Interventions à la Chambre des communes
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Pour obtenir de l'aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Scott Simms
Lib. (NL)
Monsieur le Président, puisque c'est mon premier discours, je veux profiter de l'occasion pour remercier les habitants de Coast of Bays—Central—Notre Dame, au centre de Terre-Neuve, du merveilleux honneur qu'ils m'ont fait en me permettant de les représenter ici.
Je veux poser une question à mon collègue, mais je tiens d'abord à le féliciter. Il avait promis de baisser le ton, et c'est ce qu'il a fait. Il a fait preuve d'une certaine retenue. Je l'ai déjà entendu en pleine envolée oratoire, et je n'exagère pas en disant qu'il peut faire trembler les poutres de cette enceinte. Je le remercie donc d'avoir légèrement baissé le ton puisque je suis assis juste devant lui.
Durant la dernière campagne électorale, j'ai beaucoup entendu parler des médicaments sur ordonnance et de leur prix. La hausse des prix, surtout au cours des cinq à dix dernières années, a été plutôt spectaculaire. C'est le moins que je puisse dire.
Ces derniers temps, nous en sommes arrivés à un point où nous devons engager sérieusement le dialogue avec les provinces, d'une manière respectueuse, afin de pouvoir apporter de l'aide à la population canadienne, et surtout aux aînés, qui sont particulièrement vulnérables.
Je demanderai à mon collègue de nous dire, en continuant de faire preuve de la même retenue toute relative, à quel point le sort des aînés dans sa circonscription lui tient à cœur.
Résultat : 1 - 1 de 1