BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 18
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:18
La phase 1 — il y a la phase 1 et la phase 2 — porte sur une superficie de quelque 5 000 mètres carrés, soit environ le quart de ce qu'on recommande d'approuver aujourd'hui. Il s'agit d'un centre d'accueil des visiteurs permanent, et non temporaire, pour l'édifice de l'Ouest. Viendra ensuite la phase 2 pour desservir, en plus de l'édifice de l'Ouest, l'édifice du Centre et l'édifice de l'Est. Essentiellement, la construction du Centre d'accueil des visiteurs sous la grande pelouse servira à créer un complexe parlementaire intégré.
La phase 2 servirait à offrir les mêmes services que la phase 1, notamment le contrôle de sécurité, principalement, et certains services aux visiteurs et services de soutien liés au fonctionnement de la Chambre. Le Centre d'accueil des visiteurs offrirait ces services pour l'édifice du Centre et l'édifice de l'Est, ainsi qu'une expérience élargie pour les visiteurs de la Colline.
Selon les statistiques compilées par la Bibliothèque du Parlement, 75 % des personnes qui voulaient visiter l'édifice du Centre n'ont pu le faire, essentiellement pour une question de gestion du volume, puisqu'une partie de l'édifice du Centre est vide. Le Centre d'accueil des visiteurs offrirait aux Canadiens et aux visiteurs étrangers des installations plus grandes, ce qui leur permettrait de vivre une expérience sur la Colline du Parlement.
Les fonctions de sécurité sont une exigence essentielle du projet. En outre, comme nous l'avons signalé à divers comités, je pense, la modernisation de l'édifice du Centre entraînera la conversion d'une superficie de quelque 2 500 mètres carrés. À titre d'exemple, l'espace requis pour les installations mécaniques du bâtiment est 14 fois plus important qu'auparavant, notamment pour l'aménagement de nouvelles cages d'ascenseur et de toilettes et de puits mécaniques supplémentaires. Comme vous le savez mieux que moi, ces équipements modernes sont rares, à l'édifice du Centre.
Le dernier élément, c'est que le Centre d'accueil des visiteurs pourra aussi servir à certaines fonctions qui ont été déplacées de l'édifice du Centre, comme les principales fonctions de soutien.
Étant donné la stratégie proposée, ces décisions n'ont pas besoin d'être prises aujourd'hui, car cette stratégie d'excavation pourra être réduite ou élargie, selon les exigences du Parlement, au fil de la progression du projet.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:28
Je vais demander à ma collègue Mme Garrett de vous donner plus de détails.
Nous travaillons en étroite collaboration avec notre partenaire Patrimoine canadien pour nous assurer que toutes les activités pourront continuer à se tenir là. C'est un objectif clé de ce travail et la base de notre modèle de partenariat.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:30
Nous avons travaillé en étroite collaboration avec la Commission de la capitale nationale, la ville d'Ottawa et Tourisme Ottawa pour veiller à ce que l'expérience des visiteurs demeure une priorité. Nous avons aussi travaillé avec nos partenaires parlementaires pour veiller au respect de la dignité du Parlement tout au long du processus tout en étant soucieux des coûts.
Donc, nous essayons d'établir un équilibre entre tous ces éléments et d'obtenir un consensus à mesure que nous progressons. Je pense d'ailleurs que nous avons réussi.
Il convient de soulever un point essentiel. Ce projet est différent de celui de l'édifice de l'Ouest, où nous avions la clôture traditionnelle en fer forgé. Le chantier de construction était légèrement sur le côté, de sorte qu'il n'était pas aussi évident que celui-ci, qui sera juste devant la grande pelouse. Il est probablement plus important de le dissimuler, car le projet est situé juste devant l'édifice du Centre et la grande pelouse.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:38
À notre point de vue, quand on gère des projets d'aussi grande envergure pour le compte du Parlement, l'un des plus grands risques et des éléments les plus importants est d'obtenir des décisions claires et durables. C'est sans doute ce qui compte le plus pour nous. Il est crucial d'avoir ce type de participation — soit de veiller, en restaurant et en modernisant ces espaces, à ce que les parlementaires aient bien l'impression que nous le faisons pour eux —, et c'est sans doute la meilleure façon de s'assurer que ces projets se déroulent de la meilleure façon possible.
Selon nous, Services publics et Approvisionnement Canada doit également trouver une façon, en particulier pour ce qui est de l'édifice du Centre ou du Centre d'accueil des visiteurs, d'obtenir le consensus de la Chambre des communes et du Sénat. Un autre défi pour nous est de veiller à ce que ces projets se déroulent le mieux possible et en respectant les échéanciers et les budgets.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:40
Monsieur, à mon point de vue, je dirais qu'on tient compte des deux. Il y a bien sûr des éléments qui se rapportent uniquement à la Chambre ou uniquement au Sénat, mais quand il s'agit du Centre d'accueil des visiteurs, il faut s'assurer de coordonner certains éléments. Quand il s'agit des visiteurs, de la sécurité et de certains services offerts, il y a certainement des avantages et des synergies dont on peut profiter en coordonnant les efforts. Au bout du compte, le Centre d'accueil des visiteurs et l'édifice du Centre forment un tout, et nous devons les voir comme un tout qui accueille diverses institutions.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:54
C'est une très bonne question.
Comme nous en avons parlé au sein du Comité, le concept et ces projets ont été approuvés précédemment. Le gouvernement a conclu ces contrats sur l'entente explicite que le Parlement voulait un centre d'accueil des visiteurs. Le Parlement a demandé au gouvernement du Canada, plus précisément à Services publics et Approvisionnement Canada, de mettre en oeuvre ce projet. Les contrats ont été conclus sur cette base.
Si la décision est d'annuler le tout, oui, il y aura des répercussions sur les contrats. Il n'y a aucun doute à ce sujet. Ces contrats ont été conclus sous l'autorité de la ministre de Services publics et Approvisionnement Canada. Il devra y avoir des discussions importantes entre le Parlement, l'exécutif et le législatif pour gérer au mieux cette situation.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2019-06-13 12:55
Je parle uniquement d'un point de vue personnel ici, ce qui présente certains dangers, mais si le Parlement dit explicitement qu'il ne veut pas de centre d'accueil des visiteurs, je ne vois pas comment on pourrait en bâtir un.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:23
Merci, madame Kulba.
Monsieur le Président et membres du Comité, bonjour.
La vision et le plan à long terme visent à restaurer et à moderniser la Cité parlementaire, afin d'appuyer les opérations parlementaires de manière efficace et de préserver le patrimoine du Canada pour tous les Canadiens.
Services publics et Approvisionnement Canada travaille avec la Chambre des communes pour mettre à jour la vision, afin d'assurer que les investissements réalisés dans ce programme et l'ensemble de sa direction stratégique continuent de soutenir le Parlement.
Tous les grands projets continuent de respecter les chantiers et le budget. Le travail le plus complexe et le plus risqué est terminé à l'édifice de l'Ouest et au Centre d'accueil des visiteurs, qui devraient être opérationnels pour la session parlementaire de l'automne 2018. L'édifice du Centre pourra alors être libéré, et sa restauration pourra commencer. Maintenir notre vitesse est essentiel pour éviter les risques de défaut du système et pour limiter les coûts.
Le plan à long terme mis au point en collaboration avec nos partenaires parlementaires visait haut, bien que les débuts furent modestes, et nous nous sommes montrés flexibles, tout en nous en tenant strictement au plan de départ. C'est dans cet esprit que nous avons pu créer ensemble une synergie et une expertise qui sont la pierre d'assise de notre succès.
Au fil des dernières années, depuis l'achèvement de la Bibliothèque du Parlement en 2006, plus précisément, 21 projets majeurs ont été réalisés consécutivement dans le respect des délais et des limites budgétaires préétablis. Plusieurs prix ont été décernés à ces projets, notamment à l'édifice situé au 180, rue Wellington et à l'édifice Sir John A. Macdonald et, bien sûr, à la Bibliothèque du Parlement. Ces travaux ont créé beaucoup d'emplois, à la fois dans l'économie locale et... , et ils nous ont également permis de développer une image de marque à l'échelle nationale. Aujourd'hui, environ 1 400 personnes travaillent à ces projets et l'édifice de l'Ouest à lui seul crée 5 000 emplois additionnels.
Oui, ces projets créent des emplois, mais ils nous permettent également d'encourager l'innovation et de travailler en collaboration avec les universités et les collèges et ainsi offrir des programmes d'apprentissage. Par exemple, les travaux de maçonnerie réalisés à l'édifice de l'Ouest ont été conçus dans le cadre du plus important programme d'apprentissage offert en Amérique du Nord à un heureux mélange d'hommes et de femmes apprentis. En fait, c'est au Canada que l'on attache la plus grande importance à la création d'emplois et à la formation.
Nous sommes en bonne voie de créer un parlement viable et accessible aux parlementaires, aux Canadiens et aux visiteurs de partout dans le monde. Où en sommes-nous actuellement? Vous voyez, à l'examen de ce graphique comparatif des progrès réalisés à l'édifice de l'Ouest, au Centre d'accueil des visiteurs et au Centre de conférences du gouvernement que l'échelle de progression diffère d'un projet à l'autre. Ce qu'il faut retenir, c'est que nous achevons ces projets, que les échéanciers ont été respectés jusqu'à présent et qu'ils le seront pour les prochaines grandes étapes.
À mesure que nous avançons, nous sommes de plus en plus confiants de pouvoir livrer ces projets selon le budget alloué dans les délais prescrits. Nous serons prêts à soutenir la Chambre des communes et les autres partenaires du Parlement lorsque viendra le temps de passer de l'édifice du Centre à l'édifice de l'Ouest. Comme je l'ai dit précédemment, la plupart des travaux les plus à risque sont terminés. Bien sûr, tout n'est pas terminé. Nous allons vous donner un aperçu virtuel de l'évolution des travaux à l'édifice de l'Ouest, mais encore une fois, nous sommes en avance du calendrier pour une bonne partie des travaux les plus complexes, comme les travaux à la Chambre. Nous effectuons actuellement les travaux d'électricité, l'installation de technologies de l'information et la finition intérieure, et les progrès vont bon train. Il reste encore beaucoup à faire et il y a encore des risques, mais la gestion de projets n'est-elle pas synonyme de gestion du risque. Nous savons néanmoins que nous sommes sur la bonne voie.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:30
Comme je l'ai mentionné précédemment, la gestion de projets est synonyme de gestion du risque. Ainsi que l'a indiqué ma collègue Susan Kulba, la préparation de maquettes de salles de comités, la conception d'un solide programme d'assurance de la qualité, la réalisation d'analyses comparatives avec d'autres parlements confrontés aux mêmes difficultés, l'organisation de visites d'usines de fabrication et la réalisation de tests à l'avance sont autant de facteurs qui nous ont mis dans une solide position et qui nous ont permis de réduire les risques considérablement. Nous sommes prêts à soutenir la Chambre en ce sens.
Nous allons maintenant présenter une courte vidéo qui vous amènera virtuellement à l'édifice de l'Ouest. Celle-ci a été réalisée il y a un mois et des modifications ont été apportées à l'édifice depuis, car quelque 700 personnes y travaillent quotidiennement, mais elle vous donnera tout de même une bonne idée de l'évolution des travaux.
[Présentation audiovisuelle]
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:35
Je vais m'expliquer.
L'un des principaux facteurs qui nous permettra d'atteindre cette réduction de 80 % réside dans la modernisation du chauffage central et de la climatisation que nous venons de terminer. En gros, c'est le réseau de chauffage et de climatisation de toute la Cité parlementaire ainsi que le nombre d'autres bâtiments dans le coeur du centre-ville qui nous permettra de passer à une énergie propre. Ce facteur nous a beaucoup aidés à atteindre notre objectif de réduction des gaz à effet de serre.
Maintenant je vais vous donner une idée de nos interventions dans les édifices. Vous avez mentionné la construction. Eh bien, nous nous sommes fixé un objectif de détournement des déchets des sites d'enfouissement de 80 %, que nous avons dépassé, en fait, puisqu'il est maintenant de plus de 90 %. Lors des travaux de démolition à l'édifice Wellington, par exemple, nous avons réorienté l'enfouissement des déchets en produits de recyclage dans une proportion de 97 %. Ces déchets ont été utilisés pour nos projets, la construction de routes, etc.
Nous avons également intégré un certain nombre d'éléments viables, les plus importants étant bien sûr les systèmes électriques et mécaniques plus modernes, les technologies de construction intelligentes, les toitures et les murs écologiques. Les panneaux solaires sur l'édifice Wellington sont un autre exemple, tout comme les fenêtres qui ont une efficacité énergétique beaucoup plus élevée. Nous avons par ailleurs intégré une multitude d'éléments à nos projets de construction pour les rendre plus écoénergétiques, et l'approvisionnement en énergie devient progressivement beaucoup plus propre.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:37
Ce sont vraiment les questions importantes, aujourd'hui.
En général, il y a trois principaux risques.
Mme Kulba a parlé des tests acoustiques. Nous savons tous pertinemment qu'il nous faut assurer le bon fonctionnement de la Chambre des communes et c'est pourquoi nous effectuons ces tests à différentes étapes des travaux. J'insiste sur le fait que la norme par rapport à laquelle nous effectuerons nos tests est beaucoup plus élevée que la norme actuellement en vigueur à la Chambre de l'édifice du Centre.
La modélisation que nous avons effectuée avec la collaboration d'experts internationaux et en partenariat avec la Chambre des communes dépasse largement la norme en vigueur. Nous sommes confiants que nous serons en mesure d'atteindre cette norme. Bien sûr, la qualité se révèle à l'usage, mais ces vérifications n'en demeurent pas moins très importantes.
Puis il faut évidemment prévoir les modifications susceptibles d'avoir des répercussions sur les coûts et les échéanciers à ce stade-ci plus particulièrement. Il faut aussi penser aux exigences en matière de sécurité qui ne cessent d'évoluer et qui pourraient nous obliger à apporter des modifications. Nous n'en prévoyons pas pour le moment, mais le risque est là.
La capacité est également un facteur de risque, plus particulièrement dans le secteur privé. Nous travaillons en étroite collaboration avec les fournisseurs pour nous assurer qu'ils sont en mesure d'offrir les services; les électriciens, les plombiers, etc. sont tous essentiels à l'atteinte de nos objectifs.
Ce sont là les trois facteurs de risque qui me viennent à l'esprit à ce stade-ci.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:40
J'ajouterais que nous avons une excellente relation de travail avec la Chambre et avec les autres partenaires parlementaires et que cette collaboration est vraiment cruciale à ce stade-ci.
Mon équipe et moi-même sommes de plus en plus confiants, car les risquent diminuent avec le temps. Je suis de plus en plus confiant à mesure que nous nous approchons de la date d'achèvement des travaux, et cela est à mon avis très important.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:42
Bien sûr.
Ce graphique représente une tranche particulière de l'évolution des travaux; ce sont les progrès réalisés. En fait, les travaux du Centre des conférences du gouvernement sont beaucoup moins ambitieux que ceux de l'édifice de l'Ouest. Je n'ai absolument aucun doute dans le cas du Centre des conférences. Les travaux pour les deux édifices progressent, pour ainsi dire, au même rythme. Nous avons atteint nos objectifs annuels et mensuels dans les deux cas.
C'est une tranche, et celle-ci crée de légères distorsions en raison de l'ampleur relative des deux projets. En fait, les travaux entrepris au Centre des conférences du gouvernement ont débuté en 2014, tandis que ceux de l'édifice de l'Ouest ont été entrepris en 2011. C'est pourquoi d'autres considérations doivent être prises en compte, mais dans les faits ils sont au coude à coude.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:45
L'accessibilité est une composante clé de ces projets, y compris l'accessibilité des places assises de la galerie, la signalisation en braille, les couleurs contrastantes sur les marches d'escalier, les bureaux accessibles à tous dans l'édifice de l'Ouest. Tous les espaces publics seront entièrement accessibles.
Bien sûr, les édifices du patrimoine comme l'édifice de l'Ouest imposent certaines contraintes, mais nous déployons des efforts considérables pour que ces projets répondent, voire dépassent les codes et les politiques de viabilité et d'accessibilité partout.
Rob Wright
Voir le profil de Rob Wright
Rob Wright
2017-10-19 11:46
Cela sera décidé en partenariat avec la Chambre des communes, en fonction des besoins fonctionnels.
Je peux toutefois dire que la conception et la construction se font dans une optique de flexibilité. Si l'on a besoin de locaux additionnels pour les comités, on pourra densifier davantage l'espace à cette fin. Si l'on souhaite avoir une zone de conférence plus étendue, cela pourrait constituer une option, ou d'autres pourraient être envisagées en collaboration avec la Chambre.
Résultats : 1 - 15 de 18 | Page : 1 de 2

1
2
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes