BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 121 - 135 de 287
Voir le profil de Ruth Ellen Brosseau
NPD (QC)
Non, non; je suis désolée.
J'aimerais parler des jours de séance prolongés en fin de session, comme c'est le cas actuellement. Au cours des dernières années, nous avons vu augmenter le nombre de jeunes parents à la Chambre des communes. Je sais que cet édifice est censé avoir une pièce réservée aux parents avec des tables à langer et des salles de bain. Est-ce quelque chose qui va se concrétiser?
Susan Kulba
Voir le profil de Susan Kulba
Susan Kulba
2018-06-14 12:28
L'édifice de l'Ouest sera effectivement doté d'une salle familiale répondant à ces besoins à proximité de la Chambre. Il y aura aussi dans l'édifice de l'Ouest une salle réservée à la méditation.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Merci beaucoup.
D'autres interventions avant que je vous demande...? Je crois que je vais vous poser la question sans plus tarder. Souhaitez-vous accepter la recommandation? Êtes-vous d'accord pour que cette recommandation soit acceptée?
Des députés: D'accord.
L'hon. Geoff Regan: C'est accepté. D'accord.
Le rapport annuel sur les dépenses et les activités des comités est le prochain point à l'ordre du jour. À l'onglet 6, vous trouverez une lettre de la présidente du Comité de liaison, Mme Sgro, qui voulait informer le Bureau que son comité a récemment adopté et présenté à la Chambre son rapport sur les dépenses et les activités des comités pour l'exercice 2017-2018. Mme Sgro a transmis au Bureau un exemplaire de ce rapport en nous indiquant qu'elle était disposée à nous rencontrer si nous le jugeons nécessaire.
J'y pense tout à coup; j'ai oublié de remercier nos témoins pour le point précédent.
Conformément à l'article 121(4) du Règlement, le Bureau de régie interne est chargé de déposer à la Chambre un rapport financier annuel détaillé sur les dépenses engagées par chaque comité.
Depuis juin 2014, selon la pratique établie, le rapport annuel du Comité de liaison est approuvé par le Bureau et déposé par le président, afin de respecter les exigences du Règlement.
En conséquence, si tout le monde est d'accord, je soumettrai le rapport ci-joint à la Chambre en tant que rapport du Bureau, conformément au Règlement.
Y a-t-il des questions ou des observations à ce sujet? Êtes-vous d'accord?
Des députés: D'accord.
L'hon. Geoff Regan: C'est réglé.
Nous parlerons maintenant du Rapport annuel sur la Politique de la Chambre des communes sur la prévention et le traitement du harcèlement de 2017-2018. Le témoin qui interviendra est de la Chambre des communes. Il s'agit de M. Pierre Parent, le dirigeant principal des ressources humaines.
Monsieur Parent, je vous remercie beaucoup d'être ici.
Vous avez la parole.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Mesdames et messieurs, je déclare ouverte cette séance du Bureau de régie interne.
Nous allons commencer par le procès-verbal de la réunion précédente. Est-ce que quelqu'un a des préoccupations au sujet du procès-verbal de la réunion précédente?
Puisqu'il n'y en a pas, nous passons au point suivant, soit les affaires découlant de la réunion précédente. Est-ce qu'il y a des affaires découlant de la réunion précédente?
Il n'y a rien, semble-t-il, alors nous passons au troisième point: la vision et le plan à long terme pour la Cité parlementaire.
Ce matin, nous allons écouter l'exposé de M. Stéphan Aubé, dirigeant principal de l'information, et de Mme Susan Kulba, directrice principale de la Gestion des programmes d'architecture et de la Vision et du plan à long terme.
Ils nous diront qui d'autre les accompagne.
C'est à vous, monsieur Aubé.
Stéphan Aubé
Voir le profil de Stéphan Aubé
Stéphan Aubé
2018-03-22 11:20
Merci, monsieur le Président.
Je vais immédiatement céder la parole à Susan, qui va présenter l'exposé. Je m'occuperai de la deuxième partie.
Susan Kulba
Voir le profil de Susan Kulba
Susan Kulba
2018-03-22 11:20
Merci, monsieur le Président.
Nous sommes ici aujourd'hui pour vous présenter une mise à jour de la vision et du plan à long terme, plus spécifiquement en ce qui concerne l'édifice de l'Ouest.
Vous vous souviendrez que nous sommes venus en octobre faire le point sur l'avancement des travaux dans l'édifice de l'Ouest et la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs. Nous avions alors convenu de revenir faire le point en mars et vous donner un aperçu de l'état d'avancement des travaux en vue de l'occupation.
Aujourd'hui, nous allons parler un peu du contexte, faire le point sur les travaux, discuter de certains des principaux risques et des mesures d'atténuation, présenter un aperçu de haut niveau de la stratégie de déménagement et terminer avec un résumé et des recommandations.
En gros, la transition des opérations parlementaires de l’édifice du Centre marque une étape historique et comporte un ensemble complexe d’éléments variables. L’objectif est d’effectuer le déménagement à l’édifice de l’Ouest à temps pour la session de l’automne 2018, et il faut vraiment bien réfléchir à cela, compte tenu des risques. Nous voulons veiller à ce que les opérations parlementaires se poursuivent sans interruption.
La Chambre des communes travaille en très étroite collaboration avec SPAC — Services publics et Approvisionnement Canada — et avec leur directeur des travaux afin de garder le rythme et de prendre les mesures nécessaires en fonction des risques qui émergent. Il reste beaucoup de travail à faire, mais les travaux progressent bien.
Il faut bien comprendre qu’il est essentiel d’avoir assez de temps pour réaliser tous les tests et veiller à la familiarisation avec l’immeuble, un fois que les travaux de construction progressent, et qu'il faut prévoir du temps pour l'intégration des TI et d'autres systèmes. Nous avons une gouvernance robuste, formée des partenaires parlementaires et d'autres intervenants clés, et cela nous aide à maintenir le cap et à nous attaquer aux risques qui émergent.
En ce qui concerne l'état d'avancement des travaux, de grands progrès ont été réalisés. La construction de la Chambre touche à sa fin. Vous verrez qu'on installe la moquette et les sièges des tribunes, que la construction des salles de comité 1 et 2 est pratiquement terminée et qu'on a commencé l'intégration des TI.
Nous avons entrepris le long processus d'examen des lacunes, ce qui est très bien, et vous verrez que plusieurs bureaux sont, à ce point, prêts qu'on est en train d'y placer le mobilier.
Nous espérons que tous les grands travaux seront terminés avant l’ajournement du Parlement, mais cela ne signifie pas pour autant la réalisation complète du projet. Nous devrons veiller à l’intégration finale des TI et des systèmes de sécurité, continuer d'installer le mobilier et corriger les défauts. Cela exige beaucoup d'efforts et de travail.
Il y a les principaux risques. La Chambre représente toujours le risque le plus élevé, en ce moment. C'est une pièce complexe où il faut beaucoup d'intégration. Nous devons réaliser beaucoup de simulations et de tests afin de veiller à ce qu'elle soit prête sur le plan opérationnel et puisse vous soutenir dans le travail que vous y accomplissez.
Il reste d'autres secteurs à haut risque, dont les salles de comité 3 et 4, certaines des plus petites salles de réunion, et l'intégration complète des postes, systèmes et portes de sécurité.
Les secteurs à faible risque de l'édifice sont les bureaux, la cafétéria et le Centre d'accueil des visiteurs. Les travaux y progressent très bien.
Nous surveillons d'autres éléments, comme les quais de chargement temporaires.
Comme je l'ai dit, nous travaillons en très étroite collaboration avec SPAC afin d'atténuer les risques, et dans le cadre de cette stratégie, il faut, entre autres, établir un ordre de priorité. Les gens de SPAC nous accompagnent dans nos efforts pour cerner les secteurs clés où il faut une importante intégration des TI et de la sécurité, et ils accordent la priorité à ce qu'il faut produire. Nous pouvons ainsi faire un peu de chevauchement et poursuivre les travaux afin de progresser rapidement.
La surveillance continue des risques est vraiment importante, et nous suivons de près les jalons importants. La Chambre devrait être terminée et prête à utiliser le 3 avril. S'il y a des risques, nous essayons de les atténuer; cependant, il est important que nous ayons le temps de le faire.
La page suivante vous donne un aperçu général du calendrier de déménagement. Vous verrez qu'à compter de juillet, nous commencerions à déménager les bureaux de la Chambre de l'édifice du Centre à l'édifice de l'Ouest. Cela se poursuivrait pendant l'été, et les députés seraient prêts à s'installer dans leurs nouveaux bureaux à la fin d'août ou au début de septembre, à temps pour la session de l'automne.
En conclusion, la réhabilitation de l'édifice de l'Ouest est vraiment un projet excitant. Après cette rénovation historique, l'édifice de l'Ouest sera pleinement fonctionnel et offrira à la Chambre des communes un excellent lieu de travail temporaire pour les 10 années à venir. Tout le monde fait un travail fantastique; cependant, nous ne sommes pas en mesure de vous recommander maintenant une date précise, car les travaux se poursuivent.
Ce que nous recommandons, c'est que nous comparaissions de nouveau devant le BRI avant la relâche estivale pour, de nouveau, faire le point sur l'état d'avancement des travaux et pour demander une décision quant à la date d'aménagement.
L'autre recommandation que nous aimerions faire est de repousser l'exigence de fin des travaux à l'automne pour certains éléments. Il s'agirait de la salle de comité 4, des quais de chargement temporaires et de quelques petites salles de réunion.
Merci.
Voir le profil de Pablo Rodriguez
Lib. (QC)
Oui, merci beaucoup, monsieur le Président.
Je vous remercie de cette présentation.
Il me semble qu'il y a pas mal de choses. Je regarde ce qui reste à faire et les facteurs de risque. Ce n'est pas rien non plus.
On a mentionné que la fin des travaux ne signifie pas toutefois que les lieux sont prêts à être utilisés. Les travaux seraient finis, mais les lieux ne seraient pas prêts à être utilisés. Il pourrait rester des tests de sécurité ou des tests acoustiques à faire. Pour ce qui est de l'acoustique, particulièrement aujourd'hui, j'ai de la misère à entendre dans cette salle; c'est bizarre. Je ne sais pas pourquoi cela semble pire aujourd'hui. Dans l'exercice de notre travail, l'acoustique est fondamentale. Nous parlons; c'est ce que nous faisons. Parfois, nous parlons trop, mais nous parlons toujours. Il faut que nous puissions comprendre ce que nous disons.
J'ai un commentaire et une question à formuler.
Même si je souhaite qu'on le fasse le plus rapidement possible, j'espère qu'on ne se grouillera pas pour le faire parce qu'on a dit qu'on le ferait, et que cela se fera dans la mesure où c'est faisable et dans les meilleures conditions possible. Ce ne sera peut-être pas dans des conditions parfaites, mais les conditions de sécurité devront être bonnes. J'espère que l'ensemble des tests acoustiques seront faits de façon réaliste, afin que le degré de préparation et d'utilisation de l'ensemble des pièces soit adéquat. Je ne sais pas comment vous faites ces tests, mais il faudrait qu'ils aient lieu alors que des gens sont présents dans la salle.
Beaucoup d'éléments me semblent à haut risque, notamment ce qu'on appelle l'intégration complète des postes, des systèmes et des portes de sécurité. À mon avis, ce sont des éléments absolument essentiels.
Je le répète: j'espère qu'on ne se grouille pas parce qu'on a dit qu'on le ferait, mais qu'on le fait parce qu'on peut le faire. Si on ne peut pas le faire, qu'on prenne les mesures nécessaires.
Ma question porte sur l'acoustique, surtout à cause de ce qui se passe aujourd'hui. Comment faites-vous ces tests? Comment les faites-vous pour qu'ils soient le plus près possible de la réalité? Savez-vous d'avance comment cela se passera, lorsqu'il y aura 338 personnes à la Chambre qui parleront beaucoup?
Susan Kulba
Voir le profil de Susan Kulba
Susan Kulba
2018-03-22 11:28
Je vais commencer par répondre à la question sur l'acoustique.
En gros, trois tests acoustiques sont prévus, pour diverses raisons, et ils se font à diverses étapes du projet.
Les deux premiers ont été réalisés. Le premier a donné de bons résultats, et nous attendons les résultats du deuxième. Le troisième est prévu pour le milieu d'avril.
Plus tard, une fois que toute l'intégration des TI sera terminée et que le mobilier sera installé, nous allons mener des simulations complètes d'une séance de la Chambre, puis nous allons apporter les correctifs nécessaires en fonction des exigences qui ne seront pas satisfaites.
Stéphan Aubé
Voir le profil de Stéphan Aubé
Stéphan Aubé
2018-03-22 11:29
Monsieur Rodriguez, je vais ajouter quelque chose à votre commentaire.
Nous avons le même objectif que vous. Nous tenons à fournir des espaces fonctionnels; c'est notre priorité. Nous voulons que cela fonctionne bien et que ces espaces ne présentent pas de défaut lorsque nous allons les rouvrir.
Si nous voyons qu'il reste des risques à la date prévue, nous vous en ferons part afin que vous puissiez prendre une décision. Notre objectif est certainement que ces espaces soient fonctionnels. Je crois que cet édifice sera magnifique et fonctionnel et qu'il va répondre à vos besoins.
J'ajouterais quelque chose au commentaire que Mme Kulba a fait sur l'acoustique.
Nous avons embauché des acousticiens de renommée mondiale pour mesurer les niveaux d'acoustique à la Chambre. Nous avons établi de meilleurs barèmes que ceux que ont cours actuellement et nous tentons de les appliquer.
Des tests ont été faits dans la nouvelle pièce de la Chambre, mais pas dans les salles de comité. Ces tests ont révélé que l'acoustique était meilleure que celle de la Chambre actuelle. Lorsque les meubles seront en place, il faudra faire d'autres tests, mais nous n'en sommes pas encore à ce stade. C'est l'objectif visé, monsieur Rodriguez.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je vous remercie d'avoir fait le point pour nous.
Je crois que quiconque a réalisé des travaux de rénovation — j'ai fait des travaux de rénovation chez moi, l'année passée — sait que les travaux sont rarement achevés à la date prévue. Ma date d'achèvement prévue est passée depuis un an, et j'installe encore des plinthes.
Je trouve inquiétant que nous devions prendre la décision de donner le feu vert ou pas ce mois-ci, mais que cette décision relative à la date d'occupation est maintenant remise à septembre. Je crois que ce qu'on dit ici, c'est: « Comparaître de nouveau devant le BRI... pour demander une décision quant à l'occupation en septembre 2018. » C'est six mois plus tard.
À l'édifice du Centre, les travaux normaux d'entretien et de réparation ne sont manifestement pas exécutés comme ils le seraient si nous n'étions pas sur le point de quitter l'édifice. Cependant, l'édifice demeure fonctionnel et nous continuons d'y travailler tous les jours.
Quel est le risque ou le coût, si on reconnaît simplement qu'il faudra plus de temps? Nous travaillons dans le contexte d'un cycle électoral, et vous, dans le contexte d'un cycle de construction, et je sais que c'est différent, mais quel est le coût si on prend la décision plus tôt que tard, sachant que cela va prendre plus de temps que nous l'envisagions, et si on détermine que cela se fera à la prochaine élection?
Ma deuxième question porte sur la diapositive 8 du document, le calendrier de déménagement, sur lequel la première date indiquée est lundi prochain. Les whips des partis vont commencer à attribuer des locaux aux députés de l'édifice du Centre, qui devront déménager dans d'autres édifices. J'espère que le scénario envisagé n'est pas de faire cela à mi-chemin, c'est-à-dire que nous ne déménageons pas dans l'édifice de l'Ouest, mais que nous commençons à installer des gens qui sont à l'édifice du Centre dans l'édifice de la Confédération. J'espère que nous veillons à ce que la décision relative à la date vise les députés et ministres du Cabinet qui seront déplacés, de sorte qu'ils ne soient pas déplacés avant l'ouverture de la nouvelle Chambre.
J'aimerais qu'on me rassure à ce sujet, puis nous pourrons parler du risque que cela comporte peut-être de vous donner plus de temps.
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Avant de laisser les témoins répondre, je veux souligner deux choses.
La première est que si vous regardez les recommandations au bas de la page 9 du document, cela dit: « Comparaître de nouveau devant le BRI avant la relâche estivale... »
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
« ... et demander une décision quant à l'occupation en septembre 2018. »
Voir le profil de Geoff Regan
Lib. (NS)
Exactement. Nous prendrions la décision ici en juin, pour septembre.
La deuxième chose est que, selon ce document, les premiers déménagements dont vous avez parlé — ceux des députés, ministres et autres — se feraient le 2 juillet. Selon ce scénario, de toute évidence, personne ne déménage tant que le BRI n'a pas donné le feu vert.
Maintenant, madame Kulba, voulez-vous répondre aux autres questions?
Susan Kulba
Voir le profil de Susan Kulba
Susan Kulba
2018-03-22 11:34
C'est juste, oui.
La rencontre avec les whips pour attribuer les locaux fait simplement partie du processus de planification. Nous voudrions simplement être prêts pour la décision. Si la date est confirmée, nous sommes prêts à procéder au déménagement dès l'été ou le mois de septembre, conformément au calendrier. Ce qui suit après est simplement la planification de ces déménagements.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je veux être sûr de bien comprendre. C'est un scénario « tout ou rien », n'est-ce pas? Nous n'aurons pas un scénario selon lequel nous commencerions à déménager dans l'édifice de la Confédération les gens qui n'iront pas à l'édifice de l'Ouest. Nous pourrions commencer cela. J'espère que nous allons partir tous en même temps, ou tous rester ici.
Résultats : 121 - 135 de 287 | Page : 9 de 20

|<
<
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes