Interventions en comité
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Guy Cormier
Voir le profil de Guy Cormier
Guy Cormier
2019-07-15 16:00
Essentiellement, la réflexion derrière la nouvelle mesure que nous avons annoncée ce matin, c'est qu'on est à l'ère numérique. Il y aura de moins en moins de transactions sur papier au cours des prochaines années. Cette donnée devient une matière première pour notre économie. Compte tenu de l'importance de ces données, chez Desjardins, nous avons pris la responsabilité d'offrir une protection à l'ensemble de nos membres.
Je disais qu'il y avait trois piliers. Le premier est la dimension financière à laquelle vous faites allusion. Si un membre de Desjardins voit une transaction non autorisée par lui-même apparaître dans ses comptes d'opération, Desjardins va totalement l'indemniser. Cela répond à la première partie de votre question sur la dimension des transactions financières.
S'il survient d'autres types de vol d'identité liés à des transactions de carte de crédit effectuées ailleurs, par exemple, des achats de téléphones cellulaires ou des locations de véhicules, la personne peut communiquer avec Desjardins et on va s'occuper d'elle. Deuxièmement, si elle a besoin de soutien pour restaurer son identité, pas sur le plan financier, mais relativement à d'autres éléments de la vie privée, Desjardins va l'accompagner. S'il faut appeler des agences gouvernementales ou des firmes privées, ou encore l'aider à préparer des documents notariés ou une présentation, nous allons le faire. On n'est donc plus dans la dimension financière, on accompagne la personne dans les autres démarches qu'elle pourrait avoir à entreprendre.
Résultat : 1 - 1 de 1