Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Dave MacKenzie
PCC (ON)
Voir le profil de Dave MacKenzie
2009-12-10 14:17 [p.7904]
Monsieur le Président, notre gouvernement conservateur a pris des mesures concrètes pour que le Canada conserve sa part du secteur de l'automobile nord-américain.
Nous avons versé 700 millions de dollars au Programme d'assurance comptes clients à l'intention des fournisseurs de pièces d'automobile, 250 millions de dollars au Fond d'innovation pour le secteur de l'automobile pour des projets de recherche-développement et 12 milliards de dollars à la Facilité canadienne de crédit garanti qui vise à améliorer l'accès au crédit pour les consommateurs qui veulent acheter ou louer de nouveaux véhicules.
Grâce à ces mesures, le secteur de l'automobile a un brillant avenir. Selon Statistique Canada, les mesures que nous avons adoptées ont permis de sauver 52 000 emplois.
Ajoutons 800 autres emplois à ce total. Aujourd'hui, Toyota a annoncé qu'elle embaucherait 800 employés à son usine d'assemblage de produits de l'automobile à Woodstock. Cela donnera un important coup de pouce à Woodstock et à ma circonscription, Oxford.
J'invite la Chambre à se joindre à moi pour applaudir les mesures que notre gouvernement et notre ministre de l’Industrie ont adoptées pour appuyer le secteur de l'automobile au Canada.
Voir le profil de Siobhan Coady
Lib. (NL)
Monsieur le Président, KAIROS est une coalition de groupes religieux comme, entre autres, l'Église anglicane, l'Église unie et l'Église catholique. Le gouvernement a quand même réduit le financement de KAIROS de 7 millions de dollars tout en continuant de gaspiller l'argent des contribuables sur des publicités partisanes, comme la vidéo du premier ministre qui a coûté 1,7 million de dollars. Cela vient s'ajouter aux 100 millions de dollars en publicités conservatrices indécentes.
Comment se fait-il que la propagande du premier ministre et des panneaux publicitaires pour annoncer que des poignées de porte ont été changées soient plus importants que des groupes qui défendent les droits de la personne?
Voir le profil de Bev Oda
PCC (ON)
Voir le profil de Bev Oda
2009-12-09 14:53 [p.7833]
Monsieur le Président, les Canadiens veulent avoir l'assurance que, quand le Canada prend des mesures pour aider les personnes vulnérables qui vivent dans la pauvreté, leur argent sera investi dans des choses qui contribuent à améliorer la vie des gens. C'est pourquoi nous tenons à nous assurer que tous les programmes de l'ACDI sont efficaces et que le contribuable canadien peut être fier des gestes que pose le Canada dans le monde.
Voir le profil de Siobhan Coady
Lib. (NL)
KAIROS contribue à améliorer les choses, monsieur le Président. Le gouvernement a gaspillé des millions de dollars des contribuables pour financer de la propagande politique. Les coupes à KAIROS auront un effet dévastateur sur les partenaires internationaux du Canada et feront en sorte qu'on abandonnera à leur triste sort des milliers de personnes marginalisées. Pourquoi les députés du gouvernement conservateur dépensent-ils sans compter pour servir leurs propres intérêts, tout en coupant le budget de KAIROS afin de museler cette coalition dans des dossiers d'intérêt international comme les changements climatiques et les droits de la personne?
Voir le profil de Bev Oda
PCC (ON)
Voir le profil de Bev Oda
2009-12-09 14:54 [p.7834]
Monsieur le Président, j'aimerais dire à la Chambre et à tous les Canadiens qu'ils peuvent être fiers de ce que le Canada et le gouvernement accomplissent pour aider les plus vulnérables dans le monde. Nous sommes un des seuls pays à ne pas avoir réduit son aide internationale. Nous nous plaçons au troisième rang des pays donateurs qui soutiennent les programmes d'aide alimentaire. D'ailleurs, nous venons d'annoncer l'octroi de 30 millions de dollars pour nourrir 17 millions de personnes dans des pays en développement.
Voir le profil de Thomas Mulcair
NPD (QC)
Voir le profil de Thomas Mulcair
2009-12-09 14:56 [p.7834]
Monsieur le Président, depuis 1994, l'ONG Alternatives reçoit du financement de l'ACDI pour poursuivre son oeuvre extraordinaire.
Mais depuis le mois de mars dernier, le bureau de la ministre de la Coopération internationale ne répond plus.
La ministre refuse de confirmer ou d'infirmer la rumeur selon laquelle Alternatives se verra retirer son financement.
C'est simple. Alternatives veut savoir si elle aura droit à du financement pour mettre en oeuvre des projets en Haïti, en Irak et en République démocratique du Congo. Que dit la ministre?
Voir le profil de Bev Oda
PCC (ON)
Voir le profil de Bev Oda
2009-12-09 14:57 [p.7834]
Monsieur le Président, je connais ce dossier. Il fait toujours l'objet d'un examen, conformément au processus. Une décision sera prise au moment opportun.
Voir le profil de Thomas Mulcair
NPD (QC)
Voir le profil de Thomas Mulcair
2009-12-09 14:57 [p.7834]
Monsieur le Président, tout comme Alternatives, KAIROS est financé par un volet du secteur de la gouvernance des fonds de l'ACDI.
Internationalement reconnu et respecté, KAIROS s'est fait retirer l'ensemble de son financement de 7 millions de dollars.
Comme par hasard, on apprend aujourd'hui, par Elizabeth Thompson de Sun Media, que c'est précisément 7 millions de dollars que les conservateurs ont versé à leur propre personnel politique pour des primes de toutes sortes.
Quelle est leur priorité, la paix dans le monde ou les poches de leur monde?
Voir le profil de Vic Toews
PCC (MB)
Voir le profil de Vic Toews
2009-12-09 14:57 [p.7834]
Monsieur le Président, je suis heureux de profiter de l'occasion pour rappeler à la Chambre que c'est notre gouvernement qui a pris les mesures nécessaires pour resserrer les lignes directrices relatives aux indemnités de départ. Lors de notre arrivée au pouvoir, nous avons réduit les indemnités de départ. Sous le gouvernement libéral précédent, elles représentaient une durée maximale de six mois, alors qu'aujourd'hui, elles ne sont plus que de quatre mois.
Voir le profil de Robert Bouchard
BQ (QC)
Voir le profil de Robert Bouchard
2009-12-08 14:50 [p.7792]
Monsieur le Président, l'industrie aérospatiale, concentrée dans la région de Montréal, craint de faire les frais de la lutte contre le déficit, d'autant plus que, contrairement au secteur automobile, elle n'a pas reçu d'aide ponctuelle pour traverser la crise économique.
Le secteur aérospatial québécois fait face à une concurrence féroce de la part de concurrents étrangers bien appuyés par leurs gouvernements.
Est-ce que le gouvernement peut rassurer les entreprises et les travailleurs, et annoncer qu'il entend enfin déployer une véritable politique de soutien au secteur aérospatial?
Voir le profil de Tony Clement
PCC (ON)
Monsieur le Président, nous avons déjà investi plus de 350 millions de dollars dans Bombardier aéronautique, par exemple, pour l'acquisition du programme de Séries C. Plus de 400 millions de dollars ont été investis par l'ISAD dans l'industrie canadienne de l'aérospatiale. C'est notre gouvernement qui a décidé de faire cela et nous avons déjà investi plus de 300 millions dans un programme innovateur de simulateur de vol de CAE. C'est notre position et nous soutenons cette industrie avec...
Voir le profil de Robert Vincent
BQ (QC)
Voir le profil de Robert Vincent
2009-12-08 14:52 [p.7792]
Monsieur le Président, l'industrie québécoise du textile a besoin d'aide pour améliorer sa compétitivité et développer de nouveaux marchés. Le programme CANtex permettait de répondre en partie à ces besoins. Pourtant, depuis 2009, l'enveloppe du programme CANtex est vide.
Est-ce que le gouvernement compte injecter de nouveaux fonds dans CANtex ou dans un autre programme afin de répondre aux besoins spécifiques de l'industrie du textile?
Voir le profil de Denis Lebel
PCC (QC)
Monsieur le Président, tout au long de l'année 2009, nous avons remis de l'argent dans le programme CANtex pour continuer de soutenir l'industrie du textile au Québec. S'il n'y en a plus, il y a de l'argent qu'on trouve quelque part, parce qu'on en a donné encore toute l'année.
Nous allons continuer de soutenir la diversification économique des régions du Québec, bien sûr, en incluant le textile. Des révisions de programmes vont se faire dans les prochaines semaines.
Voir le profil de Scott Armstrong
PCC (NS)
Monsieur le Président, en réaction à la récession économique mondiale, le gouvernement a présenté le Plan d'action économique du Canada, un plan visant à stimuler l'économie, à créer des emplois pour les Canadiens et à aider les entreprises à traverser la tempête économique. Notre économie repose sur des entreprises vigoureuses et le Plan d'action économique du Canada aide ces entreprises en leur fournissant les outils qui leur permettront de devenir vigoureuses, innovatrices et prospères.
Le ministre de l’Industrie peut-il dire à la Chambre ce que fait le gouvernement pour appuyer la croissance et l'expansion des entreprises de haute technologie?
Voir le profil de Tony Clement
PCC (ON)
Monsieur le Président, aujourd'hui, j'ai eu le plaisir d'annoncer que le gouvernement du Canada investissait 75 millions de dollars dans la création d'un nouveau fonds de capital de risque. Le financement versé au fonds totalisera 300 millions de dollars.
Ce fonds aidera les entreprises canadiennes à se développer, à croître et à créer de nouveaux emplois pour les Canadiens. Il aidera les entreprises à promouvoir leurs activités économiques en vue de dénicher de nouveaux marchés et à développer leur capacité de production. Il leur fournira aussi des fonds de roulement additionnels. Voilà qui illustre une fois de plus que le Plan d'action économique crée des emplois pour les Canadiens.
Résultats : 1 - 15 de 1961 | Page : 1 de 131

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|