Interventions à la Chambre des communes
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Paul Manly
PV (BC)
Voir le profil de Paul Manly
2019-12-13 12:25 [p.467]
Monsieur le Président, au cours du débat plus tôt aujourd'hui, il a été question de l'Allocation canadienne pour enfants. J'ai entendu le député d'en face parler de l'importance de réduire la dette pour la prochaine génération et de réduire les impôts. Il a également dressé une analogie entre le mariage, le fait d'avoir des enfants, et se faire saisir sa maison. En cette période de crise climatique, il est beaucoup plus probable que la dernière image sera celle d'une famille qui a perdu sa maison dans un feu de forêt, une inondation, un ouragan ou une tornade.
Alors que nous arrivons au terme de la COP25, qui se tient à Madrid, le gouvernement n'a toujours pas proposé de modifier les cibles en matière de changements climatiques qu'il s'était fixées pour 2030. Il s'est fixé l'objectif que le Canada devienne carboneutre d'ici 2050. Ce n'est pas demain la veille. Je serai un très vieil homme d'ici là. Ma fille aînée et ma petite-fille apprécient l'Allocation canadienne pour enfants, mais ma plus jeune est anxieuse. Elle s'inquiète comme d'autres personnes qui ont travaillé pour ma campagne électorale et qui font maintenant la grève des enfants; ils ne veulent plus avoir d'enfants parce qu'ils craignent pour l'avenir. En tant que parlementaires, en tant que dirigeants, nous devons affronter cette crise climatique comme il se doit.
Résultat : 1 - 1 de 1