses Fêtes et un joyeux Noël.
Pour répondre à la question, depuis le début, notre approche est de fournir un soutien suffisant aux ménages et aux entreprises du Canada afin de les maintenir à flot pour qu'ils puissent contribuer à la relance économique une fois la pandémie terminée.
Je signale que les seules entreprises admissibles à la subvention salariale sont celles qui peuvent démontrer qu'elles ont subi une baisse importante de leurs revenus et qui utilisent les fonds expressément pour garder leurs employés sur la liste de paie. Je suis heureux d'informer le député que près de quatre millions de Canadiens ont encore un emploi grâce à ce programme.
Voir le profil de Matthew Green
NPD (ON)
Voir le profil de Matthew Green
2020-12-11 11:27 [p.3334]
Madame la Présidente, au début de la pandémie, le premier ministre a demandé à l'industrie canadienne de se mobiliser et de produire de l'équipement de protection, ce qu'elle a fait.
Les distilleries et les brasseries du Canada se sont empressées de commencer à produire le désinfectant pour les mains dont on avait grandement besoin. Leur travail acharné et leur esprit d'initiative ont permis de sauver des vies. Cependant, au lieu d'acheter du désinfectant pour les mains à ces entreprises canadiennes, qui en produisaient des milliers de litres, le gouvernement libéral a envoyé plus d'un demi-milliard de dollars à des multinationales.
Le ministre peut-il nous expliquer pourquoi il a décidé d'acheter du désinfectant pour les mains à l'étranger, alors que les petites entreprises du pays n'ont ménagé aucun effort pour commencer à en produire?
Voir le profil de William Amos
Lib. (QC)
Voir le profil de William Amos
2020-12-11 11:27 [p.3335]
Madame la Présidente, le gouvernement est très fier des efforts exceptionnels déployés par les entreprises de notre grand pays pour produire tout le matériel dont nous avions besoin pour faire face à la crise de la COVID-19.
Dans chaque province, les petites entreprises, les grandes entreprises et les entreprises converties nous ont aidés à faire le nécessaire. Nous avons misé sur elles depuis le début. Toutefois, certains achats d'équipement ne pouvaient être faits au Canada et ont dû être faits à l'étranger. Tout a été fait absolument comme il le fallait, et nous avons veillé à ce que les transformations nécessaires aient lieu dans le secteur canadien de la fabrication.
Voir le profil de Mike Kelloway
Lib. (NS)
Voir le profil de Mike Kelloway
2020-12-11 11:45 [p.3338]
Madame la Présidente, l'aéroport J.A. Douglas McCurdy de Sydney, situé au Cap-Breton, est une pièce maîtresse de l'infrastructure qui soutient les collectivités de ma circonscription et des environs.
Cette semaine, Air Canada a annoncé la suspension de ses derniers vols à destination et en provenance de cet aéroport, ce qui a entraîné l'annulation de tous les vols commerciaux pour les habitants de ma circonscription, des pertes d'emplois et de l'incertitude quant à l'avenir de l'aéroport.
Le secrétaire parlementaire pourrait-il rappeler à la Chambre, aux Canadiens et aux habitants de la circonscription de Cape Breton—Canso ce que le gouvernement fait pour soutenir les aéroports régionaux comme celui de ma région?
Voir le profil de Chris Bittle
Lib. (ON)
Voir le profil de Chris Bittle
2020-12-11 11:45 [p.3338]
Monsieur le Président, le député est un défenseur infatigable du Cap-Breton. Nous sommes déçus par la décision d'Air Canada d'annuler un plus grand nombre de vols régionaux. Nous savons à quel point les aéroports régionaux sont importants pour les collectivités du Cap-Breton et de tout le pays.
Au cours des prochaines années, le gouvernement investira plus de 1,1 milliard de dollars pour soutenir les acteurs clés, tels que les administrations aéroportuaires et les compagnies aériennes régionales. Toute nouvelle discussion sur le soutien des contribuables aux grandes compagnies aériennes donnera la priorité au maintien et au rétablissement des liaisons régionales qui relient nos collectivités, y compris Sydney.
Voir le profil de Brad Redekopp
PCC (SK)
Voir le profil de Brad Redekopp
2020-12-11 11:53 [p.3340]
Madame la Présidente, le 23 mars dernier, le premier ministre a annoncé en grande pompe que le Canada allait fabriquer son propre vaccin dans les locaux de VIDO-InterVac à Saskatoon.
Depuis, VIDO-InterVac a présenté au greffier du Conseil privé un plan pour fabriquer non seulement le vaccin, mais aussi tous les vaccins autorisés par Santé Canada. VIDO n'a reçu aucune nouvelle alors que de grandes multinationales reçoivent des milliards de dollars.
Le premier ministre a-t-il laissé tomber l'idée de fabriquer des vaccins au Canada?
Résultats : 1 - 15 de 4983 | Page : 1 de 333

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes