Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 30 de 100097
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:38
Ouvrir
Je déclare la séance ouverte.
Bienvenue à cette 18e réunion du Comité permanent des anciens combattants de la Chambre des communes.
La réunion d'aujourd'hui se déroule dans un format hybride, comme nous en avons tous l'habitude maintenant, conformément à l'ordre de la Chambre du 25 janvier 2021. Les délibérations seront disponibles sur le site Web de la Chambre des communes.
Conformément au paragraphe 81(4) du Règlement, le Comité entreprend l'étude du Budget principal des dépenses, 2021-2022.
Nous sommes heureux d'accueillir parmi nous aujourd'hui le ministre des Anciens Combattants et des représentants du ministère. Je présenterai ces derniers au cours de la deuxième heure.
Pour commencer, je suis heureux d'accueillir l'honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants.
Monsieur le ministre, la parole est à vous.
I call this meeting to order.
Welcome to meeting number 18 of the House of Commons Standing Committee on Veterans Affairs.
Today's meeting is taking place in a hybrid format, as we're all used to now, pursuant to the House order of January 25, 2021. The proceedings will be made available via the House of Commons website.
Pursuant to Standing Order 81(4), the committee is undertaking the study of the main estimates, 2021-22.
We are pleased to welcome with us today the Minister of Veterans Affairs and department officials. I will introduce the department officials in the second hour.
To start us off today, I'm pleased to welcome the Honourable Lawrence MacAulay, Minister of Veterans Affairs.
Sir, the floor is all yours.
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur le président, membres du Comité, merci de me recevoir ici aujourd'hui pour parler du Budget principal des dépenses.
Je suis toujours ravi de me joindre à vous, et j'apprécie le travail important que vous faites tous à l'égard de l'arriéré, du soutien aux organismes de vétérans, des familles des vétérans et des aidants qui s'occupent d'eux.
Comme je vous l'ai déjà dit, la réduction des temps d'attente a toujours été ma priorité en tant que ministre. Je suis persuadé que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif d'avoir l'arriéré sous contrôle l'an prochain. L'arriéré est actuellement en baisse à environ 15 000 demandes, alors qu'il était d'environ 23 000 demandes à la même époque l'an dernier. Le nombre de décisions augmente un peu plus chaque jour.
En juin dernier, nous avons présenté un plan pour nous attaquer à l'arriéré en faisant appel à tous les outils qui sont à notre disposition, des nouvelles embauches à la numérisation. Dans l'énoncé économique de 2020, nous nous sommes engagés à verser près de 200 millions de dollars en financement supplémentaire pour assurer la mise en œuvre de notre plan. Ces démarches nous ont permis d'accomplir des progrès.
Nous avons embauché et formé des employés afin de constituer des équipes qui s'occuperont des prestations aux vétérans. Le prochain trimestre sera le premier où ces équipes seront opérationnelles en permanence, et nous nous attendons à voir le nombre de décisions rendues augmenter au fil des mois.
Il y a certainement encore beaucoup à faire, et trop de vétérans attendent encore trop longtemps. Cependant, le nombre de décisions prises et la diminution de l'arriéré que nous constatons — 15 000 en date d'aujourd'hui, comparativement à 23 000 l'an dernier — montrent que nous sommes sur la bonne voie.
Ce Budget principal des dépenses dépasse de plus d'un milliard de dollars celui de l'an dernier. Cette augmentation comprend une somme de près de 870 millions de dollars pour les prestations d'invalidité et près de 175 millions de dollars pour les mesures de soutien du revenu.
Nous avons besoin de ce financement en grande partie parce que la cadence des décisions prises s'est accélérée, que nous approuvons un plus grand nombre de demandes et que les prestations aux vétérans qui en ont besoin sont versées plus rapidement qu'avant. Cela représente environ un milliard de dollars de plus versés directement aux vétérans que l'an dernier, et près de deux milliards de dollars de plus qu'en 2014-2015. Il reste encore fort à faire, mais je suis sûr que nous pouvons tous convenir qu'il s'agit d'importants progrès.
Il est intéressant de noter, monsieur le président, que ce travail à l'égard des temps d'attente a été effectué pendant une pandémie mondiale. Depuis le début de la pandémie, les employés d'Anciens Combattants communiquent directement avec les vétérans pour prendre de leurs nouvelles et s'assurer de leur bien-être. C'est quelque chose que nous allons continuer de faire au cours des semaines et des mois à venir.
Et parce que cela touche nos vétérans autant que nos membres en service, j'aimerais aborder brièvement la question des inconduites sexuelles au sein des forces armées. Comme vous tous, j'ai été profondément troublé par les événements qui nous ont été rapportés. Se porter volontaire pour servir sous notre drapeau comporte son lot de risques. Un milieu de travail dangereux ne devrait pas être de ceux-là. Quel que soit le rang des personnes concernées, il n'y a pas de place pour le genre d'inconduite dont nous avons entendu parler.
Je tiens à souligner à quel point il est important pour ceux qui pourraient être touchés de demander de l'aide. Nous collaborons sur une base régulière avec des vétérans et des intervenants qui œuvrent dans le domaine du soutien aux victimes de traumatismes sexuels militaires. Nous offrons des services et du soutien par l'intermédiaire d'Anciens Combattants. Personne ne devrait avoir à faire face à ces problèmes seul. Nous avons mis sur pied le Bureau de la condition féminine et des vétérans LGBTQ2, et nous avons organisé des forums sur les anciennes combattantes afin de cerner les besoins particuliers des femmes qui ont porté l'uniforme au service du Canada et de mieux y répondre.
Anciens Combattants Canada est là pour offrir du soutien et de l'aide. Que cela se rapporte à l'inconduite sexuelle, à une blessure de stress post-traumatique ou à tout autre problème auquel nos vétérans peuvent être confrontés, nous voulons aider. Par exemple, nous avons récemment accordé du financement à l'Université McMaster dans le cadre du Fonds pour le bien-être des vétérans et de leur famille afin de mettre au point une stratégie d'intervention destinée aux vétérans qui ont développé un trouble de stress post-traumatique après avoir subi de l'inconduite sexuelle pendant leur service. Nous devons toujours faire plus, et il s'agit assurément d'un enjeu sur lequel nous continuerons à travailler.
Monsieur le président, le Budget principal des dépenses est essentiel à la capacité du ministère de s'acquitter de son mandat de servir nos vétérans et leur famille.
Merci beaucoup, monsieur le président.
Thank you very much, Mr. Chair and committee members, for having me here today to speak about our main estimates.
It's always a pleasure to join you, and I appreciate the important work you've been doing on the backlog and on supports for the veterans organizations and our veterans' families and caregivers.
As I've told you before, reducing wait times has been my absolute top priority as minister. I'm confident that we're on the right track to meet our goal of having the backlog under control next year. The backlog is currently down to about 15,000 applications from around 23,000 this time last year. More and more decisions are being made every single day.
Last June we presented a plan to tackle the backlog, using everything from new hires to digitization. In the 2020 fiscal update, we committed nearly $200 million in additional funding to put this plan into action. This plan has been making progress.
We have hired and trained the veteran benefit teams. This next quarter will be the first when they all will be up and running for the whole time, and we expect to see increased numbers of decisions month after month.
There is certainly a lot still to do, and too many veterans are still waiting too long, but the number of decisions being made and the decrease we've seen in the backlog—15,000 today, down from 23,000 last year—show that we're moving in the right direction.
You'll see that the main estimates are over $1 billion higher than last year's. This includes an increase of nearly $870 million for disability benefits and nearly $175 million for income support.
We need this funding largely because we're making faster decisions, approving more applications and getting benefits to veterans faster. That is nearly $1 billion more than last year going directly to the veterans, and well over $2 billion more than in 2014-15. There's still more to do, but I'm sure that all of us here can agree that this is important progress.
It's also worth noting that this work on wait times has taken place during a global pandemic. Since the pandemic started, employees at Veterans Affairs have been reaching out directly to veterans to check in and make sure they're okay. We'll continue to reach out in the weeks and months to come.
Because it affects our veterans just like it affects our serving members, I want to briefly address the reports that we have been hearing about sexual misconduct in our armed forces. Like you, I have been deeply troubled by the stories we've been hearing. Signing up to serve with the flag on your shoulder comes with its own risks. An unsafe workplace should never be one of them. No matter the rank, there is no place for the kind of misconduct we've been hearing about.
I want to stress how important it is for those who may be impacted to reach out. We've been working regularly with veterans and advocates on this issue of support for victims of military sexual trauma. We have services and support available through Veterans Affairs. No one should face these issues alone. We set up the Office of Women and LGBTQ2 Veterans and we've held women veterans forums to help identify and address the unique needs of the women who have served Canada in uniform.
Veterans Affairs Canada exists to offer support and assistance. Whether that relates to sexual misconduct, a post-traumatic stress injury or any other issue that one of our veterans may be facing, we want to help. We recently funded McMaster University through the veteran and family well-being fund for an intervention strategy for veterans who have PTSD after experiencing sexual misconduct during service. We always need to do more, and this is certainly an issue that we will continue to work on.
In conclusion, the main estimates are critical for the department to deliver on its mandate to serve our veterans and their families.
Thank you so much, Mr. Chair.
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:43
Ouvrir
Merci, monsieur le ministre.
Notre premier intervenant est le député Brassard, pour six minutes.
Thank you, Minister.
First up for questions is MP Brassard for six minutes.
Réduire
Voir le profil de John Brassard
PCC (ON)
Voir le profil de John Brassard
2021-04-12 15:44
Ouvrir
Merci, monsieur le président.
Merci, monsieur le ministre, d'être à nouveau parmi nous aujourd'hui. Je suis d'accord pour dire que le Comité a fait du très bon travail en discutant de l'arriéré, en examinant les organismes qui fournissent des services aux anciens combattants et en se penchant sur bien d'autres questions encore.
J'aimerais m'attarder un instant sur certaines de vos observations en tant que ministre associé de la Défense nationale. Certaines personnes ne savent peut-être pas que vous portez également ce titre. Vous avez dit: « Comme vous tous, j'ai été profondément troublé par les événements qui nous ont été rapportés. Se porter volontaire pour servir sous notre drapeau comporte son lot de risques. Un milieu de travail dangereux ne devrait pas être de ceux-là. Quel que soit le rang des personnes concernées, il n'y a pas de place pour le genre d'inconduite dont nous avons entendu parler. »
Monsieur le ministre, vous avez probablement entendu dire que le comité de la défense nationale a été fermé par les membres du Parti libéral aujourd'hui, alors ma question pour vous est la suivante: quand cela compte vraiment, pourquoi vous, le ministre de la Défense et votre gouvernement tournez-vous le dos aux femmes de nos forces armées en fermant ce comité et l'enquête sur les inconduites sexuelles?
Thank you, Mr. Chair.
Thank you, Minister, for being with us again today. I would agree that the committee has been doing some pretty good work in discussing the backlogs, looking at veteran service organizations and many other issues.
I do want to focus for a minute on some of your remarks here as the Associate Minister of National Defence. Some people may not know that you hold that title as well. You said, “Like you, I’ve been deeply troubled by the stories we’ve been hearing. Signing up to serve with the flag on your shoulder comes with its own risks. An unsafe workplace should never be one of them. No matter the rank, there is no place for the kind of misconduct we’ve been hearing about.”
Minister, by now you've probably heard that the national defence committee was shut down by members of the Liberal Party today, so my question for you is this. When it really matters, why are you, the defence minister and your government turning your backs on women in the military by shutting down that committee and the probe into sexual misconduct?
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur Brassard, je peux vous assurer que, premièrement, le comité est un organe autonome qui prend ses propres décisions. Je n'ai rien à voir avec ce qui se fait au comité de la défense nationale si je n'y suis pas, et vous le savez parfaitement. Je peux vous dire une chose avec certitude: cette question doit être réglée et il n'y a absolument aucune place pour cela au Canada. C'est absolument inacceptable.
John, I can assure you that, number one, the committee is a body within itself and makes it own decisions. I have nothing to do with what they do at the national defence committee if I'm not there, and you're fully aware of that. I can tell you one thing for sure: This issue has to be dealt with and there is absolutely no place for this in Canada. It's totally unacceptable.
Réduire
Voir le profil de John Brassard
PCC (ON)
Voir le profil de John Brassard
2021-04-12 15:45
Ouvrir
Eh bien, vous voyez, monsieur le ministre, voici la différence. Le comité s'en occupait, et pourtant ce sont des membres de votre propre gouvernement au sein de ce comité qui ont présenté une motion pour mettre fin aux travaux de ce dernier. Comment conciliez-vous la teneur de vos observations — le fait que vous vouliez souligner combien il est important d'être à l'écoute — avec ce message qu'on envoie aujourd'hui aux femmes de nos forces armées, à savoir que nous ne voulons pas en entendre parler et que nous allons fermer le comité qui s'occupe de cela? Comment conciliez-vous ces deux positions, monsieur le ministre?
Well you see, Minister, here's the difference. The committee was dealing with it, yet it was members of your own government, the members of that committee, who moved a motion to shut it down. How do you reconcile the fact that you said in your remarks you want to stress how important it is to reach out, but the message to women in the military today is, “We're not interested in hearing about it and are going to shut it down”? How do you reconcile that, Minister?
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur Brassard, comme vous n'êtes pas sans le savoir, je n'étais pas au comité. Le fait demeure cependant que le ministère des Anciens Combattants s'occupe résolument et absolument de ces questions. Nous prêtons foi aux personnes qui se manifestent afin de nous assurer que la question sera traitée de manière appropriée par le ministère, et c'est ce que nous allons continuer à faire. Ce que fait le comité de la défense nationale est l'affaire du comité de la défense nationale, mais en tant que ministre des Anciens Combattants, je ferai de mon mieux pour m'assurer que chaque vétéran reçoit les services et la rémunération qu'il mérite. Voilà pourquoi nous travaillons si fort et pourquoi votre comité travaille si fort; nous voulons nous assurer d'être en mesure d'offrir ces avantages. C'est ce que nous avons fait et c'est ce que nous continuons à faire, et je pense que vous le savez.
John, as you're fully aware, I was not at the committee, but the fact is, with Veterans Affairs, we certainly and absolutely deal with those issues. We take the word of the veteran when they come forward to make sure the issue is dealt with appropriately at Veterans Affairs, and we will continue to do that. What the national defence committee does is the national defence committee's business, but I will do my best as Minister of Veterans Affairs to make sure that every veteran receives the service and remuneration they deserve. That is why we work so hard and that's why your committee works so hard to make sure that we're able to provide these benefits. We have and will continue to do so, and I think you know that.
Réduire
Voir le profil de John Brassard
PCC (ON)
Voir le profil de John Brassard
2021-04-12 15:47
Ouvrir
Monsieur, je voudrais mettre l'accent sur les chiffres de l'arriéré pendant une seconde. Le rapport du Comité permanent des anciens combattants intitulé Sortir du bourbier : résorber l'arriéré des demandes de prestations d'invalidité à Anciens Combattants Canada établit l'arriéré au 30 juin 2020 à 21 572 dossiers, avec un nombre supplémentaire de 23 724 dossiers en attente, pour un total de 45 296. Dans votre exposé, vous avez dit que l'arriéré était de 15 000 dossiers. Pouvez-vous également nous indiquer le nombre de dossiers en attente supplémentaires qui n'ont pas été attribués et dont le délai d'attente est de 16 semaines, ce qui est la norme?
Sir, I want focus on the backlog numbers for a second. The ACVA report “Clearing the Jam: Addressing the Backlog of Disability Benefit Claims at Veterans Affairs Canada”, listed the backlog as of June 30, 2020, as 21,572 files, with an additional pending number of 23,724 files for a total of 45,296. In your address you provided a backlog number of 15,000. Can you also provide to us what the additional pending files are that are not assigned and under the 16 weeks of wait time, which is the normal standard?
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Eh bien, monsieur Brassard, comme je l'ai clairement indiqué, l'arriéré est un problème majeur et nous sommes tous d'accord là-dessus. Il est passé de 23 000 à 15 000, et nous allons continuer à le faire baisser.
Je ne sais pas quels sont les dossiers que vous voulez, mais nous allons nous assurer, à Anciens Combattants Canada, que tous les dossiers seront traités [Difficultés techniques]. Maintenant, comme vous n'êtes pas sans savoir que les dossiers arrivent à peu près aussi vite qu'avant la pandémie, il y a eu une augmentation spectaculaire du nombre de demandes adressées à Anciens Combattants. Nous avons fait une énorme quantité de travail afin de [Difficultés techniques] et nous avons dépensé presque 200 millions de dollars sur cette seule question pour embaucher 350 personnes. Nous avons aussi formé environ 175 ou 180 personnes de plus au sein du ministère pour qu'elles puissent travailler sur cet arriéré, et c'est effectivement ce qu'elles font. Je vous ai indiqué précédemment que l'arriéré était ma priorité numéro un, et c'est là-dessus que nous travaillons et que nous continuerons à travailler afin d'assurer que d'ici un an, l'arriéré aura été éliminé.
Well, John, as I indicated clearly, the backlog is a major issue and we all agree on that. It dropped from 23,000 to 15,000, and we will continue to do that.
I'm not sure what files you want, but we're going to make sure at Veterans Affairs Canada that all of the files are addressed [Technical difficulty—Editor] back. Now, in the situation with files coming in about as fast as they were before the pandemic hit, as you know, there's been a dramatic increase in applications to Veterans Affairs. We have done an enormous amount of work in order to [Technical difficulty—Editor] and spent just under $200 million on this issue alone to hire 350 people, plus train about 175 or 180 more people in the department to make sure that these people are able to deal with the backlog. They are indeed dealing with the backlog. I indicated to you previously that the backlog was my number one priority, and we are dealing with it and will continue to deal with it and make sure within a year the backlog has been addressed.
Réduire
Voir le profil de John Brassard
PCC (ON)
Voir le profil de John Brassard
2021-04-12 15:49
Ouvrir
Merci, monsieur le ministre.
J'aimerais maintenant parler du régime de pension à vie. Dans le plan ministériel d'Anciens Combattants Canada pour 2021-2022, on peut lire que « le nombre de vétérans qui choisissent des paiements forfaitaires plutôt que des paiements mensuels pour la nouvelle indemnité pour douleur et souffrance a entraîné une augmentation des dépenses prévues ».
Or, tout l'intérêt de la pension à vie était de remplacer les paiements forfaitaires versés depuis 2006. Selon vous, ce dispositif a-t-il été un échec en ratant son objectif qui était d'étaler les paiements mensuels plutôt que de faire en sorte que les vétérans acceptent les paiements forfaitaires?
Thank you, Minister.
Next I want to talk about the pension for life scheme. The Veterans Affairs Canada departmental plan for 2021-22 states, “the number of Veterans choosing lump-sum payments over monthly payments for the new Pain and Suffering Compensation has resulted in increased planned spending.”
The whole point of the pension for life was to replace the lump sum payments that had been made since 2006. In your opinion, has this scheme been a failure and has it not achieved its desired goal, which was to spread out monthly payments rather than have veterans accept lump sum payments?
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:49
Ouvrir
Monsieur le ministre, vous avez le temps de répondre, mais faites-le rapidement, je vous prie.
Minister, you have time for a brief answer, please.
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Je pense que mon honorable collègue sait parfaitement que le vétéran doit décider s'il veut recevoir un paiement forfaitaire ou un paiement mensuel. C'est quelque chose qui a été établi précédemment et qui est en place. La décision appartient au vétéran.
I think my honourable colleague is fully aware that the veteran has the decision to make on whether they want to take the lump sum payment or the monthly payment. That's a decision that was made previously and is in place. It's a decision that's made by the veteran.
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:50
Ouvrir
Merci beaucoup.
Nous passons maintenant à M. Amos, pour six minutes.
Thank you very much.
Now we go over to Will Amos, please, for six minutes.
Réduire
Voir le profil de William Amos
Lib. (QC)
Voir le profil de William Amos
2021-04-12 15:50
Ouvrir
Merci, monsieur le président.
Monsieur le ministre, vous avez comparu devant ce comité à plusieurs reprises et vous avez toujours fait preuve de transparence, et vous étiez secondé par nos plus hauts fonctionnaires du ministère des Anciens Combattants. Il est clair que les efforts nécessaires ont été déployés pour apporter les améliorations requises. Les problèmes ont été reconnus, et ils sont pris de front.
Je pense que les Canadiens s'attendent à ce que notre comité ait une idée aussi claire que possible non seulement des améliorations apportées, mais aussi des mesures supplémentaires qui sont prises. Vous nous avez donné quelques indications à ce sujet.
Je me demande si vous pouvez fournir des détails supplémentaires sur la façon dont les fonctionnaires du ministère des Anciens Combattants ont pu travailler au cours de la dernière année compte tenu de la pandémie, ainsi que sur le fonctionnement de l'ensemble du ministère et de son équipe. À quels problèmes devez-vous faire face, vous et votre ministère, alors que vous tentez de réduire cette liste d'attente autant que possible?
Thank you, Mr. Chair.
Minister, you've come before this committee on several occasions and have been transparent on every occasion, supported by our most senior public servants at Veterans Affairs. It's clear that the effort has been there to achieve necessary improvements. The challenges have been acknowledged. The problems are being confronted head-on.
I think Canadians are looking for this committee to get as clear as possible a sense not only of what the improvements are but also of what additional measures are being taken. You've given us some indication of that.
I'm wondering if you can provide some additional detail on how, over the course of a year, Veterans Affairs public servants are working through a pandemic, as well as how the overall department and its team are functioning. What are the challenges as you and your department try to get this wait-list down as much as possible?
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Merci beaucoup, monsieur Amos.
La vérité est que la pandémie a été un grand test pour tout le monde. Il ne fait aucun doute que le ministère s'est présenté à la table et qu'il a très bien réagi. En fait, les fonds destinés aux vétérans sont maintenant, je crois, équivalents à ce qu'ils étaient auparavant ou supérieurs à ce qu'ils étaient auparavant.
En ce qui concerne le fonctionnement du ministère proprement dit, je laisserai le sous-ministre vous donner plus de détails à ce sujet, mais il est important que les gens réalisent que les fonctionnaires du ministère des Anciens Combattants ont répondu à l'appel. Ils ont assuré la prestation des avantages aux vétérans.
Je vais laisser mon sous-ministre dire quelques mots à ce sujet. Je pense qu'il est très satisfait de la façon donc les choses se sont passées.
Thank you very much, William.
The truth is that when the pandemic happened, it was a great test for everybody. Without a doubt the department certainly came to the table and responded very well. In fact, veterans funds going out the door are now, I believe, at previous levels or above the previous level.
On the departmental side, I'll let the deputy give more detail on that, but it's important that people realize that the public servants in Veterans Affairs have answered the call. They've provided the benefits for veterans.
I'll let my deputy say a few words on that. I think he's quite pleased with what took place.
Réduire
Walter Natynczyk
Voir le profil de Walter Natynczyk
Walter Natynczyk
2021-04-12 15:52
Ouvrir
Bien sûr. Merci beaucoup pour cela.
Dès le début de la pandémie, le 13 mars de l'an dernier, le Ministère est passé en mode télétravail. Je suis heureux d'affirmer que, en moins d'un mois, nous étions de retour à une efficacité supérieure à 90 %, c'est-à-dire que les gens disposaient du bon équipement informatique et d'un accès sécuritaire.
Nous avons automatiquement entrepris de joindre les anciens combattants vulnérables, ceux qui, à notre avis, étaient sur le point de se retrouver sans abri et ceux en établissement de soins de longue durée, et nous avons communiqué avec leur famille. Nous avons joint des femmes, des Autochtones et tout autre ancien combattant ayant une maladie ou un trouble qui, selon notre personnel, les rendait vulnérables, ce qui comprend les anciens combattants bénéficiant de la gestion de cas.
Nous continuons à offrir quotidiennement des services. Nous recevons chaque jour quelque 1 600 appels et des centaines de textos. Il est intéressant de remarquer que nous sommes devenus plus efficaces dans certains secteurs, dont notre service téléphonique, où le traitement des appels se fait dans le délai prévu de deux minutes. Nous expérimentons l'utilisation d'outils tels que celui-ci et Microsoft Teams pour tenir des réunions virtuelles avec les anciens combattants. Notre soutien en santé mentale est passé presque immédiatement en mode virtuel. Nous sommes très fiers des cliniques de traitement des traumatismes liés au stress opérationnel et de nos cliniciens partout au pays.
Parallèlement, dans le cas d'anciens combattants se retrouvant dans une situation très délicate en raison de leur faiblesse ou de soins palliatifs, nous avions toujours des employés qui effectuaient des visites à domicile, soit des ergothérapeutes ou d'autres professionnels, afin de veiller à la continuité du soutien. Nous avons créé un groupe de travail sur la COVID-19 avec des représentants des anciens combattants afin de les écouter et d'améliorer nos façons de faire. Nous continuons à apprendre et tenons ces réunions régulièrement. Le fait que nous ayons été en mesure d'embaucher plus de 350 personnes et de les former dans un tel environnement virtuel montre tout le mérite de l'équipe.
Je vais m'arrêter là, monsieur.
Sure. Thanks very much for that.
Right from when the pandemic hit on March 13 last year the department went to a remote working environment. I'm pleased to say that within a month we were back up to over 90% effective; that is, people had the right IT equipment and secure access.
Automatically we started to reach out to vulnerable veterans, those who we believed were on the verge of homelessness and veterans who were in long-term care, and we linked with their families. We reached out to women veterans, indigenous veterans and anyone with an illness or ailment that, as deemed by our folks, made them vulnerable, including case-managed veterans.
We continue to provide service daily. We receive about 1,600 phone calls a day and hundreds of texts a day. It is interesting that in some areas, like our phone service, we actually became more efficient in answering calls, certainly within the two-minute standard. We started piloting the use of tools such as this and Microsoft Teams to do virtual meetings with veterans. Our mental health supports went virtual almost immediately. We are very proud of the operational stress injury clinics and our clinicians across the country.
At the same time, for cases in which our veterans were in very difficult palliative or frail circumstances, we still had employees who did home visits, occupational therapists and other professionals, in order to ensure seamlessness in support. We created a COVID-19 working group with veteran stakeholders so that we could hear from them and see ways and means whereby we could improve what we were doing. We continue to learn, having these meetings on a regular basis across the board. The fact that we were able to hire over 350 employees and train them during this environment in a virtual workspace was commendable for the team.
I will stop there, sir.
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur Amos, voilà qui explique très bien toute l'efficacité des fonctionnaires à Anciens Combattants Canada, tant ici que partout ailleurs au pays. C'est tellement important, car la pandémie crée de la tension mentale et, comme le sous-ministre l'a précisé, le ministère a manifestement veillé à offrir les services adéquats aux anciens combattants au mieux de sa capacité.
Je suis donc extrêmement reconnaissant envers tous nos fonctionnaires, ici, à Anciens Combattants Canada. Je suis dans le milieu depuis longtemps et, à Anciens Combattants Canada, nous avons les meilleurs fonctionnaires du pays. Ils s'attèlent à la tâche et le prouvent sans équivoque depuis le début de cette pandémie. Je tiens donc une fois de plus à les remercier publiquement.
William, I think that explains pretty well how efficient the public servants have been at Veterans Affairs Canada here and right across the country. That is so important, because the pandemic is a time for mental stress, and without question, as the deputy has indicated, the department has addressed the call to make sure we provide the appropriate service for veterans to the best of our ability.
For that I am very thankful to all of our public servants here at Veterans Affairs. I've been at this business a long time, and in Veterans Affairs, we have the finest public servants in the country. They are dedicated to the task and they have certainly shown that since this pandemic started. Again, I want to thank them publicly for that.
Réduire
Voir le profil de William Amos
Lib. (QC)
Voir le profil de William Amos
2021-04-12 15:56
Ouvrir
Merci, monsieur le ministre.
Merci, monsieur le sous-ministre, et j'aimerais, par votre intermédiaire, remercier les fonctionnaires d'Anciens Combattants Canada pour leur incroyable travail dans ces circonstances si stressantes.
Merci, monsieur le président.
Thank you, Minister.
Thank you, Deputy Minister, and through you, I would like to thank the public servants at Veterans Affairs for their incredible hard work in such stressful circumstances.
Thank you, Chair.
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:56
Ouvrir
Merci.
La parole est à M. Desilets pendant six minutes.
Thank you.
Up next for six minutes is MP Desilets.
Réduire
Voir le profil de Luc Desilets
BQ (QC)
Bonjour, très chers collègues et invités.
Monsieur le ministre, je suis un peu surpris et déçu de votre discours. Je m'attendais à vous entendre parler des femmes et des services offerts aux francophones. Vous avez parlé du Bureau de la condition féminine et des vétérans LGBTQ2. Cependant, selon les échos qui nous parviennent actuellement, ce bureau n'est pas fonctionnel et pose des problèmes.
J'aurais aussi aimé vous entendre parler de santé mentale.
Une citoyenne m'a carrément dit que le ministère lui avait suggéré de poser ses questions ou de faire ses demandes en anglais plutôt qu'en français, pour trois raisons. Premièrement, sa demande serait traitée plus rapidement. Deuxièmement, elle aurait ainsi plus facilement gain de cause. J'en doute énormément; cela ne se peut quasiment pas. Troisièmement, les données en anglais seraient légèrement différentes et plus à jour.
Monsieur le ministre, reconnaissez-vous qu'il y a une iniquité entre les services en français et les services en anglais au ministère des Anciens Combattants?
Good afternoon, fellow members and guests.
Minister MacAulay, I'm a little surprised and disappointed by your remarks. I was expecting to hear you speak about women and the services provided to francophones. You spoke about the Office of Women and LGBTQ2 Veterans. However, based on the feedback that we're getting right now, the office isn't running and is having issues.
I would also have liked to hear you talk about mental health.
One person told me outright that the department suggested that she ask her questions or make her requests in English rather than in French, for three reasons. First, her request would be processed more quickly. Second, it would be easier for her to win her case. I doubt that very much. It's almost impossible. Third, the data in English would be slightly different and more up to date.
Minister MacAulay, do you acknowledge that the services provided in English and French at Veterans Affairs aren't equal?
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Merci beaucoup, monsieur Desilets. Vous décevoir est bien la dernière chose que je souhaite.
Le fait est que, oui, nous... Nous comprenons très bien la situation et nous avons dû embaucher plus d'employés francophones et bilingues afin de veiller à ce que les demandes en français soient traitées adéquatement et plus rapidement.
Luc, thank you very much. The last thing I ever want to do is disappoint you.
The fact is, yes, we do.... We understand quite clearly, and we had to hire more francophone and bilingual staff in order to make sure that the French applications were processed properly and more quickly.
Réduire
Voir le profil de Luc Desilets
BQ (QC)
Monsieur le président, l'interprétation ne fonctionne pas.
Mr. Chair, the interpretation isn't working.
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:58
Ouvrir
Désolé, monsieur Desilets.
Est-ce que l'interprétation fonctionne maintenant? M'entendez-vous?
Sorry, Monsieur Desilets.
Is there translation now? Can you hear me?
Réduire
Voir le profil de Luc Desilets
BQ (QC)
Monsieur le président, je vous entends et j'entends très bien l'interprétation en français.
Je demanderais par contre à M. le ministre de recommencer son intervention.
Mr. Chair, I can hear you and I can hear the French interpretation very well.
However, I want to ask Minister MacAulay to start his comments again.
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:58
Ouvrir
Je vais demander au ministre de répéter sa réponse.
I'll ask the minister to repeat his answers.
Réduire
Voir le profil de Luc Desilets
BQ (QC)
Peut-on tenir compte du temps écoulé?
Can the time be taken into account?
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:59
Ouvrir
Tout à fait.
Absolutely.
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Monsieur le président, est-ce que vous m'entendez bien?
Bryan, can you hear me properly?
Réduire
Voir le profil de Bryan May
Lib. (ON)
Voir le profil de Bryan May
2021-04-12 15:59
Ouvrir
Nous vous entendons très bien.
We can hear you just fine.
Réduire
Voir le profil de Lawrence MacAulay
Lib. (PE)
Excellent.
Monsieur Desilets, comme je l'ai dit, vous décevoir est bien la dernière chose que je souhaite. Le fait est que nous sommes conscients de la situation. C'est pour cette raison que nous avons embauché davantage d'agents francophones et bilingues: nous voulons nous assurer de réduire le temps d'attente. Il n'y a absolument aucune raison pour que qui que ce soit au pays ne puisse pas remplir une demande en anglais ou en français au ministère des Anciens Combattants. C'est et ce doit être ainsi que l'on traite les choses au ministère.
Par rapport aux femmes et aux membres de à la communauté LGBTQ, nous comprenions qu'il fallait en faire plus pour ces anciens combattants. C'est pourquoi, en 2020, nous avons tenu une première conférence afin de — ou c'était en 2019, plutôt. La première a eu lieu en 2019. J'ai eu le privilège de l'annoncer, puis de l'organiser de sorte à comprendre exactement de quelle façon gérer les problèmes que les femmes et d'autres anciens combattants ont quand ils demandent de l'aide. Je crois que c'est d'une importance vitale, et nous allons continuer...
Very good.
Luc, as I said, the last thing I would ever want to do is disappoint you. The fact is, we were aware, and that's why we hired more francophone assistants and more bilingual assistants in order to make sure we could reduce the wait time. There's absolutely no reason for anybody in this country to not be able to file an application in English or in French to the Department of Veterans Affairs. That is and must be the way that things are handled at Veterans Affairs.
We understood that with regard to women and LGBTQ veterans we had to do more. That's why, in 2020, we had a first conference to make sure that—or I think it was 2019. The first one was in 2019. I had the privilege of announcing and putting it in place, in order to make sure we understood exactly how to deal with the problems that women and other veterans have when they apply for assistance. I think it's vitally important, and we will continue—
Réduire
Résultats : 1 - 30 de 100097 | Page : 1 de 3337

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes