Hansard
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 30 de 2314
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:23 [p.2747]
Monsieur le Président, comme beaucoup de gens, nous avons été bouleversés par les images que nous avons vues de Beyrouth et du Liban il y a quelques jours. Au nom des néo-démocrates et de la population canadienne, nous exprimons notre sympathie au peuple libanais et aux personnes touchées, dans le monde entier et ici même au pays, par cette terrible explosion.
Comme on l'a déjà dit, il ne suffit pas d'exprimer de la sympathie. Nous devons envoyer de l'aide et des secours, et nous devons nous engager concrètement à soutenir les efforts de reconstruction. Le montant initialement proposé par le gouvernement était insuffisant. Puisque le gouvernement affirme que le Canada est de retour, l'occasion s'offre à lui de le démontrer en participant à la reconstruction et en fournissant l'aide dont le peuple libanais a besoin en ce moment.
La communauté libanaise est un élément dynamique du Canada. Elle a contribué à l'édification de ce pays. En ce moment, nous devons être ses alliés et faire vraiment notre part.
Comme beaucoup de gens de partout au monde et au Canada, nous avons été dévastés par la tragédie survenue à Beyrouth, au Liban, il y a quelques jours.
Nous envoyons nos pensées au peuple libanais et aux personnes touchées par cette terrible explosion. Cependant, envoyer nos pensées ne suffit pas. Nous devons porter secours aux victimes et participer aux efforts de reconstruction.
Des gens des quatre coins du Canada et du monde entier tendent la main aux Libanais, qui connaissaient déjà des difficultés à cause de l'instabilité politique, de la menace d'un effondrement économique et des répercussions de la pandémie de COVID-19. Les Libanais auront dorénavant besoin d'un fort appui international, et le Canada doit être de la partie. Tout en offrant immédiatement une aide alimentaire et médicale et en répondant à d'autres besoins, le gouvernement fédéral doit prendre des mesures concrètes pour contribuer aux efforts humanitaires à long terme de la communauté internationale. Nous devons établir un véritable partenariat et offrir une aide proportionnelle à celle offerte par le reste de la communauté internationale.
Je suis heureux de constater que le gouvernement du Canada a entendu notre appel à accroître l'aide humanitaire, mais il doit s'engager sur-le-champ à adopter un plan à long terme rigoureux pour aider le Liban et contribuer à la reconstruction de Beyrouth et du pays. Le plan doit comprendre un soutien pour la réforme démocratique, la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. Ensemble, en cette période difficile, nous pouvons aider les gens qui ont le plus besoin de notre aide. Ils comptent sur nous et sur les Canadiens.
Au nom de tous les néo-démocrates, j'offre mes plus sincères condoléances. Nous tenons à indiquer aux Libanais et à tous les Canadiens d'origine libanaise que nous leur viendrons en aide et que nous nous battrons pour eux, car ils ne méritent rien de moins.
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre en a assez. Il en a assez de rendre des comptes et de devoir répondre à des questions embarrassantes. Il ne veut pas expliquer pourquoi il a remboursé ses amis d'UNIS avec l'argent des contribuables. Il refuse de nous parler du contrat qu'il a accordé à l'entreprise où travaille le mari de sa principale conseillère, et il veut encore moins nous révéler le montant du chèque qu'il a remis à l'ancien député libéral de Montréal.
Le premier ministre a annulé le Parlement en avril, en mai et en juin, et l'a remplacé par quatre jours de séance cet été. Les libéraux auraient pu choisir les jours qu'ils voulaient. La personne qui auditionne pour le rôle de premier ministre aujourd'hui peut-elle nous expliquer pourquoi le premier ministre a choisi la journée d'aujourd'hui s'il n'avait pas l'intention de se présenter?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, on dirait bien que ma dernière période des questions à titre de chef du Parti conservateur ressemblera à ma première: une journée chaude et ensoleillée où le premier ministre brille par son absence.
Le premier ministre se moque des francophones en octroyant un contrat de 900 millions de dollars à un organisme unilingue sans présence au Québec.
Comment le premier ministre a-t-il pu manquer de respect aux francophones en voulant encore aider ses petits amis?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le gouvernement est toujours incapable de donner des réponses simples et directes à des questions très claires et simples.
Le premier ministre a inventé cette histoire où il aurait exprimé des réserves par rapport à l'avis des fonctionnaires le 8 mai dernier. La ministre peut-elle alors expliquer pourquoi UNIS a appris dès le 5 mai qu'il pouvait commencer à dépenser l'argent des contribuables?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, le premier ministre aime parler de l'espace-temps, mais, dans le monde réel, le 5 mai précède le 8 mai.
En cette période de crise, les Canadiens exigent que le pays soit dirigé d'une main ferme. C'est ce qu'ils méritent. Or, au lieu de procurer la stabilité demandée, le gouvernement est plongé dans le chaos. En effet, des ministres sont assignés à témoigner; le Cabinet du premier ministre cherche à limiter les dégâts plutôt qu'à corriger les lacunes de ses programmes; et, maintenant, des sources haut placées dans l'entourage du premier ministre ont dit au Globe and Mail que le premier ministre se servirait d'un désaccord politique inventé de toutes pièces comme excuse pour se débarrasser de son ministre des Finances, allant même jusqu'à prévoir un quart-arrière de réserve à tout hasard.
Quand le premier ministre abrégera-t-il enfin le supplice du ministre des Finances?
Voir le profil de Andrew Scheer
PCC (SK)
Monsieur le Président, ce n'est pas la première fois que le premier ministre dit aux Canadiens que ce qui est rapporté dans un article du Globe and Mail est faux.
Parlant d'un autre scandale, le 31 mars 2019, l'avocat du premier ministre m'a envoyé une lettre me menaçant de poursuites pour avoir accusé publiquement le premier ministre de corruption. Le 10 avril 2019, j'ai dit et répété à l'extérieur de la Chambre toutes les déclarations que j'avais faites sur les faits sordides entourant le scandale SNC-Lavalin. Le premier ministre n'a pas aimé que je dise aux Canadiens qu'il avait fait de l'ingérence politique dans une procédure pénale. J'étais ravi que le premier ministre souhaite me poursuivre, car ce processus l'aurait forcé à témoigner sous serment et à divulguer des informations relatives à l'affaire.
Je n'ai absolument rien de prévu après la semaine prochaine. Le premier ministre peut-il me dire à quel moment je le verrai au tribunal?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:44 [p.2751]
Monsieur le Président, le gouvernement est impliqué dans deux scandales: le premier concerne l'organisme UNIS, et le deuxième, une société de prêts hypothécaires dont l'un des dirigeants est l'époux de la chef de cabinet du premier ministre. Dans les deux cas, les libéraux servent leurs propres intérêts plutôt que ceux de la population. Pendant que les gens s'inquiètent de ce qui leur arrivera lorsque la PCU prendra fin, en août, le gouvernement libéral semble trop occupé à servir ses propres intérêts.
Quand les Canadiens sauront-ils à quoi les bénéficiaires de la PCU peuvent s'attendre lorsque cette prestation prendra fin, à la fin d'août?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 12:45 [p.2751]
Monsieur le Président, je peux assurer à l'ensemble des députés et des Canadiens que nous avons un plan très rigoureux pour inclure tout le monde et nous assurer que personne ne sera laissé pour compte.
Le premier ministre a présenté un cadre complet qui indique ce qui sera offert pour assurer la transition vers le programme d'assurance-emploi. Nous créons une prestation parallèle pour les personnes qui ne sont toujours pas prises en charge par le programme d'assurance-emploi, ainsi qu'une prestation pour les proches aidants et une prestation de maladie. Lundi dernier, nous avons annoncé que nous allions fixer un taux de chômage uniforme pour l'ensemble du pays comme première étape qui sera suivie d'autres mesures. Nous avons...
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:46 [p.2751]
Monsieur le Président, le problème, c'est que le gouvernement libéral est si occupé à servir ses propres intérêts qu'il n'a pas le temps de penser aux Canadiens.
À l'heure actuelle, les gens ne savent pas en quoi consiste le plan du gouvernement et ils sont inquiets. Seulement 40 % de la population canadienne environ est admissible aux prestations d'assurance-emploi. Quand le gouvernement expliquera-t-il les choses clairement? Quand veillera-t-il à ce que les Canadiens sachent que tous les travailleurs obtiendront du soutien et que personne ne sera laissé pour compte? Quand saurons-nous les détails?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 12:46 [p.2751]
Monsieur le Président, je peux garantir à tous les députés, comme nous le garantissons depuis des mois aux Canadiens, que personne ne sera laissé pour compte.
Il va sans dire que nous avons un plan d'action pour appuyer les travailleurs canadiens. Nous voulons encourager les gens à continuer de travailler lorsque c'est possible et lorsque cela s'avère raisonnable. Nous savons que ce n'est pas le cas pour des gens dans de nombreux secteurs, et nous avons aussi un plan pour eux. Je dirais que, au cours des prochains jours, certainement au cours de la prochaine semaine, nous...
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:47 [p.2751]
Monsieur le Président, la motion nécessitant le consentement unanime adoptée aujourd'hui montre que la Chambre souhaite que le gouvernement aide les parents à retourner au travail en prenant les mesures voulues pour assurer la prestation de services de garde d'enfants de qualité et abordables et en veillant à ce que les écoles aient accès au financement dont elles ont besoin. Quand ces mesures seront-elles prises?
Quand le premier ministre fera-t-il en sorte que les enfants puissent retourner à l'école en toute sécurité et que les parents puissent compter sur des garderies fiables et abordables? Quand le gouvernement honorera-t-il ces engagements en aidant les provinces à offrir les services de garde et l'enseignement qui permettront d'assurer la sécurité des enfants?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:48 [p.2751]
Monsieur le Président, nous connaissons les sommes requises, et ce que propose actuellement le gouvernement est tout à fait inadéquat. Ce n'est tout simplement pas suffisant pour offrir aux provinces le soutien dont elles ont besoin pour financer les services de garde et l'éducation.
Quand le gouvernement libéral actuel s'engagera-t-il à offrir un financement approprié et suffisant pour que les parents aient l'assurance que leurs enfants seront en sécurité à l'école?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Voir le profil de Jagmeet Singh
2020-08-12 12:49 [p.2752]
Monsieur le Président, le ministre devrait savoir que tous les spécialistes ont été clairs: s'il est question de services de garde pour tous ceux qui en ont besoin et s'il est question de soutien à l'éducation dans toutes les provinces et tous les territoires, ce n'est simplement pas assez d'argent. C'est insuffisant et cela nous prouve que le gouvernement ne souhaite pas agir concrètement.
Le gouvernement libéral peut-il s'engager à prévoir le financement requis pour assurer aux parents qu'ils auront accès à des services de garde et pour soutenir le milieu de l'éducation afin que les enfants soient en sécurité et que leurs parents puissent retourner au travail?
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-08-12 13:11 [p.2755]
Monsieur le Président, mon père aimait utiliser certaines expressions comme « chassez le naturel, il revient au galop » ou « l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».
Maintenant que je suis père à mon tour, j'aimerais contribuer à cette liste d'expressions favorites en ajoutant la suivante: « Un libéral va agir en libéral. »
Mon fils et ma fille pourraient me demander ce que je veux dire exactement. Voici donc une brève définition: un libéral sera toujours convaincu qu'il y a suffisamment d'argent des contribuables pour enrichir ses proches et ses amis.
Ma question s'adresse au premier ministre. Quand sa famille et ses amis de l'élite laurentienne auront-ils reçu suffisamment d'argent des contribuables?
Voir le profil de Warren Steinley
PCC (SK)
Voir le profil de Warren Steinley
2020-08-12 13:13 [p.2756]
Monsieur le Président, cette réponse est ridicule. Le pays n'a jamais été aussi désemparé et c'est à cause des politiques du Parti libéral, qui divisent les Canadiens.
Lorsque mes enfants demanderont: « Papa, qu'est-ce qu'un libéral? », je répondrai sans hésiter. C'est quelqu'un qui ne peut s'empêcher de profiter d'une crise pour enrichir ses proches et ses amis. La crise de l'unité nationale nous a donné le scandale des commandites et la pandémie mondiale a enrichi encore plus les amis et les parents des libéraux. Parce que j'aime m'appuyer sur des faits, je vais inviter mes enfants à considérer les dernières semaines: UNIS, un organisme ami des libéraux, a obtenu un contrat de 900 millions de dollars; un ancien député du Québec a obtenu un contrat pour des ventilateurs qu'aucun gouvernement n'a approuvé jusqu'à présent; et, pour compléter le tiercé, un contrat de 84 millions de dollars a été accordé à une entreprise dont un des vice-présidents se trouve à être le mari de la chef de Cabinet du premier ministre.
Un libéral va agir en libéral.
La ministre de la Diversité et de l’Inclusion et de la Jeunesse par intérim peut-elle nous dire ce qui rend les libéraux si corrompus?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:34 [p.2759]
Monsieur le président, depuis le début de la pandémie, nous avons veillé à offrir aux Canadiens — surtout à ceux qui ne pouvaient plus travailler parce que nous leur avons demandé de rester chez eux — le soutien dont ils ont besoin.
Je peux assurer au député que les détails du plan seront dévoilés sous peu. Comme l'a dit le premier ministre, personne ne sera laissé pour compte. Nous ferons passer beaucoup de gens à l'assurance-emploi, sans interrompre leurs prestations. Nous présenterons une prestation parallèle. Il y aura un volet pour les aidants naturels et un autre pour les gens malades. On va s'occuper de tout le monde.
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:36 [p.2760]
Monsieur le président, comme je l'ai dit et comme le premier ministre l'a annoncé il y a deux semaines, nous avons un plan solide. Nous donnerons aux Canadiens les détails de ce plan la semaine prochaine. Nous leur avons déjà expliqué que le régime d'assurance-emploi est prêt à accueillir le nombre de personnes qu'il devra accueillir, ils peuvent en être assurés.
Lundi, nous avons annoncé un taux de chômage uniforme pour l'ensemble du pays, taux qui sert à établir les critères d'admissibilité minimaux pour les prestataires d'assurance-emploi. Cette mesure devrait rassurer les nombreux Canadiens qui s'inquiètent des niveaux et du nombre d'heures à atteindre pour obtenir des prestations d'assurance-emploi. Tel que promis, il y aura des composantes axées sur les aidants et sur les prestations de maladie.
Les mesures que nous avons annoncées devraient rassurer les Canadiens, à qui nous donnerons plus de détails très bientôt.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, depuis des mois, les conservateurs posent des questions au sujet des nouveaux parents et des gens qui le seront bientôt et qui n'auront pas cumulé suffisamment d'heures pour être admissibles au congé parental de l'assurance-emploi en raison de la COVID-19, mais le gouvernement refuse toujours de régler ce problème. Il répète sans cesse que le problème sera réglé, mais des enfants naissent en ce moment même, et Service Canada dit à leurs parents qu'ils ne sont pas admissibles. Une personne m'a raconté qu'il lui manquait seulement huit heures. Ces parents ont besoin d'une solution maintenant, pas à un moment donné dans le futur.
Pourquoi la ministre refuse-t-elle de donner à ces parents les garanties dont ils ont besoin?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:40 [p.2760]
Monsieur le président, nous savons que de nombreuses personnes sont inquiètes quant au nombre d'heures qu'elles ont cumulées pour être admissibles à l'assurance-emploi. C'est assurément l'un des enjeux auxquels j'ai le plus réfléchi lorseque nous avons entrepris la refonte du système; celui-ci doit pouvoir absorber les millions de personnes qui en auront besoin. Nous réglerons certainement cette question dans le cadre du débat plus large que nous aurons à ce sujet la semaine prochaine.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, il ne suffit plus de réfléchir aux enjeux; ces parents ne peuvent plus attendre. Nous exigeons la prise de mesures depuis des mois.
Par ailleurs, les bénéficiaires de la Prestation canadienne d'urgence qui ont refusé de reprendre le travail dans le cadre d'un accord de travail partagé se sont fait dire qu'elles ne pourront pas retourner au travail tant que la ministre ne signe pas un décret les autorisant à le faire. Pourquoi la ministre n'a-t-elle pas signé de décret?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:41 [p.2761]
Monsieur le président, je peux assurer au député que j'y travaille. Je sais que Service Canada et mes fonctionnaires collaborent pour résoudre ce problème. Honnêtement, je tiens à ce que nous fassions toujours bien les choses. Je ne fais rien à moitié. Je trouverai une solution à ce problème. Il y aura des versements rétroactifs. Cette question sera réglée.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, les gens se tournent les pouces à la maison alors qu'ils sont prêts à retourner au travail et qu'il y a des emplois pour eux. Le gouvernement est l'unique responsable de cette attente parce qu'il refuse de trouver une solution au problème. Le gouvernement s'obstine continuellement à ne pas aider les gens, qu'il s'agisse de nouveaux parents ou de personnes qui veulent retourner au travail.
Pourquoi le gouvernement ne résout-il pas le problème en prenant dès aujourd'hui les mesures qui s'imposent?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:42 [p.2761]
Monsieur le Président, la PCU s'est révélée être, à certains égards, un outil imparfait que nous avons dû mettre en place en temps de crise, et elle a bénéficié à plus de huit millions de Canadiens. Je n'ai pas à m'excuser pour cela.
Le retour à l'assurance-emploi nous permet de mettre à profit notre système plus sophistiqué, qui offrira différents scénarios comme le travail partagé, le travail pendant une période de prestations ou l'accès à la formation. Tout ce dont les gens ont besoin pour reprendre le travail sera prêt. Nous sommes à quelques semaines de cette transition. Je remercie les fonctionnaires d'Emploi et Développement social Canada...
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, le printemps dernier, le personnel d'EDCS m'a fait un exposé sur la transition. Les fonctionnaires m'ont dit que, dans le meilleur des cas, il faudrait 10 ans pour mettre à jour le régime d'assurance-emploi. Voilà que la ministre affirme maintenant pouvoir régler tout ça avant que la PCU ne disparaisse, ce qui est pour très bientôt.
Le gouvernement s'engagera-t-il à faire en sorte qu'aucun Canadien ne perde les prestations auxquelles il a droit dans le cadre de ce processus accéléré?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:43 [p.2761]
Monsieur le président, l'une des raisons pour lesquelles nous avons mis en place la PCU, c'est que le régime d'assurance-emploi n'était pas en mesure de prendre en charge les millions de personnes qui, nous le savions, auraient besoin d'aide. Nous travaillons depuis le 15 mars là-dessus et je suis convaincue qu'au début du mois de septembre, les gens passeront à l'assurance-emploi sans difficulté et sans interruption des prestations.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, un changement radical sera apporté très bientôt au régime d'assurance-emploi, mais nous connaissons très peu de détails à son sujet. Par ailleurs, le gouvernement refuse de nous dire ce qu'il en est du Compte des opérations de l'assurance-emploi. J'ai déjà posé la question, et la réponse que j'ai obtenue est que nous saurons plus tard dans l'année combien d'argent se trouvait dans ce compte au mois de mars. Nous ne pourrons pas obtenir de portrait précis de l'impact de la pandémie sur les comptes publics avant 2021. C'est ridicule. Cet argent appartient aux Canadiens, et non au gouvernement.
Qu'en est-il de la situation actuelle de la caisse d'assurance-emploi?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:44 [p.2761]
Monsieur le président, comme je l'ai expliqué directement au député à plusieurs reprises — et je suis heureuse de l'expliquer à nouveau —, le montant du compte d'assurance-emploi est calculé en fonction des cotisations à la fin de chaque exercice. Ce chiffre est présenté au milieu de l'automne, je crois. Je le répète, je suis ravie de lui donner les mêmes renseignements détaillés que ceux que je lui ai déjà fournis à plusieurs reprises.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le président, la ministre a dit qu'elle nous fournirait au moins un chiffre approximatif. Le fonds accuse-t-il un déficit? S'agit-il d'un déficit important? Le gouvernement ne nous donne aucune réponse. Il prévoit faire une transition majeure vers un nouveau régime d'assurance-emploi, mais ne donne aucun détail sur le statut du fonds au public canadien. Que se passe-t-il de l'autre côté de la Chambre?
Voir le profil de Carla Qualtrough
Lib. (BC)
Voir le profil de Carla Qualtrough
2020-08-12 13:44 [p.2761]
Monsieur le président, mes efforts sont axés sur la transition des gens vers le régime d'assurance-emploi actuel. Le régime est solide. Il est prêt à absorber les millions de Canadiens que nous lui demandons d'absorber. Nous veillerons à ce que personne ne soit laissé pour compte. Nous avons commencé le processus en établissant un taux de chômage national et uniforme afin que les mêmes critères d'admissibilité s'appliquent à tous les Canadiens, peu importe où ils vivent au Canada. C'est énorme, car les régions de l'assurance-emploi ne correspondent pas nécessairement aux régions qui connaissent une reprise économique progressive dans l'ensemble du pays. Nous sommes convaincus que nous serons là pour les Canadiens.
Voir le profil de Kelly Block
PCC (SK)
Monsieur le président, je partagerai mon temps de parole avec le député de Cariboo—Prince George.
Grâce au New York Times, nous savons qu'au moins 17 fabricants chinois forcent des Ouïghours à travailler pour fabriquer de l'équipement de protection individuelle. Services publics et Approvisionnement Canada dispose d'un budget qui dépasse de loin celui du New York Times, mais ses fonctionnaires n'ont pas pu nous dire si le gouvernement avait acheté de l'équipement de protection individuelle fabriqué en ayant eu recours à des travaux forcés. La ministre le peut-elle?
Résultats : 1 - 30 de 2314 | Page : 1 de 78

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes