Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 31051
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Il est midi. Je déclare la séance ouverte.
Je vous souhaite la bienvenue à la neuvième séance du Comité spécial de la Chambre des communes sur la pandémie de la COVID-19.
Je crois comprendre qu'il a été convenu d'observer un moment de silence à la mémoire de la capitaine Jennifer Casey, un membre de l'équipe des Snowbirds qui a perdu la vie dimanche dans un écrasement à Kamloops.
[La Chambre observe un moment de silence.]
La réunion d'aujourd'hui aura lieu par vidéoconférence. Je vous prie donc d'attendre que je vous donne la parole en vous nommant avant de commencer à parler. Lorsque vous êtes prêts à parler, s'il vous plaît, activez votre micro. Lorsque vous ne parlez plus, mettez votre micro en sourdine.
Je voudrais vous rappeler que si vous désirez parler en anglais, vous devez choisir la chaîne anglaise. Si vous désirez parler en français, vous devez choisir la chaîne française. Si vous voulez passer d'une langue à l'autre, vous devez choisir la chaîne correspondant à la langue que vous utilisez chaque fois que vous changez de langue.
De plus, je vous prie d'adresser vos observations à la présidence et de parler lentement et clairement en tout temps pour faciliter le travail des interprètes.
Enfin, nous vous recommandons fortement d'utiliser un casque-micro. J'ai remarqué que vous en aviez presque tous un. Vos collègues vous en seront très reconnaissants, ainsi que les interprètes.
Je crois comprendre qu'il n'y a pas d'annonce ministérielle aujourd'hui.
Nous passons donc à la présentation des pétitions, pour une durée maximale de 15 minutes.
J’aimerais rappeler aux députés que les pétitions présentées pendant une réunion du Comité spécial doivent déjà avoir été certifiées par le greffier des pétitions.
La parole est à vous, monsieur Genuis.
Voir le profil de Garnett Genuis
PCC (AB)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Je suis ravi de présenter deux pétitions aujourd'hui. La première porte sur le projet de loi C-7, un projet de loi émanant du gouvernement qui supprime de nombreuses mesures de protection du régime d'euthanasie actuel. Les efforts déployés pour supprimer ces mesures de protection inquiètent les pétitionnaires, qui soulignent notamment l'élimination de la période de réflexion de 10 jours. Les pétitionnaires savent que dans certaines situations, les médecins ont déjà le pouvoir d'accorder une dérogation à la période de réflexion, mais le projet de loi propose de l'éliminer complètement.
La seconde pétition concerne une autre mesure législative, le projet de loi S-204, un projet de loi du Sénat qui vise à ériger en infraction criminelle le fait de voyager à l'étranger afin d'acquérir des organes prélevés sans consentement. Les pétitionnaires appuient fortement cette mesure. Ils soulignent aussi que les autorités mondiales de la santé ont loué le régime de transplantation d'organes de la Chine, malgré les problèmes connus liés au prélèvement et au trafic d'organes.
Je demande aux députés d'accorder leur attention aux pétitions que j'ai présentées aujourd'hui.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Je donne la parole à M. Manly.
Voir le profil de Paul Manly
PV (BC)
Monsieur le président, je présente aujourd'hui une pétition qui a été soumise par des membres de ma circonscription de Nanaimo—Ladysmith.
Les pétitionnaires demandent à la Chambre des communes réunie en Parlement de s'engager à faire respecter la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones et les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada en prenant immédiatement les mesures suivantes: exiger l'arrêt de tous les travaux de construction en cours ou prévus du projet Coastal GasLink sur le territoire des Wet'suwet'en; ordonner à la GRC de démanteler sa zone d'exclusion et de se retirer; prévoir la tenue de pourparlers de nation à nation entre les Wet'suwet'en et les gouvernements fédéral et provinciaux — une mesure que le gouvernement a déjà prise, et je suis certain que les pétitionnaires en sont ravis —; et se donner comme priorité de mettre véritablement en œuvre la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.
Voir le profil de Tony Van Bynen
Lib. (ON)
J'invoque le Règlement. Je ne vous entends pas, monsieur le président.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
M'entendez-vous maintenant? D'accord, très bien. La technologie n'est pas parfaite.
La pétition suivante sera présentée par Mme May.
La parole est à vous, madame May.
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Je vous remercie, monsieur le président.
C'est un honneur pour moi de présenter une pétition. Elle a été certifiée par le greffier. La pétition numéro 431-00198 porte sur la crise des opioïdes. Les pétitionnaires prient la Chambre de déclarer l'état d'urgence en matière de santé publique et de prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour faire face à cette crise.
Je souligne que le nombre de décès causés par la crise des opioïdes au Canada est largement supérieur au nombre de morts dues à la COVID-19. Les pétitionnaires prient le gouvernement de déclarer l'état d'urgence en matière de santé publique; d'agir rapidement en vue de commencer à protéger les personnes victimes de la crise; de considérer la crise comme un enjeu de santé publique et non comme un enjeu criminel; ainsi que de décriminaliser les drogues au Canada afin de sauver des vies menacées par la crise des opioïdes.
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Nous allons maintenant procéder aux questions adressées aux ministres.
Je donne la parole à Mme Alleslev.
Voir le profil de Leona Alleslev
PCC (ON)
Merci beaucoup, monsieur le président.
Le week-end dernier, nous avons appris qu'un accident tragique était survenu durant l'opération Inspiration des Snowbirds des Forces canadiennes, une tournée lancée pour saluer les Canadiens qui soutiennent la lutte contre la pandémie.
Au nom du Parti conservateur du Canada, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de la capitaine Jennifer Casey, ainsi qu'à l'ensemble de la communauté militaire, qui éprouvent une grande perte. Nous pensons aussi au capitaine Richard MacDougall, qui a été gravement blessé dans l'accident. Nous lui souhaitons un rétablissement complet.
Le premier ministre peut-il faire le point sur l'enquête concernant l'accident?
Voir le profil de Anthony Rota
Lib. (ON)
Le très honorable premier ministre a la parole.
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le président, je remercie la députée d'en face pour sa question et ses paroles. Nous sommes profondément attristés par la disparition d'un des membres de l'équipe des Snowbirds, qui parcourait le pays dans le but d'égayer la population canadienne en cette période difficile. Nos pensées vont vers les familles de la capitaine Jennifer Casey et du capitaine Richard MacDougall, et vers toute l'équipe des Snowbirds des Forces canadiennes. Nous pleurons particulièrement la perte de la capitaine Casey, une autre brave Néo-Écossaise emportée en cette période extrêmement éprouvante pour la Nouvelle-Écosse.
Nous remercions le personnel d'urgence de Kamloops, qui a réagi très rapidement à ce tragique accident. Une enquête sera menée par une équipe chargée de la sécurité des vols. D'ici la conclusion de cette enquête, la flotte de CT-114 Tutor sera en pause opérationnelle. Nos pensées vont vers toutes les personnes touchées.
Voir le profil de Leona Alleslev
PCC (ON)
Je vous remercie, monsieur le président.
Le Centre de la sécurité des télécommunications prévient que la propriété intellectuelle développée par les organismes de santé canadiens à travers la recherche de vaccins, de traitements et de tests pour lutter contre le coronavirus représente une cible privilégiée pour les pirates informatiques soutenus par le Parti communiste chinois.
Des cyberattaques ont-elles été signalées au premier ministre ou à un membre du Cabinet?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Monsieur le président, notre gouvernement prend la sûreté et la sécurité de la population et de la propriété intellectuelle canadiennes très au sérieux. C'est pour cette raison que le Centre de la sécurité des télécommunications continue à faire du travail remarquable pour protéger le Canada et sa population. Nous recevons régulièrement des mises à jour de la part du CST et de tous nos organismes de renseignement concernant les mesures déjà en place et les nouvelles mesures que nous pouvons prendre pour protéger le Canada.
Voir le profil de Leona Alleslev
PCC (ON)
Monsieur le président, le Centre de la sécurité des télécommunications a souligné qu'il y avait un risque accru et qu'il était nécessaire de multiplier les mesures visant à protéger les intérêts du Canada en matière de sécurité nationale.
Le premier ministre peut-il nous dire quelles mesures supplémentaires le gouvernement prend en réponse à cette alerte et pour protéger le Canada?
Voir le profil de Justin Trudeau
Lib. (QC)
Durant les dernières années, nous avons augmenté les ressources allouées au CST parce que nous savons à quel point il est important de demeurer vigilant afin de protéger les institutions et les réseaux canadiens, ainsi que la sûreté et la sécurité de la population canadienne contre les cyberintrusions et les cyberattaques. Nous continuons à veiller à ce que les organismes responsables de la sécurité nationale disposent des outils nécessaires pour prendre les mesures qui s'imposent.
Résultats : 1 - 15 de 31051 | Page : 1 de 2071

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes