Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Sven Spengemann
Lib. (ON)
Voir le profil de Sven Spengemann
2020-02-06 13:59 [p.1027]
Madame la Présidente, en janvier, j'ai visité le camp de réfugiés rohingyas de Cox's Bazar, où s'entassent 900 000 personnes — l'équivalent de la population de Mississauga — dans 34 petits camps. Parmi eux se trouvent 500 000 enfants. Chaque jour, environ 60 bébés viennent au monde. Il s'agit du plus grand regroupement de réfugiés au monde.
Ce sera la troisième mousson que ces gens passeront dans les camps. Des systèmes de contrôle des inondations et des installations sanitaires ont été construits et les gens ont accès à des denrées, à de l'eau et à des soins médicaux. Il y a d'autres bonnes nouvelles, comme la décision récente rendue par la Cour internationale de justice et la décision du Bangladesh de permettre un meilleur accès à l'éducation.
Je remercie le gouvernement du Bangladesh, la municipalité qui nous a reçus, le gouvernement du Canada et l'organisme hôte, Vision mondiale, pour leur leadership. L'envoyé spécial du Canada, Bob Rae, fait un travail remarquable et nous avons envoyé sur place une extraordinaire équipe de fonctionnaires. Malgré tout, l'avenir des Rohingyas demeure incertain.
Je demande aux députés de se faire les défenseurs de ce peuple, d'expliquer aux gens dans leur circonscription pourquoi le Canada a décidé de donner l'exemple et de faire en sorte que les enfants de Cox's Bazar aient un avenir meilleur.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes