Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 30 de 51891
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Je déclare la séance ouverte.
Je vous souhaite la bienvenue à la 16e réunion du Comité spécial sur la pandémie de la COVID-19 de la Chambre des communes.
Nous aurons une séance hybride. Les députés participeront par vidéoconférence ou en personne.
Je vous rappelle, afin d'éviter les problèmes de son, que les députés participant à la réunion en personne ne devraient pas recourir à la vidéoconférence.
Je vous prie d'attendre que je vous donne la parole avant de commencer à parler. Je vous demande également d'adresser vos remarques à la présidence.
Je voudrais rappeler à ceux qui participent à la réunion par vidéoconférence de laisser leur microphone en sourdine lorsqu'ils ne parlent pas.
Aussi, veuillez noter que si vous désirez vous exprimer en anglais, vous devez choisir le poste anglais et que si vous désirez vous exprimer en français, vous devez choisir le poste français. Si vous comptez intervenir dans les deux langues, vous devez changer de canal d'interprétation pour la langue correspondant à celle que vous utilisez.
Les députés qui participent par vidéoconférence et qui veulent demander la parole à l'extérieur de leur temps de parole doivent ouvrir leur microphone et mentionner qu'ils ont un rappel au Règlement. Ceux qui sont en Chambre peuvent se lever comme à l'habitude.
Veuillez prendre note que les délibérations d'aujourd'hui sont télévisées comme le sont les séances habituelles de la Chambre.
Je crois savoir que nous n'avons pas de déclaration de ministre ce matin, alors nous allons passer directement à la présentation des pétitions.
La première pétition nous est présentée par Mme May.
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci, monsieur le président.
Je suis honorée de prendre la parole pour présenter une pétition. Les pétitionnaires attirent notre attention sur la pratique révoltante et immorale qui consiste à prélever des organes sur les prisonniers du mouvement Falun Gong détenus en République populaire de Chine. Ils demandent à la Chambre d'adopter une loi exigeant le signalement obligatoire du tourisme de transplantation ou des patients ayant besoin de soins au Canada après une transplantation d'organes à l'étranger.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
La prochaine pétition nous est présentée par M. Johns.
Voir le profil de Gord Johns
NPD (BC)
Monsieur le président, je suis honoré de présenter cette pétition au nom des habitants de Courtenay—Alberni. Ils sont inquiets de voir que 12 000 de leurs frères, sœurs, filles, pères et autres membres de leur famille sont morts d'une surdose après avoir consommé une substance contaminée au fentanyl, une mort que l'on aurait pu éviter. Cette pétition arrive à point nommé, monsieur le président, car l'équipe d'action communautaire de Port Alberni a constaté que depuis l'éclosion de la COVID, le nombre de personnes qui sont mortes des suites d'un empoisonnement aux opioïdes a été multiplié par 10. En fait, monsieur le président, 117 personnes sont mortes d'une surdose en avril, et ce, en Colombie-Britannique seulement.
Les pétitionnaires demandent donc au gouvernement de déclarer que la crise actuelle de surdoses d'opioïdes et d'empoisonnements au fentanyl constitue une urgence nationale de santé publique en vertu de la Loi sur les mesures d'urgence, de manière à pouvoir gérer cette crise et disposer de ressources pour la combattre, dans le but de réduire et d'éliminer les décès évitables. Ils demandent au gouvernement de réformer les politiques actuelles sur les drogues afin de décriminaliser la possession aux fins de consommation personnelle, une mesure qui a l'appui de la médecin en chef de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry. Enfin, ils veulent, de toute urgence et sans délai, un système permettant d'offrir un accès à des substances sûres et non altérées pour que les personnes qui en consomment de façon expérimentale, récréative ou chronique ne soient pas exposées à un risque imminent de surdose due à une substance contaminée.
Monsieur le président, j'aimerais également saluer le médecin en chef du centre de l'île de Vancouver, le Dr Hasselback, qui prend sa retraite et qui a défendu de façon remarquable les gens qui souffrent d'une dépendance aux opioïdes et ceux qui sont les plus marginalisés au sein de notre société.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
J'aimerais simplement rappeler aux députés d'être aussi brefs que possible lorsqu'ils présentent une pétition. On vous le demande et vous en remercie.
Nous passons maintenant à M. Genuis.
Voir le profil de Garnett Genuis
PCC (AB)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je pense que c'est une première, mais je suis d'accord avec Mme May et je vais aussi présenter une pétition sur le prélèvement forcé d'organes. J'espère que la 43e législature sera celle où l'on assistera à un vaste consensus au sein de tous les partis pour enfin faire adopter un projet de loi visant à lutter contre le prélèvement forcé et le trafic d'organes.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous poursuivons la présentation des pétitions.
Monsieur Lamoureux, allez-y.
Voir le profil de Kevin Lamoureux
Lib. (MB)
Merci, monsieur le président.
Je suis heureux de présenter une pétition des habitants de Winnipeg-Nord sur une question très importante, la création d'un programme national d'assurance-médicaments. Ils pressent le premier ministre, le gouvernement et, en fait, tous les députés du Parlement de mettre tout en œuvre en collaboration avec les autres instances, en particulier les provinces, pour préparer un programme national d'assurance-médicaments.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Très bien. Comme il n'y a pas d'autres pétitions à présenter, nous allons passer aux déclarations de députés. La première déclaration est celle de Mme Dzerowicz.
Voir le profil de Julie Dzerowicz
Lib. (ON)
Monsieur le président, bom dia.
Pour la troisième année, le Canada célèbre en juin le Mois du patrimoine portugais, au cours duquel nous soulignons et prisons l'importante contribution de Canadiens au Canada.
Depuis l'arrivée des premiers immigrants portugais au pays dans les années 1950 en provenance de toutes les régions et les îles du Portugal, la société canadienne s'est enrichie de la culture, des traditions, de l'histoire et de la langue portugaises. Les Canadiens écoutent maintenant du fado, partagent le grand amour que les Portugais portent au soccer et sont friands des portos, des vins et de la cuisine du Portugal, qu'on parle de churrasqueira, de bacalhau ou de pastéis de nata.
Les Canadiens d'origine portugaise, une communauté qui compte aujourd'hui 500 000 membres, ont aussi apporté une solide contribution à l'édification d'un Canada meilleur, que ce soit par l'entremise d'artistes de renommée mondiale comme Shawn Mendes et Nelly Furtado, de professionnels comme la juge Linhares de Sousa de la Cour supérieure de justice, ou d'athlètes comme John Tavares des Maple Leaf de Toronto ou Meaghan Benfeito, un athlète olympique.
Je suis vraiment très fière de représenter la plus importante communauté portugaise au Canada comme députée de Davenport au Parlement.
[La témoin s'exprime en portugais.]
[Français]
Je vous souhaite un bon Mois du patrimoine portugais.
Obrigado, monsieur le président.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous passons maintenant à M. Vidal.
Voir le profil de Gary Vidal
PCC (SK)
Merci, monsieur le président.
Je prends la parole aujourd'hui pour rendre hommage aux habitants des quatre coins de la circonscription de Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill. Du nord au sud, d'est en ouest, et à tous les endroits entre ces extrémités, les gens n'ont pas hésité à se porter volontaires pour aider ceux qui en avaient besoin.
Les jeunes et les jeunes de cœur ont fabriqué des masques pour les travailleurs de la santé, sont allés porter de la nourriture et des fournitures aux personnes âgées et à d'autres personnes vulnérables, et ont décoré les rues pour des défilés afin de motiver leurs communautés. Une dame a même expliqué en déné comment fabriquer et porter un masque, comment bien se laver les mains et comment la COVID-19 peut se propager au sein d'une communauté.
D'autres encore ont découpé des cœurs en papier qu'on place à la fenêtre. Ils ont encouragé et remercié les travailleurs de première ligne en leur offrant des paniers de cadeaux, et de nombreuses entreprises ont modifié leurs façons de faire en instaurant des mesures préventives pour protéger leur personnel et la clientèle. Je leur dis tous un grand merci.
Monsieur le président, ma circonscription est la troisième en importance dans les provinces, mais dans une période comme celle-ci, on dirait une petite ville.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
C'est maintenant au tour de M. Oliphant.
Voir le profil de Robert Oliphant
Lib. (ON)
Monsieur le président, comme c'est la première fois que je prends la parole au sein de ce comité parlementaire spécial, je veux vous remercier vous et votre équipe ainsi que l'équipe du greffier de vos efforts extraordinaires pour garder la Chambre du peuple ouverte pendant cette période sans précédent.
Les gens ont déployé des efforts remarquables partout au pays, y compris dans les quartiers de Don Valley-Ouest au centre-ville de Toronto. Pour leur rendre hommage, j'ai lancé le programme de prix des héros de la pandémie, en encourageant les habitants à soumettre la candidature de gens exceptionnels à Don Valley-Ouest qui aident les autres à demeurer en santé et en sécurité et à survivre économiquement, voire à prospérer, pendant cette période.
Beaucoup de ces héros travaillent au centre des sciences de la santé Sunnybrook, qui est situé au cœur de notre communauté. Sunnybrook a accueilli le premier patient atteint de la COVID-19 au Canada, et depuis, il a continué à prendre soin d'un nombre incalculable d'autres patients. Je salue le personnel infirmier, les médecins, les préposés, les aidants, les cuisiniers, les administrateurs, les bailleurs de fonds et les chercheurs qui ont établi une norme de soins sans égal.
À tous les héros de la pandémie partout au pays, je vous dis merci. Puissiez-vous restés en santé et en sécurité jusqu'à ce nous vainquions ce virus.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Madame Bérubé, vous avez la parole.
Voir le profil de Sylvie Bérubé
BQ (QC)
Monsieur le président, il y a un an aujourd'hui était déposé le rapport de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Cela fait déjà un an depuis la conclusion de deux ans de travaux et plus de 1 400 rencontres de survivantes de violence et de familles de victimes.
Les communautés autochtones ont dû se mobiliser durant des années pour obtenir cette commission. Un an après le dépôt du rapport, il faut saluer leur solidarité et leur ténacité, mais il faut surtout exiger du gouvernement que ce rapport ne soit pas tabletté. La violence, le racisme, la discrimination, le nombre disproportionné d'incarcérations et surtout les meurtres de femmes autochtones doivent cesser.
Nous avons un devoir de réconciliation avec les premiers peuples. Trop longtemps, nous avons tous fait la sourde oreille aux cris de détresse des communautés autochtones. Il ne faut pas oublier pour que cela ne se reproduise plus.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Je cède maintenant la parole à M. Schiefke.
Voir le profil de Peter Schiefke
Lib. (QC)
Monsieur le président, j'ai l'honneur de me lever à la Chambre aujourd'hui pour souligner le travail exceptionnel des membres de ma communauté de Vaudreuil—Soulanges.
Alors que nous traversons une période difficile causée par la pandémie de la COVID-19, je souhaite remercier chaque travailleur de première ligne et chaque bénévole qui contribue à combattre cette crise. Je pense ici aux infirmières, qui font des heures supplémentaires; aux pompiers, qui démontrent leur solidarité avec les CHSLD; aux banques alimentaires, qui fournissent de la nourriture aux familles dans le besoin; ou encore aux nombreux organismes communautaires et aux PME venant en aide aux personnes vulnérables.
Leur travail acharné est honorable. Je parle au nom de toute notre communauté, alors que j'applaudis leur dévouement envers leurs voisins.
Vous avez représenté et vous continuez de représenter ce qu'il y a de meilleur dans notre communauté pendant que la lutte contre la COVID-19 se poursuit. Monsieur le président, j'offre mes sincères remerciements à tous ceux dans ma communauté de Vaudreuil—Soulanges qui continuent d'en faire toujours plus chaque jour. Nous sommes et continuons d'être plus forts ensemble.
Merci, monsieur le président.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous passons maintenant à Mme Findlay.
Voir le profil de Kerry-Lynne Findlay
PCC (BC)
Monsieur le président, notre monde est dans la tourmente. On nous dit de rester à la maison, mais on voit pourtant des milliers de personnes se rassembler dans les rues. Le Parlement n'assure plus sa surveillance et le montant de notre dette nationale est inconnu. Mes électeurs en Colombie-Britannique sont d'avis que je devrais être à Ottawa, et non devant un écran d'ordinateur.
Les Nations unies disent que nous devons rebâtir en mieux un ordre mondial vert, en redistribuant des billions de dollars de richesse. Le présent gouvernement semble s'être engagé à fond de train sur cette voie, mais il n'en a rien dit encore aux Canadiens. Nous devrions tracer notre propre voie, et non pas accepter les ordres des Nations unies, de l'Asie, de l'Union européenne ou de consultants des États-Unis. Nous ne pouvons pas vivre à genoux par respect pour des tierces parties qui se trouvent dans des contrées lointaines. Nous devons prendre soin de l'environnement et de nos aînés, aider les employeurs, les travailleurs et les jeunes à aller de l'avant, et compter sur nos ressources fondamentales que le monde veut et dont il a besoin.
Nous sommes une nation libre devant Dieu, forte de son patriotisme. Nous sommes résilients. Nous vivons sur la terre de nos aïeux.
Notre histoire est une épopée.
Disons aux grands planificateurs de s'enlever du chemin.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous passons maintenant à M. Louis.
Voir le profil de Tim Louis
Lib. (ON)
Monsieur le président, dans la région de Waterloo, nous avons des drapeaux de la fierté dans toutes nos écoles publiques. Pour lancer le Mois de la fierté dans Kitchener—Conestoga, j'ai choisi de faire porter le thème de notre assemblée publique virtuelle hebdomadaire sur l'inclusivité et notre communauté LGBTQ+. Je tiens à remercier Washington Silk du programme KW Counselling's OK2BME d'avoir pris part aux discussions, et je remercie également tous les participants.
Il est primordial que nous discutions d'égalité et d'inclusion, en particulier à un moment où nous sommes aux prises avec une pandémie mondiale et un accroissement des injustices. Les activités de la fierté se tiendront de façon virtuelle cette année. Même si nous ne marcherons pas ensemble dans les défilés, sachez que nous sommes solitaires de tous ceux qui veulent s'affirmer et aimer l'être de leur choix.
Je suis heureux d'appuyer nos amis de la communauté LGBTQ+, et au moment de célébrer les progrès accomplis, il faut aussi s'engager à poursuivre le travail qui reste à faire. La discrimination existe toujours et tant qu'il en sera ainsi, nous devons continuer de nous tenir debout pour défendre les droits des LGBTQ+.
Devant le déploiement des drapeaux de la fierté, montrons-nous solidaires dans nos collectivités partout au Canada.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous passons maintenant à Mme Damoff.
Voir le profil de Pam Damoff
Lib. (ON)
Monsieur le président, depuis le début de la pandémie, je collabore avec des organismes autochtones en milieu urbain afin qu'ils obtiennent le soutien nécessaire pour assurer la prestation de leurs services. La majorité des Autochtones au Canada habitent dans des régions urbaines ou hors réserve, et nous savons qu'ils se heurtent à des problèmes particuliers. Des organismes comme le Toronto Aboriginal Support Services Council ont dû modifier leurs modèles de prestation de services pour fournir à leur clientèle de la nourriture, un gîte et des services adaptés à la culture.
Récemment, le premier ministre a annoncé que le gouvernement verserait 75 millions de dollars pour venir en aide aux Autochtones vivant dans des centres urbains et hors réserve. Ces fonds viennent s'ajouter aux 15 millions de dollars qui ont été accordés aux organismes autochtones en mars.
Juin est le Mois national de l'histoire autochtone, et j'accueillerai le 18 juin l'auteur Jesse Thistle qui viendra nous parler de ses mémoires From the Ashes, qui mettent en lumière de nombreux problèmes que rencontrent les Autochtones dans les centres urbains.
Je suis fière de ce que notre gouvernement accomplit et je sais que le travail n'est pas terminé.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
La parole est maintenant à M. Hallan.
Voir le profil de Jasraj Singh Hallan
PCC (AB)
C’est pour moi un honneur de souligner de travail remarquable qu’a accompli le Dashmesh Culture Centre, par le truchement du leadership de son président Amanpreet Singh Gill et de l’ensemble du conseil d’administration, pendant cette pandémie.
Le gurdwara est doté d’une banque d’alimentation gérée par des jeunes extraordinaires, laquelle ne manque jamais de rien grâce aux généreux dons de la communauté en général. Ils distribuent environ 25 paniers chaque jour. Des bénévoles travailleurs préparent et servent 500 repas chauds qu’ils offrent en service à l’auto ou qu’ils livrent. Ils donnent chaque jour 100 repas chauds à nos camionneurs qui travaillent fort. Ils livrent 400 repas par l’entremise de l’Armée du Salut, ainsi que des sacs à lunch aux enfants qui n’ont pas de repas du midi. Ces services aident les plus vulnérables pendant ces temps difficiles, y compris les aînés.
Les sikhs croient au service désintéressé, ou seva, dont le conseil d’administration et les bénévoles dévoués du Dashmesh Culture Centre ont pleinement fait preuve pendant la pandémie.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous allons maintenant entendre Mme Martinez Ferrada.
Voir le profil de Soraya Martinez Ferrada
Lib. (QC)
Monsieur le président, à un moment de notre vie, ma famille et moi avons fait appel aux banques alimentaires. Je comprends l'immense anxiété que l'on ressent devant un frigo vide, surtout quand on a de jeunes enfants.
Aujourd'hui, je tiens à remercier Benoist, de la Cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve, et son équipe, qui ont remis plus de 56 000 repas à 17 500 familles dans Hochelaga. Je tiens également à remercier Tonia, de Bouffe Action, et tous ses bénévoles qui, tous les vendredis, donnent 200 paniers et plus de 600 sacs de fruits et de légumes.
Ces organismes n'auraient pas réussi sans les pédales des cyclistes solidaires en santé alimentaire. Je remercie Agathe d'avoir mobilisé des dizaines de bénévoles pour remettre la nourriture de façon efficace, rapide et, surtout, écoresponsable. C'est grâce à des gens engagés et solidaires que moins de personnes ont le ventre vide dans Hochelaga.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Je cède la parole à M. Généreux.
Voir le profil de Bernard Généreux
PCC (QC)
Je vous remercie, monsieur le président.
J'aimerais souligner le travail de tous les citoyens de ma circonscription qui, depuis le début de la pandémie, donnent de leur temps sans compter. Que ce soit les travailleurs du milieu de la santé, du secteur alimentaire, des services publics ou les bénévoles, ils contribuent de façon essentielle au bien collectif de nos communautés. Je tiens à les remercier au nom de toutes les personnes qui croisent leur chemin.
Je salue également la résilience de nos entrepreneurs et de nos entreprises qui se relèvent, malgré les difficultés encourues et les défis encore à venir. Mon équipe et moi demeurons aux aguets et continuons ce que nous faisons depuis les trois derniers mois pour aider les gens et leur proposer des solutions, tout comme nous avons travaillé pour améliorer le plan d'urgence du gouvernement pour que nos entreprises ne soient pas laissées-pour-compte.
Je suis fier de représenter les gens de Montmagny—L'Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup. Je suis extrêmement fier d'eux.
Continuons. Ça va bien aller.
Résultats : 1 - 30 de 51891 | Page : 1 de 1730

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes