Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 30 de 26535
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Voir le profil de Anthony Rota
2021-04-21 14:06 [p.5907]
Ouvrir
Puisque nous sommes mercredi, nous allons maintenant chanter l'hymne national, qui sera entonné par le député de Glengarry—Prescott—Russell.
[Les députés chantent l'hymne national.]
It being Wednesday, we will now have the singing of the national anthem led by the hon. member for Glengarry—Prescott—Russell.
[Members sang the national anthem]
Réduire
Voir le profil de Tony Van Bynen
Lib. (ON)
Voir le profil de Tony Van Bynen
2021-04-21 14:07 [p.5907]
Ouvrir
Monsieur le Président, mercredi dernier, les habitants de ma circonscription ont célébré le 100e anniversaire de George Markow, vétéran de la Seconde Guerre mondiale et héros de la collectivité.
Au début de la pandémie, M. Markow s'était engagé à marcher 100 kilomètres autour de sa maison de retraire, à Newmarket, et à recueillir 100 000 $ pour la recherche médicale avant son 100e anniversaire. Un an plus tard, M. Markow a recueilli plus de 160 000 $ et il a marché plus de 150 kilomètres. Ce jeune homme de 100 ans dit qu'il continuera à marcher et à recueillir de l'argent pour lutter contre le coronavirus.
Que la bonté de M. Markow nous motive tous à aider les gens dans le besoin, et que sa détermination à redonner à la collectivité nous inspire aujourd'hui et à l'avenir.
Au nom des habitants de Newmarket-Aurora, je souhaite un joyeux anniversaire à M. Markow et je le remercie de son service.
Mr. Speaker, last Wednesday, our community celebrated the 100th birthday of George Markow, a Second World War veteran and a community hero.
At the start of the pandemic, George vowed to walk 100 kilometres around his retirement home in Newmarket, and to raise $100,000 for medical research before his 100th birthday. A year later, George has raised over $160,000 and walked more than 150 kilometres. At 100 years young, he says that he will continue to walk and fundraise to help fight the coronavirus.
May George’s kindness motivate all of us to help those in need, and may his determination to give back to his community inspire all of us today and into the future.
On behalf of Newmarket-Aurora, I wish George a happy birthday, and I thank him for his service.
Réduire
Voir le profil de John Williamson
PCC (NB)
Voir le profil de John Williamson
2021-04-21 14:08 [p.5907]
Ouvrir
Monsieur le Président, l'accord frontalier Canada-États-Unis comprend une exemption concernant Campobello, puisque les résidants de cette île du Nouveau-Brunswick doivent passer par l'État du Maine pour entrer de nouveau au Canada pour des motifs essentiels.
Le 9 avril, Ottawa a décidé que les habitants de l'île devaient satisfaire aux exigences du nouveau registre ArriveCAN chaque fois qu'ils quittaient l'île ou y arrivaient, sous peine de devoir payer une amende. C'est donc dire que le ministre responsable souhaite savoir quand les habitants de l'île partent pour le travail ou en arrivent, quand ils font l'épicerie ou le plein d'essence, et quand ils vont consulter un médecin ou se conforment à une entente concernant la garde des enfants.
Rappelons que le Nouveau-Brunswick recueille déjà les données relatives à la santé et aux déplacements de ces gens. Le travail qu'Ottawa fait dans ce domaine est donc redondant. Étant donné sa situation particulière, Campobello devrait être exemptée du programme ArriveCAN.
Le Canada traverse une troisième vague difficile parce qu'Ottawa a du mal à obtenir des vaccins. Du 4 au 16 avril, 120 vols internationaux dans lesquels se trouvaient des passagers atteints de la COVID sont arrivés au Canada. Qu'on laisse Campobello tranquille. Le gouvernement provincial s'en occupe déjà. Le gouvernement fédéral devrait donc se concentrer sur le travail qu'il a à faire.
Mr. Speaker, the Canada-U.S. border agreement includes an exemption for Campobello. Residents of this New Brunswick island must drive through the state of Maine to re-enter Canada for essential reasons.
On April 9, Ottawa decided that islanders must comply with its new registry, ArriveCAN, each time they drove on and off the island or risk fines. This means the responsible minister wants to know whenever islanders go to and from work, buy groceries or fuel, go see a doctor or comply with child custody arrangements.
However, New Brunswick already collects this health and travel data. Ottawa's work is redundant. Campobello should be exempt from ArriveCAN given its unique situation.
Canada is in a troubling third wave because of Ottawa's incompetence securing vaccines. From April 4 to 16, 120 international flights with COVID-positive passengers arrived in Canada. Leave Campobello alone. The provincial government has it covered. Ottawa should instead do its job.
Réduire
Voir le profil de Kirsty Duncan
Lib. (ON)
Voir le profil de Kirsty Duncan
2021-04-21 14:10 [p.5907]
Ouvrir
Monsieur le Président, les musulmans dans Etobicoke-Nord et dans tout le Canada célèbrent le mois saint du ramadan. Il s'agit d'une démarche religieuse d'un mois, d'un temps de réflexion spirituelle et d'une occasion de montrer sa gratitude pour les nombreuses bénédictions que nous partageons, par le jeûne, la prière et la charité.
Tout en jeûnant pendant la journée, de nombreux Canadiens musulmans continuent de travailler en première ligne de la lutte contre la COVID-19. En cette période sans précédent, nous nous souvenons des nombreuses contributions que les communautés musulmanes ont apportées au Canada depuis le début de la pandémie et depuis de nombreuses générations.
Je tiens à saluer tout particulièrement Omar Farouk, président de l'International Muslims Organization, qui a fourni de la nourriture chaque semaine à la collectivité, et Osman Ali, de l'Association Somalie-Canada d'Etobicoke, qui a fourni des produits d'épicerie à des familles.
Alors que nous continuons à suivre les directives de la santé publique pour assurer la sécurité des collectivités, je souhaite bonheur et paix à tous les gens qui célèbrent le ramadan.
Mr. Speaker, Muslims in Etobicoke North and across Canada are celebrating the holy month of Ramadan. It is a month-long religious journey, a time of spiritual reflection and an opportunity to show gratitude for the many blessings we share, through fasting, prayer and charity.
While fasting during the daytime, many Muslim Canadians continue to be on the front lines of our fight against COVID-19. During these unprecedented times, we remember the many contributions Muslim communities have made to our country since the pandemic began, as they have done for many generations.
I would like to especially recognize Omar Farouk, president of the International Muslims Organization that provided food weekly to the community, and Osman Ali of the Somali Canadian Association of Etobicoke for providing groceries to families.
As we continue to follow public health guidelines to keep our communities safe, I wish all those celebrating a blessed and peaceful Ramadan.
Réduire
Voir le profil de Stéphane Bergeron
BQ (QC)
Voir le profil de Stéphane Bergeron
2021-04-21 14:11 [p.5908]
Ouvrir
Monsieur le Président, la sécurité ferroviaire préoccupe vivement les gens de Saint-Basile-le-Grand, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Hubert. Ils ne sont probablement pas les seuls, après la très évitable tragédie de Lac-Mégantic, que j'ai vécue de près à titre de ministre de la Sécurité publique du Québec à l'époque.
En soulevant publiquement la question à maintes reprises, mon prédécesseur et actuel maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, avait réussi à faire en sorte de limiter à 100 le nombre de wagons par convoi traversant la circonscription.
Cependant, on constate que ce nombre est à la hausse depuis, atteignant parfois jusqu'à 200 wagons. En plus des désagréments causés par le passage de longs convois en termes de vibrations et d'entraves à la circulation, cette situation soulève de véritables préoccupations de sécurité, non seulement en raison des matières potentiellement dangereuses qui traversent ainsi nos communautés, mais aussi parce que la ville de Saint-Basile-le-Grand se voit littéralement coupée en deux durant des périodes toujours plus importantes, ce qui risque de nuire à la capacité des services d'urgence de se déplacer d'un côté à l'autre en cas de besoin.
Le Canadien National doit cesser de faire la sourde oreille et doit répondre aux préoccupations légitimes des populations concernées.
Mr. Speaker, people in Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno-de-Montarville and Saint-Hubert are extremely concerned about rail safety, and they are probably not the only ones, given the very preventable Lac-Mégantic tragedy, which I had first-hand experience with as the Quebec minister of public security at the time.
My predecessor and current mayor of Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, managed to limit the number of cars per consist travelling through the riding to 100 by publicly raising the issue again and again.
However, that number has been rising since then, and we are now sometimes seeing up to 200 cars per consist. In addition to the annoyance the passage of a long train causes in terms of vibrations and traffic disruptions, this situation raises some real safety concerns, not only because of the potentially hazardous materials travelling through our communities, but also because Saint-Basile-le-Grand is literally cut in half for increasingly longer periods, which could prevent emergency services from travelling from one side of town to the other when needed.
Canadian National needs to stop turning a deaf ear and start responding to the legitimate concerns of those affected.
Réduire
Voir le profil de Emmanuel Dubourg
Lib. (QC)
Voir le profil de Emmanuel Dubourg
2021-04-21 14:12 [p.5908]
Ouvrir
Monsieur le Président, je désire souligner aujourd'hui l'implication des chefs religieux dans la lutte contre la COVID-19 à Montréal-Nord, dans la circonscription de Bourassa.
Une trentaine de chefs religieux, dont des pasteurs, des imams, des prêtres et un moine bouddhiste, ont pris part à une rencontre virtuelle que j'ai eu l'honneur d'organiser. Ces chefs étaient accompagnés de spécialistes comme la directrice régionale de santé publique de Montréal, la sénatrice Mégie, le sociologue Boisrond, des associations médicales de la communauté haïtienne et des dirigeants du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal.
Afin de favoriser des attitudes positives à l'égard de la vaccination dans les milieux religieux, ils ont proposé une campagne de communication pour lutter contre les fausses croyances et les fausses informations liées au vaccin. Plusieurs ont souhaité avoir un poste de vaccination qui sera aménagé momentanément dans leur lieu de culte par le CIUSSS. Je salue le dévouement et l'engagement des chefs religieux qui ont participé à cette rencontre.
Mr. Speaker, today I want to talk about how religious leaders are helping to fight COVID-19 in Montreal North, in the riding of Bourassa.
Thirty or so religious leaders, including pastors, imams, priests and a Buddhist monk, participated in a virtual meeting that I had the honour of organizing. These leaders were joined by experts such as Montreal's regional director of public health; Senator Mégie; Mr. Boisrond, a sociologist; medical associations serving the Haitian community; and officials from the Montreal Island North health and social services centre, the CIUSSS.
In order to foster positive attitudes toward vaccination among members of religious communities, they suggested a communications campaign to counter misunderstandings and misinformation about the vaccine. Many expressed an interest in having the CIUSSS set up temporary vaccination clinics in their places of worship. I applaud the religious leaders who participated in the meeting for their dedication and involvement.
Réduire
Voir le profil de Colin Carrie
PCC (ON)
Voir le profil de Colin Carrie
2021-04-21 14:13 [p.5908]
Ouvrir
Monsieur le Président, il est essentiel, aujourd'hui plus que jamais, d'améliorer l'accès aux soins en santé mentale pour tous les Canadiens, en particulier nos jeunes.
Juste derrière moi se trouve l'Église unie de la rue Simcoe, qui abrite l'organisme Back Door Mission. Depuis le début de la pandémie de COVID, les personnes qui viennent y demander de l'aide sont de plus en plus jeunes, parfois âgées d'à peine 15 ans, et presque toutes sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Clarence Keesman, le directeur du Refuge Youth Outreach Centre, a déclaré que cette semaine, un autre de leurs jeunes bien-aimés était décédé, ce qui porte à cinq le nombre total de décès depuis l'automne dernier.
Ma fille Grace, comme beaucoup trop de jeunes femmes, a vu sa santé mentale et physique bouleversée, ainsi que ses études et ses plans d'avenir, par le confinement prolongé attribuable à la COVID. Elle se demande si, pour les jeunes, le remède n'est pas pire que le mal.
Je suis très reconnaissant aux organisations d'Oshawa qui essaient d'aider ces jeunes tous les jours, mais elles ne peuvent pas y arriver seules. L'accès aux soins en santé mentale doit être une priorité. Mettons de côté la politique de la division et reconnaissons notre humanité commune. Faisons front commun et améliorons l'accès aux soins de santé mentale pour tous les Canadiens.
Mr. Speaker, improving access to mental health care is essential for all Canadians, now more than ever, especially for our youth.
Right behind me is Simcoe Street United Church, home of the Back Door Mission. Since COVID, those seeking help are younger than ever, as young as 15 years old, and almost all are struggling with mental health issues. Clarence Keesman, head of The Refuge Youth Outreach Centre, said that this week they lost another of their beloved youth. That brings the total deaths to five since last fall.
My daughter Grace, like too many young women, has seen the prolonged COVID shutdowns play havoc on her mental and physical health, jeopardizing her education and healthy future. She asks, “For young people is the cure worse than the disease?”
I am very thankful to the Oshawa organizations that are working every day to help these young people, but they cannot do it alone. Access to mental health care must be a priority. Let us set aside the politics of division and recognize our common humanity. Let us stand together and improve access to mental health care for all Canadians.
Réduire
Voir le profil de David McGuinty
Lib. (ON)
Voir le profil de David McGuinty
2021-04-21 14:14 [p.5908]
Ouvrir
Monsieur le Président, c'est véritablement un privilège pour moi de remercier les travailleurs essentiels de ma circonscription et de l'ensemble du Canada.
Chaque jour, les travailleurs essentiels se rendent courageusement au travail en cette période difficile. Je remercie les membres des Forces armées canadiennes, les premiers intervenants, les travailleurs des garderies, les enseignants et le personnel dans les écoles, les commis d'épicerie, les pharmaciens et leur personnel, les mécaniciens, les camionneurs, les employés municipaux, les chauffeurs d'autobus, les éboueurs, les chauffeurs de taxi et de services de covoiturage, les pilotes, les travailleurs d'entrepôt, les livreurs, les vétérinaires, ceux qui travaillent dans les exploitations agricoles, les ouvriers des usines de transformation des aliments, les gardes de sécurité, ceux qui participent à la fabrication de produits pharmaceutiques, les employés de restaurant qui préparent nos repas à emporter, les techniciens spécialisés dans les systèmes de chauffage et de ventilation, les plombiers, les électriciens, les couvreurs, les entrepreneurs et bien d'autres encore.
Jamais nous n'oublierons les sacrifices que font tous ces travailleurs essentiels. Au nom de tous nos voisins, je les remercie.
Mr. Speaker, it is a real privilege for me to thank essential workers in my riding and across Canada.
Essential workers bravely go to work every day in these very challenging times. I thank our Canadian Armed Forces, first responders, day care workers, teachers and school staff, grocery store clerks, pharmacists and their staff, automotive technicians, truckers, municipal workers, bus drivers, waste collection employees, taxi and ride-share drivers, pilots, warehouse workers, delivery drivers, veterinarians, farm workers, food processing plant workers, security guards, pharmaceutical manufacturing workers, restaurant employees preparing takeout, HVAC technicians, plumbers, electricians, roofers, contractors and so many more.
We will never forget the sacrifices that all our essential workers are making, and I thank them on behalf of all our neighbours.
Réduire
Voir le profil de Brenda Shanahan
Lib. (QC)
Voir le profil de Brenda Shanahan
2021-04-21 14:15 [p.5908]
Ouvrir
Monsieur le Président, en cette semaine nationale de l'action bénévole, je saisis l'occasion de remercier les milliers de Canadiennes et de Canadiens qui donnent généreusement temps et énergie afin d'aider leur communauté.
Je veux surtout souligner l'apport des bénévoles de Châteauguay—Lacolle et des organismes comme nos centres d'action bénévole à Châteauguay, Napierville et Saint-Rémi, ou encore Sourire sans fin, La Rencontre Châteauguoise et l'Entraide Mercier.
Le bénévolat est essentiel à l'épanouissement de notre pays. Les bénévoles font beaucoup de choses pour nous tous et c'est d'autant plus vrai en temps de pandémie.
Je remercie toutes les personnes qui choisissent de faire du bénévolat et de donner de leur temps précieux.
Mr. Speaker, this week is National Volunteer Week, so I would like to take this opportunity to thank the thousands of Canadians who give generously of their time and energy to help their communities.
I especially want to recognize the support of volunteers in Châteauguay—Lacolle as well as organizations like our volunteer centres in Châteauguay, Napierville and Saint-Rémi and others like Sourire sans fin, La Rencontre Châteauguoise and Entraide Mercier.
Volunteering is the oxygen our country needs to thrive. We see how much volunteers do for all of us, and this is all the more true during this pandemic.
I would like to thank each and every person who chooses to volunteer for this precious gift of his or her time.
Réduire
Voir le profil de John Brassard
PCC (ON)
Voir le profil de John Brassard
2021-04-21 14:16 [p.5909]
Ouvrir
Monsieur le Président, comme toutes les collectivités au Canada, Barrie—Innisfil n'échappe pas à l'anxiété accrue ni aux problèmes de santé mentale causés par la crise actuelle. La pandémie, les confinements et les restrictions qui en résultent, et les échecs du gouvernement ont incroyablement ébranlé la santé mentale de tous, quel que soit le groupe d'âge. Il n'est donc pas surprenant de constater une hausse marquée des suicides dans toutes les collectivités, y compris la nôtre.
À l'approche de la Semaine de la santé mentale au Canada et de la Semaine de la santé mentale des enfants, j'encourage le gouvernement libéral à instaurer sans plus tarder un service téléphonique national 988 de crise et de prévention du suicide. Je rappelle au premier ministre qu'il y a 129 jours, la Chambre des communes a adopté à l'unanimité une motion réclamant la mise en oeuvre de ce service téléphonique d'urgence.
Je me réjouis que les conseils municipaux de Barrie et d'Innisfil aient tous les deux appuyé des motions en faveur d'une ligne téléphonique 988 et je les en remercie.
Enfin, tous ceux qui souffrent, peu importe l'endroit où ils vivent, leur âge ou la raison, devraient savoir qu'il y a dans les collectivités partout au Canada des ressources auxquelles ils peuvent avoir accès. Ils ne sont pas seuls et il y a toujours quelqu'un à qui ils peuvent parler.
Mr. Speaker, like all communities across Canada, Barrie—Innisfil has not been immune to increased anxiety and mental health issues because of this crisis. The pandemic, resulting lockdowns, restrictions and failures of the government have taken an unimaginable toll on everyone's mental health, sparing no one and no age group. Therefore, it should not surprise anyone that we have seen a marked increase in suicides in every community, including ours.
As we approach Canadian Mental Health Week and Children's Mental Health Week, I encourage the Liberal government to move quickly and implement a national 988 crisis and suicide hotline. Let me remind the Prime Minister that a motion was passed unanimously by Parliament 129 days ago to implement the hotline.
I was glad that both Barrie City Council and Innisfil Town Council recently moved motions in support of a 988 hotline, and I thank them both for their endorsement.
Finally, everyone who is suffering, no matter where they live, their age or the reason, should know there are resources within their communities across Canada that they can access. They are not alone, and there is always someone to talk to.
Réduire
Voir le profil de Alexandra Mendès
Lib. (QC)
Voir le profil de Alexandra Mendès
2021-04-21 14:17 [p.5909]
Ouvrir
Monsieur le Président, il y a 95 ans aujourd'hui, naissait à Londres une princesse pour qui le destin s'annonçait plutôt sans histoire. Pourtant, de l'histoire, elle en a fait.
Depuis neuf décennies aujourd'hui, Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, consacre sa vie au service public avec un dévouement qu'à peu près personne ici ne peut commencer à imaginer ou à comprendre.
Pourtant, Sa Majesté vit aussi son plus grand deuil, celui du duc d'Édimbourg, qui aura été le plus proche compagnon de la reine durant 73 de ses 95 années. Son départ nous rappelle de manière profondément douloureuse que la solitude de Sa Majesté est désormais totale.
Au-delà des convictions monarchiques qui m'animent depuis toujours, je souhaite aujourd'hui saluer la souveraine extraordinaire qu'est Sa Majesté la reine du Canada. Je veux saluer son sens du devoir, son indéniable dévouement aux aspirations d'harmonie du Commonwealth dont elle est la figure de proue et surtout son refus de laisser l'adversité vaincre l'espoir.
Avec tout le respect que je vous dois, Votre Majesté, je vous souhaite le meilleur. Que cette journée soit illuminée par l'affection des millions de personnes qui peuplent le Commonwealth.
Mr. Speaker, 95 years ago today, a princess was born in London. Her future looked rather ordinary, but she went on to make history.
Her Majesty Queen Elizabeth II, Queen of Canada, today marks nine and a half decades of a life so profoundly dedicated to service that few, if any of us, can ever begin to imagine or comprehend.
However, today, Her Majesty is also living her greatest loss. Mourning for the Duke of Edinburgh, her closest companion for 73 of those 95 years, can only be a profoundly painful reminder that the solitude of her reign is now total.
My lifelong monarchist leanings aside, today I wish to salute our extraordinary sovereign, Her Majesty the Queen of Canada. I want to commend her sense of duty, her undeniable dedication as the head of the Commonwealth to foster harmony among its member states and, above all, her refusal to let adversity conquer hope.
With deep respect, Your Majesty, my heartfelt wishes for a day blessed with the affection of millions of people throughout the Commonwealth.
Réduire
Voir le profil de Leona Alleslev
PCC (ON)
Monsieur le Président, les changements climatiques sont bien réels. Les habitants de ma circonscription et les Canadiens en général veulent que le Canada et le reste du monde réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre.
Les Canadiens attendent depuis longtemps qu'on leur présente un plan environnemental réaliste, proportionnel et réalisable. Depuis cinq ans, les libéraux font de grandes promesses, mais nous en attendons toujours les résultats. Le Canada a déjà les normes environnementales les plus strictes du monde, mais nous devons aller encore plus loin.
Le plan conservateur — et les droits de douane sur le carbone qu'il contient — permettra d'obtenir des résultats. Il récompensera les entreprises qui trouvent des moyens innovateurs de réduire leurs émissions tout en incitant les autres pays à faire leurs les normes canadiennes. Car si le monde adoptait nos façons de faire, les émissions mondiales de gaz à effet de serre chuteraient de 25 %.
La lutte contre les changements climatiques progressera concrètement le jour où les entreprises canadiennes pourront demeurer concurrentielles et où les autres pays s'inspireront des normes exceptionnelles qui sont les nôtres. Seul le plan conservateur permettra de protéger l'environnement et d'assurer notre avenir.
Mr. Speaker, climate change is real. Constituents in my riding and across Canada are committed to reducing greenhouse gas emissions at home and abroad.
Canadians know that an environment plan that is realistic, proportional and achievable is long overdue. Over five years, the Liberals have made grand pronouncements but failed to deliver concrete results. Canada has the highest environmental standards in the world, but we must do more.
A Conservative plan with a carbon border tariff would deliver results. It would reward industries for their emissions reduction innovations while incentivizing other nations to strive to meet Canadian standards. If other countries were to adopt Canadian practices, worldwide greenhouse gas emissions would be reduced by 25%.
Real progress on climate change will come when Canadian companies can remain competitive and other countries move closer to Canada's world-class standards. Only the Conservative plan would secure our environment and our future.
Réduire
Voir le profil de Philip Lawrence
PCC (ON)
Monsieur le Président, le Canada est aux prises avec la pire crise sanitaire et économique de notre génération.
Dans le budget, le gouvernement a annoncé des dépenses records, mais n'a présenté aucun plan de relance responsable. Nombre de résidants dans ma circonscription craignent, avec raison, que le fardeau du service de la dette contractée par le gouvernement se fasse sentir pendant des générations.
Les Canadiens méritent un gouvernement qui a un plan pour créer des emplois, assurer la reddition de comptes, veiller à la santé mentale, protéger l'environnement, stimuler l'économie et, en fait, renforcer le pays. Il est temps de nous remettre au travail pour assurer l'avenir de tous les Canadiens.
Mr. Speaker, Canada is facing the worst health and economic crisis in a generation.
While the government has announced record spending in its budget, what it did not introduce was a responsible recovery plan. Many of my constituents are rightfully concerned that the debt introduced by the government will be felt for generations.
Canadians deserve a government with a plan to secure jobs, accountability, mental health, our environment, economy and, indeed, our country. Now is the time to get back to work and secure the future for all Canadians.
Réduire
Voir le profil de Leah Gazan
NPD (MB)
Voir le profil de Leah Gazan
2021-04-21 14:20 [p.5909]
Ouvrir
Monsieur le Président, après 28 ans de promesses rompues, le gouvernement libéral vient d'annoncer son intention d'investir 30 milliards de dollars dans un programme national de garde d'enfants.
Aujourd'hui, je tiens à remercier les organismes comme Un Enfant Une Place et la coalition pour les services de garde du Manitoba des efforts qu'ils ont déployés dans cette longue lutte. Cependant, je ne me fais pas d'illusions. Cela fait 28 ans que le gouvernement libéral nous promet un programme national de garde d'enfants.
Notre parti est prêt à faire pression sur le gouvernement pour qu'il mette enfin en œuvre un système universel de garde d'enfants abordable et de qualité qui bénéficiera d'un financement public suffisant, sera géré publiquement et rémunérera adéquatement les travailleurs de cette profession essentielle et vitale.
Ce système devra être assorti de normes nationales, élaborées de concert avec les gens qui travaillent en première ligne et qui possèdent une expertise dans le domaine, comme les éducateurs de la petite enfance, le personnel des garderies, les syndicats et les militants. En tant qu'ancienne éducatrice de la petite enfance, je sais que les enfants, les éducateurs et les travailleurs ne méritent rien de moins.
Mr. Speaker, after 28 years of broken promises, the Liberal government announced plans to invest $30 billion into a national child care program.
Today, I want to thank organizations such as Child Care Now and the Child Care Coalition of Manitoba for their efforts in this long fight; however, I am not holding my breath. It has been 28 years since the Liberal government promised a national childcare program.
Our party is ready to push the government to finally implement a child care system that must be universally accessible and affordable, and of high quality. It must be publicly and sufficiently funded and publicly managed, and it must provide fair compensation that respects this critical and vital profession.
This system must be tied to national standards developed with those on the front lines who have expertise in the field, including early childhood educators, child care staff, unions and activists. As a former child care educator, I know that children, caregivers and workers deserve nothing less.
Réduire
Voir le profil de Christine Normandin
BQ (QC)
Voir le profil de Christine Normandin
2021-04-21 14:21 [p.5910]
Ouvrir
Monsieur le Président, au nom du Bloc québécois, j'informe la Chambre que l'Assemblée nationale du Québec a adopté unanimement la motion suivante, en réaction au budget:
Que l'Assemblée nationale constate que le budget canadien déposé hier représente un empiétement inacceptable dans ses champs de compétence exclusive;
Qu'elle réaffirme son entière confiance à l'égard du réseau québécois de services de garde, et qu'elle refuse d'emblée toute condition susceptible d'être imposée au Québec lors des négociations à venir sur la pleine compensation qui devra lui être versée;
Qu'elle réitère sa résolution du 2 décembre 2020, qui dénonçait la volonté d'Ottawa d'imposer des normes canadiennes dans les CHSLD et les centres d'hébergement pour aînés, et demandait l'augmentation des transferts en santé à hauteur de 35 % des coûts du réseau;
Qu'elle déplore l'absence de ce dernier enjeu dans le budget canadien;
Qu'elle rappelle la compétence exclusive du Québec en matière de santé mentale, ainsi que son opposition à l'établissement de normes canadiennes en ce domaine.
C'est la voix unanime du Québec, et la Chambre doit en prendre acte.
Mr. Speaker, on behalf of the Bloc Québécois, I want to inform the House that the Quebec National Assembly unanimously adopted the following motion in response to the budget:
THAT the National Assembly note that the Canadian budget tabled yesterday represents an unacceptable encroachment on its exclusive jurisdictions;
THAT it reaffirm its utmost confidence in the Québec network of childcare services and that it refuse outright any condition that may be imposed on Québec in future negotiations on the full amount of compensation that it should be paid;
THAT it reiterate its resolution of 2 December 2020 that denounced Ottawa’s desire to impose Canadian standards in Québec CHSLDs and long-term care facilities for the elderly, and that requested that health transfer payments be increased to the equivalent of 35% of healthcare network costs;
THAT it deplore the fact that this issue was not addressed in the Canadian budget;
THAT it recall that mental health is the exclusive jurisdiction of Québec and that the National Assembly is opposed to the establishment of Canadian standards in this field.
This is the unanimous voice of Quebec, and the House must acknowledge it.
Réduire
Voir le profil de Michael Chong
PCC (ON)
Voir le profil de Michael Chong
2021-04-21 14:22 [p.5910]
Ouvrir
Monsieur le Président, c'est l'anniversaire de la reine aujourd'hui. Sa Majesté a 95 ans. Cet anniversaire arrive à un bien triste moment, tout juste après le décès de Son Altesse Royale le prince Philip.
Son règne a commencé le 6 février 1952. À cette époque, Louis Saint-Laurent était premier ministre. Depuis ce jour, la reine a vu passer 12 premiers ministres canadiens. Par ailleurs, son règne à titre de souveraine du Canada correspond à près de la moitié de la période écoulée depuis la Confédération.
À l'âge de 18 ans, elle s'est enrôlée dans les forces armées pour suivre une formation de conductrice et de mécanicienne durant la Deuxième Guerre mondiale. Puis, à l'âge de 21 ans, elle a déclaré:
[…] ma vie entière, qu'elle soit longue ou courte, sera consacrée à votre service [...]
Cet engagement, elle l'a respecté au-delà des attentes.
La reine Elizabeth II a soutenu le Canada à travers les moments clés de l'histoire de notre pays, et elle s'est imposée comme une gardienne de nos traditions.
Aujourd'hui, je sais que les députés et les Canadiens se joindront à moi pour souhaiter à Sa Majesté la reine nos meilleurs voeux de santé et de courage pour son anniversaire.
Vive la reine. Que Dieu protège la reine.
Mr. Speaker, today is the Queen's birthday. Her Majesty is 95. This birthday takes place at a sad time, following the death of His Royal Highness The Prince Philip.
Her reign began on February 6, 1952. At that time, Louis St. Laurent was prime minister. Since then, the Queen has worked with 12 Canadian prime ministers and has been Canada's Queen for almost half the time since Confederation.
At 18 she joined the armed forces, training as a driver and mechanic during the Second World War. At 21 she said:
My whole life whether it be long or short shall be devoted to your service.
That is a commitment she has more than fulfilled.
Queen Elizabeth II has supported Canada through some watershed moments in our country's history and has established herself as a protector of our traditions.
Today, I know the House and the country join with me in wishing Her Majesty the Queen all health and strength on her birthday.
Long live the Queen. God save the Queen.
Réduire
Voir le profil de Marci Ien
Lib. (ON)
Voir le profil de Marci Ien
2021-04-21 14:23 [p.5910]
Ouvrir
Monsieur le Président, il a appelé sa mère à l'aide. Il a supplié qu'on le laisse respirer, alors qu'un policier appuyait un genou sur sa nuque. Quelques minutes plus tard, il nous a quittés. Tout le monde connaît maintenant son nom: George Floyd.
Des manifestations ont eu lieu dans le monde entier. Une mer de monde a déferlé dans les rues en scandant « Black Lives Matter » et en réclamant que justice soit faite. Pour quiconque entretenait des doutes à propos du racisme systémique, George Floyd a joué le rôle de catalyseur. Même avec la vidéo d'une courageuse adolescente de 17 ans qui a choisi de s'arrêter pour filmer avec son téléphone cellulaire ce que le monde entier allait visionner, je n'étais pas certaine de ce qui allait arriver. Y aurait-il un verdict de culpabilité?
Il y en a eu un pour les trois chefs d'accusation. Les larmes que j'ai versées n'étaient pas attribuables à la joie, mais au soulagement et à la détermination. Ce n'était pas la fin, mais le début. Il n'y a pas de joie. Il n'y a pas de véritable justice. Il n'y a que le travail, et il nous en reste encore beaucoup à accomplir.
Mr. Speaker, he cried for his mother. He begged to breathe with a police officer's knee pressing on his neck. Minutes later he was gone, and everybody knew his name: George Floyd.
There were marches around the globe. A sea of people took to the streets, chanting “Black lives matter” and demanding justice. For anyone who ever questioned systemic racism, George Floyd was an answer. Even with the video captured from the cellphone of a brave 17-year-old girl, who chose to stop and record what the world would see, I was not sure what would happen. Would there be a guilty verdict?
Yes, on all three counts. I wept not tears of joy, but of relief and resolve. This is not an ending, it is a beginning. There is no joy. There is no complete justice. There is only work and we have much more to do.
Réduire
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-21 14:24 [p.5910]
Ouvrir
Cinquante-huit pour cent, monsieur le Président: voilà la capacité de distribution des vaccins selon l'Agence de la santé publique du Canada. Nous ne possédons pas suffisamment de stocks pour accroître cette capacité, qui était presque nulle quand la troisième vague a commencé en janvier et en février.
Pourquoi le premier ministre estime-t-il qu'une capacité de 58 % est suffisante pour les Canadiens?
Fifty-eight per cent capacity, Mr. Speaker: that is what the Public Health Agency of Canada says the vaccine rollout is operating at because we do not have the supply to do more. It was operating at close to zero when the third wave started building in January and February.
Why does the Prime Minister think that 58% is good enough for Canadians?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:25 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, nous collaborons de près avec les provinces et les territoires pour les aider à assumer leur responsabilité d'administrer les vaccins. Nous avons envoyé plus de 13,6 millions de doses de vaccins aux provinces et aux territoires, et nous en recevrons des millions d'autres au cours des semaines et des mois à venir. Nous savons que, en mai, le Canada recevra au moins 2 millions de doses du vaccin de Pfizer et que d'autres doses de ce vaccin arriveront ensuite au pays chaque semaine. De plus, on attend l'arrivée de dizaines de millions de doses en juin. C'est pourquoi il est important que les provinces soient prêtes à accélérer la cadence pour que nous puissions faire vacciner toute la population.
Mr. Speaker, we are working closely with the provinces and territories to support them in their responsibility of administering vaccines. We have sent more than 13.6 million vaccines to the provinces and territories, with millions more arriving in the weeks and months to come. We know that in the month of May there are at least two million Pfizer vaccines and more others coming in every single week. In the month of June, there will be tens of millions coming in. That is why it is important that the provinces be ready, as they are, for the ramp-up as we move forward on getting everybody vaccinated.
Réduire
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-21 14:26 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, plus de doses seront livrées ici lorsque les pays qui avaient un plan auront terminé de vacciner leur population.
En cette troisième vague, nous sommes dans une course contre les variants, et nous sommes en train de la perdre parce que nous n'avions pas les vaccins nécessaires en janvier et en février. En fait, c'est toujours le cas. Pourtant, le premier ministre ne restreint même pas les vols en provenance d'importants foyers d'éclosions de COVID-19 pour empêcher l'entrée de ces nouveaux variants dangereux.
Le premier ministre n'a pas su prendre les mesures nécessaires aux frontières l'an passé. Pourquoi répète-t-il la même erreur?
Mr. Speaker, more will be coming when the countries that had a plan are finished vaccinating their populations.
We are in a race against variants in this third wave, and we are losing because we did not have the vaccines needed in January and in February. In fact, we still do not. However, the Prime Minister is now not even restricting flights from COVID hot spots to stop the entry of new dangerous variants.
The Prime Minister failed at the border last year. Why is he failing again?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:26 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, comme je l'ai dit, nous avons envoyé plus de 13,6 millions de doses de vaccins aux provinces et aux territoires. En fait, nous avons dépassé d'environ 50 % notre objectif de distribuer 6 millions de vaccins d'ici la fin mars, et nous continuerons à faire parvenir plus de doses pour que les Canadiens traversent cette crise.
Aux frontières, nous avons instauré des mesures parmi les plus strictes au monde, mais nous continuerons de chercher d'autres moyens fondés sur les données scientifiques pour assurer la sécurité des Canadiens. Même si l'importation du virus ne représente qu'une fraction des cas, nous prendrons comme toujours toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des Canadiens.
Mr. Speaker, as I said, we have delivered more than 13.6 million doses of vaccines to provinces and territories. We actually passed, by about 50%, our target of delivering six million vaccines by the end of March, and we will continue to deliver more vaccines to get Canadians through this.
At the borders we have some of the strongest measures in the world, but we will also continue to look at other ways based on science and data to keep Canadians safe. Importation from the border is a fraction of the cases that are coming in, but we will still make sure that we are doing everything necessary to keep Canadians safe.
Réduire
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-21 14:27 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, c'est un triste jour lorsqu'un premier ministre canadien célèbre le fait d'avoir atteint ses objectifs en volant des vaccins à des pays en développement.
La troisième vague en avril est le résultat de l'absence de vaccins en janvier ou en février. Si aucune mesure n'est prise immédiatement aux frontières, la troisième vague pourrait durer jusqu'à juin. Par ailleurs, le fait que le premier ministre n'ait pas la situation des variants sous contrôle a mené le gouvernement américain à prendre de nouvelles mesures aux frontières avec le Canada.
Que faudra-t-il pour que les Canadiens aient enfin un premier ministre qui fasse preuve de leadership pour lutter contre la COVID-19?
It is a sad day, Mr. Speaker, when a Canadian Prime Minister celebrates making his targets by stealing vaccines from the developing world.
Having no vaccines in January or in February means we are having a third wave in April. No border measures immediately means that the third wave could last until June. The Americans have introduced new border measures against Canada because of the lack of control of variants by this Prime Minister.
What is it going to take for Canadians to finally see action on COVID from this Prime Minister?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:27 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, voilà à nouveau les conservateurs qui répandent des faussetés en disant qu'il n'y avait pas de vaccins en janvier et en février. C'est tout simplement faux. Nous n'avons cessé d'en distribuer. Nous n'avons cessé d'accroître notre approvisionnement en vaccins, et nous avons même dépassé de loin les objectifs prévus.
Nous constatons une fois de plus que les conservateurs ne posent aucune question sur le budget. Pourquoi? Cela doit vouloir dire qu'ils l'appuient. Ils doivent penser qu'il s'agit d'un excellent budget et ils reconnaissent à quel point il propose des mesures ciblées pour soutenir la population canadienne. Ils reconnaissent qu'il nous permettra de passer au travers de la récession causée par la COVID-19 et de rebâtir en mieux. Je remercie les conservateurs de leur appui.
First of all, Mr. Speaker, once again we see Conservatives pedalling falsehoods when they say “no vaccines in January or February”. That is simply not true. We have continued to deliver. We have continued to increase our vaccine supplies and we actually went well beyond the predicted targets.
At the same time, we see once again that the Conservatives are not asking any questions about the budget. Why? It is because they must support it. They must think that it is excellent, and they recognize how targeted it is for Canadians, how it is going to get us through this COVID recession and how it is going to build us back better. I thank the Conservatives for their support.
Réduire
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-21 14:28 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, j'ai une question au sujet du budget.
La troisième vague et les variants sont hors de contrôle: c'est un fait. Les Canadiens sont fatigués: c'est la réalité.
Le premier ministre promet d'augmenter les transferts en santé aux provinces, mais après la pandémie. Il envoie de l'eau, mais après le feu.
Pourquoi le premier ministre laisse-t-il tomber les provinces encore une fois alors qu'elles ont besoin d'aide maintenant?
Mr. Speaker, I have a question about the budget.
The third wave and the variants are out of control. That is a fact. Canadians are tired. That is the reality.
The Prime Minister is promising to increase health transfers to the provinces, but not until after the pandemic. He is sending water after the fire has been put out.
Why is the Prime Minister abandoning the provinces yet again when they need help right now?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:29 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, il est intéressant de voir que le chef conservateur ne pose des questions sur le budget qu'en français. Il y a quelque chose à conclure à ce sujet, mais passons à autre chose.
Ensuite, il continue à dire n'importe quoi. Nous avons transféré des milliards de dollars pour aider les provinces et leur système de santé pendant cette pandémie. Avec ce budget, nous verserons 4 milliards de dollars de plus.
Nous allons être là pour les Canadiens, malgré le fait que les conservateurs disent que nous dépensons trop, que nous devrions dépenser moins et que nous devrions être moins là pour les Canadiens.
C'est faux. Nous allons toujours être là pour appuyer les Canadiens.
Mr. Speaker, it is interesting to see that the Conservative leader asks questions about the budget only in French. I am sure there is something to that, but let us move on to something else.
Then he just keeps talking nonsense. We have transferred billions of dollars to help the provinces and their health care systems during this pandemic. With this budget, we are providing an additional $4 billion.
We have been there for Canadians despite the fact that the Conservatives say that we are spending too much, that we should spend less and that we should not be there for Canadians so much.
That is not right. We will always be there to support Canadians.
Réduire
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-04-21 14:29 [p.5911]
Ouvrir
Monsieur le Président, les provinces ont besoin d'un leader, pas d'un papa.
L'année passée, le premier ministre a échoué quant à la fermeture des frontières puisqu'il n'avait pas de plan pour ralentir le virus. Hier, les États-Unis ont pris de nouvelles mesures concernant notre frontière, à cause de la lenteur de ce gouvernement à arrêter les variants.
Nous sommes en pleine troisième vague, et le premier ministre est toujours lent à arrêter les voiles dans les endroits chauds.
Qu'attend-il pour agir?
Mr. Speaker, the provinces need a leader, not a father.
Last year, the Prime Minister failed to close the border because he had no plan to slow the spread of the virus. Yesterday, the United States introduced new measures for our border because this government is slow to take action to stop the variants.
We are in the third wave, and the Prime Minister is still slow to take action in the hot spots.
When will he take action?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:30 [p.5912]
Ouvrir
Monsieur le Président, aujourd'hui, le chef de l'opposition a posé cinq questions et dans chaque question il a inventé des faits. Je comprends que les parlementaires ont la responsabilité de débattre ici, mais quand il dit des choses comme les États-Unis viennent de changer leur position concernant le Canada, c'est tout simplement faux. Ça fait depuis le mois de novembre que les États-Unis expriment des préoccupations à l'égard d'énormément de pays, dont le Canada, et ça continue.
Les conservateurs doivent avancer des faussetés pour jouer au jeu de la politique. Ce n'est pas comme ça que ça devrait se passer.
Mr. Speaker, today, the Leader of the Opposition asked five questions and invented facts for each one. I understand that parliamentarians have a responsibility to debate in this place, but when he says, for instance, that the United States has just changed their position on Canada, that is simply not true. The United States has expressed concerns about many countries, including Canada, since November and continues to do so.
The Conservatives feel the need to spout falsehoods to play politics. That is not the way it should be.
Réduire
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Voir le profil de Yves-François Blanchet
2021-04-21 14:31 [p.5912]
Ouvrir
Monsieur le Président, dans le Globe and Mail, en anglais, le premier ministre du Canada a promis d'approuver des hausses de transferts en santé à long terme pour les provinces. C'est bon, ça, sauf que le budget, c'est maintenant. Quand on regarde sur plusieurs années dans le budget, ça n'y apparaît nulle part. C'est une drôle d'histoire.
Ma question est bien simple: est-ce que c'est pour maintenant, la hausse des transferts en santé? Est-ce que cela va couvrir 35 % des coûts?
Mr. Speaker, according to The Globe and Mail, Canada's Prime Minister promised to approve long-term provincial health transfer increases. That is all well and good, but the budget is here and now. That does not show up in any of the next few years in this budget. How strange.
My question is very simple: Are these health transfer increases happening now? Will they cover 35% of costs?
Réduire
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Voir le profil de Justin Trudeau
2021-04-21 14:31 [p.5912]
Ouvrir
Monsieur le Président, le chef du Bloc québécois l'a de toute évidence oublié, mais, au mois de décembre, nous avons eu une rencontre avec tous les premiers ministres des provinces et des territoires. J'ai dit très clairement à ce moment-là que, oui, nous allons être là pour augmenter les transferts en santé à long terme, mais seulement une fois qu'on sera passé à travers cette pandémie et que, pendant la pandémie, nous allons continuer d'être là avec des milliards de dollars pour appuyer les provinces. Ce sont 19 milliards de dollars pour la relance, 4 milliards de dollars maintenant, dans ce budget, pour les transferts en santé et toute l'aide dont les provinces ont besoin maintenant.
Mr. Speaker, the Bloc Québécois appears to have forgotten that, in December, we met with all the provincial and territorial premiers. I stated very clearly at that time that, yes, we will be there to increase health transfers for the long term, but not until we have gotten through the pandemic. I also said that we will continue to be there throughout the pandemic with billions of dollars in support for the provinces. We are allocating $19 billion for the recovery, $4 billion of it now, in this budget, for health transfers and all the help the provinces need now.
Réduire
Voir le profil de Yves-François Blanchet
BQ (QC)
Voir le profil de Yves-François Blanchet
2021-04-21 14:32 [p.5912]
Ouvrir
Monsieur le Président, je comprends que, dans la tête du premier ministre, la pandémie va durer encore davantage que cinq ans.
Je me permets de lire quelque chose qu'on a entendu tout à l'heure. Ça vient de l'Assemblée nationale du Québec et c'est unanime:
Qu'elle réitère sa résolution du 2 décembre 2020, qui dénonçait la volonté d'Ottawa d'imposer des normes canadiennes dans les CHSLD et les centres d'hébergement pour aînés, et demandait l'augmentation des transferts en santé à hauteur de 35 % des coûts du réseau;
Qu'elle déplore l'absence de ce dernier enjeu dans le budget canadien;
Il n'y a pas juste moi qui ne l'avais pas entendu. Au Québec, le premier ministre fait l'unanimité contre lui.
Mr. Speaker, I realize that, in the Prime Minister's mind, the pandemic is going to last even longer than five years.
I would like to repeat something we heard earlier today. The Quebec National Assembly unanimously adopted the following:
That it reiterate its resolution of 2 December 2020 that denounced Ottawa's desire to impose Canadian standards in Québec CHSLDs and long-term care facilities for the elderly, and that requested that health transfer payments be increased to the equivalent of 35% of healthcare network costs;
That it deplore the fact that this issue was not addressed in the Canadian budget;
I am not the only one who missed it. Quebec has voted unanimously against the Prime Minister.
Réduire
Résultats : 1 - 30 de 26535 | Page : 1 de 885

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes