BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 106 - 120 de 287
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 12:20
Non. Cela faisait également partie de nos préoccupations, et c'était la même chose pour Services publics et Approvisionnement Canada. À la lumière des échanges que nous avons eus avec le ministère, il semblerait que l'on évite une hausse des coûts de construction en procédant de cette manière.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 12:21
Il n'y aura pas de nouveaux coûts, parce qu'il n'y a pas de retard dans le projet de l'édifice du Centre.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je suis heureux de l'entendre. Je crois que les médias parlaient de coûts supplémentaires estimés à 11 millions de dollars par mois de retard. J'ai trouvé cela plutôt étonnant, car je me dis qu'il doit bien être possible d'absorber un retard de trois mois pour un projet qui s'échelonne sur une période de 10 ans. Comme on peut espérer qu'un tel retard puisse être compensé, je me réjouis de vous entendre dire qu'il n'y aura pas de coûts supplémentaires.
Il est bien certain que rien ne nous oblige à quitter cet édifice à la hâte. Bien qu'il ne soit pas sans problèmes, comme peuvent en témoigner ceux parmi nous qui travaillons ici, il demeure fonctionnel. Il est toujours sécuritaire. C'est encore un très bel édifice que nous pouvons utiliser jusqu'à ce que l'autre soit prêt.
J'ai tout de même certaines réserves. Le déménagement était censé se faire pendant la pause estivale, ce qui nous donnait au moins 11 semaines pour faire la transition. Si l'on attend l'ajournement d'hiver, on sera limité à cinq ou six semaines, ce qui est vraiment très peu. Comme il est question de rattraper trois mois de retard en l'espace d'un an, je me demande — et ce sont peut-être les agents de la Chambre qui pourraient le mieux nous en parler — s'il ne serait pas préférable que l'on vous accorde une semaine supplémentaire en janvier, quitte à rattraper le tout en comprimant le calendrier de la Chambre. Est-ce que cela vous faciliterait les choses?
Je vois d'un mauvais oeil un scénario où nous siégerions par exemple jusqu'au 15 décembre pour reprendre nos travaux à la dernière semaine de janvier. C'est vraiment une période très courte, et j'aimerais que l'on me garantisse que nous ne sommes pas en train de faire une erreur...
Est-ce que cela vous donne assez de temps pour mener à terme la transition? C'est ce que je voudrais savoir en fait.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 12:23
Je crois bien que six semaines suffiront amplement dans le cadre de la nouvelle approche proposée, d'autant plus que certains députés quitteront cet édifice à compter de l'été. Ce sera autant de déménagements de moins pendant la pause hivernale. Il restera en fait très peu de gens à déménager par rapport à ce qui se passe par exemple à la suite d'une élection où les 338 députés peuvent être touchés.
Je suis pas mal certain que ce sera suffisant. Je prends toutefois bonne note de votre suggestion. Si nous constatons qu'il nous manque par exemple une semaine, nous pourrons nous adresser au Bureau à l'automne pour formuler une telle demande. Reste quand même que je suis pas mal persuadé, et c'est la même chose pour mon équipe, que six semaines, c'est beaucoup plus qu'il nous en faut.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
D'accord.
Je présume que nous vous reverrons devant le Bureau en décembre. Si vous êtes presque prêts à passer à l'action dès maintenant, je ne vois pas comment vous ne le seriez pas à ce moment-là.
Aurons-nous une autre rencontre décisive en décembre ou en novembre, ou bien est-ce que c'est réglé?
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 12:24
Je ne crois pas que cela sera nécessaire.
Si vous approuvez notre recommandation, ce sera suffisant. Nous profiterons bien sûr des réunions automnales du Bureau pour vous tenir au fait du déroulement des choses.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Je suppose que vous nous informerez également des résultats des différents tests.
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Bonjour à tous.
Personnellement, je vois plutôt cela comme un déménagement progressif qui commence maintenant.
J'ai eu l'occasion de visiter, à trois ou à quatre reprises, les bureaux qui sont disponibles actuellement. D'ailleurs, nous étions ensemble, la semaine dernière. Nous avons fait un plan de déménagement qui commencerait maintenant, et je présume que tout le monde va faire la même chose.
Par exemple, nous savons qu'il y a ici onze députés et huit ministres. Pour les onze députés, nous avons déjà décidé quels bureaux ils occuperaient. Pour les ministres, c'est la même chose. C'est déjà prêt et nous attendons que les bureaux que nous avons visitées soient rénovées.
À mes yeux, le déménagement commence maintenant et se conclut par le déménagement du reste de l'édifice du Centre. Il s'agit d'un processus à la fois responsable et réaliste, qui permet d'économiser beaucoup d'argent, dans ce cas-ci. Après cet été, il ne restera plus personne ici. Nous allons tous être déménagés, sauf les officiers.
Y a-t-il aussi d'autres services qui pourraient être déménagés entre-temps? Je n'en ai aucune idée, mais il pourrait s'agir des services d'impression, par exemple. Toutefois, d'autres choses peuvent aussi être faites de façon progressive, pour qu'à la fin...
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 12:26
Cela fait effectivement partie de l'analyse que nous allons effectuer au sujet des bureaux de l'Administration, pour voir ce que nous pourrions transférer hors de l'édifice. Ce qui est important pour nous, c'est de garder les services de l'Administration qui sont liés aux travaux de la Chambre à proximité de cette dernière.
Nous allons effectivement procéder, nous aussi, à cet exercice, au même titre que vous procédez à l'examen au sujet des bureaux de vos députés.
Voir le profil de Ruth Ellen Brosseau
NPD (QC)
Merci, monsieur le président.
Je vous remercie de votre présentation et de votre recommandation.
Je voudrais en savoir davantage au sujet de la formation. Nous avons d'excellents gardiens de sécurité sur la Colline en plus des agents de la GRC à l'extérieur. Dans le contexte de ce déménagement progressif qui va débuter pendant l'été, pourriez-vous m'expliquer un peu mieux la formation qui sera dispensée? Comment les gens du Service de protection parlementaire (SPP) vont-ils pouvoir s'installer dans le nouvel édifice en prenant les dispositions nécessaires pour être prêts en prévision de décembre et janvier?
Susan Kulba
Voir le profil de Susan Kulba
Susan Kulba
2018-06-14 12:27
Lorsqu'un nouvel édifice ouvre ses portes, les premiers à s'y installer sont les gens du Service de protection parlementaire. Le SPP y déploie toutes ses ressources; on y mène des exercices pour que les agents se familiarisent avec les nouvelles installations. Ils connaissent donc parfaitement l'édifice lorsque les autres occupants commencent à s'y installer. Toute une procédure de fonctionnement est bien établie avant que nous fassions entrer qui que ce soit d'autre dans l'édifice.
Voir le profil de Ruth Ellen Brosseau
NPD (QC)
Dans le nouvel édifice, il y a quelque 300 caméras. Combien y a-t-il de caméras de sécurité dans cet édifice-ci?
Résultats : 106 - 120 de 287 | Page : 8 de 20

|<
<
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes