Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Nick Whalen
Lib. (NL)
Voir le profil de Nick Whalen
2019-04-09 13:33 [p.26870]
Monsieur le Président, si j'ai bien compris, la question porte sur nos autres efforts en matière de logement pour les personnes autochtones.
Mon voisin, le ministre des Services aux Autochtones, s'occupe de la situation du logement des Autochtones dans leurs communautés. Même si cette stratégie ne vient pas d'un député du Québec, elle vient du ministre des Services aux Autochtones. Dans le budget de 2019, il y a beaucoup de nouveaux investissements à cet égard.
Nous n’allons pas simplement faire valoir notre propre point de vue sur ce à quoi devrait ressembler une stratégie du logement pour les Autochtones. Le ministre des Services aux Autochtones travaillera avec les peuples autochtones pour veiller à ce que l’argent prévu dans le budget de 2019 aux fins du logement pour les Autochtones soit affecté de manière à les aider, ce que la députée est à même de comprendre et de respecter, j’en suis sûr.
Voir le profil de Ken McDonald
Lib. (NL)
Voir le profil de Ken McDonald
2019-04-08 11:17 [p.26781]
Monsieur le Président, je remercie ma collègue d'avoir présenté ce projet de loi à la Chambre.
Le discours de ma collègue à propos des soins administrés par les médecins m'a rappelé la Dre Kara Laing, qui s'est occupée de ma femme quand celle-ci se battait contre le cancer au début des années 2000. La Dre Laing était spéciale. Elle se faisait toujours un point d'honneur de me demander comment j'allais, comment notre fils allait. D'ailleurs, pour en revenir à ce que la députée disait, la Dre Laing est même venue au funérarium pour s'assurer qu'on allait tous bien.
C'est bien de rendre hommage aux médecins, mais je me demandais si la députée pourrait expliquer quelles autres mesures nous devrions prendre pour inciter les médecins à aller s'installer dans les régions rurales de notre pays?
Voir le profil de Yvonne Jones
Lib. (NL)
Voir le profil de Yvonne Jones
2019-04-05 11:08 [p.26734]
Madame la Présidente, je suis fière de prendre la parole aujourd'hui afin de féliciter les athlètes, les bénévoles et les commanditaires qui ont contribué à faire des Jeux d'hiver du Labrador un véritable succès.
Les Jeux sont un événement de premier plan au Labrador depuis 1983. Je garde de bons souvenirs des Jeux, auxquels j'ai participé en tant qu'athlète et spectatrice. Les Jeux demeurent le plus grand rassemblement et la plus grande célébration culturelle et sportive du Labrador. Souvent appelés « les Olympiques du Nord », les Jeux comprennent des épreuves sportives modernes et traditionnelles.
En 2019 a eu lieu le premier Labrathon féminin. Dans cette épreuve auparavant réservée aux hommes, les femmes, vêtues d'habits traditionnels, devaient tirer un cométique avec des raquettes aux pieds, allumer un feu, scier une bûche, tirer sur une cible et creuser un trou dans la glace.
Je félicite Nikki Brown-Dyson, de Cartwright, la première femme à remporter cette épreuve aux Jeux. J'invite aussi les députés présents à féliciter avec moi toutes les équipes, et notamment l'équipe de Happy Valley-Goose Bay, qui a remporté la coupe.
Voir le profil de Seamus O'Regan
Lib. (NL)
Madame la Présidente, notre priorité a toujours été d'aider les habitants de Cat Lake. Les fonds destinés au logement seront dépensés sur le logement. C'est aussi simple que cela. Les fonds destinés au logement seront consacrés aux logements. C'est pourquoi nous avons signé une entente avec la collectivité et la Première Nation de Windigo, et elles seules. Nous sommes profondément troublés par ce que nous avons entendu dire concernant les pratiques de consultants jugés parasites et exécrables par le chef de Cat Lake et d'autres dirigeants des Premières Nations. Nous donnerons suite au dossier.
Voir le profil de Nick Whalen
Lib. (NL)
Voir le profil de Nick Whalen
2019-04-05 12:02 [p.26744]
Madame la Présidente, l'Agence internationale de l'énergie souligne que, depuis l'an 2000, l'efficacité énergétique a permis de compenser un tiers de la hausse d'activités énergivores des grandes puissances économiques — comme le chauffage des édifices, les processus industriels et le transport. Comme la plus grande partie de notre énergie provient encore de sources produisant des gaz à effet de serre, l'efficacité énergétique peut nous aider à atteindre nos cibles en matière de changements climatiques tout en étant source d'économies, de force concurrentielle et d'emplois.
Le secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles pourrait-il expliquer à la Chambre de quelle façon le budget de 2019 propose de promouvoir l'efficacité énergétique et d'aider le Canada à atteindre ses cibles en matière de changements climatiques?
Voir le profil de Gudie Hutchings
Lib. (NL)
Voir le profil de Gudie Hutchings
2019-04-03 15:07 [p.26626]
Monsieur le Président, nous avons célébré lundi dernier le 70e anniversaire de l'entrée de ma province, Terre-Neuve-et-Labrador, dans la Confédération.
Depuis 1949, notre province apporte des contributions précieuses au tissu social et culturel de la nation. Nous avons constaté pendant cette période une croissance et un développement économiques sans précédent.
Le premier ministre aurait-il l'obligeance de communiquer à la Chambre les détails du renouvellement de l'Accord atlantique conclu avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et de nous dire de quelle façon cela profitera à tous les citoyens de la province?
Voir le profil de Seamus O'Regan
Lib. (NL)
Monsieur le Président, nous sommes attentifs aux besoins des gens de Grassy Narrows. Nous sommes toujours résolus à bâtir un établissement de santé dans leur communauté. Des fonctionnaires communiquent régulièrement avec la communauté pour faire progresser la planification relative à la conception et à la construction de l'établissement.
Je me réjouis à l'idée de rencontrer le chef Turtle et de voir avec lui comment nous pourrons continuer d'aller de l'avant dans ce dossier crucial.
Voir le profil de Seamus O'Regan
Lib. (NL)
Monsieur le Président, les résidants de Grassy Narrows souffrent depuis plusieurs générations. Nous savons qu'ils sont encore aux prises avec de nombreux problèmes de santé. Nous sommes toujours résolus à bâtir un établissement qui répondra aux besoins des membres de la communauté.
Comme je l'ai souligné, nous sommes en rapport avec la communauté et j'ai hâte de rencontrer le chef Turtle pour discuter de ces questions avec lui personnellement, afin que nous puissions aller de l'avant ensemble.
Voir le profil de Seamus O'Regan
Lib. (NL)
Monsieur le Président, le gouvernement s'efforce de combler l'écart inacceptable qui existe entre les Autochtones et les non-Autochtones au chapitre de l'accès à des soins de santé de qualité.
Je suis fier d'annoncer que, pour combler cet écart, 52 nouvelles équipes de mieux-être mental, dirigées localement, desservent maintenant 344 collectivités. Plus de 214 000 demandes concernant la santé d'enfants des Premières Nations ont été approuvées en vertu du principe de Jordan.
Nous travaillons avec des partenaires autochtones dans le Nord de la Saskatchewan et partout au pays pour conclure des ententes favorisant le contrôle par des Autochtones de la prestation des soins de santé aux Autochtones.
Voir le profil de Seamus O'Regan
Lib. (NL)
Monsieur le Président, je tiens à remercier la députée de Kildonan—St. Paul de sa question et de l'excellent travail qu'elle accomplit pour défendre les Premières Nations du Manitoba.
La semaine dernière, le secrétaire parlementaire de la ministre des Services aux Autochtones, qui est aussi un député du Manitoba, a rencontré les jeunes lorsqu'ils sont retournés à Winnipeg. Il a aussi annoncé que notre gouvernement affecte 4 millions de dollars à des projets dans ces collectivités.
C'est extraordinaire de pouvoir appuyer les jeunes autochtones qui jouent un rôle de premier plan dans l'élaboration de solutions aux difficultés auxquelles sont confrontées leurs collectivités. Je tiens à féliciter tous les participants.
Voir le profil de Ken McDonald
Lib. (NL)
Voir le profil de Ken McDonald
2019-04-01 19:26 [p.26550]
Monsieur le Président, je suis heureux d'avoir l'occasion de prendre la parole à propos du projet de loi S-238, Loi modifiant la Loi sur les pêches et la Loi sur la protection d'espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial, importation et exportation de nageoires de requin.
Comme mes collègues qui ont participé au débat avant moi, j'aimerais remercier le sénateur Michael MacDonald d'avoir parrainé ce projet de loi au Sénat et mon collègue d'en face de la circonscription de Port Moody—Coquitlam de l'avoir parrainé ici, à la Chambre.
Quand on pense que des gens peuvent enlever à un animal une partie de son anatomie qui lui est essentielle, comme la nageoire d'un poisson, que ce soit un requin, une baleine ou toute autre espèce, le geste est d'une cruauté inconcevable. Peut-on imaginer que l'on tranche la nageoire dorsale d'un épaulard, par exemple. Une fois relâché, il ne pourra pas survivre. Ce serait de la pure cruauté que d'attraper l'animal, lui enlever sa nageoire et le relâcher dans l'eau pour le laisser mourir dans des conditions atroces parce qu'il ne peut plus fonctionner normalement.
Voici ce qu'on peut lire dans le projet de loi quant à son objet:
Attendu: qu’en 1994 le gouvernement du Canada a interdit, dans les eaux de pêche canadiennes et pour les bateaux immatriculés au Canada qui pêchent à l’extérieur de la zone économique exclusive du Canada, l’enlèvement des nageoires de requin, pratique qui consiste à couper en mer les nageoires d’un requin vivant et à y jeter le reste du requin;
que la population canadienne est de plus en plus consciente des effets dévastateurs de cette pratique et du déclin des espèces de requins dans les eaux canadiennes et à l’échelle mondiale qui en découle, et qu’elle appuie les mesures prises pour mettre fin à cette pratique et assurer la conservation, la gestion et l’exploitation responsables des requins;
que l’importation de nageoires de requin n’est pas justifiable au vu du déclin marquant des espèces de requins et de la diminution des populations de requins partout dans le monde [...]
La plupart des gens l'ignorent peut-être, mais, étant originaire de Terre-Neuve-et-Labrador, j'ai grandi près de l'océan. Je vis encore à quelques centaines de pieds de l'océan. Nous voyons un plus grand nombre de requins dans les eaux qui baignent Terre-Neuve-et-Labrador, surtout pendant les mois d'été. Nos eaux semblent abriter différentes espèces de requins. C'est peut-être parce qu'ils y trouvent d'autres espèces de poissons en nombres suffisants pour se nourrir. Cependant, bien des gens disent que c'est le réchauffement climatique ou le réchauffement des eaux dans la région qui, en quelque sorte, amène les requins à migrer vers d'autres zones pour chasser leurs proies, selon leur instinct naturel.
Je suis convaincu que le gouvernement va appuyer le projet de loi et le renvoyer au comité. J'ai hâte que cela se fasse, car je crois qu'il sera renvoyé au comité que je préside, soit le comité des pêches et des océans. Cela nous donnera l'occasion de faire comparaître des témoins afin d'entendre l'avis de toutes les parties intéressées, dont les intervenants de l'industrie, et de tenir des consultations adéquates. Nous pourrons apporter les modifications nécessaires s'il le faut tout en tenant compte de l'objectif du projet de loi, qui est de mettre fin à l'horrible pratique de l'enlèvement des nageoires de requin à des fins commerciales.
Je crois que quelqu'un l'a dit, mais il se peut aussi que j'aie lu cette information, à savoir que les nageoires de requin se vendent jusqu'à 400 $ le kilogramme. C'est payant pour les gens qui peuvent obtenir deux ou trois nageoires de requin par jour. Toutefois, ils ne se soucient pas de ce qu'ils détruisent et ils ne pensent pas à la cruauté qu'ils infligent aux animaux.
Le gouvernement convient que l'enlèvement des nageoires de requin est une pratique destructrice qui engendre un terrible gaspillage et qui contribue au déclin mondial de plusieurs espèces de requin. C'est pourquoi elle est interdite au Canada depuis plus de deux décennies. C'est pourquoi le gouvernement a pris des mesures pour exiger que tous les requins attrapés dans les eaux de pêches canadiennes soient débarqués avec les nageoires naturellement attachées à leurs corps.
Je crois que mon temps de parole est écoulé. Encore une fois, je suis reconnaissant d'avoir eu l'occasion de participer au débat aujourd'hui.
Voir le profil de Gudie Hutchings
Lib. (NL)
Voir le profil de Gudie Hutchings
2019-03-20 14:19 [p.26173]
Monsieur le Président, aujourd'hui nous célébrons la Journée internationale de la Francophonie. C'est une journée où toute la population canadienne se rassemble pour fêter les cultures francophones.
C'est le 50e anniversaire de l'adoption de la Loi sur les langues officielles, loi qui continue à démontrer l'importance de la dualité linguistique au Canada.
Continuons de recevoir les touristes francophones dans leur langue officielle pendant leur visite. Les entreprises touristiques de ma région sont toujours à la recherche d'employés bilingues, surtout pendant l'été. Quelle belle occasion d'emploi d'été pour nos étudiants!
Dans ma circonscription, la municipalité de Port-au-Port constitue le berceau de la francophonie sur l'île de Terre-Neuve. Formés de descendants acadiens et français, les résidants de Port-au-Port sont maintenant de fiers Franco-Terre-Neuviens.
Célébrons ensemble les cultures francophones.
Voir le profil de Ken McDonald
Lib. (NL)
Voir le profil de Ken McDonald
2019-03-21 11:48 [p.26350]
Monsieur le Président, je confirme au député d'en face qu'il n'y a pas eu dégustation de bonbons Reese. Quoi qu'il ait vu, il s'est trompé. Il devrait s'excuser.
Résultats : 91 - 105 de 1102 | Page : 7 de 74

|<
<
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
>
>|