Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Peter Stoffer
NPD (NS)
demande à présenter le projet de loi C-201, Loi modifiant la Loi sur la pension de retraite des Forces canadiennes et la Loi sur la pension de retraite de la Gendarmerie royale du Canada (suppression de la déduction sur la pension).
— Monsieur le Président, je voudrais remercier mes collègues et les gens de la circonscription de Sackville—Eastern Shore, qui m'ont élu pour la cinquième fois, afin que je les représente à la Chambre des communes.
J'ai le grand honneur de présenter ce projet de loi au nom de Roger Boutin, Mel Pittman et John Labelle, pour qu'on cesse de réduire les pensions des militaires et du personnel de la GRC à la retraite lorsqu'ils arrivent à l'âge de 65 ans. Tous les députés appuient les militaires canadiens, mais nous devons apprendre à continuer de les soutenir lorsqu'ils ne portent plus l'uniforme depuis longtemps. Réduire leur pension à l'âge de 65 ans est tout simplement un mauvais choix que nous devons annuler. C'est le but de ce projet de loi.
Voir le profil de Peter Stoffer
NPD (NS)
demande à présenter le projet de loi C-213, Loi modifiant la Loi sur la gestion des finances publiques et le Règlement sur les droits des services de passeports (passeports pour les anciens combattants, les membres de la Gendarmerie royale du Canada et leur époux ou conjoint de fait ainsi que pour les personnes âgées).
-- Monsieur le Président, cette mesure législative s'inspire de ce qui se fait ailleurs. Les États-Unis, par exemple, donnent aux militaires et aux membres des forces policières fédérales la possibilité d'obtenir leur passeport gratuitement. Ainsi, les militaires et les policiers fédéraux américains ne sont pas obligés de payer pour ce document.
Nous estimons qu'il s'agit d'une mesure que le Canada pourrait également adopter. Il s'agirait de consentir un petit avantage additionnel pour remercier les hommes et les femmes qui servent notre pays. De cette façon, lorsqu'ils auraient besoin d'un passeport pour voyager, ils n'auraient pas à payer comme ils le font maintenant.
Résultats : 1 - 2 de 2