Interventions à la Chambre des communes
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de John McKay
Lib. (ON)
Monsieur le Président, je félicite mon collègue pour sa nomination d'hier. Je sais ce dont il est capable et je suis convaincu qu'il fera un excellent secrétaire parlementaire.
En fait, j'ai délibérément choisi, dans mon discours, de parler à peu près juste des retombées mesurables de l'Allocation canadienne pour enfants, car il s'agit d'un argument économique en faveur de l'allocation elle-même. Je ne me suis pas attardé aux retombées intangibles — dans le domaine social, par exemple, ou sur la santé, l'éducation et les perspectives d'avenir — parce que, selon moi, elles sont plutôt d'ordre conceptuel, donc difficilement mesurables. Ce qui ne veut pas dire qu'elles ne sont pas aussi, sinon plus importantes que les retombées économiques obtenues, au contraire.
Un enfant qui a le ventre plein, qui a des vêtements décents sur le dos et des chaussures aux pieds, c'est un enfant en santé qui est capable d'apprendre. C'est le gros bon sens. Vous avez tout à fait raison de dire que les avantages indirects et non mesurables sont aussi, sinon plus importants que les retombées mesurables dont parlent surtout les économistes.
Résultat : 1 - 1 de 1