Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 4 de 4
Voir le profil de Dominic LeBlanc
Lib. (NB)
Voir le profil de Dominic LeBlanc
2017-06-19 15:31 [p.12914]
Monsieur le Président, oui, c'est le cas. Respectueusement, nous sommes d'avis que l'argument de mon collègue n'est pas fondé.
J'attire votre attention sur l'article 111(1) du Règlement, qui dit:
Lorsque le gouvernement a l’intention de nommer un haut fonctionnaire de la Chambre, le Greffier de la Chambre [...] le nom du candidat est réputé avoir été renvoyé au comité permanent compétent qui peut examiner la nomination pendant au plus trente jours [...]
Les règles sont claires. Le comité peut examiner la nomination, ce qu'il a fait. Il n'y a aucune exigence de faire rapport à la Chambre des communes sur la question avant que le vote à la Chambre ait lieu.
On écrit, à la page 1014 de la deuxième édition de La procédure et les usages de la Chambre des communes, que:
Comme dans le cas de la procédure prévue pour les nominations par décret et les certificats de nomination, un comité qui reçoit un ordre de renvoi relatif à une nomination proposée pour un poste de haut fonctionnaire du Parlement n'a pas l'obligation d’étudier la question.
Monsieur le Président, je suggère que nous procédions selon l'ordre du jour prévu pour l'après-midi.
Voir le profil de Dominic LeBlanc
Lib. (NB)
Voir le profil de Dominic LeBlanc
2016-04-13 15:25 [p.2173]
Monsieur le Président, j'interviens aujourd'hui pour rendre hommage à l'une des figures emblématiques de la Chambre des communes et du Parlement du Canada, une personne que je suis extrêmement fier d'avoir comme amie, Mme Audrey O'Brien.
Qualifier Audrey de pionnière relèverait de l'euphémisme, car, compte tenu de sa passion, de son intégrité et de sa discipline, elle a fait de sa carrière une oeuvre tout à fait admirable et inspirante.
Mme O'Brien a fait ses débuts en tant que greffière de comité en 1976, comme le Président vient de le dire. J'ai été un peu surpris, monsieur le Président, que vous définissiez l'âge de notre amie d'une façon aussi élégante. Je ne rappellerai évidemment pas que notre premier ministre avait 5 ans quand Mme O'Brien a commencé son travail. Sa présence et son expérience ont été un atout important pour tous les députés qui ont eu l'honneur d'apprendre grâce à tout son savoir qu'elle demeure toujours disposée à partager.
J'ai eu l'honneur d'informer la Chambre de la nomination de Mme O'Brien comme greffière de la Chambre des communes en 2005, alors que j'étais secrétaire parlementaire du leader du gouvernement à la Chambre, puis de proposer sa nomination comme greffière émérite et haute fonctionnaire honoraire de la Chambre avec droit d'entrée à la Chambre et un siège bien mérité au bureau.
Comme le savent de nombreuses personnes, Mme O'Brien a été la première femme greffière de la Chambre des communes. Son travail a sans doute ouvert bien de portes à tous les gens qui aspirent à avoir, un jour, un rôle aussi important au sein de la démocratie canadienne que celui qu'elle a rempli avec dignité et honneur depuis 2005.
Le nom de Mme O'Brien continuera de circuler dans cette enceinte pendant des années. Ce n'est pas pour rien que tant de gens appellent familièrement l'ouvrage qu'elle a cosigné avec Marc Bosc, La procédure et les usages de la Chambre des communes, la bible de la procédure parlementaire. Dieu sait combien nous serions encore nombreux à nous sentir perdus en cet endroit sans ses écrits, ses sages conseils et la personne qui a exercé les fonctions de sous-greffier et de greffier intérimaire depuis son départ il y a quelques mois.
Pour celles et ceux qui ont eu l'honneur et le privilège de faire affaire avec elle quotidiennement, elle est rapidement devenue une amie et une confidente.
Toujours de bonne humeur, respectueuse, sage et juste, Mme O'Brien incarne l'excellence du service au Canada, à la démocratie et aux Canadiens.
Au nom de tous les députés du caucus libéral, je remercie chaleureusement Mme O'Brien des judicieux conseils qu'elle nous a prodigués pendant tant d'années. Nous lui offrons nos meilleurs voeux pour la prochaine étape de sa vie et nous espérons la voir encore longtemps en santé sur la Colline et à la Chambre.
Voir le profil de Dominic LeBlanc
Lib. (NB)
Voir le profil de Dominic LeBlanc
2015-12-04 15:52 [p.11]
Monsieur le Président, il y a eu consultations entre les partis et vous constaterez qu’il y a consentement unanime à l'égard de la motion suivante:
Que la Chambre, désirant témoigner sa profonde reconnaissance des longs et distingués services que madame Audrey Elizabeth O'Brien a rendus en sa qualité de greffière de la Chambre des communes, la nomme greffière émérite et haute fonctionnaire honoraire de la Chambre avec droits d'entrée à la Chambre et lui réserve un siège au bureau.
Voir le profil de Dominic LeBlanc
Lib. (NB)
Voir le profil de Dominic LeBlanc
2013-12-10 18:01 [p.2045]
Monsieur le Président, je voudrais remercier mon collègue, le leader du gouvernement à la Chambre, d'avoir proposé une motion pour laquelle vous allez solliciter notre consentement dans quelques minutes.
Pour mon collègue de Skeena—Bulkley Valley, j'ajouterais simplement, au nom de mes collègues du Parti libéral et du caucus libéral, mes remerciements et mes meilleurs voeux pour le temps des Fêtes.
Le leader du gouvernement à la Chambre des communes a souligné l'importance de remercier les jeunes hommes et jeunes femmes qui travaillent ici comme pages à la Chambre des communes. Je partage son sentiment.
J'ai été étonné d'entendre le leader du gouvernement à la Chambre révéler l'âge de son épouse en disant qu'elle était page ici même en 1987. Il aurait pu parler du début des années 1990. Il n'aura peut-être pas le même accueil que d'habitude lorsqu'il appellera chez lui ce soir pour dire: « Bonne nouvelle, chérie. Nous avons ajourné ce soir, mais malheureusement, j'ai annoncé ton âge à tout le monde ». Moi qui croyais que l'épouse du leader du gouvernement à la Chambre était page en 1997, je suis un peu ébranlé.
Quoi qu'il en soit, je me joins à mes collègues pour remercier les pages. Ils sont déjà, ou seront bientôt, plongés dans les examens de leur première année d'études universitaires. Nous leur souhaitons la meilleure des chances. Ils en connaîtront les résultats bientôt. Comme il s'agit d'une équipe remarquable de jeunes femmes et de jeunes hommes, je suis sûr qu'ils vont réussir. Nous avons bien de la chance de les avoir avec nous.
Mes collègues ont souligné le travail important des greffiers de la Chambre.
Nous sommes chanceux d'être entourés de femmes et d'hommes professionnels qui travaillent comme greffiers et interprètes, ou à la Bibliothèque du Parlement. Grâce à eux, ceux d'entre nous qui ont le privilège de siéger ici en tant que députés vivent une expérience extraordinaire et utile. Nous le devons grandement à leur professionnalisme et à leurs conseils.
Mes collègues soulignent le bon travail du personnel de sécurité, de ceux qui entretiennent les bâtiments, des chauffeurs d'autobus et des personnes qui servent les Canadiens qui visitent cet endroit magnifique ou qui ont la chance d'y travailler. Nous leur souhaitons tous de très joyeuses Fêtes et un joyeux Noël.
Enfin, monsieur le Président, j'admire votre humour, votre impartialité et la façon dont vous nous rappelez parfois que nous risquons d'enfreindre les règles de la Chambre, qui sont essentielles au bon fonctionnement du Parlement. Je vous suis très reconnaissant du service que vous rendez ici, monsieur. Je vous souhaite, à vous ainsi qu'à votre famille, un joyeux Noël.
Nous sommes impatients de revoir sains et saufs en 2014 nos collègues de tous les partis et ceux qui travaillent ici.
Résultats : 1 - 4 de 4

Afficher les deux langues
Préciser votre recherche
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes