Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 2833
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Merci, monsieur le président.
Les Canadiens souffrent pendant cette pandémie, mais certaines personnes parmi les plus riches en profitent. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il y avait des lois contre l'enrichissement, mais ce gouvernement semble plutôt inciter les entreprises à engranger les profits. Il y a premièrement le programme d'aide aux entreprises, le CUGE, auquel sont admissibles les entreprises qui utilisent des paradis fiscaux, c'est-à-dire plus de 90 % des grandes entreprises canadiennes cotées en bourse.
Pourquoi ce gouvernement n'a-t-il pas soustrait toutes les entreprises qui utilisent des paradis fiscaux de l'accès au CUGE?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Monsieur le président, aucune accusation n'a été portée contre l'une des entreprises nommées dans les scandales des Panama Papers, des Paradise Papers ou de l'île de Man, donc encore moins n'ont-elles été trouvées coupables d'évasion fiscale. Ces entreprises peuvent toutes se prévaloir du crédit d'urgence du premier ministre pour les entreprises.
Le Danemark, la France et bien d'autres pays ont interdit l'accès à ce genre de crédits aux entreprises qui ont recours aux paradis fiscaux. Pourquoi ce gouvernement n'en fait-il pas autant?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
D'autres pays l'ont fait, et en toute déférence, le premier ministre devrait faire la même chose.
Il y a aussi les grandes banques. Pendant la dernière crise économique, les banques ont bénéficié des largesses du gouvernement Harper, qui leur a donné plus de 69 milliards de dollars, après quoi elles ont affiché des profits de plus de 27 milliards de dollars pour la même période. Aujourd'hui, le gouvernement va encore plus loin en approuvant l'octroi de 150 milliards de dollars aux grandes banques du Canada. Or, les banques peuvent imposer des frais de pénalité et des intérêts sur tous les reports de paiements qu'elles approuvent, et elles le font, en plus de profiter des taux d'intérêt quasi nuls de la Banque du Canada.
Le gouvernement a les outils nécessaires pour empêcher les banques de tirer profit de la situation, donc pourquoi ne les utilise-t-il pas?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Monsieur le président, le gouvernement n'a pas utilisé un seul de ces outils. Le peuple devrait passer avant les profits. Il serait temps que le premier ministre le comprenne.
Amazon appartient à l'homme le plus riche au monde, qui aurait engrangé 30 milliards de dollars au détriment des travailleurs d'Amazon depuis le début de la pandémie. Or, Amazon a annoncé qu'elle allait réduire ses salaires à la fin du mois. Amazon fait partie de la liste noire de la dizaine d'employeurs les plus dangereux. Plutôt que de défendre les travailleurs, ce gouvernement aide Amazon en lui octroyant des deniers publics. Il lui a octroyé un contrat de faveur afin de prendre le relais de nos services postaux et de nos entrepôts d'urgence fédéraux.
Pourquoi utiliser les deniers publics pour laisser Amazon engranger les profits?
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
La prochaine question sera celle de la députée de North Island—Powell River.
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Merci, madame la présidente.
Premièrement, comme nombre de mes collègues avant moi, je tiens à exprimer mes condoléances aux proches de la capitaine Jennifer Casey. Je le fais au nom du NPD, de ma circonscription de North Island—Powell River et, bien sûr, de la 19e Escadre Comox, que j’ai le grand honneur de représenter. L’Aviation royale canadienne est une petite famille, et je sais que cette tragédie a durement touché tout le monde. Mes prières accompagnent aussi, bien sûr, le capitaine MacDougall et ses proches pour affronter les défis qu’il devra surmonter pour se rétablir.
Ma circonscription de North Island—Powell River compte un groupe important et diversifié de petites entreprises qui servent très bien les collectivités. Elles ont été très durement touchées par la COVID-19 et elles essaient de survivre pendant cette période très difficile. Il y a des semaines qu’on a annoncé le versement de financement aux agences de développement économique régionales et au programme de développement des collectivités pour venir en aide à ces types d’entreprises qui ne peuvent avoir accès à d’autres fonds d’urgence pour la COVID-19, mais ce financement se fait toujours attendre.
Les propriétaires de petites entreprises de ma circonscription font la file pour recevoir ce soutien financier. Ils sont prêts à se mettre au travail, mais chaque jour d’attente leur fait risquer de tout perdre ce qu’ils ont travaillé si fort à bâtir. Quand recevront-ils enfin l’aide qu’ils méritent tant et dont ils ont si désespérément besoin?
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
Je prendrai assurément contact avec la ministre, comme je sais qu’il y a des listes d’attente dans ma circonscription et que le financement n’est toujours pas arrivé.
Maintenant, j’aimerais passer à la question importante des aînés. Le gouvernement a annoncé un complément très nécessaire pour les aînés qui reçoivent le Supplément de revenu garanti et la Sécurité de la vieillesse, pour lequel le député de Hamilton Mountain s’est tant battu. J’encourage le gouvernement à suivre ses recommandations et de conserver ce complément à l’avenir afin de prévenir la pauvreté croissante chez les aînés au Canada.
On disait que le complément annoncé était non imposable, mais la Sécurité de la vieillesse est imposable conformément à la Loi sur la sécurité de la vieillesse. Comment la ministre prévoit-elle offrir cette prestation sans qu’elle soit imposable? Peut-elle expliquer aussi à quel moment ce financement sera versé aux aînés qui en ont si désespérément besoin?
Voir le profil de Rachel Blaney
NPD (BC)
J’aimerais signaler à la ministre que les aînés dans les collectivités rurales et éloignées attendent ce petit financement depuis des mois et n’ont reçu aucun service ou soutien supplémentaire.
Le prochain sujet que je veux aborder aujourd’hui est la préoccupation concernant la frontière canadienne. J’apprécie le prolongement de 30 jours qui a été annoncé aujourd’hui, mais les collectivités de ma circonscription, les collectivités rurales et éloignées, sont aux prises avec des difficultés et des vulnérabilités particulières en raison de leurs ressources limitées en matière de soins de santé. Dans ma circonscription, nous avons été témoins d’une éclosion dans une de nos petites collectivités accessibles par traversier. Le chef en conseil et le maire en conseil ont été extraordinaires et ont travaillé d’arrache-pied pendant cette période. Malheureusement, la COVID-19 a emporté un ancien.
Je me demande simplement si la ministre pourrait nous dire comment on tient compte des petites collectivités et des collectivités rurales dans ma circonscription et à la grandeur du Canada pour traiter les changements aux déplacements transfrontaliers, car elles sont plus vulnérables à la COVID-19, et une éclosion dans leurs collectivités peut avoir un effet absolument dévastateur.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Nous entendrons une brève réponse de la ministre.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
La ministre de la Santé peut donner une réponse brève.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
La députée devra permettre à la ministre de prendre le même temps pour répondre qu’elle a elle-même pris pour poser sa question, et si elle a une autre question, elle pourra ensuite la poser.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
La ministre peut répondre.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Nous entendrons une réponse brève de la ministre.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Il ne vous reste que 13 secondes, madame Block.
Voir le profil de Carol Hughes
NPD (ON)
Il ne reste plus de temps, mais je vais permettre à la ministre de répondre brièvement.
Résultats : 1 - 15 de 2833 | Page : 1 de 189

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes