Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 61 - 75 de 4443
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 14:44
Vous n'avez reçu aucune réponse aux lettres que vous avez envoyées aux bureaux des ministres.
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 14:44
Depuis que le problème a fait surface en ce qui concerne les décès des travailleurs migrants, personne au gouvernement n'a communiqué avec votre organisation pour vous dire comment elle pourrait collaborer avec vous pour répondre à ces préoccupations?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 14:45
Merci beaucoup.
Avant cela, votre organisation et d'autres ont demandé au gouvernement d'agir... de façon continue. Lorsque vous avez mis en évidence des violations et des abus à l'aide d'exemples et des expériences des travailleurs étrangers temporaires, quel suivi le gouvernement a-t-il effectué à l'égard de ces plaintes?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:47
C'est à mon tour, monsieur le président?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:47
Merci beaucoup, monsieur le président. Je remercie également les témoins pour leurs exposés.
Madame Douglas, je vais m'adresser à vous, si vous me le permettez. Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour le travail de l'OCASI dans la communauté. Nous vous en sommes très reconnaissants.
En ce qui a trait aux droits des travailleurs migrants, les témoins du groupe précédent nous ont parlé d'une situation qui dure depuis des années. Le plus récent rapport public à ce sujet s'intitule Unheeded Warnings. Avez-vous eu l'occasion de le lire?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:48
D'accord, je peux peut-être aborder la question.
L'une des façons de lutter contre l'abus et de régler certains problèmes associés au système est de donner le droit d'établissement à l'arrivée... c'est-à-dire de reconnaître les travailleurs à leur arrivée et de leur conférer ce statut. Est-ce que l'OCASI appuierait une telle mesure?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:50
D'accord.
Il y a alors une différence entre le statut de résident permanent accordé à l'arrivée et l'offre d'un programme d'accès à la citoyenneté. N'est-ce pas que ce programme comporte deux étapes? La personne arrivant au Canada sans statut n'obtient donc pas les droits auxquels elle peut aspirer, en théorie. La différence est donc majeure.
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:51
Merci beaucoup de l'éclaircissement.
Concernant notre système d'immigration, il y a eu un moment où nous avons fait venir des personnes possédant toute une gamme de compétences — non seulement des compétences supérieures et des immigrants économiques, si vous voulez, mais toute la gamme des compétences. De plus, nous avions un processus élargi de regroupement familial, qui englobait le parrainage de la fratrie, par exemple. Pourriez-vous formuler des observations sur la possibilité, pour le gouvernement du Canada, de modifier le système d'immigration pour y intégrer la prise en considération de toute la gamme des compétences, par exemple celles des travailleurs hautement, moyennement et peu qualifiés, dans le cadre du processus d'immigration des résidents permanents?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-22 15:53
Merci.
L'une des questions à l'ordre du jour est le projet de loi C-17, que le gouvernement a déposé pour sévir contre les prétendus fraudeurs de la Prestation canadienne d'urgence. Comme nous le savons, le programme, en soi, a causé beaucoup de confusion. Même les secrétaires parlementaires encourageaient les demandeurs à s'inscrire et à en interpréter largement les règles.
Ainsi, que pensez-vous des articles de sa partie 4 qui fixent les pénalités pour diverses infractions relatives à la prestation? Croyez-vous qu'on devrait les retirer?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Merci, monsieur le président.
Bienvenue à notre vérificatrice générale, Mme Hogan.
Monsieur Hayes, merci beaucoup.
Je tiens à vous féliciter, car vous occupez un poste très important. Partout au pays les gens cherchent à savoir si les deniers publics sont dépensés efficacement et sagement.
Je veux parler d'entrée de jeu des conservateurs et des libéraux qui s'accusent mutuellement. Je n'ai pas l'impression que les gens trouvent très crédibles les reproches que l'on s'échange ainsi. Comme nous le savons tous, il faut évaluer les choses en dollars constants. Le Bureau du vérificateur général se voit octroyer un financement suffisant uniquement lorsque le gouvernement est minoritaire. Dès que les conservateurs de Harper ont obtenu la majorité au Parlement, ils ont commencé à faire des compressions. Le gouvernement actuel a continué dans la même veine, si bien qu'une diminution radicale de son financement au cours des 10 dernières années fait en sorte qu'il est maintenant très difficile pour le bureau du vérificateur général d'accomplir son important travail pour le compte des Canadiens.
Le contraste est frappant. Nous voyons le gouvernement libéral actuel faire comme les gouvernements conservateurs qui l'ont précédé en dépensant des sommes faramineuses pour aider les banques et les grandes entreprises tout en coupant les vivres au Bureau du vérificateur général malgré le caractère primordial de ses fonctions. Je me réjouis du soutien unanime obtenu pour rétablir votre financement à un niveau suffisant, mais reste quand même que cela n'est possible que lorsque le Parlement est minoritaire. Nous pouvons maintenant aller de l'avant.
Vous avez parlé tout à l'heure de l'importance de mettre en place un mécanisme de financement indépendant. Vous avez cité d'autres pays où le bureau du vérificateur général est indépendant et à l'abri des caprices d'un gouvernement majoritaire qui voudrait faire fi du rôle important qu'il remplit.
À votre avis, quels seraient les meilleurs exemples de pays ayant mis en place un mécanisme de financement indépendant comme cela devrait toujours être le cas pour le vérificateur général?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Oui, tout à fait, et vous aurez certes l'appui du NPD à cette fin. Nous croyons que le Bureau du vérificateur général ne devrait pas avoir à attendre que le gouvernement soit minoritaire pour obtenir les fonds dont il a besoin. Il faut vraiment s'assurer de faire le nécessaire à ce chapitre au bénéfice de tous les Canadiens.
J'aimerais maintenant parler du financement des mesures prises dans le contexte de la COVID-19.
Vous avez mentionné quelques enjeux auxquels vous souhaitez vous intéresser de plus près. Vous avez notamment cité dans vos observations préliminaires des questions comme les mesures de soutien sous forme de liquidités. Comme vous le savez sans doute, nous avons découvert que le soutien en liquidités offert au secteur bancaire, et ce, sans aucune obligation en contrepartie, atteint un total ahurissant de 750 milliards de dollars, soit les trois quarts de 1 billion de dollars.
Est-ce que vous comptez vous pencher sur ces mesures de soutien offertes par l'entremise du Bureau du surintendant des institutions financières et d'autres institutions fédérales étant donné l'ampleur des sommes en cause et le fait qu'aucune condition n'y est attachée?
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Merci beaucoup.
C'est rassurant de l'entendre, car c'est un aspect qui exige un examen minutieux, surtout compte tenu des bénéfices considérables enregistrés par les banques depuis le début de la pandémie.
Le Crédit d'urgence pour les grands employeurs (CUGE) est un autre programme qui soulève de sérieuses préoccupations. Nous avons bien sûr pu constater que le gouvernement actuel n'hésite pas à radier la dette des emprunteurs. Des prêts sont consentis, puis la dette afférente est soudainement radiée comme par magie, si bien qu'il s'agit en réalité de subventions. Cela se fait toutefois au moyen d'un processus en deux étapes qui est loin d'être ouvert et transparent.
Nous avons vu plus tôt cette année le gouvernement radier des prêts de 196 millions de dollars. Le nom de l'entreprise qui a bénéficié de cette mesure n'a pas été divulgué.
Lorsque l'on procède ainsi en deux étapes en accordant d'abord un prêt pour ensuite radier la dette comme par magie, est-ce que cela complique beaucoup votre travail d'audit et de suivi? La question est d'autant plus importante que plusieurs craignent que les choses se passent de cette manière avec le CUGE, à savoir que l'on verra disparaître soudainement l'obligation de rembourser le prêt consenti au départ.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Merci beaucoup, monsieur le président.
J'ai une brève réplique pour Mme Dzerowicz. L'information de la Bibliothèque du Parlement que nous avons reçue, en ce qui a trait au financement, montre clairement que le financement destiné au vérificateur général a atteint son apogée en 2011. Un gouvernement minoritaire s'apprêtait à devenir majoritaire. Le montant était de 95 millions de dollars, et il est maintenant de 87,9 millions de dollars. C'est en dollars courants. Par conséquent, en dollars constants, la différence entre ce que la vérificatrice générale devrait obtenir et ce qu'elle obtient est encore plus marquée.
Encore une fois, les libéraux et les conservateurs se pointent du doigt. Ils ont tous les deux un bilan désastreux et devraient avoir honte, mais un gouvernement minoritaire reviendra à un financement approprié, et Mme Hogan, espérons-le, sera en mesure d'obtenir le mécanisme de financement indépendant. C'est d'une importance vitale.
J'ai deux questions pour M. Hayes, et une pour vous, madame Hogan.
Les points abordés au sujet de la Banque de l'infrastructure engloberont, je suppose, ce que beaucoup de personnes ont signalé, soit les primes accordées aux dirigeants qui ont fait partie de la Banque de l'infrastructure et l'énorme roulement de personnel.
Monsieur Hayes, à propos du poste de commissaire à l'environnement, quand prévoit-on le pourvoir de façon permanente? D'après ce que j'ai compris, vous continuez d'être commissaire par intérim. Or, le commissaire à l'environnement et au développement durable va-t-il publier des rapports le 8 juillet?
Enfin, en ce qui concerne les subventions aux secteurs pétrolier et gazier...
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
... quel est le problème, pour ce qui est de documenter la situation et y répondre?
Merci.
Voir le profil de Peter Julian
NPD (BC)
Merci, monsieur le président. Je remercie également Mme Ropar, M. Casola et M. Morley d'être ici. J'espère que vos familles vont bien.
Commençons par une question très simple. Combien d'argent, jusqu'ici, la Banque de l'infrastructure du Canada a-t-elle reçu de l'État fédéral, depuis ses débuts, et quelles ont été ses dépenses de fonctionnement?
Résultats : 61 - 75 de 4443 | Page : 5 de 297

|<
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes