Interventions à la Chambre des communes
 
 
 
Fil RSS basé sur les critères de recherche Exporter les résultats de recherche - CSV (texte brut) Exporter les résultats de recherche - XML
Ajouter un critère de recherche
Voir le profil de Jacques Gourde
PCC (QC)
Voir le profil de Jacques Gourde
2019-05-06 14:51 [p.27400]
Monsieur le Président, le voyage du premier ministre sur l'île de l'Aga Khan laisse des questions sans réponses.
La lettre envoyée à la GRC est primordiale pour mener une enquête exhaustive afin d'assurer à tous les Canadiens l'intégrité de leur gouvernement et de réaffirmer leur confiance dans l'administration de la justice.
Est-ce que le premier ministre acceptera de coopérer au processus d'enquête? Les Canadiens veulent savoir la vérité.
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-06 14:51 [p.27400]
Monsieur le Président, le premier ministre et notre gouvernement vont toujours coopérer avec nos institutions. Nous savons que le commissaire va faire son travail. Nous savons qu'il a présenté un rapport. Le premier ministre a accepté la responsabilité. Il a accepté les recommandations.
Voir le profil de Peter Kent
PCC (ON)
Voir le profil de Peter Kent
2019-05-06 14:52 [p.27400]
Monsieur le Président, bien des événements se sont produits depuis que la commissaire à l'éthique a conclu que le chef libéral avait enfreint quatre articles de la Loi sur les conflits d'intérêts en acceptant des vacances sur l'île d'un lobbyiste. Un tribunal fédéral vient de demander à la commissaire au lobbying de rouvrir l'enquête sur ce cadeau aussi extravagant qu'illégal. J'ai demandé à la commissaire de la GRC d'envisager la tenue d'une enquête criminelle en raison des éléments de preuves initiaux et de ceux qui se sont ajoutés.
La commissaire au lobbying ou la commissaire de la GRC ont-elles communiqué avec le premier ministre au sujet de ce cadeau illégal?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-06 14:52 [p.27400]
Monsieur le Président, le député a posé beaucoup de questions sur ce dossier et sait donc pertinemment que cette affaire a fait l'objet d'un examen approfondi de la part de l'ancienne commissaire aux conflits d'intérêt et à l'éthique. Un rapport a été déposé et le premier ministre a accepté la responsabilité de ses actes, ainsi que les recommandations qui lui ont été formulées.
De toute évidence, les conservateurs ne démordront pas de cette affaire sur laquelle les mandataires du Parlement se sont déjà penchés car ils n'ont pas le moindre respect pour le travail de ces mandataires. De ce côté-ci de la Chambre, nous ne remettons pas en question l'intégrité de nos institutions. Nous sommes conscients de l'importance du travail des mandataires du Parlement, et nous estimons qu'ils doivent pouvoir s'en acquitter de leur tâche en toute indépendance.
Voir le profil de Peter Kent
PCC (ON)
Voir le profil de Peter Kent
2019-05-06 14:53 [p.27401]
Monsieur le Président, personne n'est surpris que les libéraux continuent d'essayer de minimiser et de banaliser la gravité de la culpabilité du chef libéral ainsi que ses manquements constants à l'éthique et son manque de respect pour la loi. Cependant, de ses vacances illégales jusqu'à ses actions et ses réactions dans le scandale de corruption impliquant SNC-Lavalin, en passant par une demi-douzaine de scandales moins graves, il a ébranlé la confiance des Canadiens dans l'intégrité du gouvernement et l'administration de la justice.
Je le demande donc encore une fois: Le premier ministre coopérera-t-il à une enquête criminelle menée par la GRC ou la Police provinciale de l'Ontario?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-06 14:53 [p.27401]
Monsieur le Président, je le répète, nous respecterons toujours le travail des mandataires du Parlement et l'indépendance des forces policières. Nous, les députés de ce côté-ci de la Chambre, collaborerons toujours au travail qu'ils font, car nous reconnaissons que les Canadiens méritent d'avoir confiance en leurs institutions, tout comme nous. En ce qui concerne les agents du Parlement, nous savons qu'ils font un travail très important et nous les laisserons le faire.
Tandis que les conservateurs continuent de ressasser des questions qui ont déjà été réglées, nous continuerons de nous concentrer sur les Canadiens et les choses qui comptent pour eux, dans leur vie de tous les jours. C'est pourquoi nous avons un programme et un plan qui fonctionnent, contrairement aux conservateurs, qui continuent d'induire les Canadiens en erreur.
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Monsieur le Président, les Canadiens doivent avoir la certitude que le gouvernement agit de manière intègre, mais c'est loin d'être le cas à l'heure où on se parle. Mon collègue de Thornhill a demandé à la GRC de faire enquête afin de déterminer si le premier ministre a enfreint la loi en acceptant de séjourner gratuitement sur l'île tropicale d'un homme qui faisait du lobbying auprès du gouvernement.
Les Canadiens ont le droit de savoir, et ils ont le droit de savoir maintenant. Le premier ministre collaborera-t-il aux enquêtes qui pourraient avoir lieu?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-03 11:38 [p.27338]
Monsieur le Président, les mandataires du Parlement et les policiers du pays sont indépendants, ils ont toute notre confiance et ils seront toujours assurés de notre collaboration. Comme je le disais hier, il n'y a que les conservateurs pour poser ce genre de question, parce que pendant les 10 années où Stephen Harper a été au pouvoir, ils ont passé leur temps à dénigrer les mandataires du Parlement. Dommage qu'ils continuent à faire la même chose sous la direction de leur nouveau chef.
Pour répondre à la question, cette affaire a déjà fait l'objet d'une enquête et d'un rapport. Le premier ministre a accepté sa part de responsabilité ainsi que les conclusions du rapport. Nous faisons confiance aux institutions du pays, et ce serait bien si les conservateurs leur faisaient le moindrement confiance eux aussi.
Voir le profil de Gérard Deltell
PCC (QC)
Voir le profil de Gérard Deltell
2019-05-03 11:38 [p.27338]
Monsieur le Président, dans nos glorieuses 152 années d'existence, jamais, dans l'histoire du Canada, un premier ministre en exercice n'avait été reconnu coupable d'infractions concernant le code d'éthique. Or, à cinq reprises, le premier ministre a été reconnu coupable d'avoir enfreint le code d'éthique, dont quatre fois pour ses relations avec l'Aga Khan.
La Fondation Aga Khan fait du lobbying auprès du gouvernement. C'est pourquoi nous demandons à la GRC de faire une enquête.
Le gouvernement pourrait-il s'assurer que le premier ministre va collaborer entièrement à cette enquête?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-03 11:39 [p.27338]
Monsieur le Président, comme je l'ai dit en anglais, de ce côté-ci de la Chambre, nous respectons les agents du Parlement et l'indépendance des forces policières. Nous travaillerons toujours avec eux. Nous sommes convaincus qu'ils peuvent faire leur travail indépendamment du gouvernement.
Comme on l'a vu hier, le député de Carleton et les autres députés conservateurs ont remis en question l'indépendance de nos agents. Nous, nous respecterons leur travail. Nous savons que le commissaire a fait son travail et qu'il a remis son rapport. Nous avons accepté les résultats de ces...
Voir le profil de Alain Rayes
PCC (QC)
Voir le profil de Alain Rayes
2019-05-02 14:34 [p.27299]
Monsieur le Président, les Canadiens pensaient qu'après le scandale des commandites, les libéraux allaient changer. Ce qu'on constate aujourd'hui, c'est que la culture libérale est toujours présente dans cette organisation. On est en face d'un premier ministre et chef du Parti libéral qui a été reconnu quatre fois coupable d'avoir enfreint la Loi sur les conflits d'intérêts. De plus, la Cour fédérale demande de rouvrir l'enquête sur le voyage familial du chef à l'île privée de l'Aga Khan.
Est-ce que le premier ministre va accepter de rouvrir cette enquête et collaborer avec les gens?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-02 14:34 [p.27299]
Monsieur le Président, nous savons que les commissaires font un travail indépendant du gouvernement et de la Chambre des communes. De ce côté-ci de la Chambre, nous respectons le travail des commissaires. Le premier ministre a accepté ses responsabilités, et il a accepté ce que le commissaire a présenté dans son rapport.
Au sujet des dons inappropriés des deux partis politiques, nous savons que le commissaire aux élections fédérales a fait une enquête et que les deux partis ont remboursé ces dons.
Voir le profil de Peter Kent
PCC (ON)
Voir le profil de Peter Kent
2019-05-02 14:35 [p.27299]
Monsieur le Président, ils étaient illégaux et non inappropriés.
Plus tôt aujourd'hui, j'ai écrit à la commissaire de la GRC pour lui suggérer de faire enquête sur les vacances illégales du chef libéral sur l'île de l'Aga Khan. Comme il a été confirmé récemment que la GRC avait joué un rôle important dans la planification de ces vacances et qu'il y a toujours des questions qui sont restées sans réponse en ce qui concerne la conduite du chef libéral dans le scandale de corruption de SNC, il faut que la population puisse savoir que la loi est la même pour tous les Canadiens.
Le premier ministre va-t-il collaborer à toute enquête criminelle tardive concernant ses vacances illégales?
Voir le profil de Bardish Chagger
Lib. (ON)
Voir le profil de Bardish Chagger
2019-05-02 14:36 [p.27300]
Monsieur le Président, comme nous le savons, cette affaire a déjà fait l'objet d'une enquête approfondie de la part de l'ancienne commissaire aux conflits d'intérêts et à l'éthique. Le premier ministre a accepté ses conclusions. Il a accepté sa responsabilité dans cette affaire.
Le député d'en face devrait savoir que les demandes d'accès à l'information ne sont pas traitées par le personnel politique. Je ne devrais pas avoir à rappeler aux conservateurs que ce sont eux qui ont été reconnus coupables d'ingérence politique dans le processus d'accès à l'information. Dommage qu'ils aient réembauché la personne responsable et reconnue coupable.
Voir le profil de Peter Kent
PCC (ON)
Voir le profil de Peter Kent
2019-05-02 14:36 [p.27300]
Monsieur le Président, nous sommes conscients que chaque fois qu'un nouveau manquement à l'éthique s'ajoute à ceux qu'il a déjà commis, le chef libéral le considère comme une occasion d'apprendre. Les députés se souviendront que, pendant l'année qu'a duré l'enquête de la commissaire à l'éthique, les libéraux soulignaient inlassablement que leur chef coopérait à l'enquête. Nous avons toutefois pu voir, pendant les travaux des comités de la justice et de l'éthique, à quel point le chef libéral se montre coopératif quand une enquête prend une tournure qui ne lui convient pas.
Je le demande donc encore une fois: Le chef libéral coopérera-t-il à une enquête criminelle menée par la GRC ou la Police provinciale de l'Ontario?
Résultats : 1 - 15 de 205 | Page : 1 de 14

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|