Interventions à la Chambre des communes
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Marty Morantz
PCC (MB)
Monsieur le Président, je sais que le député d'en face aime bien brosser un tableau de la situation qui est très rose, mais bien entendu, tout n'est pas parfait.
Cette semaine, l'ombudsman des contribuables a annoncé qu'elle allait se pencher sur l'ARC et sur l'Allocation canadienne pour enfants. Elle a dit que les gens subissaient des effets néfastes et elle a soulevé à répétition cette question auprès du gouvernement.
Les familles vulnérables qui font des demandes se heurtent constamment à des difficultés liées aux documents exigés par l'ARC. Par exemple, les femmes qui fuient la violence familiale ont besoin d'obtenir des signatures de la part de leur partenaire violent. Des nouveaux arrivants ne reçoivent pas les prestations en raison de problèmes liés aux documents à fournir, et des familles se font ordonner de rembourser des prestations.
Pourquoi en sommes-nous venus au point où l'ombudsman des contribuables, après avoir répété au gouvernement qu'il devait remédier à la situation, a été forcée d'annoncer qu'elle allait mener un examen afin de savoir pourquoi les familles les plus vulnérables du Canada peinent autant à recevoir l'Allocation canadienne pour enfants?
Résultat : 1 - 1 de 1