Hansard
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 16588
Voir le profil de Bob Zimmer
PCC (BC)
Monsieur le Président, partout dans ma circonscription, des dirigeants communautaires s’inquiètent de l’absence d’une véritable consultation au sujet des fermetures saisonnières, dont celles pour la protection du caribou.
La publication récente de l’ébauche du plan provincial de gestion des activités hivernales motorisées dans la région au sud de la rivière de la Paix découle directement de l’accord de partenariat pour la conservation du caribou qu’a signé l’actuel gouvernement libéral en 2020.
La B.C. Snowmobile Federation, les Concerned Citizens for Caribou Recovery et la municipalité de Chetwynd se sont vivement opposés au plan proposé. De toute évidence, leurs recommandations visant à maintenir l’accès du public à des zones cruciales tout en protégeant l’habitat du caribou ont été carrément ignorées. Qu’ont fait les libéraux de tous les conseils judicieux prodigués par les experts du plein air? Ils les ont jetés aux oubliettes.
Il est temps que le gouvernement reconnaisse ses manquements en matière de fermetures arbitraires d’aires terrestres et marines. Il doit prendre ses décisions en tenant compte des données scientifiques et des conseils avisés des membres de nos collectivités. Ces décisions auront une incidence directe sur l’économie et le mode de vie de la région. D’autres fermetures seraient aussi prévues dans le cadre de l’initiative « 30 en 30 » et d’autres projets que le gouvernement appuie aveuglément.
Il est grand temps que le gouvernement cesse de nous imposer son programme et qu'il commence à nous écouter.
Voir le profil de Alex Ruff
PCC (ON)
Voir le profil de Alex Ruff
2021-06-23 14:09 [p.9046]
Monsieur le Président, je prends la parole aujourd'hui pour rendre hommage à Robert Alexander, un héros canadien qui a habité toute sa vie à Owen Sound et qui est décédé récemment à l'âge de 91 ans.
Bob aimait sa collectivité et son pays. En 1949, il s'est joint à l'armée canadienne. En 1950, il a été déployé pendant un an en Corée avec la 25e Brigade d'infanterie canadienne, où il a servi au sein du Corps du Génie électrique et mécanique royal canadien. À son retour de Corée, Bob a joint le régiment Grey and Simcoe Foresters, où il avait le grade d'adjudant-maître, et il est devenu un fier membre de la Légion royale canadienne.
Bob a travaillé pour le ministère des Routes publiques de l'Ontario et le ministère des Transports pendant près de 35 ans. Il a fait du bénévolat au musée Grey Roots et a reçu le Prix du lieutenant-gouverneur pour l'ensemble des réalisations en matière de conservation du patrimoine ontarien en 2016.
Bob a été un pilier de la communauté, en particulier dans les milieux muséaux et militaires, ainsi que dans les clubs d'amateurs de véhicules d'époque. Bien des gens se souviendront de sa participation aux défilés du jour du Souvenir au volant de son Jeep militaire 1953.
Je salue les services qu'il a rendus au Canada et à sa collectivité. J'offre mes plus sincères condoléances à la famille Alexander. Chose certaine, Bob manquera à beaucoup de gens. Pro patria. N'oublions jamais.
Voir le profil de Bernard Généreux
PCC (QC)
Monsieur le Président, c'est le cœur lourd que je m'adresse à la présidence, à mes collègues, à tous les Canadiens et à toutes les Canadiennes qui nous écoutent.
Mes pensées les plus profondes accompagnent les familles endeuillées, les proches et les collègues de Jérôme, de Vincent, de Yannick et de Benjamin.
J'ai appris, plus tôt cette semaine, qu'un troisième jeune homme s'est enlevé la vie dans la région de Montmagny. En moins de deux mois, c'est le quatrième d'une bande d'amis. Alors que le déconfinement est bien amorcé et que les élèves et les finissants préparent leur été, ces hommes d'à peine 20 ans ont mis fin à leur vie.
Demander de l'aide, c'est une force, pas une faiblesse. À ceux qui ont mal à l'intérieur, qui sont dans la noirceur et qui se sentent seuls, je dis d'appeler quelqu'un, de parler et d'ouvrir leur cœur pour recevoir de l'aide.
On ne sait pas ce qui se cache derrière les grands sourires, mais nous sommes là pour eux. Il y a de l'espoir, et on les aime. On est parfois maladroit, mais on est aussi là. En attendant qu'il y ait une ligne d'urgence, il faut appeler le service d'intervention téléphonique 1 866 APPELLE, en cas de besoin.
Voir le profil de James Cumming
PCC (AB)
Voir le profil de James Cumming
2021-06-23 14:15 [p.9047]
Monsieur le Président, je prends la parole au nom de nombreuses entreprises qui traversent une période difficile, particulièrement dans le secteur du tourisme, et qui pâtissent du manque de communication et de l'absence de stratégie pour la réouverture de la frontière.
Ma circonscription compte 133 entreprises qui oeuvrent dans le secteur du tourisme et de l'hospitalité. L'une d'entre elles, Trix Star Productions, dépend largement des revenus du trafic transfrontalier. Pour elle, il n'y aura pas de lumière au bout du tunnel tant que le gouvernement libéral n'aura pas mis en place un plan concret assorti de jalons et d'objectifs mesurables pour la réouverture sûre et efficace de la frontière.
Le gouvernement refuse d'écouter les recommandations de ses propres experts en santé publique, qui ont valoir que le maintien des chaînes d'approvisionnement et des services était l'une des raisons de ne pas fermer rapidement la frontière. L'industrie du tourisme et du voyage représente 43 milliards de dollars de notre PIB, dont 1,9 milliard de dollars au titre du tourisme en provenance des États-Unis. La reprise économique ne pourra être menée à bien sans la mise en oeuvre, de manière sécuritaire et stratégique, d'un plan de réouverture de la frontière.
Il nous faut un plan, et il nous le faut immédiatement, faute de quoi l'économie et la population du Canada continueront de souffrir.
Voir le profil de Bob Saroya
PCC (ON)
Voir le profil de Bob Saroya
2021-06-23 14:16 [p.9048]
Monsieur le Président, il y a 36 ans, le 23 juin 1985, une bombe a explosé en plein ciel sur le vol 182 d'Air India, qui faisait la liaison entre Toronto et New Delhi, tuant les 329 personnes à bord. La majorité des victimes étaient des Canadiens, parmi lesquels 82 enfants de moins de 13 ans. Deux de ces victimes, Kulbir Kaur Minhas et Balwinder Kaur Minhas, étaient des membres de ma famille.
Cette attaque à la bombe est le pire acte terroriste de toute l'histoire du Canada. L'enquête judiciaire qui a suivi a conclu que cette explosion était une véritable tragédie et la pire tuerie jamais survenue au Canada. Afin de marquer cette tragédie, le 23 juin a été déclaré la Journée nationale du souvenir des victimes de terrorisme.
Malheureusement, la liste des victimes augmente chaque année. Les terroristes continuent de cibler des gens innocents pour promouvoir leur cause. Les récentes attaques survenues à London ont été un horrible rappel que le Canada doit continuer de combattre le terrorisme sous toutes ses formes.
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Voir le profil de Raquel Dancho
2021-06-23 14:20 [p.9048]
Monsieur le Président, 25 nouveaux députés libéraux ont été élus en octobre 2019, et je ne crois pas qu'ils savaient vraiment dans quoi ils s'embarquaient. Au cours des 20 derniers mois, ils ont toléré la corruption d'un premier ministre usé et empêtré dans des scandales, et qui n'avait aucun plan pour assurer l'avenir du Canada. Ils n'ont rien dit quand le premier ministre a fait fi de quatre ordres du Parlement demandant de transmettre les documents liés au laboratoire de niveau de confinement 4 à Winnipeg. Ils semblaient indifférents au fait que le gouvernement ait été reconnu coupable d'outrage au Parlement. Ils n'ont rien dit quand le gouvernement a tenté d'accorder un demi-milliard de dollars à l'organisme UNIS, qui a lui-même versé un demi-million de dollars à la famille Trudeau. Ils ont défendu le ministre de la Défense, qui n'a absolument rien fait pour signaler clairement aux hommes les plus puissants de l'armée que le statu quo n'était plus acceptable. Voilà le bilan des nouveaux députés libéraux.
Les conservateurs feront tout en leur pouvoir pour remplacer le gouvernement corrompu actuel par un gouvernement qui accorde la priorité aux besoins des familles canadiennes et qui assure l'avenir du Canada.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-06-23 14:23 [p.9049]
Monsieur le Président, cela fait maintenant cinq ans que les Forces armées canadiennes s'efforcent tant bien que mal, avec l'opération Honour, de régler les problèmes d'inconduite sexuelle et de la culture du camouflage. Deux chefs d'état-major de la Défense ont été démis de leurs fonctions. On a posé des questions au sujet d'une opération de camouflage au Cabinet du premier ministre, et j'ai maintenant une question troublante à lui poser.
Le premier ministre peut-il confirmer à la Chambre que le ministre de la Défense nationale n'a jamais embauché qui que ce soit qui aurait auparavant été congédié pour inconduite sexuelle par un autre employeur?
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-06-23 14:25 [p.9049]
Monsieur le Président, si l’objectif est de transformer la culture d’un milieu de travail en ce qui concerne le harcèlement sexuel, il faut appliquer la tolérance zéro. Je vais répéter ma question au premier ministre, parce qu’il a évité d’y répondre la première fois.
Le ministre de la Défense nationale a-t-il embauché une personne qui avait été congédiée auparavant par un employeur pour cause d’inconduite sexuelle? La question est simple. Les hommes et les femmes des Forces armées canadiennes méritent une réponse de la part du premier ministre.
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-06-23 14:26 [p.9049]
Monsieur le Président, les hommes et les femmes en uniforme méritent une réponse; ils méritent la vérité.
Je vais répéter ma question, en français, pour la troisième fois: le ministre de la Défense a-t-il embauché un homme qui avait été renvoyé pour des raisons d'inconduite sexuelle, oui ou non?
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-06-23 14:27 [p.9049]
Monsieur le Président, il est triste de voir que dans sa réponse aujourd'hui, le premier ministre s'entête dans le camouflage de l'inconduite sexuelle, des enquêtes et des allégations. L'autre type de camouflage auquel s'adonne le premier ministre est d'aider ses amis et les proches du Parti libéral à s'enrichir aux dépens des Canadiens ordinaires. Dernièrement, en effet, le Parti libéral a dû avouer que le cabinet du premier ministre avait accordé des contrats d'au moins 100 000 $ à son bon ami, M. Tom Pitfield. Voilà comment se comporte un premier ministre qui nous promettait de la transparence et des jours meilleurs.
Je vais poser une autre question simple au premier ministre et voir si je peux obtenir une réponse. Le gouvernement a-t-il versé à d'autres reprises de l'argent des contribuables à son ami Tom Pitfield?
Voir le profil de Erin O'Toole
PCC (ON)
Voir le profil de Erin O'Toole
2021-06-23 14:28 [p.9049]
Monsieur le Président, il parle d'attaques non fondées, mais j'ai ici deux autres contrats attribués par le ministre des Ressources naturelles et le ministre des Services aux Autochtones, qui sont eux-mêmes des amis proches de Tom Pitfield. Ils étaient tous présents aux noces du premier ministre. En fait, le premier ministre n'a qu'une seule règle: favoriser les intérêts des lobbyistes et de ses amis à lui. Pour tous les autres, il adopte une autre ligne de conduite.
Les conservateurs proposent des lois sur la transparence et la lutte contre la corruption, qui sont nécessaires après les innombrables scandales du gouvernement.
Ma question au premier ministre est simple. Promet‑il aux Canadiens que ses collègues du Cabinet et lui n'enfreindront plus jamais la loi?
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-06-23 14:35 [p.9051]
Monsieur le Président, le Canada est censé être un pays prospère.
Pourtant, selon l'indice de misère COVID, récemment mis à jour par l'Institut Macdonald‑Laurier, le Canada souffre beaucoup plus que les pays comparables des dommages économiques auto‑imposés et disproportionnés dus à la pandémie. Les ventes au détail ont chuté de 5,7 % de mars à avril, ce qui représente la plus forte baisse d'un mois à l'autre.
Quand le gouvernement va‑t‑il admettre qu’il est la cause de ces problèmes économiques?
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-06-23 14:36 [p.9051]
Monsieur le Président, le gouvernement libéral néglige le cœur et l'âme de notre économie.
Les petites entreprises souffrent depuis des mois. Elles ont accumulé des centaines de milliards de dollars de dettes et des milliers d'entre elles ont été forcées de fermer leurs portes.
Les Canadiens ne peuvent plus attendre les promesses libérales d'une reprise économique qui n'arrive pas. Ils ont besoin d'aide maintenant.
Pourquoi le gouvernement refuse‑t‑il d'agir?
Voir le profil de Richard Martel
PCC (QC)
Voir le profil de Richard Martel
2021-06-23 14:38 [p.9051]
Monsieur le Président, l'inflation actuelle est de 3,6 %, c'est‑à‑dire la plus élevée de la dernière décennie.
Les libéraux ont également promis de créer un million d’emplois, mais la seule chose qui augmente est la taille de la dette.
Le slogan libéral de 2019 était « Choisir d’avancer ». Aujourd’hui, cela ressemble davantage à « choisir de reculer », parce que nous nous dirigeons présentement vers un retour aux années 1970, sur le plan de l'inflation et à la récession.
Quand les libéraux vont‑ils réaliser que quelque chose doit être fait?
Voir le profil de Raquel Dancho
PCC (MB)
Voir le profil de Raquel Dancho
2021-06-23 14:39 [p.9052]
Monsieur le Président, le taux d’inflation au Canada a atteint son plus haut niveau en 10 ans. Tout coûte de plus en plus cher, que ce soit la nourriture, l’épicerie, l’essence et les services. Malheureusement, les chèques de paye des Canadiens n’ont pas emboîté le pas. Pire encore, le taux de chômage continue de grimper, malgré les dépenses du gouvernement, dépenses qui entraînent un énorme déficit. Plus de trois millions de Canadiens, surtout des jeunes, des femmes et des nouveaux Canadiens, touchent des prestations d’assurance-emploi.
Voilà le bilan économique du premier ministre! Il n’a présenté aucun plan concret pour le retour au travail des Canadiens et des Canadiennes. Pourquoi n’y a-t-il aucun plan concret?
Résultats : 1 - 15 de 16588 | Page : 1 de 1106

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes