Comité
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Consultez le guide de l'usager
Pour obtenir de l’aide, contactez-nous
Ajouter un critère de recherche
Résultats : 1 - 15 de 6623
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 14:39
Merci beaucoup, monsieur le président, et merci aux témoins pour leurs judicieux exposés.
Je vais commencer par vous, monsieur Pawson. Pourriez-vous nous dire ce que vous pensez de l’ensemble des initiatives qu’a proposées l’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance? Ses représentants sont venus présenter leur plan en six points devant notre comité. Je me demande si vous avez des opinions à formuler à ce sujet et si oui ou non vous êtes favorable à leur plan.
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 14:40
Merci.
Un des commentaires qui a été affiché par End Homelessness St. John’s sur les médias sociaux affirme ce qui suit:
[N]ous ne pouvons pas retourner à la normale — [à] une situation normale où plus de 235 000 Canadiens se retrouvent à la rue chaque année; où 1,7 million de ménages vivent dans un logement inférieur aux normes ou inabordable; où la vie des gens est à risque pour la simple raison qu’ils sont pauvres et n’ont pas de chez-eux.
Est-ce que ce commentaire est exact?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 14:42
Un des éléments du plan en six points est de demander au gouvernement fédéral d’investir dans un important ensemble de mesures de stimulation relatives au logement dans le cadre de la reprise. Il demande qu’on continue de verser les 157 millions de dollars annuels de financement supplémentaire, qu’on prolonge le volet de financement Itinérance dans les collectivités rurales et éloignées de 50 millions de dollars par année et qu’on crée un nouveau volet de financement de 75 millions de dollars pour prévenir l’itinérance chez les femmes, les enfants et les jeunes. C’est une base de référence.
De ce point de vue, ce serait un des éléments du plan en six points. Un autre élément serait un revenu minimal garanti à l’échelle nationale, qui est essentiel, car la pauvreté y est rattachée. Je me demande si vous pouvez vous prononcer sur ces deux recommandations précises.
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 14:43
À Vancouver, nous avons une importante crise du logement. Il y a quelques jours seulement, 40 personnes ont été arrêtées dans un autre campement de sans-abri. Tout ce que cela signifie vraiment, c’est que nous poussons les gens à aller d’un campement à l’autre et à ne pas avoir de chez-eux.
Une des recommandations formulées dans le plan en six points est de construire 300 000 nouvelles unités de logements abordables permanents. Comparez cette option à ce qu’on propose au titre de la Stratégie nationale sur le logement. Cette stratégie suffit-elle pour atteindre les 300 000 nouvelles unités de logements abordables permanents pour répondre aux besoins?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 14:45
Je suis tout à fait d’accord. Il faut bâtir les logements et ensuite offrir les soutiens nécessaires pour que les gens puissent réussir. Au strict minimum, il nous faut construire 300 000 unités de logements abordables et mettre en place les soutiens, car sans la structure physique, on n’a nulle part où commencer. C’est exact?
Voir le profil de Brad Vis
PCC (BC)
Merci aux deux témoins pour leur excellent témoignage.
Madame Mahboubi, j’ai été particulièrement intéressé par le point que vous avez évoqué concernant une prime temporaire destinée à faciliter la transition pour le retour au travail, et par les remarques que vous avez faites sur les critères d’admissibilité et la nature relativement généreuse de la prestation d’urgence pour les travailleurs à faible revenu.
Dans ma circonscription de Mission—Matsqui—Fraser Canyon, la sécurité alimentaire est un problème de taille. Notre culture de bleuets est l’une des plus importantes au Canada. Tous les agriculteurs à qui je parle en ce moment me disent qu’ils ne peuvent pas faire venir les travailleurs qu’ils ont normalement pour faire la cueillette pendant la très courte période qu’ils ont pour le faire.
J’ai en fait demandé hier à la ministre de l’Agriculture si elle envisageait de lever le plafond de revenu de 1 000 dollars pour le secteur alimentaire en ce moment très difficile. Elle n’a pas semblé très ouverte à l’idée. Pourriez-vous nous faire part de vos commentaires à ce sujet? Je tiens à vous remercier d’avoir soulevé cette question, car c’est une excellente suggestion pour aider les gens à reprendre le travail. Y a-t-il d’autres secteurs de notre économie qui, selon vous, pourraient vraiment bénéficier d’une prime temporaire pour faciliter la transition en vue du retour au travail?
Voir le profil de Brad Vis
PCC (BC)
Oui, la plupart des agriculteurs que je représente utilisent de la main-d'œuvre étrangère, mais bon nombre d'entre eux dépendent également d'une base stable de main-d'œuvre saisonnière provenant d'Abbotsford, de Mission et des régions avoisinantes qui se situent à proximité des champs.
Je vais changer de direction en ce qui concerne les questions que j'adresse aux deux témoins, et je vais demander à M. Milloy de bien vouloir répondre à la question suivante.
Un sujet qu'aucun de vous n'a abordé mais qui est très actuel en ce moment concerne les dépenses d'infrastructure, les retards que nous constatons et l'incidence que cela pourrait avoir sur la COVID-19. Un grand nombre de projets financés par le gouvernement actuel ont en fait été réalisés au moyen du Nouveau Fonds Chantiers Canada de 2014, c'est-à-dire à l'aide du reste des fonds du programme créé par les conservateurs avant les élections de 2015.
Le plan actuel Investir dans le Canada a été annoncé par les libéraux en 2016. Ma province, la Colombie-Britannique, a été l'une des premières à signer un accord bilatéral intégré avec le gouvernement fédéral à cet égard, et la date limite pour les projets d'infrastructure communautaire à Mission était le 23 janvier 2019. C'était il y a un an et demi, mais nous n'avons toujours pas eu de nouvelles à ce sujet. Le site Web indique que les décisions finales sont prévues pour le printemps 2020, une échéance qu'ils repoussent continuellement. Donc, à moins que tout ne soit annoncé demain, l'été 2020 sera là. Je ne sais pas si c'est un simple cas d'incompétence, mais de nombreuses municipalités sont très frustrées par cette situation.
Dans ma circonscription en particulier, nous attendons une station de pompage sur la rivière Miami, une piscine intérieure à Kent et une patinoire à Lillooet.
Quelle assurance les Canadiens ont-ils que le volet du programme d'infrastructure lié à la COVID-19, que le gouvernement libéral laisse présager et qui relèvera de la ministre McKenna, sera en mesure de financer des projets en temps voulu?
Monsieur Malloy, la parole est à vous.
Voir le profil de Brad Vis
PCC (BC)
Tout à l'heure, nous avons entendu d'excellents témoignages sur les ententes relatives aux avantages pour les collectivités.
Madame Mahboubi, comment pouvons-nous inciter les fonctionnaires à faire avancer le plan Investir dans le Canada? Je sais que l'Institut C.D. Howe a abordé ce sujet dans certaines de ses séances d'information relatives à la COVID-19. Auriez-vous des recommandations à faire au gouvernement fédéral afin qu'il débloque les fonds d'infrastructure dont les collectivités ont si désespérément besoin en ce moment?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 15:38
Merci beaucoup, monsieur le président. Je remercie aussi les témoins de leur exposé.
J'aimerais me tourner vers vous, madame Mahboubi. Au cours de votre exposé, vous avez évoqué la question de la garde d'enfants. Je pense que l'un des vrais problèmes que rencontrent les personnes qui retournent au travail est le manque de services de garde d'enfants. Même dans l'état actuel des choses, pendant que nous réintégrons la population active, les garderies ne fonctionnent en réalité qu'à la moitié de leur capacité. Pour les Canadiens qui ont de jeunes enfants, les places ne sont tout simplement pas disponibles. Et ce, indépendamment de la COVID. En fait, ce problème existait même avant la COVID.
Pensez-vous qu'il est temps pour nous de présenter une initiative nationale en matière de garde d'enfants afin de soutenir les travailleurs — et en particulier les femmes, devrais-je ajouter — pour qu'ils puissent intégrer la population active?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 15:40
Je vous remercie. Je peux peut-être intervenir pour souligner que nous avons effectivement une prestation fiscale pour enfants, mais qu'elle ne résout toutefois pas le problème de la garde des enfants.
Dans ma circonscription, Vancouver-Est, je rencontre régulièrement des gens qui sont désespérés. C'est notamment le cas des nouveaux parents qui doivent retourner au travail — et je vous parle d'une situation antérieure à la COVID —, mais qui ne trouvent pas de place pour faire garder leurs enfants. Ils n'arrivent tout simplement pas à trouver de places abordables dans une garderie de bonne tenue.
Dans l'optique de ces autres options dont vous parlez, il faut créer des places. À cette fin, le gouvernement fédéral ne devrait-il pas être un véritable partenaire des provinces pour créer les places nécessaires et faire en sorte que les gens aient un endroit où placer leurs enfants, un endroit où ils sauront que leurs petits seront en sécurité et pris en charge pendant qu'ils sont au travail?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 15:42
Oui, Dieu merci, le gouvernement de la Colombie-Britannique est plus que prêt et disposé à le faire, et si le gouvernement fédéral peut investir de manière substantielle dans la création d'une initiative nationale de garde d'enfants, nous serons disposés d'emblée à nous y conformer, car c'est ce dont nous avons besoin pour soutenir l'économie. Soit dit en passant, c'est quelque chose que les chambres de commerce réclament depuis déjà des années.
Je vais maintenant me tourner vers M. Milloy.
Monsieur Milloy, j'ai été très intriguée par le fait que vous avez écrit un article dans le journal intitulé, et je traduis, « L'idée du revenu de base tient la route, mais cela ne signifie pas qu'elle va se concrétiser ». Dans cet article, vous indiquez que, même s'il était logique d'aller de l'avant avec cette idée, l'environnement politique n'est peut-être pas prêt pour cela.
L'Ontario a mené un projet pilote en ce sens, le programme de revenu de base universel, qui, je crois, a été mis en place par votre gouvernement et prématurément annulé par l'administration Ford. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet? Que pensez-vous de ce programme pilote qui a été mis en place par votre gouvernement?
Voir le profil de Jenny Kwan
NPD (BC)
Voir le profil de Jenny Kwan
2020-06-19 15:45
Bien sûr.
Voir le profil de Alistair MacGregor
NPD (BC)
Merci beaucoup, monsieur le président. Merci à tous les témoins de comparaître au Comité et de contribuer à notre étude sur les programmes de gestion des risques de l'entreprise.
Je commencerai par la Canadian Canola Growers Association.
Monsieur McClean, je vais juste donner suite à la question de M. Ellis au sujet du groupe de travail technique. Nous avons accueilli le coprésident du Comité consultatif national sur les programmes lors d'une réunion précédente. Il a formulé certaines recommandations pour améliorer les programmes de gestion des risques de l’entreprise et mettre en place des mécanismes pour évaluer et créer de nouveaux programmes de GRE.
J'aimerais savoir ce que vous pensez de la structure actuelle et savoir comment votre idée d'un groupe de travail technique pourrait s'y intégrer.
Voir le profil de Alistair MacGregor
NPD (BC)
Merci de cette précision.
Monsieur Bergmann, mes prochaines questions sont pour vous. Je vous remercie de vos précisions sur la période difficile que vous et votre industrie avez traversée. Cela devait être très éprouvant. Nous compatissons avec vous et vos collègues dans cette épreuve.
Je veux parler d'Agri-relance. Vous avez très clairement indiqué que cela n'a pas fonctionné. J'aimerais simplement connaître votre opinion sur les programmes de GRE et leur fonctionnement pendant la pandémie. Le programme Agri-relance a reçu des fonds réservés aux secteurs du porc et des bovins, mais vous considérez toujours qu'il ne fonctionne pas. Ce programme a-t-il seulement besoin de plus d'engagements en matière de financement? J'aimerais que vous donniez au Comité des précisions à ce sujet.
Résultats : 1 - 15 de 6623 | Page : 1 de 442

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
>
>|
Exporter en: XML CSV RSS

Pour plus d'options de données, veuillez voir Données ouvertes