Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 52945
Voir le profil de Christine Moore
NPD (QC)
Merci, monsieur le président.
Je vais poser une seule question et je céderai par la suite la parole à M. Rankin.
Comme on le sait, plusieurs maisons ne sont jamais testées pour le radon, bien que plusieurs d'entre elles présentent un problème à cet égard. Pourrait-il être pertinent que lorsque la SCHL traite un dossier relatif à l'achat d'une maison, elle exige que le nouvel acheteur fasse un test de radon? Ainsi, une personne qui achèterait une nouvelle maison saurait s'il y a du radon ou non et si elle devra apporter des améliorations pour corriger ce problème.
Voir le profil de Christine Moore
NPD (QC)
Ça va. J'ai terminé.
Voir le profil de François Choquette
NPD (QC)
Merci, monsieur le président.
Je remercie les témoins de leur présence.
Ma première question s'adresse à la représentante des Mines Agnico-Eagle limitée, Mme Louise Grondin.
En consultant votre rapport sur le développement durable de 2014, on constate que vos rapports annuels sont bien étoffés. Vous avez des mines au Québec, entre autres en Abitibi, et je vois que vous avez une section sur les émissions de gaz à effet de serre. Êtes-vous partie prenante de la bourse du carbone Québec-Californie qui exige des plafonnements des émissions et des échanges de crédits de carbone et dont le Québec est signataire? Votre entreprise est-elle réglementée par cette bourse du carbone ou va-t-elle l'être?
Voir le profil de François Choquette
NPD (QC)
Je suis désolé, madame Grondin, mais j'ai très peu de temps de parole.
Voir le profil de François Choquette
NPD (QC)
Je m'excuse de vous interrompre, madame Grondin, mais nous avons très peu de temps. C'est pourquoi je vous bouscule un peu.
Présentement, vous n'êtes pas soumis, si je comprends bien, à la bourse du carbone, mais de façon générale, que pensez-vous de cette idée? Je vois que vous faites de très grands efforts. Vous avez diminué votre intensité de 28 % en une année. On parle de l'année dernière, donc de 2013 à 2014. Vous faites des efforts. dans quelle mesure votre entreprise est-elle intéressée à faire partie de cette bourse du carbone? En quoi cela serait-il une bonne idée?
Voir le profil de François Choquette
NPD (QC)
La bourse du carbone est effectivement un système de plafonnement des émissions. Chaque année, on demande une réduction des émissions. Par la suite, si on n'est pas en mesure d'atteindre les objectifs de réduction, on a la possibilité de faire des échanges ou des achats de crédits. Je pense que cela pourrait vous être favorable. Bien que l'intensité des émissions de GES ait beaucoup diminué, il reste difficile de les contrôler. Votre entreprise continue de croître, et les émissions de GES augmentent malgré tout, pour ce qui est des mines. Par conséquent, je pense qu'il est important de faire tous les efforts nécessaires, comme vous l'avez mentionné, pour lutter contre ce fléau que sont les GES.
J'aimerais glisser un mot à Mme Strom.
Dans l'analyse qui se trouve devant nous, nous constatons que vous avez conclu une entente avec le Pembina Institute. J'ai noté que cet institut avait produit un rapport en 2010 et que ce dernier faisait état de certains problèmes liés aux bassins de rétention d'eau, par exemple. Je suppose que c'est en fonction de...
Voir le profil de François Choquette
NPD (QC)
Oui.
Je suppose que c'est en vue d'améliorer cette situation que vous avez conclu l'entente avec l'institut.
Voir le profil de Megan Leslie
NPD (NS)
Voir le profil de Megan Leslie
2015-06-18 9:47
Merci, monsieur le président.
Je remercie nos deux témoins de leur présence aujourd'hui.
Madame Strom, j’aimerais commencer par vous et vous parler du recours à un prix implicite attribué au carbone. Je sais que Suncor connaît cela. Diverses entreprises du secteur énergétique canadien utilisent un prix implicite pour le carbone, et certaines entreprises s’en servent pour stimuler leur rendement ou pour créer des occasions comme l’innovation technologique ou l’amélioration de leur accès au marché. D’autres entreprises — je le sais — s’en servent tout simplement pour évaluer les GES émis par des projets en particulier. Cependant, il me semble que le recours à ce prix implicite du carbone sur le marché canadien de l’énergie établit à la base que les entreprises pensent déjà au prix du carbone et considèrent qu’un prix attribué au carbone ne serait pas si perturbateur.
Je sais que Suncor connaît le principe du prix implicite attribué au carbone et s’en sert. J’aimerais que vous m’en parliez un peu, mais ma question, en réalité, est la suivante. Si une entreprise comme la vôtre utilise déjà le prix implicite attribué au carbone, ne serait-il pas bon d’uniformiser les règles du jeu et de veiller à ce que toutes les entreprises aient la certitude d’un seul et même prix et misent là-dessus?
Voir le profil de Megan Leslie
NPD (NS)
Voir le profil de Megan Leslie
2015-06-18 9:49
Je comprends.
Voir le profil de Megan Leslie
NPD (NS)
Voir le profil de Megan Leslie
2015-06-18 9:50
Merci beaucoup. Je vais poser ma deuxième question à Mme Grondin.
J’ai écouté votre témoignage et j’ai fait un peu de recherche avant de venir aujourd’hui, et il me semble qu’AEM fait vraiment des efforts pour respecter l’environnement dans ses activités.
Sur la question de l’uniformisation des règles du jeu, êtes-vous d’accord pour dire qu’une structure réglementaire uniforme et bien financée permettrait d’exclure des mauvais joueurs? Le secteur minier a un peu une réputation de cowboy, à tort ou à raison. Je n’inclurais pas votre entreprise dans cela.
Il nous faut une politique uniforme. À cette fin, est-ce que vous appuieriez un fonds national garantissant la remise en état et le nettoyage des sites et auquel tous les exploitants devraient contribuer? C’est, encore là, le principe de l’uniformisation des règles du jeu.
Voir le profil de Élaine Michaud
NPD (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je sais que le sujet a été abordé par plusieurs de mes collègues du comité, mais ma première question s'adresse au général Lawson.
J'aimerais obtenir certaines clarifications sur les propos que vous avez tenus hier. Je ne veux pas m'attarder sur ceux qui ont causé une controverse, bien que leur contenu soit franchement disgracieux. Dans la déclaration que vous avez faite par la suite — qui devait constituer des excuses pour lesdits commentaires —, une chose me préoccupe. Vous avez indiqué que vous vouliez travailler de façon très sérieuse sur le problème des inconduites sexuelles dans les Forces armées canadiennes grâce à un plan d'action basé sur les 10 recommandations qui proviennent du rapport Deschamps. Toutefois, il semble y avoir une certaine équivoque quant à la volonté des Forces armées canadiennes de mettre en oeuvre l'ensemble des recommandations du rapport, comme le NPD le demande depuis sa parution.
Ma mère sert toujours activement au sein des Forces armées canadiennes et je suis préoccupée par la sécurité dans son environnement de travail. J'aimerais savoir si les Forces armées canadiennes vont réellement adopter l'ensemble des recommandations émanant du rapport Deschamps.
Voir le profil de Élaine Michaud
NPD (QC)
Je vous remercie.
J'ai aussi entendu le ministre s'engager formellement à garder un oeil sur la situation et à s'assurer que des résultats seront obtenus. Pour notre part, mes collègues et moi allons nous assurer de poser les bonnes questions et de voir si le travail est fait. C'est une priorité pour nous. La base militaire de Valcartier se trouve dans ma circonscription. Cela me préoccupe donc énormément.
Revenons au sujet à l'ordre du jour. Je viens de parler de la base de Valcartier. Comme il a été mentionné un peu plus tôt, 220 militaires de la base militaire de Valcartier — principalement des parachutistes — seront en Pologne dans le cadre de l'opération Reassurance du 28 juin au 15 juillet. Pour la première fois, en Pologne, une rotation va durer six mois plutôt que trois. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi cette rotation durera plus longtemps dans ce cas précis?
Voir le profil de Élaine Michaud
NPD (QC)
Je sais qu'il n'est pas présentement question, pour les soldats qui seront déployés dans le cadre de cette rotation, d'aller en Ukraine. Ils seront donc en Pologne et peut-être amenés à se déplacer dans d'autres pays de l'Europe de l'Est. Je sais que l'Ukraine n'est pas ciblée actuellement. Cela peut-il changer dans le cadre de la mission?
Voir le profil de Élaine Michaud
NPD (QC)
Voir le profil de Pierre Nantel
NPD (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Monsieur Pelley, voulez-vous ajouter quelque chose à la réponse que vous avez fournie à M. Young?
Résultats : 1 - 15 de 52945 | Page : 1 de 3530

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes