Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Blake Richards
PCC (AB)
Selon mon interprétation de ces observations, oui, cette discussion sur la question de la rémunération pourrait avoir lieu à une autre occasion, si les membres du Comité le souhaitaient. Évidemment, j'en déduis alors que l'idée d'essayer de reconnaître le rôle que jouent les deux autres partis d'opposition au moyen d'un titre quelconque suffirait, et que ce n'est pas une question d'argent. C'est certainement ce que j'espère avoir compris dans ces observations.
Si c'est le cas, il est à espérer que notre amendement sera appuyé. Compte tenu de l'information qu'on m'a donnée au sujet de la loi et de l'anomalie qui existe en quelque sorte, c'est-à-dire que personne n'a jamais pensé qu'il pourrait y avoir un troisième, un quatrième, un cinquième, un sixième vice-président, je crois que nous pouvons apporter une légère modification au libellé et faire en sorte que l'amendement ait l'effet souhaité.
Bref, dans la partie où l'on dit « le ou la député(e) admissible qui n'est pas choisi pour le poste de deuxième vice-président reçoive le titre de », on pourrait simplement — et je suis ouvert aux suggestions de mes collègues des autres partis d'opposition s'ils souhaitent en faire — utiliser plutôt le titre « vice-président adjoint ». C'est ce que je propose. Il s'agit alors de changer le libellé juste assez pour qu'il soit conforme à la Loi sur le Parlement du Canada.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes