BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 16 - 30 de 287
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Avant de donner la parole à Mme Block, je précise que selon l'ordre du jour, il s'agit d'une mise à jour. Dans quelle mesure attendez-vous une décision du Bureau de régie interne?
Mme Block avait levé la main.
Voir le profil de Kelly Block
PCC (SK)
Merci, monsieur le président. Je comprends votre question, et pour moi, elle soulève probablement d'autres questions quant au rôle du Groupe de travail. Je ne pense pas qu'il nous appartienne de déterminer ou de donner des suggestions sur les décisions à cet égard qui relèvent du Bureau de régie interne, mais je tenais à préciser que mon collègue a correctement présenté les points dont nous avons discuté. J'ajouterais simplement que nous préconisons la deuxième des trois options, la superficie moyenne, étant donné la marge de manœuvre qu'elle nous donne, comme mon collègue l'a indiqué. Les autres options étaient une petite et une grande superficie.
J'aimerais aussi préciser que j'ai beaucoup insisté pour appuyer les recommandations des conseils précédents sur l'idée d'un centre d'accueil des visiteurs. En qualité de membre d'un groupe de travail qui a pour mandat de faire des suggestions aux organismes décisionnels, je n'étais pas prête à défaire le travail qui a été fait au cours des 20 dernières années.
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Merci beaucoup.
Tout d'abord, on mentionne ici qu'à peu près la moitié de la pelouse à l'avant restera en place pour permettre l'accès au public et la tenue d'activités pendant le déroulement du projet. À l'évidence, les prochaines célébrations de la fête du Canada seront les dernières à se tenir sur la Colline pour un bout de temps — vous y êtes tous invités, d'ailleurs —, parce que cela prend énormément d'espace.
Il semble donc qu'on pourra encore tenir des activités dans l'espace qui reste. Combien de personnes, à peu près, cet espace peut-il accueillir? Quel type d'activités sera-t-il possible d'y tenir?
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:28
Je vais demander à ma collègue Mme Garrett de vous donner plus de détails.
Nous travaillons en étroite collaboration avec notre partenaire Patrimoine canadien pour nous assurer que toutes les activités pourront continuer à se tenir là. C'est un objectif clé de ce travail et la base de notre modèle de partenariat.
Jennifer Garrett
Voir le profil de Jennifer Garrett
Jennifer Garrett
2019-06-13 12:29
J'ajouterais que les organes législatif et exécutif du gouvernement ont fait d'importants efforts de collaboration afin d'offrir aux visiteurs une expérience la plus positive possible et veiller au déroulement sans heurts des activités.
Voici quelques exemples. Nous avons collaboré avec le ministère de la Défense nationale, qui a confirmé, par exemple, le maintien de la relève de la garde sur la Colline. Nous avons coordonné nos efforts avec notre directeur des travaux de construction pour veiller, dans la mesure du possible, à ce que le drapeau continue de flotter au-dessus de la Tour de la Paix, et même pour poursuivre l'activité de yoga sur la Colline.
Nous avons coordonné l'ensemble des cérémonies et activités possible. Nous avons un résumé des plans actuels sur le déroulement des événements. Je dirais que de façon générale, aucune de ces activités n'est indûment touchée. Toutes peuvent se dérouler normalement, malgré l'empreinte réduite de la pelouse avant du Parlement.
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Ma prochaine question porte sur la palissade du chantier, qui semble jolie, d'après ce que je vois. Avez-vous consulté le maire d'Ottawa ou Tourisme Ottawa au sujet de cette palissade, qui a quand même un effet visuel important?
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:30
Nous avons travaillé en étroite collaboration avec la Commission de la capitale nationale, la ville d'Ottawa et Tourisme Ottawa pour veiller à ce que l'expérience des visiteurs demeure une priorité. Nous avons aussi travaillé avec nos partenaires parlementaires pour veiller au respect de la dignité du Parlement tout au long du processus tout en étant soucieux des coûts.
Donc, nous essayons d'établir un équilibre entre tous ces éléments et d'obtenir un consensus à mesure que nous progressons. Je pense d'ailleurs que nous avons réussi.
Il convient de soulever un point essentiel. Ce projet est différent de celui de l'édifice de l'Ouest, où nous avions la clôture traditionnelle en fer forgé. Le chantier de construction était légèrement sur le côté, de sorte qu'il n'était pas aussi évident que celui-ci, qui sera juste devant la grande pelouse. Il est probablement plus important de le dissimuler, car le projet est situé juste devant l'édifice du Centre et la grande pelouse.
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Vous dites que la plupart des intervenants et des personnes concernées, comme le maire et d'autres, seraient à l'aise avec l'un de ces concepts. Très bien. Merci.
Voir le profil de Candice Bergen
PCC (MB)
Je m'excuse. Je suis arrivée un peu en retard pour cette partie de la séance.
J'ai deux points à soulever. Si je me souviens bien, lorsque l'idée avait été soulevée, j'avais proposé que des représentants de chaque parti présentent des idées au comité de la construction, peu importe son nom. Il s'agissait alors de la restauration de l'édifice de l'Ouest. De nombreux députés avaient le sentiment, faute d'un meilleur exemple, qu'on leur construisait une chambre, où ils allaient vivre et qu'ils allaient utiliser, mais que personne ne leur avait demandé ce qu'ils voulaient avoir dans cette chambre.
Pour éviter que la même situation se reproduise dans le cas de la restauration de l'édifice du Centre, nous voulions un mécanisme qui ne serait pas trop bureaucratique et qui n'allait pas faire traîner ou ralentir les travaux, mais dans le cadre duquel nos députés pourraient faire valoir leurs idées auprès du représentant de leur caucus.
Qu'il s'agisse d'avoir plus de toilettes pour les femmes ou un endroit où on peut être isolé des médias à notre arrivée à la Chambre ou d'autres éléments qui ont été mentionnés, c'était un mécanisme par lequel les députés pouvaient acheminer leurs idées, leurs demandes, non pas dans le but de les voir toutes acceptées, mais du moins pour pouvoir les communiquer.
Je ne pense pas que cela se voulait un mécanisme où trois collègues allaient se voir demander de prendre des décisions importantes, comme c'est le cas. Si l'objectif a changé, je pense que nous devons savoir comment le tout va fonctionner. Je sais que lorsque nous en avons parlé à Mme Block, par exemple, nous ne lui avons pas dit que c'est ce qu'elle allait devoir faire. Je pense qu'il faut clarifier le rôle de nos collègues qui font partie de ce groupe.
Deuxièmement, j'aimerais savoir comment les décisions de ce genre sont prises, car il s'agit de décisions très importantes. Pour ce qui est de savoir ce qui pourra et ne pourra pas avoir lieu sur la pelouse, je ne sais pas si nous savons qui prend les décisions à ce sujet, et donc, qui doit en rendre compte.
Voici donc les deux éléments que j'aimerais que nous précisions: le rôle du groupe — Mme Sgro, Mme Block et, je crois, M. Julian, qui en est membre également —, qui, à mon avis, ne devrait pas avoir à prendre de décisions importantes, et ensuite, qui prend ces décisions.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Madame Bergen, je pense que vous avez très bien cerné en quoi consistait le rôle de ce groupe. Vous avez mentionné très précisément et très exactement ce qui était prévu.
Je vois M. Patrice, et je ne sais pas si M. Wright veut prendre la parole également pour donner le point de vue de l'Administration et de Services publics et Approvisionnement Canada.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:34
Je vais vous donner mon point de vue.
Traditionnellement, les décisions concernant les besoins — pour le VPLT, l'édifice du Centre, les changements, etc. — étaient toutes approuvées par le Bureau de régie interne. C'est le Bureau de régie interne qui approuve les besoins de la Chambre. Tout bien considéré, ce sont des décisions importantes, des projets complexes, et pour ce qui est du temps passé à examiner les décisions et leurs incidences, je pense que souvent cela ne rendait pas justice à vos responsabilités.
De toute évidence — et c'est une leçon que nous avons tirée du projet de l'édifice de l'Ouest —, comme vous l'avez mentionné au début, il s'agissait d'avoir un mécanisme pour que les membres du groupe puissent, comme vous l'avez expliqué, recueillir les commentaires de leur caucus pour s'assurer que votre voix et vos préoccupations sont entendues. Comme vous le savez, dernièrement, un autre comité, par exemple, s'est intéressé à certaines décisions qui ont été prises, de même qu'aux décisions à venir. Certains ont fait état de leurs préoccupations quant à certains besoins, etc., ce qui, à mon sens, témoigne du fait que les députés n'ont pas l'impression d'avoir leur mot à dire.
Je pense que le groupe était bien placé pour recevoir des renseignements détaillés, pas pour prendre des décisions, mais à tout le moins pour remettre les choses en question et pour poser des questions pointues à l'Administration et à nos partenaires, Travaux publics, à savoir si nous avions vraiment besoin de ceci ou de cela, afin qu'on réponde non pas aux besoins de l'Administration, pour dire les choses franchement, mais à ceux des députés. Le Groupe de travail pourrait alors aussi rencontrer le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre, par exemple, si ses membres sont intéressés, pour avoir une discussion de député à député sur l'idée qu'ils se font du projet et également pour qu'ils aient le sentiment d'avoir leur mot à dire.
Je pense que c'est M. Strahl qui parlait d'une nouvelle créature, et elle évoluera et s'adaptera en fonction de vos instructions, en fonction des besoins des députés et de la Chambre, de même qu'en fonction des observations du Groupe de travail, et nous sommes là pour vous aider.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Vous dites donc qu'il s'agit d'une façon de s'assurer que les députés participent et sont consultés au fur et à mesure que les travaux et la construction avancent, n'est-ce pas? Si je comprends bien, vous pensez que le Bureau de régie devrait intervenir en communiquant — je ne sais pas si « décision » est le mot que je veux utiliser — son point de vue sur certains aspects du projet?
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:38
Bien sûr, parce qu'au bout du compte, c'est le Bureau de régie interne qui donne le feu vert, et pour être honnête, c'est le Bureau de régie interne qui pourrait avoir à rendre compte des décisions qui sont prises concernant les besoins énoncés par la Chambre des communes.
Résultats : 16 - 30 de 287 | Page : 2 de 20

|<
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes