BRI
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 29
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je n'ai pas cela devant moi. Je suis certain que Mme Sgro ne fait aucune erreur, mais j'aimerais pouvoir lire le document en même temps.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Nous comprendrons au fil de l'évolution du projet... Nous ne voulons pas refaire votre travail. De toute évidence, on vous a confié ces tâches pour travailler dans l'intérêt de tous.
Des décisions ont évidemment déjà été prises au sujet du nouveau centre d'accueil des visiteurs. Je n'ai pas participé aux conseils ni vu les documents. Je ne sais pas à quel point le plan du site est à l'échelle, et j'imagine qu'il n'est pas conçu de cette façon. J'aimerais donc avoir des explications à ce sujet.
L'entrée actuelle pour les visiteurs et les travaux parlementaires sert uniquement à la Chambre, évidemment. Toutefois, on dirait que c'est... Quelle est l'empreinte actuelle de ce qu'on pourrait appeler le centre d'accueil des visiteurs temporaire? Quelles sont ses fonctions supplémentaires qui justifient une superficie de 22 000 mètres carrés, en haut ou en bas, à l'intérieur? J'aurais dû m'attarder davantage sur le fait que ce qu'on voit ici, en bas, est une structure temporaire, et que le nouveau centre semble beaucoup plus grand que le centre actuel.
Veuillez m'expliquer cela, rapidement. Y a-t-il autre chose que le centre d'accueil des visiteurs, là-dessous, ou est-ce simplement le nom qu'on lui a donné? Avons-nous vraiment besoin d'un centre 10 fois plus grand que celui que nous avons maintenant?
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
C'est très difficile. Je crois connaître quelqu'un qui était membre du Bureau de régie interne il y a 20 ans lorsque cela a été approuvé, mais bien sûr, tout se passait à huis clos, alors nous ne pouvons pas en discuter.
J'ai l'avantage de siéger à côté de M. Julian ici, et de toute évidence, le groupe a reçu l'information sur les données financières et les incidences. L'idée n'était pas d'avoir des gens qui... Dans le cas de Mme Block, elle est ministre du cabinet fantôme, une membre clé du cabinet fantôme. C'est une membre chevronnée et respectée de notre caucus, et c'est pourquoi nous l'avons nommée. Nous ne l'avons pas nommée pour qu'elle fasse des propositions de plusieurs millions de dollars qui allaient lui ajouter de la pression, car cela faisait soudainement partie de son mandat. Je ne pense pas que nous aurions voulu lui souhaiter cela. Si c'était le cas, nous aurions choisi quelqu'un que nous aimions beaucoup moins que Mme Block.
Des voix: Oh, oh!
M. Mark Strahl: Ainsi, à propos de cet élément, je comprends qu'il faille... Je pense que cela aurait sans doute dû être soumis au Bureau de régie interne directement. Je pense que le groupe de travail n'aurait sans doute pas dû en être saisi. Comme nous examinons la question, nous allons probablement nous en rendre compte, mais je ne pense pas que ce soit là le rôle du groupe de travail.
De plus, l'échafaudage est déjà sur l'édifice, alors nous n'aurons pas vraiment d'avis à donner en ce moment. Toutefois, ce sont ceux d'entre nous qui sommes membres du comité qui seront perçus comme responsables, que les décisions aient été prises par de nos parents ou non dans le passé.
Quoi qu'il en soit, il s'agit de notre dernière réunion. De toute façon, ce n'est pas quelque chose dont ils devront s'occuper au cours de l'été, alors nous pourrons en rediscuter. Je ne pense pas que nous voyions de problème à dire qu'ils doivent commencer à creuser. Si c'était la décision qui a été prise, oui, ils doivent le faire.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Si pour réaliser le projet, il faut creuser un trou de 10 000 mètres carrés devant l'édifice du Centre, eh bien, comme nous ne sommes pas des ingénieurs et nous ne sommes pas des architectes, et que les travaux sont bien engagés, nous n'avons pas de décision à prendre. Il faut que cela soit fait. S'ils doivent venir nous voir par la suite pour savoir s'il faut que ce soit un trou de 27 000 mètres carrés ou de 10 000 mètres carrés, c'est bien. Je me demande même pourquoi nous discutons de cette question.
Ce que je suis en train de dire, je crois, c'est que si vous devez installer les services pour 10 000 mètres carrés, je ne comprends pas pourquoi on nous demande notre avis. Il faut que cela soit fait. Allez-y. Je me demande pourquoi nous devons parler même des autres phases maintenant.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je pense avoir demandé à un moment donné de l'information sur l'organigramme. Il doit exister quelque part une représentation du processus décisionnel. Si nous avons ajouté un groupe de travail au-dessus de tout cela, on devrait le voir également. Nous avons pu constater, même pour ce qui était de l'attribution des bureaux dans l'édifice, qu'il était difficile de s'en remettre aux décisions qui avaient été prises il y a 20 ans, alors je suis d'accord avec M. Julian que c'est nous maintenant qui sommes responsables d'approuver ou de ne pas approuver certains fonds. Nous voulons avoir notre mot à dire lorsque c'est nécessaire et non pas ralentir les travaux inutilement.
Je pense qu'à une séance précédente — je n'ai pas le compte rendu devant moi —, j'ai demandé à avoir une idée de la façon dont les choses allaient se dérouler. Apparemment, nous avons dû intervenir pour la construction de la clôture et pour lancer le contrat d'excavation. C'est bien. Nous ajournerons sans doute vers la fin de la semaine prochaine, alors je doute que nous ayons à prendre d'autres décisions du genre. Nous avons encore le temps de régler la question, mais je pense qu'il faudrait alors revenir un peu en arrière.
Je suis certainement très heureux du travail que le groupe de travail a accompli, et je m'excuse de vous avoir placés dans une situation stressante en vue de cette rencontre, mais je pense que si nous voulons bien faire les choses, il faut voir l'organigramme du processus décisionnel. Nous pourrons alors déterminer où un groupe de travail ou des députés pourraient intervenir et où ils n'ont pas à le faire. Nous aurons ainsi une bien meilleure idée de la façon de procéder. Plutôt que d'avoir des discussions ici à ce sujet, il serait sans doute mieux de savoir où nous devrions intervenir. J'aimerais donc encore une fois avoir l'information.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je tiens à signaler une chose. Il y aurait peut-être lieu d'organiser une séance d’information à l'intention du personnel ou de nous-mêmes pour que nous puissions nous faire une idée de la structure de gouvernance de l'édifice du Centre, mais pas nécessairement à cette table. Je sais que, lors de sa comparution devant le Comité de la procédure, M. Patrice a indiqué que le processus est en cours.
Si nous pouvions simplement prendre note de la possibilité de nous faire expliquer plus en détail ce à quoi cela ressemble et la façon dont nous voulons procéder, je l’apprécierais.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Merci beaucoup.
Il va sans dire que, tout en admettant que les difficultés que nous avons connues sont tout à fait normales dans un déménagement de cette ampleur, nous continuons de nous inquiéter des accrocs du système qui, pour quelque raison, empêchent les cloches annonçant la tenue d’un vote de se faire entendre dans tous les immeubles. Il semble qu’à chaque vote on découvre un endroit où les députés n’ont pas été avertis. De notre côté, nous nous sommes arrangés à l’improviste pour résoudre le problème.
Je n’ai pas l’intention de dresser la liste de choses qui ne vont pas. J’aimerais plutôt revenir un instant sur la proposition de Mme Chagger. Nous devrions pouvoir nous entendre à cette table — ou au Comité de la procédure, je ne sais trop — sur certains principes de base. Je suis tout à fait d’accord avec elle. J’ai dit que si je devais être réélu pour siéger ici ou y revenir en tant que visiteur, j’espérerais pouvoir dire, en entrant dans l’édifice, que rien n’a changé. Bien sûr, il y a le problème de l’éclairage — n’oublions pas qu’il a été construit avant l’invention des ordinateurs — et des composantes internes à mettre à niveau, mais je serais néanmoins affligé de ne pas reconnaître l’édifice à mon retour.
On admet généralement qu’un immeuble de cette nature devrait, dans la mesure du possible, être conservé dans sa forme originelle, tout en acceptant la modernisation de ses composantes essentielles. En plus d’un groupe de travail à mettre sur pied, nous pourrions peut-être nous entendre sur un cadre de base à l’intérieur duquel nous voudrions que vous procédiez. Je pense que ce serait important et que cela donnerait probablement l’orientation voulue.
L’attribution des espaces a évidemment soulevé bien des préoccupations, même au moment de notre installation dans cet édifice; cela tient au fait que les parlementaires n’ont peut-être pas obtenu la primauté qu’ils auraient dû avoir. Dès le début, les gens ont voulu jalonner l’espace qu’ils réclamaient ici, et nous étions nous aussi preneurs de ce côté. Comme nous venons de l’édifice du Centre et y avons travaillé, nous savons, bien entendu, où se trouvent les bureaux du premier ministre, celui du chef de l’opposition et l’aile du Cabinet, qui, je l’espère, seront tous préservés.
Je dirais simplement que là-bas, que même aux endroits où se trouvent les bureaux et tout cela... Il semble qu’on nous ait simplement dit: « Voici ce qui vous est attribué et c’est comme ça que les choses vont se faire. » Je dirais, en rétrospective, qu’il y aurait probablement dû y avoir des ajustements. Peut-être, pourront-ils se faire après le déclenchement des élections ou entre les législatures. Voilà ce que je pense.
De plus, nous ne sommes pas... Nous avons des ingénieurs dans notre caucus, et des architectes seront peut-être élus. Nous devons faire preuve de prudence quand il s’agit du groupe de travail afin d’éviter qu’il occasionne des retards. Il est essentiel que nous fassions partie du processus, mais nous devons comprendre les limites de notre participation. Il ne faudrait pas que des gens... Ce ne sont pas toutes les idées qui sont bonnes et ce ne sont pas toutes les idées qui peuvent être mises en oeuvre, et c’est pourquoi je tiens à faire cette mise en garde.
J’exprimerai une inquiétude. Lorsque nous voyons des choses comme le dôme — le plafond de verre qui ne peut pas être ouvert quand nous siégeons dans cet édifice pour des raisons de radiodiffusion —, force est de conclure que c’est une erreur très coûteuse. Je ne sais pas à quelle étape les parlementaires peuvent participer au processus, au cours duquel peuvent surgir de très bonnes idées et des merveilles architecturales, mais qui ne répondent pas aux exigences de notre travail. Étant gardiens des deniers publics, nous devons veiller à ce que ce genre de chose ne se reproduise plus.
Je termine là-dessus.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Avant de passer à un autre sujet, je me rappelle que, lorsque la rénovation de l’édifice de l’Ouest a été entreprise, le Bureau de régie interne et le Comité de la procédure et des affaires de la Chambre avaient aussi proposé de... Je me trompe peut-être. J’aimerais savoir ce que le Bureau et le Comité avaient proposé à ce moment-là quant à leur participation. Si nous proposons la même chose et que leur proposition s’est avérée un échec, j’aimerais le savoir. Peut-être avez-vous fait une recherche sur cette question et, le cas échéant, vous pourriez en communiquer les résultats au Bureau.
Dominic était probablement là à l’époque, mais pour les autres...
Des voix: Oh, oh!
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Merci.
J'aimerais simplement poser une question sur l'augmentation des dépenses liées au projet VPLT. Je crois que nous pouvons tous reconnaître qu'il s'agit d'un projet de grande envergure qui nécessite d'importantes ressources. Je dirais que, du moins d'après mon expérience, lorsque l'Administration de la Chambre reçoit, disons, des fonds supplémentaires pour un projet, elle n'établit pas nécessairement de plan pour réviser à la baisse le financement une fois que le projet est terminé. Y a-t-il un plan à cet égard? Le cas échéant, est-il prévu qu'à la fin du projet VPLT, nous verrons le même niveau de financement requis, ou y aura-t-il plutôt une réduction une fois que le projet sera terminé et que nous aurons déménagé à l'édifice de l'Ouest?
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Ce n'est donc pas vraiment une augmentation subite des coûts liés au déménagement. C'est, en réalité, la nouvelle norme.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je suis heureux de l'entendre. Je crois que les médias parlaient de coûts supplémentaires estimés à 11 millions de dollars par mois de retard. J'ai trouvé cela plutôt étonnant, car je me dis qu'il doit bien être possible d'absorber un retard de trois mois pour un projet qui s'échelonne sur une période de 10 ans. Comme on peut espérer qu'un tel retard puisse être compensé, je me réjouis de vous entendre dire qu'il n'y aura pas de coûts supplémentaires.
Il est bien certain que rien ne nous oblige à quitter cet édifice à la hâte. Bien qu'il ne soit pas sans problèmes, comme peuvent en témoigner ceux parmi nous qui travaillons ici, il demeure fonctionnel. Il est toujours sécuritaire. C'est encore un très bel édifice que nous pouvons utiliser jusqu'à ce que l'autre soit prêt.
J'ai tout de même certaines réserves. Le déménagement était censé se faire pendant la pause estivale, ce qui nous donnait au moins 11 semaines pour faire la transition. Si l'on attend l'ajournement d'hiver, on sera limité à cinq ou six semaines, ce qui est vraiment très peu. Comme il est question de rattraper trois mois de retard en l'espace d'un an, je me demande — et ce sont peut-être les agents de la Chambre qui pourraient le mieux nous en parler — s'il ne serait pas préférable que l'on vous accorde une semaine supplémentaire en janvier, quitte à rattraper le tout en comprimant le calendrier de la Chambre. Est-ce que cela vous faciliterait les choses?
Je vois d'un mauvais oeil un scénario où nous siégerions par exemple jusqu'au 15 décembre pour reprendre nos travaux à la dernière semaine de janvier. C'est vraiment une période très courte, et j'aimerais que l'on me garantisse que nous ne sommes pas en train de faire une erreur...
Est-ce que cela vous donne assez de temps pour mener à terme la transition? C'est ce que je voudrais savoir en fait.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
D'accord.
Je présume que nous vous reverrons devant le Bureau en décembre. Si vous êtes presque prêts à passer à l'action dès maintenant, je ne vois pas comment vous ne le seriez pas à ce moment-là.
Aurons-nous une autre rencontre décisive en décembre ou en novembre, ou bien est-ce que c'est réglé?
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je vous remercie d'avoir fait le point pour nous.
Je crois que quiconque a réalisé des travaux de rénovation — j'ai fait des travaux de rénovation chez moi, l'année passée — sait que les travaux sont rarement achevés à la date prévue. Ma date d'achèvement prévue est passée depuis un an, et j'installe encore des plinthes.
Je trouve inquiétant que nous devions prendre la décision de donner le feu vert ou pas ce mois-ci, mais que cette décision relative à la date d'occupation est maintenant remise à septembre. Je crois que ce qu'on dit ici, c'est: « Comparaître de nouveau devant le BRI... pour demander une décision quant à l'occupation en septembre 2018. » C'est six mois plus tard.
À l'édifice du Centre, les travaux normaux d'entretien et de réparation ne sont manifestement pas exécutés comme ils le seraient si nous n'étions pas sur le point de quitter l'édifice. Cependant, l'édifice demeure fonctionnel et nous continuons d'y travailler tous les jours.
Quel est le risque ou le coût, si on reconnaît simplement qu'il faudra plus de temps? Nous travaillons dans le contexte d'un cycle électoral, et vous, dans le contexte d'un cycle de construction, et je sais que c'est différent, mais quel est le coût si on prend la décision plus tôt que tard, sachant que cela va prendre plus de temps que nous l'envisagions, et si on détermine que cela se fera à la prochaine élection?
Ma deuxième question porte sur la diapositive 8 du document, le calendrier de déménagement, sur lequel la première date indiquée est lundi prochain. Les whips des partis vont commencer à attribuer des locaux aux députés de l'édifice du Centre, qui devront déménager dans d'autres édifices. J'espère que le scénario envisagé n'est pas de faire cela à mi-chemin, c'est-à-dire que nous ne déménageons pas dans l'édifice de l'Ouest, mais que nous commençons à installer des gens qui sont à l'édifice du Centre dans l'édifice de la Confédération. J'espère que nous veillons à ce que la décision relative à la date vise les députés et ministres du Cabinet qui seront déplacés, de sorte qu'ils ne soient pas déplacés avant l'ouverture de la nouvelle Chambre.
J'aimerais qu'on me rassure à ce sujet, puis nous pourrons parler du risque que cela comporte peut-être de vous donner plus de temps.
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
« ... et demander une décision quant à l'occupation en septembre 2018. »
Voir le profil de Mark Strahl
PCC (BC)
Je veux être sûr de bien comprendre. C'est un scénario « tout ou rien », n'est-ce pas? Nous n'aurons pas un scénario selon lequel nous commencerions à déménager dans l'édifice de la Confédération les gens qui n'iront pas à l'édifice de l'Ouest. Nous pourrions commencer cela. J'espère que nous allons partir tous en même temps, ou tous rester ici.
Résultats : 1 - 15 de 29 | Page : 1 de 2

1
2
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes