Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 5543
Voir le profil de Elizabeth May
PV (BC)
Merci, monsieur le président.
Je suis honorée de prendre la parole pour présenter une pétition. Les pétitionnaires attirent notre attention sur la pratique révoltante et immorale qui consiste à prélever des organes sur les prisonniers du mouvement Falun Gong détenus en République populaire de Chine. Ils demandent à la Chambre d'adopter une loi exigeant le signalement obligatoire du tourisme de transplantation ou des patients ayant besoin de soins au Canada après une transplantation d'organes à l'étranger.
Voir le profil de Gord Johns
NPD (BC)
Monsieur le président, je suis honoré de présenter cette pétition au nom des habitants de Courtenay—Alberni. Ils sont inquiets de voir que 12 000 de leurs frères, sœurs, filles, pères et autres membres de leur famille sont morts d'une surdose après avoir consommé une substance contaminée au fentanyl, une mort que l'on aurait pu éviter. Cette pétition arrive à point nommé, monsieur le président, car l'équipe d'action communautaire de Port Alberni a constaté que depuis l'éclosion de la COVID, le nombre de personnes qui sont mortes des suites d'un empoisonnement aux opioïdes a été multiplié par 10. En fait, monsieur le président, 117 personnes sont mortes d'une surdose en avril, et ce, en Colombie-Britannique seulement.
Les pétitionnaires demandent donc au gouvernement de déclarer que la crise actuelle de surdoses d'opioïdes et d'empoisonnements au fentanyl constitue une urgence nationale de santé publique en vertu de la Loi sur les mesures d'urgence, de manière à pouvoir gérer cette crise et disposer de ressources pour la combattre, dans le but de réduire et d'éliminer les décès évitables. Ils demandent au gouvernement de réformer les politiques actuelles sur les drogues afin de décriminaliser la possession aux fins de consommation personnelle, une mesure qui a l'appui de la médecin en chef de la Colombie-Britannique, la Dre Bonnie Henry. Enfin, ils veulent, de toute urgence et sans délai, un système permettant d'offrir un accès à des substances sûres et non altérées pour que les personnes qui en consomment de façon expérimentale, récréative ou chronique ne soient pas exposées à un risque imminent de surdose due à une substance contaminée.
Monsieur le président, j'aimerais également saluer le médecin en chef du centre de l'île de Vancouver, le Dr Hasselback, qui prend sa retraite et qui a défendu de façon remarquable les gens qui souffrent d'une dépendance aux opioïdes et ceux qui sont les plus marginalisés au sein de notre société.
Voir le profil de Kerry-Lynne Findlay
PCC (BC)
Monsieur le président, notre monde est dans la tourmente. On nous dit de rester à la maison, mais on voit pourtant des milliers de personnes se rassembler dans les rues. Le Parlement n'assure plus sa surveillance et le montant de notre dette nationale est inconnu. Mes électeurs en Colombie-Britannique sont d'avis que je devrais être à Ottawa, et non devant un écran d'ordinateur.
Les Nations unies disent que nous devons rebâtir en mieux un ordre mondial vert, en redistribuant des billions de dollars de richesse. Le présent gouvernement semble s'être engagé à fond de train sur cette voie, mais il n'en a rien dit encore aux Canadiens. Nous devrions tracer notre propre voie, et non pas accepter les ordres des Nations unies, de l'Asie, de l'Union européenne ou de consultants des États-Unis. Nous ne pouvons pas vivre à genoux par respect pour des tierces parties qui se trouvent dans des contrées lointaines. Nous devons prendre soin de l'environnement et de nos aînés, aider les employeurs, les travailleurs et les jeunes à aller de l'avant, et compter sur nos ressources fondamentales que le monde veut et dont il a besoin.
Nous sommes une nation libre devant Dieu, forte de son patriotisme. Nous sommes résilients. Nous vivons sur la terre de nos aïeux.
Notre histoire est une épopée.
Disons aux grands planificateurs de s'enlever du chemin.
Voir le profil de Taylor Bachrach
NPD (BC)
Monsieur le président, nombre de propriétaires de petites entreprises dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique éprouvent des difficultés à cause de la pandémie, notamment ceux dans les secteurs du tourisme, du commerce de détail et de la restauration. Je parle des petites entreprises locales, dont beaucoup d’entreprises familiales et d’entreprises qui n’ont qu’un ou deux employés. Certaines d’entre elles risquent réellement de ne pas survivre à la pandémie. Pour certaines, c’est déjà trop tard.
Malgré les perspectives sinistres, j’ai vu des propriétaires d’entreprises locales faire preuve de résilience, d’ingéniosité et d’optimisme. Avec l'aide des chambres de commerce locales et de groupes comme Community Futures, ils trouvent des façons de tenir le coup. Le gouvernement doit être là pour eux. C’est donc dire qu’il doit rectifier l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial, en commençant par un moratoire sur les expulsions des entreprises. Il doit aussi offrir un soutien ciblé aux exploitants d’entreprises touristiques. Il doit continuer d’offrir des programmes comme la subvention salariale assez longtemps pour aider les entreprises à se remettre sur pied.
Nos petites villes dépendent des entreprises locales, de leurs propriétaires et de leurs employés. Nous devons prendre des mesures supplémentaires pour les aider à survivre.
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Je vous remercie, monsieur le président.
Cela fait un an qu'on promet une réponse au rapport de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, mais il n'y en a toujours pas.
Qu'est-ce qui prend autant de temps?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Le premier ministre pourrait être là pour les communautés autochtones en répondant à leurs appels à la justice.
Le premier ministre mettra-t-il en œuvre un plan national pour lutter contre la violence, conformément aux appels à la justice lancés dans le cadre de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Le premier ministre prendra-t-il des mesures immédiates pour modifier de façon dramatique les pratiques policières au Canada, comme le demandent les femmes et les filles autochtones?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Pourquoi le retard? Un an s’est écoulé.
Le gouvernement répondra-t-il sans tarder aux appels à la justice des communautés autochtones?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Le gouvernement, le premier ministre, prendra-t-il des mesures immédiates pour s’assurer que les services de santé des communautés autochtones reçoivent du financement de base, comme on le demande dans l’un des appels à la justice?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
J’ai une question toute simple. Il y a un an que les appels à la justice ont été lancés. Pourquoi le gouvernement tarde-t-il à répondre?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Cela fait cinq semaines que nous poussons le gouvernement pour qu'il donne de l'aide aux personnes vivant avec un handicap au Canada, et il n'a toujours pas pris de mesures en ce sens. Qu'est-ce que le gouvernement attend pour agir?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Au cours de la pandémie, les Canadiens qui vivent avec un handicap n’ont pas reçu d’aide supplémentaire, alors qu’ils en ont besoin.
Pourquoi le gouvernement libéral, pourquoi le premier ministre, tarde-t-il à offrir cette aide essentielle aux Canadiens qui vivent avec un handicap?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Monsieur le président, il y a maintenant cinq semaines, cinq semaines que nous exerçons des pressions sur le gouvernement pour qu’il s’engage à aider les Canadiens qui vivent avec un handicap.
Pourquoi faut-il autant de temps pour aider les personnes qui font partie des plus vulnérables? Pourquoi le premier ministre tarde-t-il à aider ceux qui en ont besoin?
Voir le profil de Jagmeet Singh
NPD (BC)
Monsieur le président, le gouvernement a certainement agi, après que les néo-démocrates ont fait pression sur lui, encore et encore, pour qu’il vienne en aide aux personnes dans le besoin et à celles qui éprouvent des difficultés. Nous devons encore exercer des pressions sur le gouvernement. Nous devons faire pression sur le premier ministre pour qu’il honore la promesse qu’il a faite dans une motion adoptée à l’unanimité à la Chambre. Nous avons encore besoin que ce gouvernement réagisse, mais pas avec de belles paroles. Nous avons besoin d’action.
Les Canadiens qui vivent avec un handicap ont besoin d’aide. Quand en recevront-ils?
Voir le profil de Dan Albas
PCC (BC)
Merci, monsieur le président.
Le premier ministre a mentionné des « actions, et non des mots ». Depuis des mois, nous demandons ce que le gouvernement planifie de faire pour aider les futurs parents qui, en raison de la pandémie de la COVID-19, ne seront pas en mesure d'accumuler les heures nécessaires pour avoir accès à la totalité des prestations parentales.
La ministre de l'Emploi a dit qu'elle examinerait la question. La ministre peut-elle dire à ces parents et aux parlementaires qui sont réunis aujourd'hui comment elle planifie de régler ce problème?
Résultats : 1 - 15 de 5543 | Page : 1 de 370

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes