Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Alexandre Boulerice
NPD (QC)
Merci, monsieur le Président.
Quand mon collègue s'enflamme, il a quelque chose dans la voix d'un peu rauque qui me rappelle Jean Garon.
Je veux dire que deux choses, monsieur le Président.
Premièrement, je suis tout à fait d'accord pour améliorer les conditions de travail des travailleurs et des travailleuses de la santé qui sont en première ligne. Ces travailleurs sont souvent des infirmières ou des préposés aux bénéficiaires.
Nous, au NPD, cela fait longtemps que nous disons qu'on doit augmenter les transferts en santé aux provinces. Cependant, quand on parle d'augmenter le salaire des préposés aux bénéficiaires, il ne faudrait pas trop s'ingérer dans la compétence provinciale. Je fais un petit clin d'oeil à mon collègue en lui disant que cela relève quand même du Québec.
Deuxièmement, il y a deux semaines, le gouvernement a fait une volte-face assez intéressante, et j'aimerais entendre mon collègue à ce sujet.
Certains pays comme le Danemark, la France, la Pologne, et même l'Écosse, ont dit que si les entreprises utilisent des paradis fiscaux, qu'elles ne paient pas leur part, qu'elles trichent et qu'elles ne mettent pas d'argent dans les coffres publics, elles n'auront pas droit à de l'aide gouvernementale.
Les libéraux se sont levés un matin et et se sont dit qu'ils allaient faire la même chose. Cela n'a pas pris 24 heures qu'on entendait « bip bip bip ». Le gouvernement reculait et il n'était plus question de faire cela.
J'aimerais l'entendre me dire pourquoi il pense que le gouvernement libéral n'est pas capable d'avoir ce courage politique.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes