Hansard
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 3 de 3
Voir le profil de Pierre Nantel
Ind. (QC)
Monsieur le Président, j'essaie de me convaincre que le gouvernement va finir par s'élever au-dessus de la partisanerie.
Il y a un mois, le NPD a déposé une déclaration d'urgence climatique au Parlement, mais les conservateurs et les libéraux ont voté contre celle-ci. Le gouvernement préférait faire adopter sa propre déclaration d'urgence en présentant une motion qui maintient l'implantation des pipelines et l'octroi de subventions aux pétrolières. Ils ont préféré s'adonner à des jeux politiques plutôt que de travailler avec tous les partis pour faire face à l'urgence.
Le gouvernement peut-il arrêter de politiser cet enjeu existentiel et travailler avec nous tous pour revoir les cibles de réduction des gaz à effet de serre? Peut-il cesser de subventionner les compagnies pétrolières et amorcer la transition climatique exigée par toute une génération, oui ou non?
Voir le profil de Pierre Nantel
Ind. (QC)
Monsieur le Président, c'est un vrai cirque ici. Il y a six mois exactement, le NPD a invité tous les partis de la Chambre des communes à travailler ensemble contre la crise climatique parce que l'échec à atteindre nos cibles, c'est l'échec de tout ce Parlement. Les libéraux et les conservateurs refusent toujours.
J'ai un petit message pour les jeunes qui manifestent dans la rue: qu'ils s'impliquent dans les prochaines élections et qu'ils tassent tous ceux qui ne veulent pas sauver la planète et qui ne veulent pas trouver de solutions. C'est effrayant.
J'avais envie de poser une question à la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, mais de toute façon, honnêtement, je pense que cela ne sert à rien. Je ne veux même pas vous entendre. Continuez à penser que vous êtes les meilleurs, vous pouvez travailler tout seuls. Salut!
Des voix: Oh, oh!
Voir le profil de Pierre Nantel
Ind. (QC)
Et qu'en est-il de la protection de l'environnement, monsieur le Président?
Notre premier ministre continue de faire des promesses et de dire tout et son contraire en courtisant les pétrolières américaines pour recevoir des prix pour le moins douteux.
Comment ce gouvernement peut-il même oser prétendre vouloir atteindre ses objectifs, comme il s'y est pourtant engagé en signant l'Accord de Paris, alors que, de toute évidence, la ministre de l'Environnement est forcée de se taire?
Qu'est-ce que ce gouvernement attend pour tenir parole et se joindre aux pays du G8 qui ont enfin une stratégie en matière d'électrification des transports?
Ce n'est pas à coup de quatre bornes de recharge que nous allons atteindre nos objectifs de la COP21.
Résultats : 1 - 3 de 3

Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes