Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Joël Godin
PCC (QC)
Je suis reconnaissant d'avoir l'occasion de m'adresser à mes collègues cet après‑midi.
Je vais commencer par féliciter tous les députés de la Chambre qui ont été élus le 20 septembre dernier. Vous avez gagné et je vous félicite.
À tous ceux et celles qui sont de nouveaux députés, j'aimerais les assurer de mon entière collaboration et de mon entière disponibilité afin de les aider dans cette nouvelle fonction.
J'aimerais profiter de cette occasion pour remercier les électeurs de Portneuf—Jacques‑Cartier qui m'ont donné un troisième mandat. Je les remercie de leur confiance.
Permettez-moi, monsieur le président d’élection et député de Bécancour—Nicolet—Saurel, de souligner le fait que vous êtes l'élu qui possède le plus grand nombre d'années à la Chambre avec ce 12e mandat consécutif. C'est digne de mention et je tiens à vous en féliciter.
J'aimerais profiter également de l'occasion pour féliciter et remercier le Président de la 43e législature. Il a fait du très bon travail dans la gestion imprévisible de cette pandémie. Il a su relever les défis apportés par la crise sanitaire de la COVID-19.
Nous procéderons bientôt à l'élection du Président de la Chambre. Nos nouveaux collègues voteront aujourd'hui pour la première fois. Nous devons sélectionner quelqu'un en qui nous pouvons avoir confiance pour nous accompagner durant notre mandat. Il est important de choisir une personne qui veillera chaque jour au respect en bonne et due forme de nos droits et privilèges parlementaires, et qui nous laissera travailler à l'amélioration de la vie de tous les citoyens canadiens.
Compte tenu de l'expérience qu'elle a acquise en gérant la pandémie de la COVID-19, notre institution doit maintenant veiller à mettre en place des moyens, notamment technologiques, pour s'adapter rapidement. Nous devons nous donner les moyens pour continuer à exercer notre travail en maintenant notre efficacité. Nous devons nous assurer que notre institution maintient ses bonnes pratiques, en sachant que nous pouvons toujours améliorer nos façons de faire.
Nous pouvons et nous devons nous améliorer.
Le choix du Président de la Chambre des communes ne doit pas être motivé par nos allégeances politiques. Elle doit être basée sur la capacité de planifier, de gérer et d'établir un plan avec une vision fonctionnelle du Parlement.
Notre Président ou Présidente doit être quelqu'un qui possède des qualités telles que le sens de l'équité et du respect, l'honnêteté et l'habileté de s'adapter en interprétant les règles dans le respect des droits de tous les parlementaires. Il ou elle doit protéger les bonnes pratiques actuelles et voir ce qui se fait ailleurs afin d'améliorer celles-ci.
Je crois que je suis la bonne personne pour exercer ce rôle.
Je veux devenir votre Président ici, à la Chambre des communes. Mon désir n'est pas improvisé; il est réfléchi et connu depuis plusieurs années.
En tant que Président de la Chambre des communes, je travaillerai avec chacun d'entre vous pour maintenir le décorum de notre institution.
Je vais prêcher par l'exemple en écoutant les échanges qui auront lieu dans cette enceinte et je vous inviterai à en faire tout autant afin que chacun des membres de cette assemblée puisse être entendu.
Je me chargerai de prendre des décisions fondées sur les règles existantes, et je m'inspirerai de la jurisprudence tout en respectant les droits de chaque député.
En tant que Président de la Chambre des communes, je mettrai en place une politique de tolérance zéro pour tout manque de respect entre collègues, employés et toute autre personne en lien avec ce Parlement.
J'aimerais rappeler que nous nous devons d'avoir les meilleurs outils technologiques afin d'augmenter notre efficacité.
Nous devons prendre les dispositions nécessaires pour pouvoir affronter la prochaine crise. Nous devons aussi mettre en place des mécanismes qui respectent et protègent les députés.
Enfin, nous nous devons de renforcer le respect des deux langues officielles de notre pays, soit l'anglais et le français. C'est ici, à la Chambre des communes, que cela doit commencer.
En terminant, je vous remercie à l'avance de votre appui.
J'ai bien hâte de travailler avec chacun d'entre vous.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes