Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 60 de 237
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
C'est de l'obstruction systématique.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'invoque le Règlement. Il s'agit d'un débat.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Il reste 15 minutes, monsieur le président.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Pourquoi est-il si difficile d'obtenir de l'information des gouvernements libéraux? J'ai passé 10 ans dans l'opposition en Nouvelle-Écosse. C'était le même problème. Il s'agissait d'un gouvernement libéral dont l'arrogance lui faisait croire qu'il détenait tout: « Qui se soucie de l'opposition? Qui se soucie des Canadiens? Nous faisons ce qu'il faut pour vous. »
J'arrive ensuite au Parlement, où les règles et les traditions sont plus fortes, pour m'apercevoir que c'est pire. Avec tout le respect que je dois au député de la Nouvelle-Écosse qui siège à ce Comité, M. Kelloway, parce que les Néo-Écossais ont tendance à prendre soin d'eux-mêmes, quand je vois ce mépris flagrant des règles du Parlement, le mépris de la simple demande que les Canadiens puissent voir les contrats et comprendre le processus décisionnel du gouvernement, ce mépris total me dégoûte.
En qualité de membre du Comité de la santé, j'espérais vraiment que nous pourrions nous renseigner sur les problèmes, que nous pourrions parler de choses qui sont importantes pour mes électeurs, que nous pourrions véritablement parler des questions de santé.
La députée Sidhu est ici. Je suis très heureux qu'elle ait présenté son projet de loi sur le diabète. Je suis très fier qu'elle ait pu le faire adopter à l'unanimité à la Chambre des communes. C'est ainsi que la collaboration fonctionne. Je vous lève mon chapeau.
Toutefois, ce que je vois ici, c'est un mépris flagrant, surtout de la part du secrétaire parlementaire, lorsqu'il invoque la fausse version des faits, à savoir que c'est à cause de la façon dont la motion a été rédigée. Allons. Le gouvernement ne veut pas rendre publics ces documents, et il est déterminé à les cacher. Pourquoi?
Faisons établir un rapport. Comportons-nous en parlementaires, faisons respecter la loi, représentons les gens qui nous ont élus et appuyons la divulgation de ces documents.
Mon dernier point est le suivant. Ce désarroi de la part du gouvernement, cette arrogance et, si je peux m'exprimer ainsi, cette façon de dire « Ce n'est pas de notre faute ». Ce sont les gardiens du gouvernement, mais ils disent « Ce n'est pas de notre faute ».
Mme O'Connell aime parler des conservateurs. Nous allons employer la tirade de M. Lamoureux, « Le groupe contre nature formé par les conservateurs et le NPD ». C'est la formule que M. Lamoureux commence à utiliser ces jours‑ci, mais « Ce n'est pas de notre faute. C'est de la faute des provinces. C'est de la faute des conservateurs. C'est de la faute des fabricants. » C'est la faute de tout le monde, sauf du gouvernement.
Ils devraient avoir honte. Ils devraient appuyer cette motion. Nous devons nous pencher sur l'information. Assez de cette mascarade. J'en ai assez.
Merci, monsieur le président.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Mme Rempel Garner prendra la parole à ma place.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci.
Revenons à certaines des questions que M. Lemire a posées à la ministre au sujet du CEPMB.
D'après ce que j'ai compris de vos réponses, les changements réglementaires prendront place le 1er juillet. Est‑ce exact?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Comment les évaluations se déroulent-elles? Faites-vous un peu de consultation ou des gens vous écrivent-ils? Comment cela se passe‑t‑il?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
A‑t‑on tenu compte de certaines des recommandations formulées par des groupes de patients?
M. Lemire vient de parler de certaines de ces demandes, soit changer la liste des pays, en particulier en excluant les États‑Unis et la Suisse, qui, je crois, étaient les deux qui posaient problème; essayer de trouver une façon de mettre en œuvre la réglementation sur une plus longue période; et essayer de trouver une façon de tenir de véritables consultations entre le CEPMB et les groupes de patients.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Dans le cadre de ces discussions avec les groupes de patients, avez-vous présenté des excuses pour le travail du CEPMB, surtout en ce qui concerne certains groupes de patients, pour essayer de trouver un moyen de faire en sorte que les sociétés pharmaceutiques les rachètent?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci.
J'ai une brève question au sujet d'AstraZeneca. Les provinces ont essentiellement cessé de l'utiliser. Il y a un problème, en ce sens qu'aux États-Unis ce n'est actuellement pas un vaccin reconnu. Le CCNI a peut-être examiné de plus près ce que nous sommes censés faire avec les doses d'AstraZeneca.
Madame la ministre, en avons-nous commandé davantage et allons-nous annuler le contrat avec AstraZeneca?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'appuie la motion, monsieur le président.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup. C'est un plaisir de vous rejoindre depuis une salle de comité, pour changer.
Je voudrais revenir à vous, monsieur Matthews, sur la question du vaccin Janssen et de la destruction des 300 000 vaccins. Pouvez-vous nous l'expliquer brièvement?
Au titre du contrat, ils ne seront pas comptabilisés dans le nombre total de doses achetées à Janssen. Pouvez-vous nous donner une idée du nombre de doses qui étaient censées avoir été commandées à Janssen?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Le gouvernement nous dit que nous avons un solide portefeuille de vaccins. Nous avons entendu un témoignage assez convaincant du Dr Kalyan. Les autres types auxquels nous avons accès sont deux ARNm et un vecteur viral, et le vaccin Janssen ne nous est pas encore accessible. Quels autres contrats envisageons-nous en ce moment avec d'autres fabricants?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je vais probablement leur poser la question, mais avant d'en arriver là, le docteur ou l'intervenant que nous avons entendu précédemment a parlé de certaines formes plus anciennes de vaccins. Il a remis en question certains des défis que nous rencontrons avec les vaccins à ARNm, et affirmé que cette technologie, bien qu'intéressante et utile, n'est peut-être pas aussi efficace que certains anciens types de vaccins.
Y a‑t‑il d'autres anciennes versions de vaccins dans notre liste de sept vaccins?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je vous remercie de cette réponse.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je souhaite la bienvenue à nos témoins d'aujourd'hui au comité de la santé.
Monsieur Labrie, je vous souhaite la bienvenue une deuxième fois.
Ma première question est pour M. Ahmed.
En ce qui concerne les soins de longue durée, je suis toujours intéressé de voir comment les différentes provinces conçoivent les normes dans le domaine. Il y a quelques années, la Nouvelle-Écosse a fait un grand pas en avant en élaborant une norme qui est logique. Elle ne fait pas forcément partie du code du bâtiment, mais il s'agissait de définir la superficie en pieds carrés par patient et de s'assurer qu'aucun pathogène ne peut passer d'un patient à un autre.
Avez-vous cherché à savoir qui ailleurs au Canada fait cela et quelles autres provinces ne le font peut-être pas?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci.
En fin de compte, si nous faisons tous un peu la même chose, nous espérons que le contrôle des infections sera maintenu dans tout le système. Les chambres et les salles de bain individuelles aident considérablement à la maîtrise des infections dans les foyers de soins de longue durée.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup.
Je vais maintenant poser quelques questions sur le CEPMB.
Monsieur Labrie, avez-vous pu participer aux consultations tenues par le CEPMB au cours des dernières années?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Lors de leur comparution devant notre comité, diverses associations de patients nous ont dit que la collaboration du CEPMB n'était pas adéquate ni suffisante.
Avez-vous eu l'occasion d'y porter une attention particulière?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Dans le cadre de vos recherches, avez-vous vu des façons de collaborer ou d'autres moyens semblables dont nous pourrions nous inspirer pour nous assurer que toutes les parties s'assoient à une même table et ont une bonne discussion?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les compagnies pharmaceutiques nous ont mentionné qu'elles voyaient déjà des lancements de médicaments être mis à l'écart ou, du moins, retardés de quelques années.
Est-ce en raison des règlements que l'on envisage ou de l'issue incertaine d'une discussion qui dure depuis trois ans déjà?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je vous remercie.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci, monsieur le président.
Je remercie les témoins de leur présence parmi nous.
Je dirais que nous avons reçu jusqu'à maintenant des centaines de mémoires d'organisations qui nous ont présenté des exposés. Ils sont aussi diversifiés que les points de vue que nous entendons ici aujourd'hui. En toute honnêteté, il s'agit de la deuxième d'une série de trois séances. Nous approchons, je crois, de la fin de notre étude, du moment où nous devrons nous faire une idée de ce que nous allons recommander. Pourtant, les modifications que le CEPMB préconise seront apportées dans quelques semaines seulement. Il est difficile de faire la synthèse de la multitude de points de vue qui ont été exprimés.
Notre dernière séance a eu lieu il y a six mois. Nous avons invité le CEPMB à participer à cette séance-ci pour qu'il puisse réagir à certaines de ces idées et que nous puissions le consulter. Malheureusement, il a décliné l'invitation, ce que je trouve un peu étrange, car à mon sens, nous essayons de trouver des moyens de l'aider à élaborer les meilleures règles et les meilleurs règlements pour qu'il puisse jouer son rôle.
Nous avons beaucoup parlé des prix aujourd'hui, mais il y a aussi l'autre côté de l'équation. Nous avons donc parlé des patients.
Kelly Grover, merci beaucoup de comparaître au nom des patients atteints de fibrose kystique. Beaucoup de membres des groupes de patients s'adressent à nous. M. Kmiec posera probablement d'autres questions à ce sujet s'il en a l'occasion, mais le CEPMB vous a-t-il présenté des excuses pour l'attaque qu'il a lancée contre les groupes de patients? Il est difficile d'accepter qu'on s'attaque à des groupes de patients en ce moment.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
D'accord. Merci, madame Grover.
L'autre aspect de la question... D'un côté, nous avons les patients. Dans l'optique du système de santé, les patients sont la préoccupation première. Pendant la période que j'ai passée à m'occuper de ce secteur, il était question de service aux patients et de la recherche de meilleurs moyens de faire en sorte qu'ils reçoivent de notre système leurs traitements, leurs médicaments et tout ce dont ils pouvaient avoir besoin.
Il y a aussi l'autre aspect. Je constate que le ministre Champagne essaie actuellement de colmater quelques brèches. À cause de l'attitude du CEPMB, il tend la main aux entreprises de recherche et développement et aux pharmaceutiques.
J'aimerais poser une question à Mme Perrault.
Madame Perrault, d'où proviennent les investissements pour la recherche qui est faite dans le domaine pharmaceutique?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Que faire maintenant? Le CEPMB existe depuis un certain temps. Nous en avons parlé lors de notre première réunion sur le sujet. Nous avons entendu aujourd'hui de très bons témoignages, très bouleversants.
Madame Little, je vous remercie également de votre exposé à ce sujet.
Il est difficile de savoir par où commencer. J'aurais peut-être une brève question sur le fait qu'un grand nombre de sujets ont été abordés au cours de notre discussion. On a parlé de médicaments coûteux, de maladies rares et d'une stratégie relative aux maladies rares que nous devrions examiner. Je ne sais pas si ces sujets sont pertinents en l'occurrence. Ils le sont, ou non. Il y a la question des prix, qui est pertinente, ou non. Il y a la question de l'assurance-médicaments qui a été promise aux Canadiens à plusieurs reprises. Le sujet a été abordé dans la discussion. Il est difficile de s'y retrouver.
Je vais peut-être m'adresser à MNC pendant quelques minutes.
À votre avis, que devrait-on faire à partir de maintenant? Si le gouvernement s'est déjà abstenu, à deux reprises, d'élargir la réglementation... Je dois trouver le moyen de poser cette question correctement. Devons-nous retarder la mise en oeuvre encore une fois? Je pose la question parce que je suis certain que le fait de la retarder deux fois a créé encore plus de difficultés dans le système, parce que le système est probablement très préoccupé par la façon dont les prix vont être établis, la façon dont les examens vont se faire, la façon dont le CEPMB va fonctionner. Est-ce qu'un nouveau report de six mois faciliterait les choses pour les entreprises? C'est peut-être la première question que je poserai à Mme Fralick.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'ai une question simple. Les médicaments coûtent-ils trop cher au Canada?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Peut-être que j'adresserai ma dernière question à M. McCabe, car je vais manquer de temps rapidement.
Nous parlons de prix fondés sur la valeur. Pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet? Nous avons le prix courant, le prix de vente et toutes les négociations qui se déroulent entre les deux. Qu'est-ce que les patients peuvent payer, ou est-ce que nous continuons de nous inquiéter de ce que les provinces peuvent payer ou de ce que les régimes d'assurance peuvent payer? Il y a toute une série de payeurs différents. Avec qui travaillons-nous vraiment ici?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Il vous reste 40 secondes — peut-être 30.
Voilà.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Nous en arrivons au problème fondamental, soit les médicaments coûteux et l'accès à certains médicaments.
Ma question s'adresse peut-être à Mme Fralick. Comment pouvons-nous nous faire en sorte que les médicaments soient disponibles et que les prix baissent?
Ce sont les deux choses qui doivent se produire ici. Le prix des médicaments doit baisser, et les Canadiens doivent avoir accès à ces médicaments. Où se situe le milieu entre le CEPMB et les sociétés pharmaceutiques?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Dans ce contexte, nous devrions donc avoir une sorte de table ou d'endroit où le CEPMB pourrait écouter ou présider la réunion — peu importe ce que nous voulons qu'il fasse — et amener les différents participants à la table.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Qui devrait être à cette table? Vous dites que les groupes de patients et les sociétés pharmaceutiques devraient y participer. Qui d'autre devrait être là?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les participants devraient inclure les provinces également. J'ai été ministre provincial. Bien souvent, nous avons eu l'occasion d'aider à fixer les prix ou d'acheter différents types de médicaments. La décision concernant l'Avastin a été prise à mon époque. Cela représentait quelques millions de dollars, et nous avons dû décider où nous allions.
Soit dit en passant, nous avons financé ce médicament.
Quel est le rôle des provinces dans tout cela? Je pose la question parce qu'elles ne font pas nécessairement partie du CEPMB. Elles font partie de l'autre programme.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Y a-t-il une partie de ce règlement qui, selon vous, pourrait être mise en oeuvre progressivement? Nous pourrions continuer à discuter de quelques points plus précis, mais est-ce qu'un certain nombre de ces recommandations pourraient être mises en oeuvre immédiatement?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je suppose que mon temps est écoulé.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Les provinces du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta ont de nouveau demandé de reporter les changements prévus pour le CEPMB. À notre avis, où cela nous mène-t-il?
Je sais que plusieurs de ces questions intéressent Médicaments novateurs Canada, mais elle représente l'industrie. Où en sont les provinces, et comment cela se passe-t-il?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Beaucoup de groupes de patients ont dit qu'une partie de ces activités de recherche partira à l'étranger. Il faudra peut-être plusieurs années avant que certains de ces médicaments novateurs soient offerts à des patients canadiens. Dans quelle mesure cette menace est-elle réelle? Est-ce une menace réelle ou est-ce vraiment à cause de ce marché mondial dans lequel nous semblons nous trouver?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Est-ce à cause des règles proposées pour le CEPMB ou est-ce à cause du retard persistant des règlements?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je m'adresse maintenant à Mme Little. Je suis le père d'un enfant diabétique et j'ai donc des problèmes semblables aux vôtres. Pour le moment, il est couvert par mon régime d'assurance, mais viendra le temps où il devra trouver un emploi. Il devra être capable de travailler malgré sa maladie et d'obtenir une certaine couverture d'assurance.
Vous pourriez peut-être nous en dire un peu plus sur la maladie de votre fille.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci, monsieur le président.
Tout à l'heure, je pense que M. Stewart a mentionné la livraison de près de 600 000 doses du vaccin d'AstraZeneca. Pourriez-vous nous indiquer dans le cadre de quel programme nous attendons ces doses, par exemple, s'agit-il du programme COVAX ou du contrat bilatéral?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Il existe un contrat bilatéral avec le fabricant, aussi peut-on s'attendre à recevoir des doses supplémentaires. À quel moment ces doses devraient-elles arriver?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci.
Monsieur Tunis, le vaccin d'AstraZeneca est à l'origine d'un certain nombre de problèmes. Plusieurs provinces ont décidé de ne pas l'offrir à leur population. Est-ce que le CCNI va formuler des avis sur ce qu'il convient de faire pour les personnes qui pourraient ne pas souhaiter recevoir le vaccin d'AstraZeneca en deuxième dose?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Nous savons que des gens devraient recevoir leur seconde dose très bientôt, principalement ceux qui ont été vaccinés plus tôt. Je pense qu'au début de mars, certains ont déjà commencé à recevoir le vaccin d'AstraZeneca. Est-ce que nous n'allons pas nous retrouver un peu pressés par le temps si nous attendons encore un mois ou deux?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci.
Je ne suis pas sûr si ma question s'adresse à Santé Canada ou à l'Agence de la santé publique du Canada. Existe-t-il des considérations sur le plan juridique eu égard à la possibilité de vacciner les Canadiens avec un produit d'une marque différente de celle à laquelle ils avaient consenti au début?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Compte tenu de l'hésitation entourant les vaccins, entretenez-vous des inquiétudes au sujet des personnes qui s'attendaient à recevoir les deux doses du vaccin de la même marque... ? Comment le gouvernement s'y prendra-t-il pour rassurer les Canadiens quant aux différents régimes de vaccins?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Très bien.
Très rapidement, monsieur Stewart, lorsque l'on vous a informé au sujet du major-général Fortin, vous a-t-on indiqué de ne pas en faire part à ce dernier? Ou alors, avez-vous tenu une discussion avec lui, à partir de ce jour en mars lorsque vous avez... était-ce le 13?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup.
J'aimerais revenir là où je me suis arrêté lorsque nous parlions des doses de COVAX.
Combien de doses de vaccin le Canada va-t-il recevoir de COVAX d'ici le 1er juillet, disons?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Est-ce qu'à un moment donné nous allons arrêter les envois de COVAX, ou à quelle date allons-nous arrêter de les recevoir?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Cela allait être ma prochaine question.
Le fait que les provinces cessent d'administrer les vaccins AstraZeneca va-t-il modifier nos besoins en la matière?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Ma prochaine question s'adresse probablement à M. Matthews.
Puisque les provinces n'utiliseront pas AstraZeneca comme première dose, notre besoin de ce vaccin diminuera.
Est-ce que nous changeons le contrat avec eux? Demandons-nous moins d'AstraZeneca? Envisageons-nous d'annuler ce contrat?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Pourriez-vous répondre rapidement, car je sais que je vais manquer de temps ici aussi? Cette question concerne probablement l'ASPC.
En ce qui concerne la preuve de vaccination pour les Canadiens, nous entendons beaucoup parler des passeports vaccinaux, ou quel que soit le nom qu'on leur donne. Quand les Canadiens qui souhaitent voyager auront-ils besoin d'une preuve de vaccination?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
D'accord. Je suis au courant d'un certain nombre de personnes qui reviennent de Floride — dont des retraités migrateurs — et qui ont reçu leurs deux vaccins. Le gouvernement a-t-il un moyen de reconnaître les vaccinations qui se font dans d'autres pays?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Une dernière question sur l'aspect plus large des voyages interprovinciaux: envisage-t-on de vérifier le statut vaccinal pour entrer en Nouvelle-Écosse ou dans d'autres provinces?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Je vous remercie.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Monsieur le président, j'invoque le Règlement. Je crois que M. Pavelka avait des observations à faire au sujet de la situation en République slovaque. J'aimerais l'entendre si vous le voulez bien.
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
J'ai une très rapide question pour le Dr Patterson, du Nunavut.
Avez-vous mis en place les tests rapides, pour qu'il soit possible de faire du dépistage dans les collectivités très éloignées sans qu'il soit nécessaire d'envoyer les tests aux laboratoires et ainsi de suite? Je vois que vous avez déjà réalisé 12 500 tests. Combien de ces tests étaient des tests rapides?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Bienvenue à la ministre et aux fonctionnaires.
J'aimerais maintenant parler de Switch Health, l'entreprise qui est responsable de la gestion des tests COVID-19 pour les voyageurs. Quelques articles nous ont appris que des gens attendent 17, 18 ou 19 jours pour sortir de leur quarantaine parce que Switch Health a de la difficulté à respecter les délais. Au Québec, Dynacare a pris la relève pour des raisons linguistiques et autres. Les utilisateurs se sont plaints des retards importants dans la réception des résultats de leurs tests. Des trousses se sont perdues en cours de traitement.
À ce jour, combien d'échantillons ont été perdus par Switch Health; cette entreprise le sait-elle elle-même?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
D'accord. Eh bien, selon cet article dans lequel il est question de Tony Lavia, un résident de la Colombie-Britannique, l'entreprise aurait perdu ses échantillons à trois reprises. Je ne sais pas si c'est l'entreprise qui les a perdus ou le service de messagerie.
Combien d'échantillons ont été prélevés en, disons, plus de 48 heures pour être pris en compte par Switch Health?
Voir le profil de Chris d'Entremont
PCC (NS)
Résultats : 1 - 60 de 237 | Page : 1 de 4

1
2
3
4
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes