Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 1 de 1
Voir le profil de Garnett Genuis
PCC (AB)
Merci, monsieur le président.
Je remercie infiniment les témoins de leur témoignage percutant.
Je remercie aussi tous ceux qui nous regardent à la maison. Tous ceux qui suivent nos audiences participent également à cet important récit attestant de ces atrocités. Je sais que ceux qui nous regardent en parleront aux autres, et c'est très important.
J'ai quelques observations préliminaires à formuler.
Je tiens à remercier la greffière d'avoir dressé une liste incroyable de témoins. Au cours des prochains jours, nous accueillerons des experts de premier plan qui nous aideront vraiment à comprendre la situation et à y réagir.
De plus, je dois dire que je tiens beaucoup à ce que le comité Canada-Chine se penche sur d'autres questions liées à cette relation. Nous nous concentrons aujourd'hui sur une question précise, soit le génocide des Ouïghours, mais nous avons déjà entendu certains témoignages, surtout celui de M. Kovalio, qui soulignent la nécessité d'un réexamen plus vaste et plus approfondi. J'ai bon espoir qu'en continuant à défendre ces intérêts, nous pourrons amener le comité Canada-Chine à travailler également sur ce dossier.
Je tiens à souligner qu'aujourd'hui, le 20 juillet, est aussi une journée très importante pour la communauté Falun Gong, soit l'anniversaire du début de sa persécution. Comme David Kilgour l'a mentionné, il y a un lien important entre les Ouïghours et les adeptes du Falun Gong qui sont victimes de prélèvements d'organes. Nous saluons donc la communauté Falun Gong et toutes les autres communautés qui ont été victimes d'horribles persécutions en République populaire de Chine.
Nous avons entendu les témoins discuter d'un certain nombre de questions importantes en ce qui concerne la réaction du Canada à ces événements, notamment les décisions juridiques, la reconnaissance du génocide et le recours aux sanctions Magnitski.
Ma première question s'adresse à M. Zenz.
En ce qui concerne un autre aspect de notre réponse, notre engagement auprès des sociétés commerciales, je sais que vous avez récemment fait des commentaires sur Twitter au sujet de Nuctech. Nous venons d'apprendre que le gouvernement canadien embauche Nuctech pour fournir des technologies de sécurité à nos ambassades. Vous avez mentionné que Nuctech vend de la technologie au Bureau de la sécurité publique du Xinjiang, qui est sanctionné par les États-Unis relativement aux violations des droits de la personne contre les Ouïghours.
J'aimerais savoir ce que vous pensez de la façon dont nous devrions ou non collaborer avec les entreprises qui pourraient être présentes dans le Xinjiang.
Dans le même ordre d'idées, les États-Unis ont adopté une nouvelle loi sévère, la Uighur Forced Labour Prevention Act, qui vise à sanctionner les entreprises et à s'attaquer aux chaînes d'approvisionnement afin que nous ne soyons pas complices de ce qui se passe au Xinjiang.
Pourriez-vous nous en parler, monsieur Zenz? Ensuite, si d'autres témoins veulent intervenir sur ce point également, j'aimerais les entendre.
Résultat : 1 - 1 de 1

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes