Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Voir le profil de Geoff Regan
2015-12-03 16:08 [p.6]
Honorables députés, je tiens à exprimer à la Chambre mes humbles remerciements pour le grand honneur qu'elle a bien voulu me faire en me choisissant comme Président.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Ce moment me remplit d'humilité. Je tiens tout d'abord à souligner qu'il s'est écoulé près de 100 ans depuis qu'un député des provinces atlantiques a occupé le fauteuil.
J'envoie de tendres pensées à mon épouse, Kelly, à l'occasion de notre 22e anniversaire de mariage, que nous célébrons aujourd'hui. Kelly ne pouvait pas être des nôtres aujourd'hui, mais je suis ravi que mes parents soient dans la salle.
Je me réjouis grandement à la perspective de collaborer avec notre nouveau premier ministre, les chefs des autres partis et les leaders à la Chambre, et de travailler avec tous les députés et pour tous les députés. Ce sera un plaisir de bâtir avec eux un milieu de travail positif, et propice à des débats constructifs et respectueux.
Je suis très content de savoir que j'aurai l'aide de notre très distingué greffier intérimaire et de ses adjoints. Nous allons tous apprécier le bon travail de tous les employés de la Chambre des communes.
Vous m'avez donné une responsabilité importante et j'aurai besoin de votre soutien. Il faut élever le ton à la Chambre et rétablir la bienséance. Il faut que nous assurions le respect de l'un envers l'autre, malgré nos différences.
Le rôle de Président exige de l'impartialité. Je tiens à vous assurer de mon intention d'être juste et ferme. Je ne tolérerai pas le chahut, car il n'a pas sa place ici. Aucune conduite antiparlementaire ne sera admise.
L'édifice du Centre où nous nous trouvons a été reconstruit après qu'un incendie l'ait ravagé en 1916. Il a fallu 60 ans pour terminer les reliefs sur les murs de pierre. Les députés ont pu admirer également les murales qui ornent les couloirs de l'édifice et qui nous racontent le labeur des gens de notre pays. C'est grâce à ce labeur qu'ont été bâtis le Parlement et notre démocratie. Ces oeuvres nous rappellent aussi les quelque 116 000 Canadiens inhumés à l'étranger qui ont combattu pour défendre notre liberté de parole et d'opinion. Promettons-nous d'adopter ici à la Chambre une conduite digne des sacrifices qu'ils ont consentis.
En guise de conclusion, je tiens à féliciter tous les députés et à leur souhaiter la bienvenue à la 42e législature du Parlement du Canada.
Et la masse ayant été posée sur la table:
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le Président, comme c'est la première fois que je m'adresse aux Canadiens depuis ce fauteuil en cette auguste Chambre, je tiens, avant de vous féliciter, à remercier tous les Canadiens d'avoir élu 338 personnes très compétentes pour les représenter à la Chambre des communes. Tous les députés s'efforceront jour après jour de mériter la confiance qu'ils nous ont accordée individuellement et collectivement.
Plus particulièrement, qu'on me permette de remercier les gens de Papineau qui ont choisi de me faire confiance une troisième fois. Ils demeureront au coeur de tout ce que je fais.
Maintenant, j'aimerais vous offrir, mon cher collègue et ami de longue date, mes chaleureuses félicitations pour avoir été choisi pour ce rôle extrêmement important. Maintenir l'ordre aux Communes n'est pas une mince tâche. Il faut veiller à ce que les règles et les traditions parlementaires soient respectées et défendre les droits et privilèges de tous les députés, y compris le droit de s'exprimer librement.
Monsieur le Président, je sais que vous mettrez votre grande expérience à profit dans vos nouvelles fonctions de Président. Vous aurez très certainement la confiance de tous nos collègues.
À ma connaissance, deux femmes seulement dans l'histoire du Canada ont eu l'honneur relatif d'être à la fois la fille, la femme et la mère d'un député. La première est ma propre mère, et la deuxième, celle du Président, qui est ici aujourd'hui. C'est dans un esprit d'ouverture et de transparence que je révèle ces liens de parenté. Il fallait que je le fasse avant que le Président ne commence à me dire ce que je peux et ne peux pas dire.
J'aimerais aussi remercier mes estimés collègues qui se sont présentés comme candidats pour ce poste. Le Canada a énormément de chance d'avoir, au Parlement, des gens si passionnés et dévoués, et je crois que nous serons tous d'accord que, en matière de passion et de dévouement, il n'y en a pas un, ici, qui en a plus que notre ami et collègue d'Ottawa—Vanier.
Nous devons travailler tous ensemble pour rétablir la foi et la confiance en la Chambre des communes.
Monsieur le Président, je sais que vous jouerez un rôle à cet égard en favorisant un débat respectueux et réfléchi entre les députés des deux côtés de la Chambre.
Je sais combien il sera important pour nous dorénavant de soumettre les questions qui tiennent à coeur aux Canadiens à un débat constructif à la Chambre. Nous travaillerons d'arrache-pied pour promouvoir une plus grande ouverture dans l'ensemble du gouvernement. Nous donnerons aux Canadiens et à tous les députés une voix à Ottawa et à la Chambre. Pour ce faire, il faudra notamment permettre aux comités de jouir d'une plus grande indépendance, réformer la période des questions et accroître le nombre de votes libres.
Nous avons déjà agi, et nous en ferons davantage au cours des prochaines semaines et des prochains mois.
Encore une fois, monsieur le Président, je tiens à vous féliciter d'avoir été élu aujourd'hui.
C'est un honneur insigne que d'assumer ces fonctions, qui représentent une immense responsabilité; j'estime que vous êtes l'homme tout désigné pour ce faire.
Je me réjouis à l'idée de travailler avec vous et tous les députés dans le but de faire du Canada un pays encore plus merveilleux.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Voir le profil de Geoff Regan
2015-12-03 16:20 [p.7]
Je remercie le premier ministre et j'accorde maintenant la parole à la chef de l'opposition officielle.
Voir le profil de Rona Ambrose
PCC (AB)
Monsieur le Président, j'aimerais exprimer, en mon nom et en celui des membres du caucus conservateur, nos plus sincères félicitations pour votre élection comme Président de la Chambre des communes.
Je vous souhaite également bon anniversaire de mariage, à vous et à Kelly. Cela vous vaut des points supplémentaires.
Monsieur le Président, vous occupez maintenant une fonction presque aussi vieille que le Parlement lui-même. Le premier président de séance connu a été nommé en 1258. C'est Peter de Montfort qui présidait le Parlement à Oxford cette année-là.
L'histoire ininterrompue de la présidence a commencé en 1376, alors que sir Peter de la Mare présidait ce qu'on appelle le « bon Parlement ». La législature suivante a été nommée le « mauvais Parlement ». Bien sûr, les termes « bon » et « mauvais » n'avaient rien à voir avec le rendement des administrations de l'époque, mais étaient plutôt le reflet des efforts des députés pour surveiller le gouvernement.
Monsieur le Président, je peux vous assurer que mes collègues et moi, qui formons la loyale opposition de Sa Majesté, allons travailler fort pour vous gagner la notoriété de Président de ce que les historiens appelleront un jour « le grand Parlement ». Cela veut dire que vous pouvez compter sur notre coopération en tout temps et en toute circonstance.
Sur la même note, par votre intermédiaire, monsieur le Président, j'aimerais dire au premier ministre que, quand c'est dans le meilleur intérêt des Canadiens et Canadiennes, il peut aussi compter sur notre coopération et notre soutien.
De plus, si le premier ministre se demande ce que je suis prête à faire s'il n'agit pas dans le meilleur intérêt des Canadiens, je lui dis « regardez-moi bien ».
Encore une fois, monsieur le Président, félicitations.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Voir le profil de Geoff Regan
2015-12-03 16:24 [p.7]
Je remercie la chef de l'opposition officielle.
Je donne maintenant la parole à l'honorable député d'Outremont.
Voir le profil de Thomas Mulcair
NPD (QC)
Voir le profil de Thomas Mulcair
2015-12-03 16:24 [p.7]
Monsieur le Président, tout d'abord, au nom de l'opposition progressiste du Nouveau Parti démocratique, je tiens à vous féliciter d'avoir remporté l'élection d'aujourd'hui. Sachez que, à tout moment, vous pourrez compter sur notre collaboration. Comme vous l'avez si bien dit, votre rôle est essentiel pour permettre à l'ensemble des élus d'être toujours traités avec justesse.
Nous vous avons écouté attentivement, monsieur le Président, lorsque vous avez dit qu'il n'y aurait plus le chahut auquel nous avons eu droit à la Chambre par le passé. Vous aurez notre appui dans toutes vos démarches. Lorsque Jack Layton m'a nommé leader parlementaire, il s'est engagé à ne jamais chahuter comme on l'avait fait par le passé. Les journalistes ont ri et prédit que cela ne durerait que trois jours. Il a toutefois maintenu cet engagement pendant toute une législature.
Le NPD vous appuie à cet égard, monsieur le Président, et le fera tout au long de la législature.
À plus d'une reprise, j'ai eu la chance de tester le niveau de respect réciproque entre votre fonction et la nôtre. Je peux vous garantir une chose: cette voie à deux sera toujours suivie par le NPD. Nous serons toujours là pour vous appuyer. Nous savons que nous avons tous la responsabilité de veiller au respect de l'institution parlementaire. C'est une responsabilité qui incombe aux 338 députés de la Chambre.
Au cours de la prochaine session, nous débattrons avec vigueur de questions importantes, comme les soins de santé, la pauvreté, et les dossiers concernant les Premières Nations, les Métis et les Inuits. Je peux vous dire que j'ai assisté à une importante vague de changement au Parlement parce qu'il y a aujourd'hui plus de membres des Premières Nations, d'Inuits et de Métis que jamais. Nous pouvons tous en être fiers.
Le gouvernement a fait des promesses ambitieuses lors de la dernière campagne électorale. Bien entendu, notre responsabilité est de veiller à ce que, dorénavant, il passe de la parole aux actes. Le NPD forme justement une opposition progressiste prête à aider le nouveau gouvernement à concrétiser et à respecter le changement tant souhaité par les Canadiens.
Les néo-démocrates s'opposeront de manière constructive au nouveau gouvernement. Nous proposerons des solutions et offrirons notre aide pour parvenir au type de changement constructif que les Canadiens désirent. Notre caucus est impatient de travailler avec vous, monsieur le Président. Toujours prêts à défendre leurs principes, les néo-démocrates amorcent cette nouvelle session avec espoir et optimisme.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Voir le profil de Geoff Regan
2015-12-03 16:28 [p.7]
Je remercie l'honorable député d'Outremont.
Je donne maintenant la parole à l'honorable député de Rivière-du-Nord.
Voir le profil de Rhéal Fortin
BQ (QC)
Voir le profil de Rhéal Fortin
2015-12-03 16:28 [p.7]
Monsieur le Président, au nom de l'ensemble des députés membres du caucus du Bloc québécois, je voudrais vous féliciter pour cette élection à la prestigieuse fonction de Président de la Chambre des communes. J'offre également mes respects à la députée de Don Valley-Est, au député de Brome—Missisquoi et au député de Simcoe-Nord pour avoir déposé leur candidature. C'est toujours quelque chose de particulièrement émouvant.
Je voudrais également exprimer, au nom du Bloc québécois, notre respect et nos pensées de solidarité humaine envers notre collègue le député d'Ottawa—Vanier, qui a travaillé fort dans le cadre de sa candidature au poste de Président et qui doit maintenant livrer un important combat. Je tiens à assurer notre cher collègue de notre soutien le plus total.
Je voudrais, monsieur le Président, vous assurer de notre entière collaboration en ce qui concerne les travaux de la Chambre afin d'assurer le maintien et le respect de la démocratie, ainsi que la tenue des débats sains et respectueux. La Chambre pourra également compter sur notre travail sérieux et dévoué pour la sauvegarde et la promotion des intérêts, des droits et des privilèges de l'ensemble des électeurs qui nous ont fait confiance. Nous accueillons avec enthousiasme et beaucoup d'espoir vos beaux mots en ce qui concerne des débats sains et respectueux. Vous pouvez compter sur notre collaboration.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Voir le profil de Geoff Regan
2015-12-03 16:30 [p.8]
Avant de procéder à l'ajournement de la séance, j'ai l'honneur d'informer la Chambre que j'ai reçu le message suivant:
Rideau Hall
Ottawa
Le 30 novembre 2015
Monsieur le Président,
J'ai l'honneur de vous informer que Son Excellence le très honorable David Johnston, Gouverneur général du Canada, et Son Excellence Sharon Johnston arriveront à l'entrée de la Tour de la Paix à 14 h 30, le vendredi 4 décembre 2015.
Lorsqu'il aura été confirmé que tout est en place, Leurs Excellences se rendront à la salle du Sénat pour ouvrir officiellement la première session de la quarante-deuxième législature du Canada.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma haute considération.
Stephen Wallace
La Chambre demeure ajournée jusqu'à demain, à 14 h 30, alors que la Chambre se rendra au Sénat où Son Excellence inaugurera la première session de la 42e législature.
(La séance est levée à 16 h 36.)
Résultats : 121081 - 121090 de 121090 | Page : 8073 de 8073

|<
<
8064
8065
8066
8067
8068
8069
8070
8071
8072
8073
Préciser votre recherche