Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 119
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-24 14:48 [p.9206]
Monsieur le Président, je suis fière du fait que le gouvernement a prévu dans le budget de nouvelles mesures visant à libérer partiellement les médecins ainsi que les élèves-infirmières travaillant dans les collectivités rurales et éloignées d'une partie de leurs prêts d'études.
En fait, notre budget comprend un nouveau crédit d’impôt pour les aidants familiaux qui prennent soin de proches malades. Par surcroît, le plan comprend également des transferts aux provinces et aux territoires en matière de santé.
Malheureusement, la coalition irresponsable a affirmé qu'elle forcerait le déclenchement d'élections inutiles et coûteuses qui empêcheront la mise en oeuvre de mesures visant à aider les Canadiens.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-24 14:57 [p.9208]
Monsieur le Président, encore une fois, quelle ironie! Le député prétend se préoccuper des soins de santé auxquels ont accès les Canadiens, de même que de la santé des Canadiens, mais il votera tout de même contre un budget qui permettrait de résoudre les problèmes qu’il vient de mentionner.
Voter contre le budget équivaut à rejeter les fonds destinés à la recherche que nous proposons. Voter contre le budget, c’est voter contre l’apport de médecins et d’infirmières dans les collectivités rurales et éloignées. Voter contre le budget, c’est encore une fois voter contre l’augmentation des transferts aux provinces et aux territoires. Voter contre le budget, c’est voter contre les Canadiens.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-23 15:03 [p.9137]
Monsieur le Président, la députée prétend se soucier de la santé des Canadiens, mais elle va voter contre le budget.
Voter contre le budget signifie qu'il n'y aura pas de financement pour la recherche en neurologie et en santé, ni de financement supplémentaire pour les médecins et les infirmiers dans les collectivités rurales et éloignées. Voter contre le budget, c'est aussi voter contre l'augmentation des transferts en matière de santé aux provinces et aux territoires.
Bref, c'est voter contre les Canadiens.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-01 14:47 [p.8506]
Monsieur le Président, notre gouvernement est favorable aux efforts déployés par les provinces et les territoires pour gérer de manière efficace et efficiente leurs fournisseurs de soins de santé en vue de veiller à ce que leurs collectivités soient bien desservies.
Le recrutement de médecins et d'infirmiers est du ressort provincial et territorial, mais nous avons augmenté de 33 p. 100 les transferts en matière de santé depuis notre arrivée au pouvoir. Cette augmentation permet aux provinces et aux territoires de disposer de ressources croissantes et prévisibles afin de répondre à leurs besoins en matière de soins de santé, dont les ressources humaines en santé.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-01 14:48 [p.8506]
Monsieur le Président, notre gouvernement est déterminé à maintenir le système public de soins de santé universel et à respecter la Loi canadienne sur la santé.
Contrairement au précédent gouvernement, le nôtre ne réduira pas les transferts en matière de santé. Conjointement avec les provinces, les territoires et les professionnels des soins de santé, nous nous efforçons de trouver des moyens d'améliorer les systèmes de soins de santé. C'est la raison pour laquelle nous avons augmenté de 33 p. 100 le montant des transferts aux provinces et aux territoires en matière de santé, malgré l'opposition des libéraux. Cette augmentation considérable du financement permet aux provinces et aux territoires de continuer de répondre aux besoins de leurs résidants en matière de soins de santé.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-03-01 14:55 [p.8507]
Monsieur le Président, c’est une affaire qui relève de la compétence provinciale. Le gouvernement fédéral a déjà pris les mesures nécessaires au sujet de l’utilisation de ce produit chimique.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-18 11:55 [p.8386]
Monsieur le Président, le gouvernement est déterminé à avancer aussi rapidement que possible, en s'appuyant sur les données scientifiques les plus fiables. Il travaille avec la Société canadienne de la sclérose en plaques, les cliniques de sclérose en plaques, ainsi que les provinces et les territoires pour veiller à ce que tous les Canadiens atteints de cette maladie reçoivent des renseignements valides sur le plan scientifique.
Nous avançons aussi rapidement que possible, en nous appuyant sur les données scientifiques les plus fiables. Le Dr Marc Girard, président de l'Association des neurologues du Québec, a déclaré:
Plus que jamais ces études sont nécessaires pour mieux comprendre la prévalence de l’IVCC et déterminer la suite de la recherche sur l’approche proposée par...
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-18 12:00 [p.8387]
Monsieur le Président, nous avons mis sur pied un groupe d'experts scientifiques chargé de suivre et d'analyser les résultats des études en cours qui sont parrainées par la Société de la sclérose en plaques tant au Canada qu'aux États-Unis. Les provinces et les territoires ainsi que le gouvernement fédéral ont également convenu d'aller de l'avant avec les essais cliniques une fois que les données cliniques seront disponibles, ce qui a été confirmé en septembre dernier. Les provinces et les territoires, les experts médicaux, les sociétés canadienne et américaine de la sclérose en plaques travaillent tous main dans la main pour faire progresser la recherche à cet égard.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-14 14:58 [p.8112]
Monsieur le Président, plus tôt aujourd'hui, j'ai annoncé de nouvelles mesures prises par le gouvernement pour protéger les enfants canadiens et leurs familles. Les exigences en matière d'étiquetage des aliments seront renforcées de manière à indiquer plus clairement la présence d'allergènes non déclarés. L'étiquetage amélioré fournira aux Canadiens qui ont des allergies davantage de renseignements au moment de choisir leurs produits alimentaires.
Le gouvernement conservateur souhaite que les parents puissent alimenter leur famille en toute confiance. Ces modifications à l'étiquetage des aliments permettront aux parents qui ont des enfants ayant des allergies alimentaires d'identifier plus facilement la présence d'ingrédients possiblement nocifs dans les produits.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-10 14:48 [p.8023]
Monsieur le Président, le gouvernement tient à un système de santé public et universel et à la Loi canadienne sur la santé. Contrairement à l'ancien gouvernement libéral, nous n'atteindrons pas l'équilibre budgétaire en sabrant dans les soins de santé. Nous continuons de collaborer avec les professionnels de la santé et avec les représentants des provinces et des territoires pour trouver des moyens d'améliorer le système de soins de santé.
Il y a deux semaines, j'ai envoyé une lettre aux coprésidents du comité du Sénat pour leur demander d'entreprendre l'examen de l'accord sur les soins de santé et de faire rapport en conséquence.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-10 14:59 [p.8025]
Monsieur le Président, nous sommes conscients des difficultés et de la douleur qui accablent les milliers de personnes atteintes de sclérose en plaques au Canada. Le gouvernement est déterminé à avancer aussi rapidement que possible, en s'appuyant sur les données scientifiques les plus fiables. Il travaille avec la Société canadienne de la sclérose en plaques, les cliniques de sclérose en plaques ainsi que les provinces et les territoires pour veiller à ce que tous les Canadiens atteints de cette maladie reçoivent des renseignements valides sur le plan scientifique.
Nous avons constitué un groupe d'experts scientifiques pour surveiller et analyser les résultats des sept études parrainées par la Société de la sclérose en plaques qui sont déjà en cours au Canada et aux États-Unis. Lorsque les experts se prononceront en faveur des essais cliniques...
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-01 14:26 [p.7541]
Monsieur le Président, j'ai rencontré les représentants de l'Association des pharmaciens du Canada. J'ai également demandé aux responsables de mon ministère de trouver des moyens efficaces de prévoir d'éventuelles pénuries.
À titre d'organisme de réglementation des médicaments sur ordonnance, nous devons évaluer l'innocuité, l'efficacité et la qualité des médicaments et des produits vendus au Canada. Nous continuerons de suivre la situation de près, en collaboration avec les responsables du ministère et de l'association.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-01 14:27 [p.7542]
Monsieur le Président, le gouvernement collabore avec les provinces et les territoires pour améliorer la gestion des produits pharmaceutiques, sans jamais perdre de vue que ce sont justement les provinces et les territoires qui doivent assurer la prestation des soins de santé à leurs citoyens. Il leur incombe aussi de déterminer ce que couvre leur régime. Le gouvernement conservateur va continuer de travailler de concert avec les provinces et les territoires.
Depuis que nous sommes au pouvoir, nous avons augmenté de 30 p. 100 les transferts aux provinces et aux territoires. Sur cet enjeu aussi, nous allons continuer de travailler de concert avec les provinces et les territoires.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2011-02-01 14:28 [p.7542]
Monsieur le Président, la santé est encore et toujours une priorité pour le gouvernement. Pendant la décennie terrible de règne libéral, les transferts en matière de santé aux provinces et aux territoires ont été amputés. Au contraire, le gouvernement conservateur a maintenu le financement qui leur est versé. Depuis que nous sommes au pouvoir, nous avons augmenté les transferts aux provinces et aux territoires de plus de 30 p. 100.
Permettez-moi de citer les paroles d'un ancien député du gouvernement libéral:
Rétrospectivement, je pense que le gouvernement Chrétien — même si je suis député libéral — a peut-être effectué des compressions trop importantes, et qu'il a trop refilé ses responsabilités. Cela a eu quelques répercussions négatives.
À qui doit-on ces propos? Au député de Markham—Unionville.
Voir le profil de Leona Aglukkaq
PCC (NU)
Voir le profil de Leona Aglukkaq
2010-12-15 15:10 [p.7323]
Monsieur le Président, en tant qu'ancienne ministre de la santé du Nord, je comprends que, dans la prestation des soins de santé, il faut tenir compte de l'emplacement géographique et de la culture unique des Autochtones qui vivent dans nos collectivités. C'est pourquoi le gouvernement a alloué 285 millions de dollars à des programmes fédéraux relatifs à la santé des Autochtones. Ces fonds permettront de financer plus de 150 projets communautaires. Le gouvernement a notamment alloué 9,6 millions de dollars à la Stratégie d'élimination de la tuberculose, 110 millions de dollars à l'Initiative sur le diabète chez les Autochtones et 95 millions de dollars à la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les jeunes Autochtones, et financé des projets de santé maternelle et infantile.
Nous faisons ce qu'il faut.
Résultats : 1 - 15 de 119 | Page : 1 de 8

1
2
3
4
5
6
7
8
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes