BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 24
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:21
Si vous le permettez, j'aimerais ajouter un point qui a été soulevé dans les discussions du Groupe de travail. Les commentaires de M. Wright ont porté jusqu'à maintenant sur une proposition antérieure pour le Centre d'accueil des visiteurs. Toutefois, le Groupe de travail a soulevé une importante question: est-il nécessaire d'avoir toutes ces fonctions et d'aller de l'avant avec le Centre d'accueil des visiteurs actuellement proposé?
Actuellement, le Groupe de travail est saisi d'une liste d'exigences — que j'appellerais une liste de souhaits — qui doivent être évaluées et validées. Cela a fait l'objet de discussions au sein du Groupe de travail, qui a conclu que la modernisation de l'édifice du Centre exige qu'on réserve une superficie de 10 000 mètres carrés, je crois, pour la machinerie et l'équipement et aussi pour l'aménagement de liens entre les édifices pour la manutention des biens et des matériaux.
Le Groupe de travail a évoqué la nécessité de maintenir l'élan et d'entreprendre l'excavation pour les éléments essentiels à la modernisation de l'édifice du Centre. Après l'élection, le Groupe de travail se penchera sur les différentes exigences exprimées par les partenaires et examinera aussi les possibilités d'adaptation de la phase 1 du Centre d'accueil des visiteurs. Cet examen aura lieu après l'élection.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:34
Je vais vous donner mon point de vue.
Traditionnellement, les décisions concernant les besoins — pour le VPLT, l'édifice du Centre, les changements, etc. — étaient toutes approuvées par le Bureau de régie interne. C'est le Bureau de régie interne qui approuve les besoins de la Chambre. Tout bien considéré, ce sont des décisions importantes, des projets complexes, et pour ce qui est du temps passé à examiner les décisions et leurs incidences, je pense que souvent cela ne rendait pas justice à vos responsabilités.
De toute évidence — et c'est une leçon que nous avons tirée du projet de l'édifice de l'Ouest —, comme vous l'avez mentionné au début, il s'agissait d'avoir un mécanisme pour que les membres du groupe puissent, comme vous l'avez expliqué, recueillir les commentaires de leur caucus pour s'assurer que votre voix et vos préoccupations sont entendues. Comme vous le savez, dernièrement, un autre comité, par exemple, s'est intéressé à certaines décisions qui ont été prises, de même qu'aux décisions à venir. Certains ont fait état de leurs préoccupations quant à certains besoins, etc., ce qui, à mon sens, témoigne du fait que les députés n'ont pas l'impression d'avoir leur mot à dire.
Je pense que le groupe était bien placé pour recevoir des renseignements détaillés, pas pour prendre des décisions, mais à tout le moins pour remettre les choses en question et pour poser des questions pointues à l'Administration et à nos partenaires, Travaux publics, à savoir si nous avions vraiment besoin de ceci ou de cela, afin qu'on réponde non pas aux besoins de l'Administration, pour dire les choses franchement, mais à ceux des députés. Le Groupe de travail pourrait alors aussi rencontrer le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre, par exemple, si ses membres sont intéressés, pour avoir une discussion de député à député sur l'idée qu'ils se font du projet et également pour qu'ils aient le sentiment d'avoir leur mot à dire.
Je pense que c'est M. Strahl qui parlait d'une nouvelle créature, et elle évoluera et s'adaptera en fonction de vos instructions, en fonction des besoins des députés et de la Chambre, de même qu'en fonction des observations du Groupe de travail, et nous sommes là pour vous aider.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:38
Bien sûr, parce qu'au bout du compte, c'est le Bureau de régie interne qui donne le feu vert, et pour être honnête, c'est le Bureau de régie interne qui pourrait avoir à rendre compte des décisions qui sont prises concernant les besoins énoncés par la Chambre des communes.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 12:46
Je vais vous donner une idée générale, puis j'entrerai dans les détails au sujet des salles de comité et tout le reste.
À titre d'exemple, le concept du Centre d'accueil des visiteurs a été approuvé par le Bureau de régie interne en 1999, et à nouveau en 2006, 2009 et 2011. Pour ce qui est des besoins concernant les salles de comité, etc., ces décisions sont prises par le Bureau de régie interne.
Il y a une foule de détails et de particularités. Je n'étais pas ici, mais je crois comprendre que vous n'examinez pas chaque plan, chaque étage et chaque salle. Pour ce qui est des salles de comité, par exemple, on n'entre pas dans des détails que vous n'auriez pas le temps d'examiner et d'évaluer, mais c'est ce que le groupe de travail s'efforçait de faire pour un projet de cette taille, une restauration de cette ampleur.
Susan peut vous le confirmer, mais au cours des 20 dernières années, pour toutes ces décisions, de quelque nature que ce soit, tout dépendait des détails que le Bureau voulait obtenir. C'est la question.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-06-13 13:22
Ce sera à des fins de discussion, et ce sera aussi de l'information détaillée.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-02-28 11:22
Monsieur le Président, membres du Bureau de régie interne, c'est avec plaisir que nous sommes ici pour faire le point sur notre transition vers l'édifice de l'Ouest, qui, je dois l'avouer, a été une opération d'une grande ampleur.
Je ne vous cacherai pas qu'à un certain moment, nous avons pensé que nous étions au bord du précipice et que nous devions faire un pas en avant. Cela dit, nous sommes satisfaits: nous croyons que, dans les circonstances, la transition a été un succès, tant de notre point de vue que du vôtre.
Comme vous le savez, le 1er novembre dernier, l’édifice a été officiellement remis à la Chambre des communes, et nous nous sommes employés à sa préparation et à l’intégration de la technologie. Après le congé de Noël, nous avons commencé à déménager les bureaux, ce qui a été complété le 25 janvier, encore une fois, avec l’appui et la pleine participation de tous.
La première séance de la Chambre des communes dans la salle transitoire a eu lieu le 28 janvier. Nous sommes tous témoins que tout s’est bien déroulé et j'en suis heureux. C’était une salle tout à fait fonctionnelle et les délibérations n’ont pas été interrompues.
Le lendemain, nous avons eu des ennuis en raison d'une fuite survenue à la suite d’une rupture de tuyau et le problème a été réglé. Tout le monde était en mode participation, prêt à régler tout problème qui pourrait survenir. En l’espace de trois jours, nous avons été en mesure de réparer les dommages et les zones touchées étaient pleinement fonctionnelles le lundi suivant. J’ai été impressionné par la façon dont nous avons tous collaboré à cette fin.
De toute évidence, nous sommes dans le processus de nous familiariser avec ce nouvel immeuble. Les gens cherchent encore leur chemin dans l’édifice. Dans le cadre des activités d’orientation, une carte de l’édifice de l’Ouest et un manuel de l'immeuble ont été remis aux députés et à leur personnel afin de les aider à se diriger et à repérer les services.
Comme vous l’avez vu, nous avons également déployé des membres de l’équipe de la Source à différents endroits stratégiques de l’édifice de l’Ouest pendant quelques semaines après la rentrée parlementaire afin qu'ils aident les députés, les visiteurs et le personnel de l’édifice.
Comme nous l’avons mentionné lorsque nous avons comparu en octobre pour discuter du projet de la mise en fonction de l’immeuble et de tout le reste, nous savions que...
des modifications et des lacunes étaient à prévoir dans un projet de rénovation de cette taille. Nous travaillons actuellement en étroite collaboration avec nos partenaires pour résoudre les problèmes au cours de cette période.
Nous avons essayé d’être très proactifs, de recueillir les observations et de régler tout problème qui pourrait surgir en ce qui a trait au fonctionnement de cet immeuble.
Je vais aborder quelques questions importantes. En ce qui concerne l’éclairage de la salle principale, je pense que vous avez remarqué que nous avons fait des ajustements, alors que la Chambre ne siégeait pas, pour tenter de le moduler: l'exercice se poursuit. Par exemple, au cours des semaines de relâche qui s’en viennent, nous allons faire des essais pour régler certains problèmes liés à l’éclairage et notre personnel va y travailler.
Nous avons relevé d’autres problèmes causés, cette fois, par les caprices de Dame Nature dans notre ville, comme celui du chauffage dans différents bureaux. Il a fallu apporter des ajustements nécessaires au système de chauffage. C’est pourquoi il est important que vous nous fassiez part de vos observations, car sans cette information, il nous est impossible d'agir. Je le répète, nous essayons d’être très proactifs.
Nous croyons qu’il faudra au moins un an pour effectuer un certain nombre de corrections mineures, comme réparer les encoches dans la peinture ou certains défauts dans les tapis et les portes. Nous avons eu des problèmes avec la porte ouest et la porte sud, qui ne s'ouvraient pas correctement. Je suis maintenant en mesure de vous dire que cela a été corrigé. C’est une bonne nouvelle, car il s'agit des deux principaux points d’accès pour les députés et leur personnel. Nous allons continuer d’examiner l’aménagement de vos bureaux pour voir si vous avez les outils et l’équipement dont vous avez besoin pour bien travailler.
J’aimerais maintenant dire quelques mots sur le projet de l’édifice du Centre. Nous nous sommes beaucoup concentrés sur l’édifice de l’Ouest, évidemment, parce que c’était une entreprise importante, mais nous n’avons pas perdu de vue la prochaine étape du projet, qui est en fait cruciale: la réhabilitation de la Cité parlementaire.
Les travaux d'inspection et d'évaluation se poursuivent à l’édifice du Centre pour déterminer l’état actuel de l’immeuble — en particulier sur les plans structurel et mécanique. Ils se poursuivront tout au long de l’hiver et nous aideront à déterminer les besoins en matière de design structurel et de restauration. Au fur et à mesure que l’information se fera disponible, nous serons en mesure de mieux informer le Bureau sur la portée et les échéanciers du projet. De toute évidence, nous continuerons de collaborer avec SPAC dans le cadre de ce projet, comme nous l’avons fait pour cet immeuble.
Sur le plan administratif, en ce qui a trait à la structure de gouvernance, nous avons une gouvernance multiniveaux intégrée au sein de l’administration de Travaux publics et de nos divers partenaires parlementaires afin de superviser le projet. Nous travaillons également avec tous ces partenaires à la restauration et à la modernisation du processus parlementaire.
Ce n’est là qu’une composante de ce projet. J’aimerais que le Bureau me donne des directives sur la gouvernance actuelle et future. Il est clair que c’est le Bureau de régie interne qui prend les décisions finales en ce qui concerne les exigences relatives à la restauration et à la modernisation de l’édifice du Centre ou de tout immeuble de la Cité parlementaire. Toutefois, à la lumière de l’expérience de l’édifice de l’Ouest, j’ai personnellement eu l’impression que les parlementaires ne portaient pas assez attention aux menus détails formulés dans les exigences.
À la lumière de ce projet, j’aimerais savoir comment vous voyez les choses pour l'avenir, comme parlementaires, car il s'agit de votre milieu de travail. Je comprends que c’est un lieu historique et que c'est le siège de notre démocratie parlementaire, mais c’est essentiellement votre milieu professionnel, l'endroit où vous faites votre travail au nom des Canadiens. À mon avis, vous devrez vous engager activement dans ce que j’appelle les détails et la granularité. Vos directives sur la façon de procéder sont les bienvenues.
Il faut évidemment se soucier de certains intervenants dont le point de vue sur la restauration est important — par exemple, les médias et les visiteurs —, mais au bout du compte, je pense que c’est avant tout votre milieu de travail et que c’est principalement à vous de participer à cet exercice. Je serais ravi de recevoir des suggestions de votre part.
Je terminerai en disant que je tiens à remercier sincèrement tous les députés et leur personnel qui ont traversé cette période de transition, car leur soutien et leur capacité d'adaptation à ce nouvel environnement se sont avérés exceptionnels. Nous avions vraiment l’impression de travailler en équipe pour atteindre un seul objectif, celui d'avoir une Chambre des communes pleinement fonctionnelle.
Merci beaucoup.
Nous sommes prêts à répondre à vos questions ou à vos commentaires.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-02-28 11:48
Je tiens à vous remercier de votre belle collaboration au nom de l’équipe, puisque c’est au fond l’équipe qui a réglé les différents problèmes ou qui a facilité la transition. Je dois dire que nous accueillons favorablement la proposition de déléguer un représentant de chaque caucus pour toute la durée du projet. Je pense que ce groupe constituerait un canal utile pour connaître le point de vue de vos membres, probablement aussi pour développer le principe de base mentionné par M. Strahl et pour présenter au Bureau les grands principes de base devant présider à la rénovation de l’édifice du Centre.
Je veux dire un mot sur l’attribution de l’espace parce que j’y ai personnellement participé. Nous en avons certainement tiré des leçons qui nous permettront de faire mieux la prochaine fois.
Pour ce qui est de l’orientation, des retards, etc., il est évident que nous voudrons avoir des discussions fructueuses. Je crois que nous ou le groupe de travail pourrions faire rapport périodiquement au Bureau quant au niveau de nos intervenants auprès du comité et du PROC, s’ils devaient souhaiter avoir une mise à jour sur le projet.
Si c’est ce que souhaite le Bureau pour le groupe de travail, nous vous en remercions. Nous serons heureux de travailler avec le groupe.
Je demanderai à Stéphan de vous parler des problèmes des interprètes, problèmes dont nous sommes très conscients. Il pourra vous fournir des renseignements sur cette situation.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-02-28 11:51
Nous sommes au courant d’un incident qui s’est produit au Parlement. Évidemment, il s’agit, je pense, d’un risque auxquels les interprètes sont partout exposés. Pour ce qui est de la Chambre des communes, que ce soit dans les salles d’audience des comités ou dans la chambre proprement dite, nous sommes au courant d’un seul incident. Nous avons alors pris une mesure provisoire, soit l’installation d’un dispositif qui atténue le risque, mais nous cherchons une solution plus permanente.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2019-02-28 11:54
Ce que vous proposez est passablement différent. Dans le cas de l’édifice de l’Ouest, c’est essentiellement le Bureau qui était le destinataire de l’information, mais je dirais que la granularité de cette information n’était parfois pas aussi fine qu’il aurait fallu pour répondre aux besoins propres à votre milieu de travail.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-10-04 11:18
Monsieur le président et chers membres du Bureau, nous sommes ici pour faire le point sur l'état des travaux de l'édifice de l'Ouest et du centre d'accueil des visiteurs.
Comme on l'a dit à maintes reprises, la réhabilitation de l'édifice de l'Ouest est très complexe. Cela comprend également la première phase du nouveau Centre d'accueil des visiteurs, qui a été conçu pour servir de point d'entrée au Parlement pour les visiteurs.
Alors que les grands travaux de construction étaient sur le point d'être terminés en juin 2018, d'autres activités de construction se poursuivent, notamment les travaux de finition, les examens des lacunes et les corrections, l'aménagement paysager, l'intégration des technologies de l'information et de la sécurité, la mise en service et la mise à l'essai, ainsi que toutes les activités liées à la préparation en vue de l'occupation.
La Chambre des communes et Services publics et Approvisionnement Canada ont collaboré avec diligence, pendant la période estivale, pour assurer la progression des travaux à l'édifice de l'Ouest et au centre d'accueil des visiteurs. Ces travaux sont menés en parallèle en vue de l'achèvement du projet.
La mise en service, les essais et la formation concernant ces installations sont amorcés et se poursuivront jusqu'à la fin du mois de décembre. Des simulations mineures et majeures ont été menées pour résoudre les questions relatives aux opérations et à l'édifice, et d'autres auront lieu au cours des deux prochains mois.
Par ailleurs, SPAC transfère à la Chambre des communes les zones terminées de l'édifice. Des lacunes mineures seront constatées après le transfert de l'édifice, sans toutefois interrompre les activités du Parlement pendant encore de nombreux mois, et probablement pendant au moins une année complète.
En ce qui concerne l'aménagement paysager extérieur et le stationnement, la fin des travaux est prévue à la fin de septembre.
Je crois comprendre que, du côté du Sénat, le projet progresse également comme prévu.
En ce qui concerne les mises à jour, il y a l'état du volet sécurité.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-10-04 11:21
En conclusion, le Parlement est un environnement unique qui exige des installations totalement fonctionnelles et opérationnelles offrant des services ininterrompus. Nous sommes convaincus d'avoir agi avec prudence et que nous avons pris le temps nécessaire afin de nous assurer que l'édifice de l'Ouest est entièrement fonctionnel, c'est-à-dire qu'il est doté des technologies requises, qu'il offre un environnement sécuritaire et sécurisé et que son personnel est formé de façon adéquate pour le bon fonctionnement des travaux du Parlement.
Je suis persuadé que l'édifice de l'Ouest et le Centre d'accueil des visiteurs seront pleinement fonctionnels et opérationnels lorsque la Chambre reprendra ses travaux en janvier dans ses nouveaux locaux provisoires. Cela dit, nous savons que, lorsque nous nous installons dans un édifice vivant, il arrive parfois que le fonctionnement de la technologie ou de l'immeuble nous réserve des surprises, mais nous sommes prêts à répondre aux défis et à régler tout problème ou à nous adapter à ce nouvel environnement sans causer de perturbation majeure des travaux de la Chambre.
Je tiens à souligner l'effort et la détermination soutenus de l'Administration et de nos partenaires, SPAC et PCL, ainsi que leur contribution au succès de ce projet. Le périple a été long, mais nous sommes heureux d'être presqu'à destination.
Merci. Nous sommes prêts à répondre aux questions.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-10-04 11:23
Oui, à ma connaissance, le projet du Sénat en ce qui concerne la gare de train et les salles de comité au 1, rue Wellington, progresse également comme prévu.
Michel Patrice
Voir le profil de Michel Patrice
Michel Patrice
2018-06-14 11:46
Monsieur le président et membres du Bureau, je vous remercie.
Je vais commencer cette présentation par la fin.
Nous recommandons de procéder au déménagement des opérations de l'édifice du Centre lors de l'ajournement de l'hiver, et de débuter cet été la transition de certains bureaux de députés hors de l'édifice du Centre vers les édifices de la Justice, de la Confédération et Wellington.
Comment en sommes-nous arrivés à cette recommandation? Nous l'avons formulée à l'issue d'un examen approfondi de l'état d'avancement du projet, le tout assorti d'une analyse des risques potentiels et réels. Nous avons notamment tenu une série de discussions avec nos partenaires, et tout particulièrement avec les gens de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), pour procéder comme il se doit à une évaluation minutieuse des données disponibles et des informations recueillies au sujet du projet. Tous les partenaires ont convenu de la nécessité de procéder à un certain nombre de tests. Nous voulons tous que la transition de la Chambre des communes vers l'édifice de l'Ouest se déroule aussi bien que possible. Après tout, ce n'est pas un simple édifice à bureaux, c'est le siège de notre démocratie.
Je dois dire que nous en sommes arrivés à cette recommandation à la lumière d'une évaluation générale de la situation, car il importe de considérer l'ensemble des éléments, plutôt que seulement une activité ou une autre. Étant donné toutes les pièces qui doivent s'emboîter, il ne serait pas raisonnable de s'imaginer que tout va se dérouler comme prévu en ne se laissant aucune marge d'erreur dans un contexte où la Chambre doit siéger à nouveau en septembre. Tous les partenaires sont sur la même longueur d'ondes, à savoir que le projet ne doit pas se dérouler en fonction d'un calendrier strict, mais plutôt en tenant compte des nécessités opérationnelles. Les nouvelles installations doivent être fonctionnelles dans toute la mesure attendue; il ne saurait en être autrement.
Pour faire le point sur la situation, et afin de vous assister dans votre prise de décision, j'ai divisé la présentation en quatre thèmes: le survol du projet, la construction, l'intégration de la technologie et des composantes de sécurité — la portion sur la sécurité sera présentée à huis-clos — et les répercussions et les prochaines étapes.
Les travaux du projet de réhabilitation de l'édifice de l'Ouest se sont échelonnés sur une période d'environ huit ans. L'état de l'édifice s'était beaucoup détérioré, et il était grand temps qu'un tel projet se réalise. À sa réouverture, l'édifice hébergera provisoirement la Chambre des communes ainsi que d'autres fonctions législatives actuellement situées dans l'édifice du Centre, pendant que ce dernier fait l'objet de rénovations tout aussi essentielles.
De plus, la phase un du Centre d'accueil des visiteurs permettra d'offrir un point d'accès public au Parlement. Les plans du projet de rénovation de l'édifice de l'Ouest prévoient en outre la création de nouveaux espaces étant donné que les installations doivent non seulement permettre de répondre aux besoins du Parlement actuel, mais aussi de ceux des décennies à venir.
En 2010, la taille de l'édifice de l'Ouest atteignait approximativement 15 000 mètres carrés. En 2018, elle sera d'environ 26 000 mètres carrés en incluant la cour et d'autres adjonctions. La phase un du Centre d'accueil des visiteurs représente un ajout de 5 700 mètres carrés, ce qui donnera une superficie totale de 31 700 mètres carrés, soit plus du double de l'espace disponible à l'origine.
L'équipement technologique comprend 500 kilomètres de câblage de cuivre, 30 kilomètres de câbles à fibres optiques, plus de 10 000 ports de données, 360 points d'accès Wi-Fi, un grand nombre de portes à lecteur de carte magnétique et de caméras de sécurité, et plus de 100 bâtis d'équipement technologique.
L'entrepreneur général, PCL, a accompli un travail extraordinaire sous la direction de SPAC. À certains moments l'hiver dernier, il y avait plus de 1 000 travailleurs sur le site avec des équipes sur place les soirs et les week-ends.
Le 31 mai, nous avons obtenu des permis spéciaux d'occupation de la Ville d'Ottawa si bien que certaines portions de l'édifice sont désormais accessibles sans que l'équipement de protection soit nécessaire. Les gros travaux de construction sont terminés et de nombreuses étapes importantes ont été franchies. D'autres activités de construction se poursuivent et devraient être parachevées cet été.
L'intégration d'éléments de technologie dans la Chambre provisoire est en cours. L'aménagement paysager autour de l'édifice devrait être terminé d'ici le début de septembre. De plus, cet été, nous commencerons à cerner et à corriger ce que nous appelons les lacunes. Une lacune peut être quelque chose d'aussi mineur qu'une entaille dans un mur ou un meuble endommagé nécessitant des réparations. Des problèmes plus importants touchant le matériel ou l'équipement peuvent aussi nécessiter des ajustements.
Nous arrivons à la dernière étape du projet. La phase d'intégration des équipements technologiques et de sécurité progresse à plein régime. Comme nous l'avons indiqué lors de la mise à jour sur le projet présentée en mars, l'équipe de la Chambre des communes a amorcé, parallèlement à l'achèvement des travaux de construction, l'intégration de la technologie du XXIe siècle dans cet édifice patrimonial du XIXe siècle. Il était prévu au départ d'entreprendre cette intégration une fois les travaux de construction terminés. La recommandation que nous vous présentons aujourd'hui est principalement justifiée par l'importance de ces activités et des tests et simulations qu'elles exigent.
La prochaine portion de mon exposé va être divisée en deux sections. En séance publique, nous allons traiter de l'état d'avancement de l'intégration des outils technologiques non liés à la sécurité, puis nous ferons la même chose au sujet des composantes de sécurité après être passés à huis clos.
En plus d'accueillir la chambre provisoire, l'édifice de l'Ouest offrira des salles polyvalentes pour les réunions des comités, les services de radiodiffusion et de vidéoconférence, et les réunions des caucus; un bureau pour le personnel administratif s'occupant directement du fonctionnement de la Chambre; et un bureau pour les agents de la Chambre. Le Centre d'accueil des visiteurs servira de nouveau point d'entrée sécurisé pour les visiteurs ainsi que de centre d'interprétation, comme on vous l'a indiqué précédemment, pour la Bibliothèque du Parlement et sa boutique de souvenirs.
La mise à l'essai complète des systèmes de télédiffusion et de sonorisation dans certaines salles de comité est en cours. On procède actuellement à l'intégration du système de sonorisation dans la Chambre provisoire.
La date d'achèvement de ces travaux prévue se situerait entre la fin de juillet et la mi-août 2018. À ce moment-là, nous procéderons à une simulation complète comprenant des essais ainsi que des ajustements, au besoin.
Les caméras de télédiffusion et l'éclairage de la Chambre font aussi actuellement l'objet d'essais.
Comme vous le savez peut-être, nous avons tenu un exercice de simulation dans la chambre provisoire le 6 juin dernier. Cette simulation n'était pas prévue dans le plan initial, mais nous tenions à le faire afin de pouvoir mieux vous renseigner lors de la présente rencontre. L'exercice visait principalement à mettre à l'essai l'acoustique de la chambre et le système de radiodiffusion. À cette fin, des membres du personnel ont été invités à prendre place dans la chambre et sur la tribune pour évaluer le fonctionnement de l'équipement dans une situation normale de travail.
En plus de nous permettre de déceler différents degrés de vibration pour certaines caméras, l'exercice nous a appris que des ajustements étaient nécessaires relativement à l'éclairage utilisé pour la télédiffusion. Il fallait s'attendre à ce que certains problèmes soient ainsi mis au jour. Cela témoigne de l'importance d'effectuer des tests tout en nous rappelant de demeurer vigilants.
D'autres tests devront être effectués dans les salles de comité au cours des prochaines semaines pour déterminer si des problèmes semblables se posent avec les caméras et le système de radiodiffusion. Nous tiendrons en outre d'autres simulations de juillet à septembre pour nous assurer que la technologie demeure stable et que les solutions apportées sont aussi efficaces que prévu dans un environnement réel de travail.
Je vais maintenant traiter de l'état d'avancement des travaux pour ce qui est de la sécurité. Nous devrons passer pour ce faire à huis clos.
Résultats : 1 - 15 de 24 | Page : 1 de 2

1
2
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes