Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Randeep Sarai
Lib. (BC)
Voir le profil de Randeep Sarai
2019-12-12 10:15 [p.309]
Monsieur le Président, j'aimerais d'abord remercier les résidants de Surrey-Centre de m'avoir accordé leur confiance encore une fois. C'est un grand honneur pour moi de les représenter à Ottawa. Si je suis ici, c'est grâce à tout le travail de mes bénévoles, qui ont frappé aux portes beau temps, mauvais temps, qui ont fait d'innombrables appels, qui ont posé des affiches et qui ont diffusé le message de la politique positive, tout cela pour faire en sorte que je continue à les représenter à la Chambre des communes.
Je ne serais pas ici non plus sans le soutien indéfectible de ma famille.
Ma porte est toujours ouverte aux résidants de Surrey-Centre, et je serai heureux de travailler avec chacun d'eux pour le bien de notre collectivité. Si nous travaillons ensemble, je suis persuadé que nous pouvons faire avancer les choses dans Surrey-Centre.
Les dernières élections ont bien montré que la population canadienne veut que ses représentants s'attaquent aux questions prioritaires avec plus de vigueur. Pour ma circonscription, je vais continuer de défendre les intérêts de la classe moyenne et des personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Je vais continuer de voir à ce que ceux qui veillent à notre sécurité disposent de ressources suffisantes et je vais appuyer l'atteinte de nos cibles en matière de lutte contre les changements climatiques afin que le pays reste sur la bonne voie.
La violence attribuable à des gangs et les agressions par arme à feu, bien qu'en déclin, sont monnaie courante à Surrey depuis bien trop longtemps. En janvier 2019, Surrey a reçu 7,5 millions de dollars pour le Surrey Anti-Gang Family Empowerment Program, ou SAFE. Aucune autre ville du Canada n'a reçu autant d'argent. Ce sont les résultats des travaux d'un groupe de travail du maire sur la violence de gangs, auquel j'ai siégé, qui ont mené à la création du programme SAFE. Plus de 4 500 jeunes à risque bénéficieront de ce programme, qui vise à empêcher que des jeunes deviennent membres de gangs et participent à des activités nuisibles en leur offrant d'autres possibilités.
Ce programme a donné lieu à une initiative formidable: une équipe de soutien pour les jeunes et les familles, appelée FYRST. Dans le cadre de cette initiative de prévention et d'intervention précoce, 260 visites de sensibilisation ont été faites, et 58 personnes ont été aiguillées vers diverses ressources les trois premiers mois.
Nous voyons des résultats et nous continuerons d'investir dans les villes pour contrer la violence causée par des gangs.
Toutefois, des politiques plus fermes sont annoncées dans le discours du Trône. Le gouvernement sévira contre les crimes commis avec des armes à feu, il interdira les armes d'assaut de type militaire et il prendra des mesures pour mettre sur pied un programme de rachat. Ces armes sont conçues pour une seule chose: tuer le maximum de gens en un minimum de temps. Elles ne servent ni à la chasse ni au tir sportif.
Je vais appuyer et encourager la ville de Surrey si elle décide d'interdire les armes de poing ou, à tout le moins, d'adopter un règlement municipal pour que les armes de poing soient entreposées uniquement dans les champs de tir. Il est temps d'accorder la priorité à la sécurité des jeunes et de faire le nécessaire pour que nos concitoyens se sentent en sécurité.
Les Canadiens comptent sur nous pour que nous fassions preuve d'audace et d'ambition et pour que nous fassions passer les besoins du Canada avant les nôtres. Si nous sommes prêts à collaborer, nous y arriverons. Nous pouvons obtenir des résultats et continuer à améliorer la vie des gens que nous représentons.
En 2015, nous avons promis aux Canadiens de faire de vrais changements, et le discours du Trône continuera de faire fond sur les progrès concrets que nous avons réalisés. Nous avons créé un million de nouveaux emplois et nous avons sorti 900 000 personnes de la pauvreté, dont 300 000 enfants, réduisant ainsi la pauvreté de près de 20 %. Il s'agit d'un des changements sociaux les plus importants à avoir été apportés au Canada au cours d'une période de quatre ans.
C'est un privilège de prendre part au processus démocratique, et je prends mes responsabilités très au sérieux. Je comprends que la façon dont je représente la Colombie-Britannique peut différer de celle des députés d'autres régions du Canada, mais notre priorité est la même: faire avancer le pays ensemble.
Le discours du Trône comporte un certain nombre de thèmes sur lesquels le gouvernement mettra l'accent. Nous voulons tous que les chances soient égales pour tous et nous avons des objectifs communs, que ce soit sur le plan de la sécurité de nos collectivités, de l'abordabilité ou de la lutte contre les changements climatiques. J'ai la responsabilité envers mes concitoyens de Surrey-Centre d'obtenir des résultats concrets.
Le discours du Trône met l'accent sur la sécurité des Canadiens, ce qui est une grande priorité pour les habitants de Surrey-Centre.
Ma circonscription peut compter sur des personnes parmi les plus travaillantes au pays. En faisant du porte-à-porte, je n'ai cessé d'entendre des gens se dire préoccupés par le coût élevé de la vie, qu'il s'agisse du logement, des études ou du nécessaire pour les activités quotidiennes. Il était temps qu'un gouvernement mette les travailleurs canadiens à l'avant-plan.
En 2015, dès notre arrivée au pouvoir, nous avons augmenté les impôts des mieux nantis et réduit les impôts de la classe moyenne. Nous avons créé une allocation canadienne pour enfants non imposable afin d'aider les familles à assumer le coût de l'éducation de leurs enfants.
Depuis 2016, l'Allocation canadienne pour enfants aide plus de 28 000 familles dans Surrey-Centre: le montant des paiements qu'on y effectue s'élève à plus de 208 millions de dollars. Depuis l'instauration de cette allocation historique, neuf familles sur dix reçoivent plus d'argent chaque mois pour l'épicerie, les fournitures scolaires, les activités sportives et d'autres activités parascolaires.
Puis, nous avons bonifié l'Allocation canadienne pour enfants une deuxième fois pour tenir compte du coût de la vie. Le taux de pauvreté n'a jamais été aussi bas dans l'histoire du pays, et, grâce à cette allocation, près de 300 000 enfants ont été sortis de la pauvreté. Nous savons que, quand les Canadiens disposent de plus d'argent, nous renforçons les collectivités, créons des emplois et continuons à stimuler l'économie.
Je suis heureux que les Canadiens aient réélu un gouvernement qui fait passer leurs besoins en premier. Voilà pourquoi nous répétons l'expérience en 2019.
Le gouvernement a pris des mesures en vue de modifier de nouveau la Loi de l’impôt sur le revenu pour réduire l'impôt de la classe moyenne et des personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Grâce à cette mesure, une personne seule pourrait économiser près de 300 $ par année, et un couple ou une famille, près de 600 $ par année. Près de 1,1 million de Canadiens de plus n'auront plus du tout à payer d'impôt fédéral. Lorsque la mesure sera entièrement mise en oeuvre, en 2023, elle permettra à près de 20 millions de Canadiens d'économiser des centaines de dollars par année en impôt.
Nous poursuivons les efforts en offrant plus d'aide à la classe moyenne et aux gens qui travaillent fort pour en faire partie, car c'est exactement pour cela que les Canadiens nous ont élus. Au cours des quatre dernières années, plus d'un million d'emplois ont été créés, et le taux de chômage est à son plus bas de l'histoire.
Nous savons à quel point il est important de créer un meilleur pays pour nos jeunes. Voilà pourquoi nous accordons la priorité à la lutte contre les changements climatiques. Cette lutte, ainsi qu'une protection accrue de l'environnement, commence maintenant. Le gouvernement préservera le patrimoine naturel du Canada en protégeant 25 % des terres et 25 % des océans du pays d'ici 2025. Nous contribuons à rendre les habitations écoénergétiques plus abordables et nous prenons des mesures pour bâtir des collectivités propres, efficaces et abordables. Nous voulons rendre l'achat d'un véhicule sans émissions plus accessible, faire en sorte que toutes les collectivités canadiennes aient accès à de l'énergie propre et abordable, collaborer avec les entreprises pour faire du Canada le meilleur endroit où établir et faire prospérer une entreprise du secteur des technologies propres, et venir en aide aux personnes déplacées en raison de catastrophes climatiques. De simples gestes tels que réduire la pollution plastique et avoir recours à des solutions axées sur la nature, comme planter deux milliards d'arbres, peuvent contribuer à purifier l'air et à rendre les communautés plus écologiques.
Nous savons que l'environnement et l'économie peuvent aller de pair. Alors que le gouvernement prend des mesures robustes pour lutter contre les changements climatiques, il cherchera prioritairement à acheminer les ressources canadiennes vers de nouveaux marchés et apportera un soutien indéfectible aux travailleurs du secteur canadien des ressources naturelles.
Le discours du Trône a abordé des questions à la fois urgentes et cruciales: la sécurité de nos collectivités, les moyens de rendre la vie plus abordable pour les Canadiens, et la préservation de l'avenir de notre planète pour la prochaine génération. C'est un véritable honneur pour moi de faire partie d'un gouvernement progressiste qui accorde la priorité à ces enjeux et à de nombreuses autres initiatives qui aident les Canadiens d'un océan à l'autre.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes