Interventions en comité
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le vice-président.
Monsieur Walbourne et madame Hynes, je suis ravi de vous voir ici.
J'aimerais d'abord parler de l'Unité interarmées de soutien du personnel. C'est un sujet direcement lié à votre mandat d'ombudsman de la Défense nationale.
Ai-je raison de croire qu'il y a deux issues possibles avec l'UISP? Soit le militaire se réadapte grâce à ses services, soit il quitte l'armée. Je crois comprendre que l'issue du processus demeure incertaine dans la plupart des cas. Ce n'est pas clair dès le début. Or, ne faudrait-il pas établir un diagnostic dès le début afin de déterminer si le militaire concerné risque de ne jamais pouvoir reprendre ses fonctions et s'il n'y aurait pas lieu de commencer immédiatement à remplir les formulaires et à prévoir la libération? Ainsi, dès que les deux ans seraient écoulés, le militaire aurait immédiatement accès aux prestations et aux services.
J'ai peut-être tort, mais il semble y avoir de l'incertitude au sujet du temps d'attente.
Thank you, Mr. Vice-Chair.
Mr. Walbourne and Ms. Hynes, it's very good to see you here.
I would like to start with the joint personnel support unit. This is directly in your branch, as the ombudsman of DND.
Am I wrong or right that there are two end results possible with JPSU? You either rehabilitate through the services or you get out of the army. My understanding is that we keep it as an unknown end, for the most part. It's not clear from the beginning. But should there be a diagnosis right at the beginning that this member will most probably never come back and thus we should engage right away in filling in the forms and getting ready for the release? That way, as soon as the two years end, the benefits would start coming in and the services would start right away.
I might be wrong, but it seems to me like there's an unknown waiting time.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
D'accord. Avez-vous déjà entendu des commentaires au sujet des relations entre les employés d'ACC et du MDN? Travaillent-ils en étroite collaboration au sein de l'UISP? Quels sont leurs rapports? Avez-vous quelque chose à dire à ce sujet?
Okay. Did you ever hear any comments on the VAC and the DND staff? Do they work closely together? How is the relationship? Do you have anything to say about that in the JPSU?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Pensez-vous que l'UISP ne devrait pas être située sur la base? Comme l'a dit Mme Lockhart, pour de nombreux militaires, il était difficile d'y retourner.
Do you think the JPSU should not be on the base? As Madam Lockhart said, it was a problem for many in the military to go to the base.
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Monsieur Bungay, si j'ai bien compris, vous avez dit qu'il existe deux problèmes avec l'UISP. Premièrement, elle se trouve sur la base. Deuxièmement, les gens ont l'esprit fermé; par exemple, ils n'acceptent pas vos services.
La question s'adresse à tous, en commençant par M. Doucette. Qu'est-ce qui ne fonctionne pas avec l'UISP, à part ces deux aspects?
Thank you very much, Mr. Chair.
Mr. Bungay, if I correctly understood, you said there are two problems with the JPSU. First, it's on the base. Second, they are closed-minded; for example, they don't accept your services.
Now the question is for everyone, starting with Monsieur Doucette, please. What's wrong with JPSU, besides those two things?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci beaucoup.
Madame Langlois, vous êtes responsable de l'Unité interarmées de soutien du personnel. Or quelqu'un m'a dit qu'il n'y avait pas assez de supérieurs militaires, d'officiers, dans les rangs de cette unité.
A-t-on remédié à ce problème?
Thank you very much.
Ms. Langlois, you are responsible for the joint personnel support unit. Someone told me that there were not enough senior military personnel, officers, in that unit.
Has that problem been solved?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Merci, monsieur le président.
Monsieur l'ombudsman et madame Hynes, je vous souhaite la bienvenue. Je suis très heureux de votre comparution devant le Comité ce matin. Je vous remercie du travail exceptionnel que vous accomplissez.
Monsieur l'ombudsman, vous avez parlé des centres intégrés de soutien du personnel, ou CISP. Parliez-vous du personnel non militaire? Ai-je bien compris ce que vous avez dit?
Thank you, Mr. Chair.
Welcome, Mr. Ombudsman, Ms. Hynes. I am very pleased that you are appearing before the committee this morning. Thank you for the exceptional work you are doing.
Mr. Ombudsman, you mentioned integrated personnel support centres, or IPSCs. Were you talking about non-military personnel? Did I understand what you said correctly?
Voir le profil de Alupa Clarke
PCC (QC)
Certains vétérans ont dit qu'il y avait un manque de supérieurs militaires. Dans ces centres intégrés de soutien du personnel, il y a beaucoup de personnes de rang, mais pas beaucoup d'officiers. On m'a dit que ce manque de supérieurs militaires conduisait indirectement à des suicides, c'est-à-dire qu'il n'y a pas assez de supérieurs pour encadrer directement les militaires ou les superviser de près. Un supérieur ne peut pas vraiment constater qui ne va pas bien dans sa troupe parce qu'il doit gérer 50 personnes au lieu de 30, ce qui est un nombre normal pour un lieutenant, par exemple.
Êtes-vous au courant de ces problèmes? Si oui, qu'avez-vous dit à l'armée pour qu'elle remédie à la situation?
Some veterans have said that there are not enough senior military people. In those integrated personnel support centres, there were a lot of people in the ranks, but not many officers. I have been told that the lack of senior military people indirectly leads to suicides, in the sense that there are not enough superiors to take direct charge of the soldiers and to supervise them closely. An officer cannot really observe who among his troops is not doing well when he has to handle 50 people rather than 30, which is the normal number for a lieutenant, for example.
Are you aware of those problems? If so, what have you told the army so that they can rectify the situation?
Résultats : 1 - 10 de 10